Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Le Dragon et la thermodynamique
Le Dragon et la thermodynamique Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 22-08-2013 00:08

Pages vues : 5044    

Favoris : 408

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Le Dragon et la thermodynamique

Histoire = sous la houlette de... Le berger conduit les moutons !
 
 
Le Dragon ou Serpent étant le Gardien du Seuil, il empêche l’être cupide de s’approcher. Si toutefois l’être cupide réussit par ruse, il n’en tire aucun profit, c’est ce qu’il se passe en thermodynamique : énergie ridicule, poussive et violente et polluante.
 
La thermodynamique consiste  à utiliser le POUVOIR : conquérir par la force, la volonté et la violence, alors que l’énergie est disponible SANS la volonté la force et la violence. La technologie ancienne gardée par le Dragon se nome Graal, on parle de « Quête du Graal ». C’était au temps de l’Âge d’Or.
Il est essentiel de préciser que dans les récits mythologiques et contes de fées ceux-ci laissent souvent croire ce que le Gardien du Seuil ou des Trésors doit être. Mais en vérité le Dragon ne doit pas être tué, car c’est la mort à soi-même qui est demandée, la mort de l’ego, et c’est cette mort qui est le cœur de la Science ancienne et de sa technologie incommensurablement plus efficace que la thermodynamique, pr-arce qu'il y a ACCORD. Le Dragon ne doit pas être tué parce que tout ce qui est sacré est ambigu, et le saint ou le héros est aussi ambigu, de plus le Dragon est surtout l’Énergie vitale dont le saint et le héros ne peuvent se passer. TUEUR ET DRAGON NE SONT QU’UN.

Gardien du Seuil est synonyme de Fontaine de Jouvence ou d’immortalité. Comme écrit dans une précédente page : Moïse et la prise de la Bastille, les trois religions monothéistes ont empêchés le développement de la Vraie Télépathie, mais aussi de la Vraie Science et technologie.
On a un exemple et allusion à cette Science dans le Rig-Veda, vol. 3 : « Les adorables Maroutes, armés de lances brillantes et cuirassés de pectoraux d’or, mènent une existence vigoureuse ; puissent les chariots des rapides Maroutes arriver pour notre bien. … Faiseurs de pluie et porteurs de fertilité, verseurs d’eau, multiplicateurs de nourriture. … Pourvoyeurs d’une nourriture abondante. … Vos outres à lait ne sont jamais sèches. … Nous invoquons les chariots chargés de nourriture des Maroutes ».

Les trois religions monothéistes ont détruit la Vraie Télépathie, la Vraie Science, et la perte de l’Accord d’avec le Cosmos ou coupure d’avec la Nature ; cela entraînera la réduction de la durée de vie humaine : on passe de 80.000 ans (selon le Bahmanyasht) à 100 ans. C’est-à-dire que nous avons perdu l’Âge d’Or et que nous sommes entrés dans l’ère apocalyptique modèle judéo-chrétien et surtout grecque : l’humain entrait dans les histoires ultra linéaires (avec un début : Adam, puis un climax : l’Apocalypse ou époque contemporaine).
L’ère de chaos humain entraina le chaos de la Nature. Le temps sacré ou Instant devenait le temps qui coule ou Chronologie tueuse ou temps des accidents. Ce qui permit aux judéo-chrétiens d’inventer une sorte de « temps réel », celui de la carotte et du bâton : enfer et rédemption ; soit la géométrie euclidienne de la ligne droite entre un Adam et une rédemption-carotte finale. On appelle ça le messianisme.
À partir de la fin de la Renaissance, avec les philosophistes Francis Bacon et Blaise Pascal, nous sommes bien dans l’ère de l’évolutionnisme avec une progression, une CROISSANCE comme on dit maintenant, une linéarité de l’histoire s’affirmant toujours davantage instaurant surtout la foi en un progrès infini (voir le transhumanisme et le rêve d’immortalité pour l’humain). Le siècle des perruques poudrées ou des lumières est typique évolutionnisme, surtout avec sa concrétisation tout au long du si matérialiste 19è siècle.

Le philosophiste Hegel est aussi de la partie évolutionnisme, il faut évidemment y ajouter le redoutable Karl Marx, responsable par son opinion répandue de centaines et centaines de millions de morts sur toute la planète. Pour Hegel le Graal est l’événement historique, la matière étant le Centrum Centri : dans le principe est la matière, et non le Verbe ou Intérieur. Hegel, Marx et Co. se condamnent à ne concevoir comme mode du mental que l’opinion se construisant dans le temps vécut, celui de l’histoire, celui du « temps qui coule ».
Hegel écrit : « Si nous reconnaissons que les choses sont telles qu’elle sont par nécessité, c’est-à-dire qu’elle ne sont pas arbitraires ni le résultat d’un hasard, nous reconnaîtrons également qu’elles doivent être comme elles sont ». Ainsi il part de l’extérieur pour aller vers l’intérieur. C’est du satanisme pur, des horreurs comme en commettent les élèves en sculptures qui ne savent pas que les formes se construisent de l’intérieur vers l’extérieur. Hegel ne semblait s’intéresser qu’à l’extérieur : il lisait tous les matins son journal comme si Dieu le bénissait, donc une source extérieure. Pour lui, seul le contact journalier avec les événements pouvait orienter la conduite de l’humain dans ses rapports avec le monde, et avec le divin. Apparemment pas de place à l’imaginaire, aux rêves ; on laisse ça aux capitalistes juifs et manipulateurs de Hollywood.

Hegel et les hébreux c’est kif-kif : évolutionnisme, parce que pour eux l’histoire va dans un seul sens, un événement est irréversible et valable en lui-même (le principe étant dans la matière et non dans le Verbe), valable en lui-même, donc extérieur, car pour ces gens il est soumis à la « volonté de Dieu » (comme si Dieu était un type extérieur avec un ego).
Pour Hegel la transcendance est dans l’évolutionnisme ou temps qui coule. Pour Karl Marx c’est la même chose SANS la transcendance ; seule la « lutte des classes » l’intéresse. Karl Marx a essayé de retrouver l’Âge d’Or, avec la différence qu’il place l’Âge d’Or exclusivement au terme de l’histoire (fin des temps) au lieu de le mettre AUSSI au commencement, en d’autres mots : DANS L’INSTANT.

Selon Lactance (Instit. VII, 19, 9, texte Cumont (réf. Mircea Eliade, dans : Le mythe de l’éternel retour), au jour de la catastrophe ou apocalypse : les montagnes s’écrouleront et la terre deviendra lisse ; les hommes désireront la mort et envieront les morts, et un dixième d’entre eux seulement survivront. Toujours selon Lactance, la justice sera rejetée et l’innocence deviendra odieuse, les méchants exerceront leurs prédations hostiles contre les bons ; l’ordre, la loi et la discipline militaire ne seront plus observés, personne ne respectera les cheveux blancs, ne rendra les devoirs de piété, ne s’apitoiera sur la femme ou l’enfant, etc. Cela rappel notre époque où tout devient faux et à l’envers. Comme écrit Lactance, c’est l’annonce du feu purificateur qui anéantira les méchants et sera suivi d’un millénaire de béatitude qu’attendaient les chiliastes chrétiens (rêve de millénaire du DORG) et qu’avaient déjà annoncés les Yahvistes genre Isaïe et autres oracles.

Il n’y a pas que Lactance ! Voici ce qu’écrit Tacite des Juifs et qui correspond à notre monde à l’envers : « Pour les Juifs, tout ce que nous considérons comme sacré est profane ; et d’autre part, ils permettent ce que nous considérons comme immoral ». Tacite écrit aussi que la « nation d’Israël » est un amalgame de tribus. et de peuplades ayant vécu en Crète, et un autre groupe chassé d’Égypte...

Ce rêve du millénaire du DORG ou Demain On Rase Gratis, Adolphe Hitler l’avait déjà rêvé bien après les judéo-chrétiens ! Le rêve est devenu cauchemar et s’écroule en 1945, en partie seulement. En partie, parce que de nos jours le rêve du millénaire du DORG est celui du noachisme des Yahvistes et de l’élite du Nouvel Ordre Mondial, mais un DORG totalement matérialiste et satanique, qui, s’il prend forme, peut effectivement durer 1000 ans ! Il est dit qu’un nouvel âge d’or durera jusqu’à la fin du 7è millénaire ; car après ce combat (à la fin des temps), un truc de feu universel résorbera l’univers entier dans l’igné (notre Univers uniquement), ce qui donnera effectivement la naissance d’un monde nouveau, bien-sûr « juste », bien-sûr « éternel et heureux » ! Et en lot de consolation, un monde non soumis à la loi tyrannique de Cause et Effet ou Chronologie tueuse.
Tout cela est la vision évolutionniste, la croissance !

Les rabbins n’encouragèrent jamais la détermination de la fin du monde par ces calculs mathématiques, ils se contentent de préciser une suite de calamités cosmiques et historiques (ce qu’écrit Mircea Eliade) ; puis viendra le messie et les morts ressusciteront (Isaïe 26, 19) et on fera bombance ! Là, on reste dans le messianisme juif du dogme de l’apocalypse : triomphe du mal et du chaos et des ténèbres annonçant le DORG et l’accord avec le Cosmos.
Un texte babylonien décrit cette apocalypse : « Ce qui est limpide deviendra opaque, ce qui est propre deviendra sale, la confusion s’étendra sur toutes les nations, on n‘entendra plus de prières, les auspices se montreront défavorables... Les hommes se dévoreront entre eux et vendront leurs enfants pour de l’argent, l’époux abandonnera son épouse et l’épouse son époux, et la mère fermera la porte à sa fille ».
C’est notre époque ! Le texte babylonien ajoute que le Soleil ne se lèvera plus et la Lune ne paraîtra plus. Si plus de lumière solaire, plus de végétation : insectes, animaux et humains meurent. Si plus de Lune : plus de cycles.

Cet évolutionnisme et son apocalypse et fin des temps se retrouve non seulement chez les judéo-chrétiens, mais aussi chez les Iraniens. Pour ces peuples que je qualifie de « Fixistes », l’histoire de l’Univers est limitée, la fin du monde coïncide avec l’anéantissement des méchants, la résurrection des morts et la victoire de l’éternité sur le spatio-temporel.
Ne pas oublier le sens universel du mot CHRIST : réalisation de l’Instant ou Soi. Aussi la tradition évangélique annonce déjà la réalisation de l’Instant en chacun de nous. Le ICI et MAINTENANT éternel est accessible à chacun, et évidemment à n’importe quel Instant (pour les Chrétiens et les Juifs par pénitence ou repentance, ce qui veut dire que l'ego N'EST PAS maîtrisé !).

Le mot Foi est identique à l’Instant, au Soi, ou à la Conscience, ou à la Vérité, aussi le mot Foi rayonne naturellement et autour de lui se produit la régénération de la personne humaine : Je suis CE JE SUIS.

Le titre en haut de page : Le Dragon et la thermodynamique, est aussi un avertissement aux transhumanistes et à leur désir de faire de leur corps de chair un robot pour vivre 1000 ans ou pourquoi pas 80.000 ans comme mentionné plus haut. Mais ILS OUBLIENT LA MÉMOIRE. Car pour vivre 1000 ou 80.000 ans il faut une sacrée mémoire, et en admettant qu’on la mette à l’extérieur du robot, cet extérieur en devient d’autant plus fragile ! il pourra y avoir des vols de mémoires...

Le Dragon est Gardien du Seuil comme Mnémosyne est déesse et gardienne de la mémoire et mères des Muses, donc c’est elle qui donne la Connaissance et l’Immortalité. C’est la Fontaine de Jouvence des Alchimistes. Cette Fontaine est gardée, et il y a un prix à payer : on ne vit pas impunément 1000 ou 80.000 ans sans en payer le prix ! Là-dedans entre aussi LA RÉFLEXION : Hugeb et Munen (mémoire) qui sont les deux compagnons d’Odin. LA PIERRE ENREGISTRE !

Mais la légende du Graal (de sa Science et technologie) en fait la Fontaine d’Immortalité déguisée sous le thème chrétien avec le Sang du Christ recueillit dans la Coupe du Graal (taillée dans l’émeraude tombée du front de Lucifer) par Joseph d’Arimathie. L’émeraude sur le front de Lucifer symbolise biens-sûr le TROISIÈME ŒIL. Et ce troisième œil tombé sur terre signifie être aveugle à l’Instant ou à ce qui est Amour ou Don de Dieu. Le Troisième Œil est aussi appelé ILLUMINATION ou Connaissance. (Il ne faut pas confondre illumination et Illuminati ou Illuminés de Bavière !)
Ce Troisième Œil perdu a aussi pour nom l’ESCARBOUCLE : du latin carbunculus (de carbo ou charbon). Ce charbon extraordinaire illustration de la thermodynamique tout au long de l’industriel 19è siècle. D’ailleurs la formule chimique du diamant est la même que celle du charbon noir ! Aussi il ne faut plus s’étonner de la monté en puissance et au sommet, de notre épouvantable thermodynamique et de son Dieu le Saint Fric !!!
L’Escarboucle est synonyme de VOUIVRE, donc de Stargate puisque la Vouivre se moque de l’espace. La Vouivre est donc la Gardienne de la Stargate ; elle est une Mère-Veilleuse (merveilleuse), et seul peut « Franchir la Stargate » celui ou celle qui est « équipé » (a apprivoisé son ego).
L’Escarboucle de la Vouivre est du même thème que la Corne de la Licorne.

Donc tout ce qui est de l’ordre de l’immortalité A SES GARDIENS DU SEUIL, ce qui semble naturel ! Et la prétendue « fin des temps » où tout sera beau et éternel a aussi ses Gardiens du Seuil.
Que l’on se rappel les vieilles fontaines de nos villages en France où l’on pouvait voir sculpté dessus des lions, dragons et autres monstres comme les sphinx. L’eau pure est vivifiée par le Dragon ou SERPENT. Ce qui illustre l’immortalité sous forme de FIXATION CAVALANTE : d’Instant en Instant casser l’Énergie du Serpent et en pénétrer de sa propre eau de laboureur, pour que son Eau ne soit point stagnante mais vivifiante. La Fontaine de Jouvence c’est chacun de nous à l’Origine.

Toutes les morts survenant à la suite de catastrophes dites « naturelles » peuvent être vues comme sacrifices exigés par le Dragon, puisque l’être humain saccage tout. Ne pas oublier que TOUT EST LIÉ, donc tout est ÉCHANGE, donc l’énergie dévore et nous dévore : TOUT EST MOUVEMENT. Tout digère ici-bas... et même ailleurs ! Tout se transforme, et depuis longtemps nous avons les maladies mentales suivantes : les opinions religieuses, sociales et politiques, scientifiques, avec le cancer du pouvoir...


[En haut de page : gros plan de Mnémosyne, par Dante Gabriel Rossetti]
 
 

Dernière mise à jour : 22-08-2013 00:48

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >