Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow La bête la plus méchante est l’homme
La bête la plus méchante est l’homme Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 08-08-2013 01:35

Pages vues : 4536    

Favoris : 467

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
alfrednobel_tc.jpg
 
 
La bête la plus méchante est l’homme
(citation de Dialogues avec l’ange, document recueilli par Gitta Mallasz).
Elle est la plus méchante surtout dans l’actuel Âge du fer-faire



Page NON dédiée au criminel et terroriste Alfred Nobel
Bienvenue dans la civilisation des tueurs et autres banquiers
 
 
Voir aussi la page : Le Mondialisme et sa thermodynamite

Un des plus méchants humains fut le dynamiteur Alfred Nobel (en haut de page), qui pour sans doute se racheter aux « yeux de Dieu », transforma sa fortune bien mal acquise par des brevets en distribution de diplômes ou prix de toutes sortes, tant il fut un fidèle de la mode de cette fin de 19è siècle s’industrialisant et se teintant du délire de la compétition et de la rentabilité à l’infini, et de la folie technologie à l’envers. Ses prix encouragèrent cette compétition et cette rentabilité, comme le fit à la même époque la « réinvention » des jeux olympiques sous l’opinion de Pierre de Coubertin, en pleine troisième république franc-maçonnique, et bientôt ère du copyright US et autres « droits d’auteurs ».
 
Alfred Nobel est typiquement un roi de la tyrannique, destructrice et imbécile et pitoyable thermodynamique, ou plutôt thermodynamite !

Alfred Nobel fait la partie d’une longue, très longue lignée d’humains qui depuis au moins 8.000 ans dans voie de l’Agriculture détruisent la planète Terre. De plus, Alfred Nobel est en grande partie responsable de l’imbécilité des Brevets. La chimie tue, les brevets aussi : ils empêchent la recherche gratuite et sont une cause inquisitoriale de stagnation des consciences)

DYNAMITE = EXPLOSION = THERMODYNAMITE = GUERRES ET VIOLENCES ET BRUITS
Soit une civilisation TOURNÉE VERS L’EXTÉRIEUR.


Thermodynamite et tout ce monde fonctionne sur la violence, la guerre et l’explosion comme le moteur du même nom. Et tout ça pour un résultat ridicule, et une grande pollution pour la planète et les générations futures : voir le cas des armes à uranium appauvri qui tuent ceux qui les fabriquent et ceux qui les utilisent, et surtout polluent le sol car l’uranium appauvri met 4,5 milliards d’années à perdre la moitié de sa nocivité ! Les militaires « modernes » dans leur confort tirent sur tout ce qui bougent mais ne nettoient jamais leurs merdes !
La thermodynamite c’est toujours la course à la croissance, à la rapidité ou compétition : toujours plus, toujours le « Nouveau, vu à la télé », symptômes typiques de cette civilisation du confort. Faux confort qui engendre des cancers de toutes sortes très utiles pour le business de la chimie, non pas aujourd’hui de Nobel, mais de Big Pharma.

Cette actuelle civilisation mondiale, Occident et Orient, est uniquement tournée vers l’explosion, donc VERS L’EXTÉRIEUR ; de plus elle se réfugie dans le virtuel : informatique, téléphonie et autres « réseaux sociaux » (faux système de vraies non-relations humaines). L’oligarchie et son complexe militaro-industriel en corrélation avec les médias et l’industrie de l’image ou cinéma sont de la même famille qui encourage, comme le « Prix Nobel », à ce que les humains se tournent vers l’extérieur et ne puisse presque jamais se tourner vers LEUR INTÉRIEUR pour un peu enfin commencer à se connaître. Dans cette civilisation de la consommation absolument tout est fait pour que l’humain s’accroche à des choses extérieures ; et paradoxalement tout est fait pour qu’il POSSÈDE (moyennant finance) : votre assurance ceci, votre lessive cela, votre restaurent, votre voyante, votre médecin, votre cul, votre président, votre voiture, votre, votre, votre, etc., etc. La civilisation du VOTRE ou la carotte et la baston.
Ainsi, l’être humain est complètement déboussolé puisqu’il est constamment sollicité, toujours occupé, sans « temps mort » puisque « le temps c’est de l’argent », sans silence et toujours dans ce bruit épouvantable de la thermodynamite. Alors la franc-maçonnerie du Grand Orient de France par l’intermédiaire de « lois » qu’elle fait voter lui offre charitablement des maigres vacances d’été pour le reposer de son esclavage, évitant ainsi une prise de conscience et une révolte.

L’être humain actuel est devenu un Yahviste errant d’illusions en illusions : IL CONSOMME, PUIS JETTE (pollution). L’illusion vient même d’être renforcée dernièrement avec le « mariage gay », ce qui n’a rien d’étonnant et est dans la logique de cette thermodynamique.
Il fut un temps, de plusieurs siècles, voir de presque deux millénaires, où l’Église de Rome tenta d’entretenir l’illusion. La carotte pour tenir le peuple fut l’invention du Paradis, et pour les losers et les méchants comme Alfred Nobel l’invention de l’enfer. Les Yahvistes tentent de tenir le monde avec la carotte de leur messie et leur « Royaume de Dieu juif sur Terre », donc le renfort de plus bel de la société de consommation et de son Saint Fric. Tous ces charlatans veulent vendre leur eyes candy pour avoir la paix, soit abréger les souffrances ou apporter une faux confort. Le dernier « messie » fut le flope de la fin d’année 2012 où beaucoup de gens croyaient au faux Père Noël ; ils furent très déçus car le Père Noël ne vint pas déposer quelque chose dans leurs pantoufles ! Mais ces gens attendent toujours leur messie ou Père Noël pour 2025 ? Un Père Noël ou sauveur qui aura pour nom l’avatar Djwal Khul ? Ou « Christ Maitreya » ou avatar de Bouddha ? Soit un vrai réalisé. Bref, tous des charlatans profitant de désarroi des humains du moment, c’est-à-dire atteint par le pouvoir et l’utilisant, tant auprès des peuples que des gouvernements du moment (c’est la trinité maffieuse de Problème-Réaction-Solution) ; alors qu’un vrai réalisé, un authentique Adepte n’utilise pas son pouvoir : IL RAYONNE, IL RÉSONNE.

Les illusions changent et naturellement s’adaptent aux époques : téléphone portable, et réseaux sociaux, technologie et folie du pouvoir d’achat, etc. Le résultat est identique comme il y a 1500 ans ! À cette époque le salut était sur un nuage, aujourd’hui il est dans la carotte en forme de messie juif ou « Nouvelle Jérusalem » ou « lendemains qui chantent » ; certains parlent d’ailleurs « d’ascension », qui est dans le thème du salut ou messianisme. Tout cela éloigne de l’Instant, comme la carotte placée devant l’âne pour le faire saliver, et avancer, dans l’espoir de la croquer (voir Ivan Pavlov et la manipulation sous toutes des formes).

Il est plus que temps de sortir de cette prison de l’Âge de fer-faire, de cette prison de l’illusion savamment entretenue par l’oligarchie bancaire, car TOUT EST POSSIBLE, mais évidemment aucune révolution n’est permise, car on en a vu les résultats avec celles de 1789 en France et 1917 en Russie. Un gouvernement doit se renverser de lui-même sous la poussée du peuple commençant à se réveiller, et éventuellement sous la poussée d’un très petit nombre d’individus (maximum moins de 10 personnes) ; on peut aussi ne plus adhérer et obéir à ce gouvernement : « Moi je n’achète plus rien dans ta crémerie ! » Et faute d’acheteurs, le commerce est obligé de fermer. Le fer et le faire, ÇA ROUILLE ! Et le FAIRE c’est le MENTAL, le TERRORISTE en forme d’ILLUSION.
Nous vivons dans cet Âge de fer-faire, nommé par les spécialistes mondiaux des cycles que sont les Hindous : Kali Yuga, qui a commencé il y a environ 7000 ans.

Voir la page : LA GLANDE PINÉALE.

Le fer et faire ça rouille et ça apporte les déserts sur la planète, et naturellement à l’intérieur des êtres humains ! À force de courir derrière la carotte des « miracles de la technologie humaine », du sécuritaire, des possessions, et des illusions des religions et autre spiritualité, la vie intérieure humaine se dessèche. On parle d’ÂGE NOIR, le noir de l’inconscient. Mais le responsable c’est nous tous. Le Satan n’existe pas, ni aucun Prince de ce monde, C’EST NOUS-MÊME qui inventons ces conneries, ou certains avant nous, et nous les entretenons soigneusement ; nous entretenons des égrégores. Aussi il n’y a aucun rédempteur ou messie juif à attendre, ni aucune « fin des temps » modèle « roi victorieux qui régnera à jamais ! ». C’est ICI et MAINTENANT que TOUT EST POSSIBLE, dans l’INSTANT ou le VRAI CHAOS, il est possible de voler dans les airs sans aucun engin de la thermodynamique actuelle ! C’est ICI et MAINTENANT l’Âge d’Or, il n’a JAMAIS disparu, il est toujours possible que des chats se transforment en humains et des humains en chats, il est toujours possible que mêmes les objets puissent voler par eux-mêmes, que la matière comme le Cuivre devienne en partie humaine, que des membres coupés d’animaux ou d’humains repoussent en quelques minutes, etc. Le mental n’exerçait pas encore sa diabolique tyrannie. Quand le mental arriva, il imposa ses « normes », soit le chaos humain, et naissait l’Inquisition : interdiction aux humains-animaux de se transformer, interdiction de voler dans les airs, etc... Ainsi naissait le temps historique ou chronologie tueuse chère aux Yahvistes ou adeptes de Moïse : le Grand Temps mythique ou Âge d’Or devenait petit temps historique pour terminer en âge de fer-faire. Et le fer c’est dur, ça correspond bien à la saloperie de thermodynamique. Voilà une définition de la Chute (du Paradis), car toute la planète en fut affecté : continents, campagnes, montagnes et mers et océans ; l’espace mythique devenait géographique ; rites, coutumes et lois apparurent. C’en était finit du Merveilleux et de la Vraie Magie, et de l’extraordinaire poésie, et de la Félicité. Nous entrions dans le Goulag de la loi de Cause et Effet et de son déterminisme ou FIXISME, soit la prison de prison.

Il est plus que temps de sortir de la thermodynamite de Nobel et du Yahvé des Juifs et de leur évolutionnisme en forme de débit et début (Adam) et « fin des temps », comme si ces gens et leur opinion prétendaient être les « Maîtres du temps » ou de la chronologie tueuse, ou maîtres de l’histoire ; mais c’est LEUR HISTOIRE et aucunement une universalité ! Puisque c’est leur histoire dans le monde spatio-temporel, ce qui me fait répéter que le judaïsme n’est pas une religion puisqu’il ne sait pas échapper au temps. Baal savait échapper au temps, mais on entre dans la vieille rivalité paganisme et yahvisme ou monothéisme ; ou rivalité entre cosmos (Baal ou cycles) et fixistes (prison de l’évolutionnisme ou géométrie de la ligne droite). Le paganisme est à la fois rayonnement extérieur et intérieur, il est surtout spontanéité comme la taoïcité, alors que le monothéisme est seulement carotte (vivre de confiance, d’espoir ou de croyances).

Le Vrai et Saint Chaos est Ici et Maintenant, il n’est jamais détruit, il est comme la Source de la Fontaine de Jouvence ou d’éternité. La Saint Chaos est l’Instant porteur

EN RÉSUMÉ : aucun sauveur ou messie ou maîtreya à attendre, car ce sera la catalyse de l’illusion du sentimentalisme dégoulinant commencé avec l’humanisme à l’époque de la Renaissance, et alors il sera très difficile de se sortir de ce merdier du mondialisme, car il n’y a pas pire qu’une théocratie pour ceux qui cherchent la Félicité. D’ici 2025, il nous reste plus d’une dizaine d’années pour réaliser, vivre l’Instant ou Soi et commencer à retrouver la FÉLICITÉ dans le vrai Chaos ; mais cela ne se fera pas avec le confort actuel de la thermodynamique ! Ni avec celui du conditionnement des Occidentaux par la triplette idéologique des mondes juif, grec et romain. Et toutes les pressions des cancéreux du pouvoir s’abattront sur ceux qui tenteront de s’échapper de cette prison évolutionniste mondiale qui se prétend de plus en plus « sécuritaire », mais c’est la sécurité de Satan, la sécurité de Big Brother et du Business yahviste. Ne jamais oublier que le mondialisme et sa « sécurité » n’a rien d’humain.

La Vrai et Saint Chaos c’est le Point Focal, puis le Triangle, Première figure fermée. Ensuite cela donne un ensemble de Tétraèdres polarisé pointe du sommet en haut et pointe du sommet en bas en bas... Mais ce n’est qu’une petite pointe de l’iceberg en forme de « géométrie rigolote » !!! On ne fera jamais « avancer une automobile » avec cette géométrie là ; il lui manque le RYTHME OU FRÉQUENCE. Si Nassim Haramein offre des pistes très intéressantes sur une théorie de l’unification (extrait vidéo ci-dessous), il ne faut pas non plus tomber dans un « rituel de visualisation » trompeur et illusionniste !
La norme pensée par le mental humain est une catastrophe, car comme l’exprime si bien la Taoïcité, toute chose s’ordonne d’elle-même dans le juste déploiement de la signature de chacune des potentialités qu’elle inclut quand il n’y a aucune interférence dans le rayonnement.

Bien en dehors du dynamiteur Alfred Nobel et son fric, voir le site en anglais en archives sur les recherches de T.C. Lethbridge et le rayonnement en radiesthésie, qui est aussi une forme de « géométrie des émissions de formes » (émission par des champs), et sur ses découvertes sur d’autres dimensions (hyperdimensionnel). Se souvenir que nous n’avons que cinq pauvres sens !!!
Autre site en anglais sur le monde de T.C. Lethbridge.

Un autre anti Alfred Nobel fut Edward Leedskalnin et son Château de Corail. Et il y a un rapport avec Lethbridge et Leedskalnin qui devait se considérer LUI-MÊME comme un pendule...


Triangle, rythme et fréquences semblent la Science de l’ÂGE D’OR, lequel était la maîtrise du poids ou gravitation, de l’espace et donc du temps qui coule ou histoire (Chronologie non encore tueuse car l’Instant régnait partout), ce qui permettait effectivement de « jongler avec les atomes » de la matière et de transformer un humain en chat, ou en chien, ou en tous autres animaux, ou en objets, et évidemment l’inverse... C’est peut-être pour ça que ce passage d’Isaïe, 65, 25, rapportant les « paroles » de son Yahvé, disant que dans le futur ou fin des temps yahviste, le loup et l’agnelet paîtront ensemble. Le lion comme le bœuf mangeront de la paille, et le serpent se nourrira de poussière. (Ce qui est méchant pour le serpent, mais c’est une autre histoire !)
J’allais oublier : MENTAL est si proche de MÉTAL, et dans l’Âge d’Or, on n’utilisait aucun métaux, sauf l’Or dans le cas de l’électricité statique et des machines radios genre « Arche d’Alliance ». D’ailleurs je me souviens que l’Adepte, vrai ou faux, qui se faisait appelé Fulcanelli, ne jurait que par le RYTHME, et par intuition je le sais dans le vrai. Pour lui la « jonglerie d’atomes » n’avait point besoin d’électricité dynamique ni de pompe à vide ! Et j’ajoute, encore moins besoin « d’accélérateur de particules », encore un truc bien dans la thermodynamique de cette physique du nucléaire !
Métal et mental sont la base de nos technologies actuelles reposant sur la thermodynamique ! Et faire-fer c’est l’EGO, la perte du Soi ou Instant, soit le faire-fer ou travail (le salaire) par rapport à la Vérité ou Foi, soit un rapport de marchandage ou un rapport de GRATUITÉ. Mais gratuité veut aussi dire AMORCER LA POMPE, elle ne le fera pas elle-même, aucune machine n’entraîne son principe, c’est à l’humain de l’instanter, et se rappeler que l’eau coule pour tous (dompter l’ego)...
Je dis que les pierres sont les meilleurs circuits imprimés de tous les temps. La masse étant la Terre, ou la surface de la planète sur laquelle on se trouve. Tout est vivant !

Ainsi à l’Âge d’Or, tout ce que nous nommons aujourd’hui « produits de la civilisation » comme l’électricité et ses ampoules éclairantes et ses machines tournantes, la radio et la télé, l’aviation et autres moyens de transport, la médecine de Big Pharma etc., toute cette quincaillerie n’avait aucune utilité, car tout était en harmonie dans cette Félicité de poésie. Tout était en harmonie avec la Nature puisque les êtres ÉTAIENT la Nature, ils étaient le Cosmos, comme les Baal & Co. Ne jamais oublier que le SON, et pas conséquence le rythme, peut ouvrir des zones de conscience endormies (chamanisme, etc.).
Ne jamais oublier que le SON = le NOUN ou EAU PRIMORDIALE, soit la NOURRICE DE TOUT, comme d’ailleurs l’exprime Orphée. Et Orphée dit-on charmait jusqu’aux cailloux par son chant, donc par ses vibrations et son rythme mettant en apesanteur n’importe quels cailloux ou pierres de plusieurs tonnes... Voilà une technologie de l’Âge d’Or bien loin de celle de l’Age du fer et d’Alfred Nobel ! Mircea Éliade écrit dans son histoire des religions que la Pierre, et plus tard le métal, permettent d’entrer en contact avec des « réalités » inconnues de nos jours. Nous, nous avons transformés à notre Âge du fer les cailloux en calculs si utiles pour les banquiers qui COMPTENT TOUT, notre civilisation qui mesure tout pour se rassurer avec sa raison !
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 08-08-2013 02:41

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >