Accueil arrow News arrow Dernières news arrow 10.000 ans de NON-PAIX
10.000 ans de NON-PAIX Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 02-08-2013 00:42

Pages vues : 3847    

Favoris : 378

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
colombe-paix-guerre.jpg
 
 
10.000 ans de NON-PAIX
avec en plus aujourd’hui
l’Empire américano-sioniste,
sans oublier la responsabilité de l’em-pire
judéo-franc-maçonnique et frères-la-morale


10.000 ans de NON-PAIX c’est l’entretien de LA PEUR,
et ce qui est caché comme la franc-maçonnerie spéculative entretient la peur.
 
 
Lili : Qu’est-ce que la paix ?
- Ce n’est pas la pause entre deux guerres.
La paix n’a encore jamais existé, mais elle sera.
La paix !
Vous aspirez à elle,
mais votre aspiration n’est pas assez forte.
LA PAIX, C’EST LA NOUVELLE VIBRATION.
Elle ne ressemble à rien d’ancien.
[Et elle balayera l’œuvre du Diable : la république franc-maçonnique]
(Dialogues avec l’ange, document recueilli par Gitta Mallasz).
 
La NON-PAIX, cela comprend la société d’État allemand : Ahnenerbe, spécialisée en plus de recherches historiques en recherches sur la Magie et le paranormal, évidemment toujours et encore pour le POUVOIR. L’Allemagne nationale-socialiste se voulait l’héritière des Atlantes !!! L’idéologie était que par le passé il existait une puissante technologie chez nos Anciens : Voir la page sur l’Arche d’Alliance, la Pierre PHilosophale, et la Thermodynamique. Posséder la technologie des Anciens pour évidemment dominer le monde avec un « peuple nouvellement élu » : la race supérieure ! Toujours cette guerre perpétuelle entre initiés et profanes.
Bien-sûr l’Ahnenerbe cherchait comment manipuler les foules ; elle explora les sciences occultes, religieuses et les pratiques mystiques, et la puissance de l’esprit humain.
Le personnel de l’Ahnenerbe qui avait été recruté pour ses facultés paranormales était dans un département spécial de l’Ahnenerbe. Le but de ce département : contacter des « êtres inconnus », ce qui laisse la porte ouverte à tout et n’importe quoi : spiritisme ou « faire parler les morts », fantômes et esprits divers, et éventuellement extraterrestres, et toujours dans le but de se procurer du POUVOIR TECHNOLOGIQUE des extraterrestres, ce qui là encore prouve le désastre de notre vieille thermodynamique : tâche légère ou confort physique et absence de conscience ; alors que la technologie des Anciens est vrai confort physique ou poids léger, mais tâche lourde au point de vue spirituel, vu la puissance infiniment plus élevée que la thermodynamique !

Les prédécesseurs de l’Ahnenerbe furent la Société de Thulé. En résumé, ces sociétés de l’État allemand cherchaient à fabriquer une machine à « remonter le temps » afin de s’emparer de la Science des Anciens résumée en « techno-magie », ce qui donnera la Radionique ou modernisation de la Radiesthésie ; et ces sociétés allemandes cherchent à créer « la race supérieure » ou l’humain robotisé et obéissant et sans maladie !
Avant la seconde guerre mondiale l’Ahnenerbe amasse une quantité énorme de vieux manuscrits récoltée dans tous les coins du monde.

L’Allemagne nationale et socialiste a été détruite par son cancer du pouvoir, c’est aussi simple que cela, mais elle était monté très haut en matière de folie technologique ; et nous en sommes au même point, avec des avancés beaucoup plus importantes en matière d’ovnis et de recherches sur l’espace-temps effectuées par l’Empire américano-sioniste. Il est le prochain sur la liste des morts. En attendant, il est très possible que les militaires américains aient connaissance de technologie (notamment HAARP) permettant de traverser un trou de ver sans dommage, et frayent avec les autochtones de l’ailleurs ; et qu’un échange se fasse, et que des « soucoupes volantes » empruntent ce trou de ver (au pôle nord et en antarctique : sortie et entrée).

Mais le pire de la NON-PAIX ce sont les francs-maçons, car cachés et agissant dans l’ombre pour préparer des projets de lois sans consultation du peuple, car ce n’est jamais dit officiellement par l’État français ; la franc-maçonnerie est donc le clergé occulte de la république, alors que le clergé de la monarchie était en pleine lumière et aux côtés du roi. Donc la franc-maçonnerie cancérisée par le pouvoir ne peut être qu’occulte, puisque l’État républicain prétend qu’il n’y a aucun pouvoir entre l’État et le peuple, et même chose pour la laïcité (voir l'encadré) ; ce qui est faux puisque des Grand Maitres comme Alain Bauer et autres prétendent que ce sont eux qui font faire les lois.
Un ennemi de la Paix est le Yahviste Vincent Peillon, franc-maçon ayant pour Graal la destruction du christianisme, et le lavage de cerveaux dans les écoles maçonniques du maçon Jules Ferry. Le gouvernement actuel sous la présidence du maçon François de la Hollande est clairement judéo-franc-maçonnique.

La république franc-maçonnique de 1789 :
Là, vous vous êtes laissé séduire
par l’apparence d’une joie,
et c’est la peur que vous avez mangée.
Notre glaive ne s’abat que sur celui qui a peur,
parce que c’est de la peur que naît le glaive
[Ainsi en est-il des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture et de sa NON-PAIX].
(Dialogues avec l’ange).

La franc-maçonnerie ne peut que conduire à la guerre sans fin, car c’est celle de l’OPINION : pour le franc-maçon spéculatif, le discours logique, la fameuse raison, est par définition nécessaire pour réaliser la fusion du sacré et du profane, ce qu’il nomme « laïcité », et c’est ce qu’il essaye de faire dans sa loge de travailleur du chapeau ou mental. Or, qui dit discours logique dit vérité vécue avec ses cinq sens et donc comme possession, comme opinion. La franc-maçonnerie ne peut fonctionner qu’avec la guerre permanente qu’entretient l’opinion devenu moteur occulte des sociétés depuis 1789, où l’opinion est le principe de la majorité numérique : la fameuse quantité nommé faussement « universalité » et érigé en dogme, en critères infaillibles de la Vérité. L'ancien maçon ou l’ouvrier manuel comme le Tailleur de Pierre, vit la soudure des essences et des accidents du monde spatio-temporel d’une façon immédiate, sans cette pesanteur abominable que le maçon spéculatif prétend combler par le discours logique de son mental. Pour le maçon Tailleur de Pierre, la non-conformité des accidents aux essences est immédiatement sanctionné : son travail est loupé et il ne passe pas à la paye ! Au contraire, le franc-maçon spéculatif est un planqué qui peut en plus passer sa vie à construire des systèmes philosophiques qui satisferont son appétit de « vérité possédée » ou opinion, passer sa vie d’universitaire à enseigner des conneries sans s’en porter plus mal, au moins financièrement. S’il sait prendre le vent de l’opinion du moment, de la température des pulsions telluriques, de l’instant historique ou de la mode, il passe dans tous les médias et fait fortune en imaginant un nouveau philosophISME, qui sera plus tard remplacé par un autre, au gré des modes et des appétits du « savoir ».
La franc-maçonnerie spéculative née à Londres en 1717 est une singerie qui ne construira jamais aucune civilisation.
 


L’ENNEMI, C’EST CETTE FANATIQUE RELIGION DE LA LAÏCITÉ.

Émile Poulat
résume bien la laïcité : « J’ajouterai que ce que nous appelons notre laïcité à la française n’est finalement qu’un héritage de la catholicité à la française », donc une déformation de déformation, etc. Ne jamais oublier qu’ici en Occident nous subissons l’héritage de la philosophie de l’ancien monde gréco-latin ! laquelle analyse, embrouille et finalement tue ; la laïcité étant une émule du libéralisme à la John Locke et du Siècle des Lumières.

La laïcité est une culture, un système dominant français issue de 1789 et de la franc-maçonnerie spéculative matérialiste, qui s’impose à l’ensemble de la population. Or tout ce qui impose à l’ensemble n’est qu’une dictature. Mais la laïcité française à ceci de plus sournois, voir de plus monstrueux, de plus diabolique, c’est qu’elle fait semblant de ne pas s’imposer, afin de profiter à « l’intérêt général », d’être en accord avec l’ensemble, mais en postulant que cet accord existe déjà.
La laïcité française est un killer en forme de neutralité qui déniera ce qu’elle fait à l’instant où elle le fait, afin de pouvoir en faire plus sans avoir à s’expliquer, puisqu’elle a dénié ce qu’elle était en train de faire ! Bref, c’est l’Ouroboros ou serpent qui se mord la queue, dans le sens de la prison.

La laïcité publique française possède un code non écrit d'une extrême subtilité (puisque c’est franc-maçonnique) qu'il faut, premièrement, maîtriser et, deuxièmement, décoder. C’est exactement le principe de l’INQUISITION et de la Tchéka qui copie l’Inquisition. Car en URSS comme en république il s’agit de défendre un DOGME, appelé aussi 'Valeur', c’est-à-dire une position du mental qui, pour l’accusation ou le pouvoir, est censée être implicitement acceptée par tout le monde, comme la laïcité, comme un centre dont on ne doit pas s’écarter sous peine de raisonnement faux ; écoutez le Grand prêtre Vincent Peillon pour vous en convaincre. Aussi, si la pointe du compas dérape, la circonférence, le raisonnement et les actes qui les suivent, sont nécessairement faux. Tout accusé qui se reconnaît lié à la foi d’une religion (par exemple c’était le cas de Galilée, et c’est le cas de tous membres d’un parti, surtout communiste ou socialiste ou d’une république) est supposé avoir parfaitement conscience d’avoir contrevenu au dogme, sauf dérangement mental. Il est donc normal que le tribunal lui demande : « Sais-tu pourquoi tu es là ? » S’il le sait, il se condamne lui-même par auto-critique et ne subit qu’une peine légère ou ne subit pas une condamnation imposée. S’il ne sait pas pourquoi on lui reproche quelque chose, c’est qu’il est fou, et pour ce cas là le post-stalinisme des années 1960-1970 a institué des hôpitaux psychiatriques spéciaux. L’inquisition brûlait ses opposants comme possédés de Satan, c’était moins barbare que n’importe quel hôpital psychiatrique moderne. Inquisition et Tchéka, et Vincent Peillon ont la même configuration mentale.

Comme le dit bien Émile Poulat, la laïcité est un confessionalisme retourné. Aussi en l’état actuel des consciences et de la « démocratie », le problème de la libre pensée libérée depuis l’époque de la Renaissance, notamment grâce à l’invention de l’imprimerie, crée un redoutable fardeau pour l’État, affranchi, séparé de l’Église. Désormais, l’État, a la charge de gérer soixante millions de consciences en liberté et bien décidé à en user, démocratie et « pouvoir du peuple » oblige. Auparavant, l’État pouvait s'appuyer sur l’Église pour gouverner les consciences avec les paroisses et les prédicateurs, les confesseurs et les directeurs de conscience. Maintenant, c'est fini. L’État n'a plus de recours et se trouve face à face avec ces soixante millions de consciences... et en plus consommateurs ; ainsi la manipulation de l’opinion et le mensonge devient la règle de base de l’État républicain et de toute démocratie.
Aujourd’hui ça devient urgent : la seule voie de la libération passe par l’Instant ou Soi de chacun de nous.... Par la Stargate....

 
 
 
 

Dernière mise à jour : 02-08-2013 01:21

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >