Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Inquisition des Antifas ou bolchevisation
Inquisition des Antifas ou bolchevisation Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-06-2013 00:00

Pages vues : 3471    

Favoris : 383

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
antifas_illettresnkvd.jpg
 
 
Inquisition des Antifas ou bolchevisation
Les Bolcheviks étaient, aussi des illettrés !


Bienvenue en Inquisition française. Bienvenue chez l'Oncle Joe (Staline) et ses vastes mornes plaines pour cow-boys masqués.
 
 
Bienvenue dans le pays socialiste et démocratique du plus grand dirigeant du peuple soviétique et de toute l'humanité éprise de liberté...
Ils disent tous ça ! Mais depuis des millénaires déjà, combien de gens sont morts pour la fameuse "liberté" ? Et en Capitalo-Socialisme en forme de république universelle maçonnique ajoutez : Pouvoir du Chat, pardon, d'Achat.
Ne pas oublier qu'en "démocratie" tout est réel, et qu'ailleurs c'est irréel !
 
 
Voir aussi la page : Le Bolchevisme Antifas des mondialistes

Les Antifas sont des collaborateurs du système bolchevique ou socialiste, et il n'y a pas pire qu'un collaborateur, c'est celui qui fera le plus de zèle, comme dans les camps nazis et dans le système du Goulag, ce que savent parfaitement tous pouvoirs. L'inquisition et le pouvoir sont uniquement une question de géométrie du mental : l'inquisition et le dirigeant du Goulag ou du camp d'internement ne se résume pas à un chef qui contrôle la vie des autres. Non, c'est pire : il s'agit de faire de quelques victimes, vivantes ou mortes, des complices, le pouvoir effaçant la ligne de démarcation entre le personnel et les détenus. Les nazis comme les soviétiques se servaient des détenus à cette fin de collaboration avec le système répressif, élevant des détenus au-dessus des autres et leur accordant des privilèges qui leur permettaient, à leur tour, d'aider les autorités à exercer leur pouvoir répressif. Dans le Goulag et les camps nazis tout était fait pour inciter les détenus à collaborer. Ceux qui s'y laissaient aller étaient des pridourki (des planqués), et leur vie s'améliorait de façons multiples.
Avec le système socialiste des Bolcheviques et leur institution du Goulag, c'était chacun pour soi : il s'agissait d'enfoncer les autres pour être mieux placé dans la hiérarchie du camp.
Comme dans le système de Weishaupt, il s'agissait de livrer l'autre en cachette. L'ère stalinienne était marquée par les tortures secrètes et la violences également secrète, ce qui en était encore plus infâme et typiquement maçonnique à la Weishaupt. C'est la peur qui tient le monde par les couilles, en second vient la faim : un type qui a faim se fera chasseur de primes en traquant des prisonniers pour un kilo de sucre. Dans les années 1930 en France l'État républicain donnait de l'argent pour traquer les malheureux enfants qui s'échappèrent de leurs bagnes.

Une autre saloperie des socialistes bolcheviques était de cacher l'institution du Goulag, de cacher le transport des prisonniers par trains et par bateaux ; et même de faire de la mise en scène hollywoodienne, avec  décors, lors de la visite d'importantes personnalités politiques étrangères. Donc le socialisme c'est vraiment de la merde !

Les socialistes sont des aveugles et des sourds, car la réalité socialistes de l'URSS c'était : une usine qui ne fonctionne pas ou très mal, il n'y a rien a acheter dans les boutiques (faits vécus par ma famille en Russie), les vieilles personnes ne peuvent pas se chauffer dans leurs appartements, mais dans les rues la propagande est là encore hollywoodienne et vend le "triomphe du socialisme" et les prouesses héroïques du pays des Soviets. L'envers du décor était si noir qu'on s'efforçait de l'arranger comme écrit plus haut, car dans le Goulag seul ne comptait plus que le corps, l'être n'était plus humain mais totalement rendu animal : seul le corps était en vie.

En 1943, le NHVD, ancêtre proche des Antifas, organisa des écoles et des cours "antifascistes" dans les camps de prisonniers de guerre. Il s'agit alors de persuader l'autre de "mener la bataille pour la reconstruction 'démocratique' de leurs pays et d'extirper les restes de fascisme" lorsqu'ils retourneraient chez eux en Allemagne, en Roumanie, et en Hongrie., et bien-sûr afin de préparer la voie à la domination mondiale au bolchevisme ou socialisme, qui est devenu de nos jours le capitalo-socialisme. De nombreux prisonniers de guerre allemands finirent par travailler pour la nouvelle police de l'Allemagne de l'Est.

Pour terminer, les Antifas sont une nouvelle forme de NKVD ou police politique européenne déguisée (et masquée dans la tradition totalitaire du bolchevisme), AVANT la réelle police politique ou de la pensée, déjà plus ou moins en place depuis quelques décennies.
Le poster Antifa ci-dessous est bolchevisant et très inquiétant !

[En référence à : Goulag - Une histoire, de Anne Applebaum
 
 
antifa_poster_by_frazerus400.jpg
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 24-06-2013 00:11

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >