Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Binaire des Yahvistes
Binaire des Yahvistes Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-07-2013 01:36

Pages vues : 4371    

Favoris : 463

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
rebis454.jpg
 
 
Binaire des Yahvistes

Seul ce qui ne sert à rien échappe à la folie humaine de cette planète !
Ainsi seul le VIDE est créateur.
 
 
Le binaire yahviste s’est installé avec le 11 septembre 2001. Il y a ceux qui croient (à Yahvé et à la version officielle) et ceux qui ne croient pas. On a donc depuis cette date une planète à « deux vitesses ».
À partir de 2001 tout devient effectivement faux et de plus en plus virtuel, artificiel, sauf les morts bien « réels ». L’autre réel à partir de 2001 est la fortune des banques qui ne cesse de grandir et les dettes de progresser. Même progression chez les médias : montée en flèche du FAUX. Évidemment pour faire avaler cette même soupe pour tous, il faut RÉPÉTER LE MENSONGE inlassablement. Et il faut un sérieux effort (sortir de cette civilisation du confort) pour se tirer de cette fabrication d’émotion collective.
Le drame du 11 septembre 2001 est tout simplement une mouture, un réarmement du cycle amorcé à la révolution française de 1789 : la Chute, ou porte ouverte à toutes les dérives, notamment plus de 100 ans de bagnes pour enfants (jusqu’à la fin de la troisième république), ce qui est bien symbolique de 1789 et de son Saint Fric !!! Car il fallait enfermer les « petits sauvages » qui effrayaient tant les bourgeois dans les campagnes républicaines françaises où les paysans étaient parti travailler en ville comme ouvriers dans les usines des banquiers.
 
Ainsi : d’un côté la grande majorité étouffée dans le confort de la même soupe pour tous (en fait le Royaume du Dieu yahviste ou messianisme) et devenant des robots, et de l’autre côté en très petit nombre ceux qui s’éveillent.
Il est temps de ne plus s’identifier à son corps, donc à son travail ou sa fonction : « Moi Monsieur je fais mon travail » explique le fonctionnaire qui torture un usagé de la démocratie.

Deux humanités : celle des robots et celle des Pagans (libérés).
- Les robots suivent ce qui est extérieur : le Royaume du Dieu yahviste ou messianisme. Le confort ou « tout sécuritaire ».
- Ceux que j’appelle les Pagans suivent ce qui est intérieur : « Je suis CE JE SUIS ». La non-dualité, qui est d’ailleurs proche de l’expérience EMI.
Il y en a déjà un petit nombre, dont les plus connus : Karen Richard, Bentinho Massaro, Jeff Foster, Greg Goode, Ramana Maharshi, Tony Parson, Eckhart Tolle, Douglas Harding, Yolande Duran-Serrano, Sri Aurobindo, Jiddu Krishnamurti, etc.

Les « marchands du temps » (de la synagogue et de l'usure) veulent nous fourguer leur royaume yahviste : « paix et sécurité », c’est pourquoi la pub crache cet argument vendeur de « mouvement pacifiste international » que l’élite du Nouvel Ordre Mondial baptise « démocratie », et jusqu’à ce jour cette élite de malades conservent encore les trois religions monothéistes, mais pour n’en garder qu’une seule par la suite : le Noachisme. Quand l’humanité des robots sera plongé dans le chaos artificiellement provoqué par l’élite malade, l’humanité sera prête à « acheter » le messie des Yahvistes, dont la venue ne saurait tarder maintenant. Le messianisme c’est typiquement du EYES CANDY, donc un Dieu extérieur, DU FAUX.
C’est pourquoi prochainement il va s’installer une guerre de religions comme celle qui opposa les Vendéens au républicains en 1792-1793, et plus proche celle des résistants aux Juifs bolcheviques en 1917 en Russie. C’est pourquoi il est temps de développer la réalisation de l’Instant ou Soi, ou SORTIR DU BINAIRE YAHVISTE, parce que ce sont les Yahvistes qui sont particulièrement les spécialistes ; les Chinois avec leur Yin et Yang exprimant la dualité de toute chose : ombre et lumière, pile et face, etc., exprime l’universel, soit des CONTRAIRES S’ÉPAULANT L’UN ET L’AUTRE, ILS SONT DEUX CONTRAIRES NE S’OPPOSANT JAMAIS parce qu’entre eux il y a toujours une période de bascule qui permet une continuité, comme le tic-tac ou le balancier d’une horloge de campagne ; c’est aussi les deux courants du Caducée : évolution et involution.
Le spirituel trouve sa nourriture dans le corporel, et il est enfermé dans le corporel, le vaisseau : c’est l’Instant ou Soi.
L’Alchimie procède d’ailleurs à la façon du Yin et du Yang : Soufre et Mercure et Sel (Instant), soit la Trinité, le MOTEUR.
Avec Yin et Yang ou Soufre et Mercure, ou encore SUJET ET OBJET il y a toujours ÉCHANGE, donc abandon du principe d’identité : tout est MOUVEMENT, rien n’est fixe, une chose peut être en même temps autre chose : « c’est de l’eau et pas de l’eau », « c’est une matière et pas une matière », et il n’y a JAMAIS d’opposés (ou de terroristes comme on l’entend aujourd’hui) puisque Soufre et Mercure s’unissent pas le Sel (le scelle ou Instant)... Seul compte le Scelle, le SEL, le SCEAU (sigillum en latin).
Cette logique de Soufre et Mercure étant perpétuelle mouvement remplace les principes d’identité ou ego, ou soi, par celle d’une dualité d’exclusion et constamment CONSTRUCTIVE.

Alors qu’avec le binaire Yahviste il y a un winner et un loser, ou un bon et un méchant, donc une OPPOSITION bien dans leur logique évolutionniste de la ligne droit de « fin des temps », ce qui prouve aussi que le judaïsme n’est pas une religion mais un système politique. De plus l’être humain ne dispose que d’une liberté de moyens et non d’une « liberté de la fin » ! Cette logique de la ligne droite est aussi de l’Aristote ou logique cartésienne. Les Yahvistes sont des « fixistes » (des types qui parlent de « solidarité éternelle », donc dans la confusion entre universel et général), des geôliers : ils mettent en cage, ils sont donc des VOYEURS. Je répète : le judaïsme n’est pas une religion mais un système politique, comme d’ailleurs l’islam, qui pourtant se veut soutenir le divin. Le binaire yahviste se justifie à leurs yeux par cette idéologie de « peuple élu » : eux et les autres... Eux et les losers.

DÉMOCRATIE = TOTALITARISME, mais aussi
ANTIRACISME = RACISME et TOTALITARISME

Car le racisme, mot moderne, est aussi naturel que la formation de cette planète. D’après le dictionnaire Le Robert, le mot RACE remonte à 1500 : de l’italien razza (sorte, espèce), du latin ratio (une ration, une proportion). La race c’est la FAMILLE, la LIGNÉE, ce que le Nouvel Ordre Mondial veut détruire.
Un PAYS c’est un JARDIN, là où pendant un moment on se sédentarise, parce qu’il y a de l’eau, de la fraîcheur et de la nourriture à pécher ou a cueillir, ou a planter pour quelques saisons ; puis quand on se déplace on trouve un AUTRE PAYS, UN AUTRE JARDIN. Ainsi l’EDEN se déplace, il n’est point fixe.

Même thème et même réalisation à faire en ce qui concerne la « race » et le racisme, la « mauvaise herbe » et le « microbe » :
« Tant que la phobie de la bactérie, du virus, de « l’autre » n’est pas dépassée, on est dans des temps guerriers. Il faut passer à l’étape suivante, celle du dialogue avec le vivant, celle où le patient est véritablement sujet ». (Entretien avec Joël Sternheimer)

C’est-à-dire qu’il est temps de se rapprocher de la réalisation du Soi Instant. Réalisation du Soi qui n’a rien à voir avec une psychanalyse ! Car il ne s’agit nullement de déceler les racines inconscientes des manifestations conscientes ! Pour pouvoir avoir une vision objective du contenu de la conscience, il faut d’abord s’être établi au « centre » dans l’essence, ou avoir réalisé le Soi Instant, le CENTRUM CENTRI.

Le binaire se retrouve jusque dans la fausse franc-maçonnerie, celle née à Londres en 1717, et chez Sigmund Freud si matérialiste. Pour Freud et ses disciples l’être humain est un robot, un PRODUIT avec sa « raison », aussi ils ne reconnaissent comme « naturel » dans l’humain que son animalité, sa mécanique. Mais comme ils ne peuvent nier l'existence de la morale originelle chez l’humain, où ils la rencontrent à tout moment, ils le considèrent comme un sens « artificiel », acquis par identification ou copie. Freud et ses disciples, et les faux francs-maçons, refusent de reconnaître l’immanence du sens moral chez l’humain.

La vraie morale est exprimé dans la devise des Alains : « Mes droits sont à mon libre arbitre ». C’est-à-dire que l’être humain à la possibilité de retrouver son origine, l’essence de sa Nature : « Je suis CE JE SUIS », qui donne un rayonnement suivant cette origine ; donc on devient « immortel » mais JAMAIS DANS LE CONFORT d’un Eden yahviste genre « royaume », on est toujours très occupé à « abreuver » ceux qui ont soif. Le « Je suis CE JE SUIS » produit un grain de rééquilibrage de ce monde. On retrouve cela chez les Bienheureux chevauchant le Dragon en Chine, ou chez des Chrétiens au « corps glorieux » équilibrant le monde. C’est pourquoi ce rayonnement impose une sorte de hiérarchie Essence et monde des accidents ou monde 3D. C’est cela la morale, qu’exprime par exemple Louis Cattiaux : « Quelle que soit la chose que nous avons décidé de faire, persévérons jusqu’à ce que l’absurde ou la lumière de Dieu nous délivre et nous rende libres dans l’acte et dans le repos ». On a une sorte de « sortie hors du temps ».
Ce rayonnement sorte de « Grand Livre » fait que l’être humain est la totalité de la Création, totalité qui peut aussi se retrouver dans un simple brin d’herbe. Il y a donc à respecter l’ordre cosmique Essence et monde des accidents, sous peine de déchéance comme on le voit dans l’actuelle religion de l’homme proclamée en 1789, commencée à l’époque de la Renaissance avec le mouvement « humaniste ».
1789, septembre 2001 sont des « ordres nouveaux » appliquant à la lettre la Chute adamique : « c’est l’existence qui crée son essence » ! ou « Ce sont les accidents qui engendrent les essences » ! Ainsi tout est bien à l’envers et ils appellent ça libéralisme !

C’est l’ordre cosmique qui murmure comme la Muse le son du sens moral. Quand la hiérarchie cosmique n’est plus respectée, ce sont les essences qui rappellent à l’humain qu’il doit nettoyer son véhicule (son mental) afin de retrouver son propre être, ses propres racines ; et c’est ce qu’il se passe actuellement. Pour être vraiment responsable, il est temps de retrouver la propre connaissance de soi : retrouver le Soi ou Instant. Sinon, on patauge maladivement dans la « démocratie » où l’on n’agit pas mais ON EST AGI, car c’est le principe de la démocratie manipulatrice demandant du consentement.

Dès l’origine l’être humain est la totalité de la Création. Peu importe le « temps » ou la théorie évolutionniste à la Darwin et des Yahvistes puisque de tous temps l’être humain pouvait « changer la face du monde ». Seul l’humain réputé si intelligent et le plus capable d’actions peut chuter. Seul l’humain, « roi de la création » est capable de domestiquer ses « frères inférieurs », de tuer des « mauvaises herbes », de faire surgir des villages et des villes, des cathédrales et des châteaux, des usines et des chantiers, mais peut échouer lamentablement. Or un Arbre, un Lion, ne chutent pas en eux-mêmes. Seul l’humain, aussi créateur d’art, qui sait prier, adorer, entrant ainsi avec un Dieu extérieur, peut connaître une déchéance morale et matérielle qui n’existent pas chez les autres êtres vivants ; même probablement pas chez les extraterrestres. Il n’y a que sur Terre que l’humain se prend pour Dieu. Certains appellent ça « LA CHUTE ». Car l’humain est si élevée dans l’échelle des créatures il est en même temps si piètrement armée pour la réussite de sa vie. C’est cela qui n’est pas naturel. Je le retrouve aussi dans ce qu’on appelle « thermodynamique », cette dégradation de la matière dans un bruit épouvantable, alors que la Nature est la plupart du temps : silence. Pour corriger cette « Chute » les humains ont inventé le confort, le premier est LA RELIGION, et les Yahvistes l’ont si bien compris qu’ils inventèrent « le péché originel », formidable clé de détournement de la connaissance... de soi (seul le ‘peuple élu’ a accès à la connaissance). « Péché originel » ou tube évolutionniste, alors que la libération passe par l’involution.
Le deuxième confort fut la dé-couverte du Feu. Dé-couverte parce qu’il est à l’état latent partout et dans tout.
D’autre part les destructeurs de la GAULE furent les Mérovée, Clovis et autre Charlemagne jusqu’à l’abolition de la royauté par la révolution de 1789, ce qui n’a pas pour autant restauré le Gaule ! Tous ces rois étaient sous la dictature des papistes de l’Église de Rome et de sa logique à la Aristote.


[En haut de page , le REBIS ou Principe radical de l’Univers. Le Principe étant l’Instant]
 
 

Dernière mise à jour : 10-07-2013 02:25

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >