Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Humanisme et danger de sa propre création
Humanisme et danger de sa propre création Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-10-2013 23:28

Pages vues : 4013    

Favoris : 451

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
vinci_vitruve_gpisr.jpg
 
 
Humanisme et danger de sa propre création
 
 
 
Le divin Potier sur son tour de potier est-il son propre créateur ?
Le moderne potier humain peut-il se transmuter en un petit être de 5 cm de haut ? Ça ferait beaucoup de place sur cette Terre que l’on détruit à la vitesse Grand V, et aussi éviterait beaucoup d’être attaqué par toutes sortes de microbes ; ce serait une véritable transmutation et ça éviterait de devoir changer de planète, à condition d’en trouver une « pas loin », et habitable, si on sait enfin comment se déplacer plus vite que la lumière, à défaut de ne pas encore savoir totalement se dématérialiser.
 
Il y a toujours danger en se créant soi-même : depuis la nuit des temps l’être humain veut se transformer par l’ACCORD cosmique que procure la Pierre Philosophale. Au niveau minéral de l’existence, la Pierre réalise ce miracle : elle « instante » ou fait réaliser naturellement l’Instant à tout ce qu’elle touche ; en d’autres mots : elle actualise ce qu’elle touche et SUPPRIME L'HISTOIRE. C’est pourquoi on disait autrefois, selon la tradition évolutionniste de la voie de l’Agriculture, que « les métaux poussent », murissent comme des fruits : ils sont À POINT (focal ou Stargate).
Potier, Chaman, Héros et Rois mythiques, Forgeron et Alchimiste sont « maîtres du feu ». Mais de quel feu ??? Ce mot est si vaste qu’on pourrait écrire plus de 1000 volumes de 650 pages chacun, car notre moderne mot « énergie » signifie aussi feu, surtout dans le thème de la thermodynamique. En aucun cas les métiers du « feu » ne sont commercial au sens où on l’entend actuellement ! surtout avec  l'énergie du pétrole... Tout ce qui est du « feu » est vénéré comme lieu de culte ; aujourd’hui c’est pareil, voyez nos centrales nucléaires, nos sites où l’on extrait du pétrole, du gaz, bref, tout ce qui se regroupe sous le mot « énergie » EST VÉNÉRÉ, surtout par la finance internationale et ses banques yahvistes.

La reine Chudâlâ et son époux Shikhidhvaja : cet époux avait atteint le vairâgya [absence de passion, détachement] bien qu’il s’occupait encore des affaires du royaume. Il aurait pu réaliser le Soi si seulement il avait poussé son vairâgya au point de tuer, ou mieux, dompter l’ego. Il n’alla pas jusque là ; il se retira dans la forêt où il se livra à des tapas [ascèses, disciplines] qui durèrent dix-huit ans, mais ne le firent pas progresser [aspect labyrinthique]. Il s’était rendu victime de sa propre création. Chudâlâ lui conseilla de renoncer à l’ego et de réaliser le Soi, ce qu’il fit et il fut libéré. C’est-à-dire qu’il trouva le fil d’Ariane... Cette histoire raconté dans l’enseignement 404 par Ramana Maharshi, illustre que le détachement jouxté à l’ego ne sert à rien et n’a aucune valeur, mais que toutes possessions en l’absence de l’ego ne représente pas le moindre obstacle (il n’y a plus les murs du labyrinthe).
Notez que le nombre 404, en langage de l’Internet et de l’informatique signifie : qu’il n’y a rien à afficher ou à trouver...

Labyrinthe, CAVERNE et SPIRALE constituent d’importantes figures.
La SPIRALE représente un PRINCIPE d’où nait une foule de choses, comme les spirales des galaxies, les coquilles des escargots, la vigne, etc. Comme les circonvolutions du labyrinthe, la spirale évoque la rondeur d’un cycle, la rondeur de la roue... Mais par opposition au labyrinthe la spirale est OUVERTE. Nous avons donc un aspect CENTRIFUGE ET CENTRIPÈTE, la force centripète, de l’extérieur vers l’intérieur, étant une façon dont la Nature engendre « l’énergie créatrice ».

Nous sommes prisonnier de l’adamisme des Yahvistes, mais aussi de l’époque hellénistique et jusqu’à récemment avec l’illuminisme à la franc-maçon et à la Weishaupt. L’adamisme se résume par le mot CHUTE, et celle-ci ne pouvait s’imposer que grâce au Dieu jaloux et cancérisé par le pouvoir : Yahvé. Ici dans une grande partie de l’Occident nous sommes sous la coupe du monothéisme yahviste.

Cette terrible opinion adamique et en très grande partie yahviste est responsable non seulement du binaire winner-loser, ou bien et mal, mais aussi du binaire Agriculture et Horticulture, ou « rat de ville et rat des champs » ; symbolisé aussi par les célèbre CAÏEN ET ABEL. Abel c’était le rat des champs ou le pâtre nomade et la résistance à son frère CAÏEN qui représentait la vie sédentaire et les villes et la voie de l’Agriculture. Avec l’Agriculture, les champs immenses obligeaient les gens à construire des villages et des cités, Caïn devint un constructeur de villes, et un de ses descendants devient le forgeron du village, donc le PREMIER TECHNICIEN de l’histoire. Le « premier meurtre » est donc accompli par celui qui incarne le symbole de la technologie et de la civilisation urbaine. Toutes les techniques vont donner des miasmes de magie : l’illusion... Le forgeron illustrera la PROPRE CRÉATION HUMAINE, ce qui aboutira bien plus tard à notre folie technologie reposant UNIQUEMENT sur la thermodynamique. Aujourd’hui nous sommes drogués à l’illusion de la technologie, notamment du virtuel, du faux, et la politique de la cité représentée par la « démocratie » colle merveilleusement avec l’illusion technologie.

Fer et Faire = Forgeron. Le Fer et Faire représentent la « victoire de la civilisation » ou choix de la Voie de l’agriculture et de l'utilisation des métaux au lieu d'utiliser les Pierres. Fer et faire sont aussi victorieux par la GUERRE (arcs et flèches, épées, balles de fusil et obus). Pour quelques peuples le fer est l’ennemi de la vie et de la Paix.
FORGERON = TECHNOLOGIE : soufflet, forge, enclume, marteau sont magiques comme maintenant nos ordinateurs forgeant nos textes, images, sons, pilotage d’engins et de robots, etc. Aujourd’hui des gens sont réduit à l’esclavage pour extraire les métaux et minéraux rares qui équipent nos ordinateurs, ce qui prouvent que nous sommes encore et toujours dans la voie de la thermodynamique.

L’art des métaux est typiquement le thème de sa propre création, et donc avec les dangers qui vont avec, comme les guerres... Le forgeron pratiquant des alliages métalliques était aussi son propre créateur : il accélérait la croissance des métaux : le temps naissait peu à peu comme le temps de pousse du blé. L’humain essayait de « conquérir » la Nature et prenait une sacré responsabilité, qui évidemment ne fut pas respectée !!! Par contre l’Alchimiste qui lui aussi devenait son propre créateur en « faisant pousser » les métaux et minéraux respectait la Nature : il n’œuvre pas pour la ville (le vil) mais pouer la 'campagne'.

Pour en revenir à Caïn et Abel, comme il faut CROISER, Abel le berger peut être le méchant : celui qui manipule le troupeau : l’humanité ; et Caïn le laboureur creusant la terre pour trouver la vérité ! Caïn sera alors le moderne « terroriste », le loser, le fugitif ; et Abel le moderne « winner » ou dans le système mondialiste du Nouvel Ordre Mondial. Donc nous avons là nos deux types modernes d’humanité dans cet Occident sous domination yahviste ne jurant que par le mot « démocratie ».
Le mythe raconte que Caïn est le premier né d’Ève et d’un dieu genre Elohim, alors qu’Abel est un mortel, fils de l’Adam terrestre. Quand Caïn est né, Ève a dit : « J’ai mis au monde un enfant de l’Éternel » ; quand Abel est né elle n’a rien dit.
Abel ne produit pas sa propre création, il se contente de garder, de conserver. Il est écrit que « le Ciel » approuve ce sacrifice qui est « dans l’ordre naturel des choses », alors que le sacrifice de Caïn n’est pas accepté, puisque le fruit de sa propre création, le fruit de ses actions (loi de cause-effet).
RAPPEL : le mot « vanité » se dit en hébreu « abel », il signifie aussi le mot « fumé », donc la vanité.
Aussi bien chez Caïn que chez Abel il n’y a pas réalisation du Soi, car ici bas comme « en haut », tout est en perpétuel mouvement de cycles cosmiques. Caïn c’est le révolté, comme le roi Shikhidhvaja cité au début.
Aujourd’hui, le mot berger prend tout son sens en « démocratie », puisque pour le pouvoir c’est l’art d’obtenir du peuple du consensus ou domination des esprits (élection au « suffrage universel », qui est un véritable piège). Il n’y a pas pire manipulatrice que la démocratie, parce qu’elle est sournoise, rampante par cette franc-maçonnerie, et les républicains cancérisés par la franc-maçonnerie du Grand Orient accusent l’Église qui avant 1789 manipulait le peuple ; mais sous la monarchie dépendante de l’Église de Rome ou sous la République dépendante de la franc-maçonnerie spéculative c’est kif-kif, sauf qu’avec l’Église on savait à quoi s’en tenir. Aujourd’hui les républicains nous vendent leur « laïcité », qui est une nouvelle forme de religion à l'envers, diabolique.

Aujourd’hui ce qu’on appel « bien » c’est la soumission au Dieu juif Yahvé et à son monothéisme en forme de démocratie ; et le « mal » c’est le terroriste, l’hérétique, celui qui recherche la Vérité et qu’on traite de fasciste, d’antisémite, d’hérétique, d’extrême droite, de criminel, etc., la liste inquisitoriale est longue. Le berger c’est le système à combattre, l’élite à combattre, cette fausse élite composée de malades mentaux, de satanistes de toutes sortes.
Bref, comme déjà écrit souvent, il faut sortir de cette division yahviste du binaire (peuple élu et peuple non élu).

Le Vrai Forgeron n’est pas celui qui travaille le fer ou faire, mais la PIERRE. Le vrai Forgeron est comparable à Khnoum et son tour de Potier forgeant un être humain à partir d’une motte d’argile. Le Potier des Formes, le Logo manifesté, le mâle phallique qui féconde la Nature. C’est le SOLVE et COAGULE de l’Alchimie, et de la taoïcité. Le Forgeron n’est pas le Créateur, il n’est que son OUTIL. Le Vrai Forgeron possède le sens de MÉTIER, dans le sens de NOBLESSE.
Je remet ici la description du Forgeron d’après Hyacinthe Dubreuil dans : J’ai fini ma journée :
Moustachu comme un grenadier de la Garde... poilu comme un singe, ce qui se voyait par sa chemise ouverte. Voilà pour la forme. Mais le fond était d’une extrême délicatesse, notamment lorsqu’il dessinait un détail technique le crayon à la main : les traits et les courbes qu’il traçait en grâce légèreté et précision comme ceux des estampes japonaises. C’était pourtant la même main qui était capable de marteler le métal sur l’enclume, guidée par le même coup d’œil lorsqu’elle maniait le marteau ou le crayon. De plus comme en Alchimie il est question de RYTHME, il est connu que le Forgeron doit en plus « Battre le fer faire quand il est chaud »... sinon on ne peut pas le « modeler » ! C’est là qu’il faut « Réaliser l’Instant » !
Il faut aussi savoir que le travail de la Forge et de tout Métaux fondu exige simplement le RESPECT, ensuite une imagination et une habilité manuelle, en même temps que des bases de géométrie et d’arithmétique...
Le Vrai Forgeron comme le Vrai Alchimiste RESPECTENT, donc ils n’emploient à aucun moment la thermodynamique, le feu est « autre chose » que le feu vulgaire.

Le Forgeron est parfois assimilé au CHAMAN, le guérisseur. Le Forgeron est LE CŒUR DE LA CIVILISATION, il joue aussi le rôle de religieux, il est le Sage ou médiateur entre les membres de la société et entre le monde des morts et des vivants. Comme le sacré, le Forgeron est l’ambivalence même. C’est peut-être pour ça qu’il était cantonné à l’orée des villages, de plus sa forge pouvait mettre rapidement le feu aux maisons.

RESPECT DE LA NATURE :
« Quand tu disposeras le plan d’un fourneau à minerai, tu chercheras un jour favorable dans un mois favorable, et alors tu disposeras le plan du fourneau. Pendant qu’ils construisent le fourneau, tu les regarderas et tu travailleras toi-même (?) dans la maison du fourneau : tu apporteras les embryons (de minerais), né avant le temps... un étranger ne doit pas entrer, ni personne d’impur ne doit marcher devant eux (les embryons) : tu dois leur offrir les libations dues devant eux : le jour où tu déposera le « minerai » dans le fourneau, tu feras devant l’embryon un sacrifice ; tu poseras un encensoir avec de l’encens de pin, tu verseras de la bière kurunna devant eux.
Tu allumeras un feu sous le fourneau et tu déposeras le « minerai » dans le fourneau. Les hommes que tu  amèneras pour prendre soin du fourneau doivent se purifier, et après tu les établiras pour avoir soin du fourneau. Le bois que tu brûleras sous le fourneau sera du styrax, épais, de grosses bûches écorcées, qui n’ont pas été exposées en fagots, mais conservées sous des enveloppes de peau, coupées dans le mois d’Ab. Ce bois sera mis sous le fourneau » (cité par Mircea Eliade, dans : Forgeron et Alchimistes, chapitre : Symbolique et rituels métalliques babyloniens).

Dans les populations sibériennes et au Pamir la Forge est vénéré comme un lieu de culte, et là où il n’existe pas de maison spéciale pour les prières et les assemblées, c’est dans la Forge que l’on se réunit, on se réunit donc dans l’ATELIER.
FORGE : en gaulois : gobria ; forgeron : goben. Ce sont des façonniers comme les instrumentistes d’un orchestre.

La Véritable Forge est celle des temps lithiques : LA PIERRE, LA DIODE LITHIQUE avec son Anode et sa Cathode. Aujourd’hui la Pierre sert à compter : les Cailloux du chemin que compte Petit Poucet, les Calculs de la finance internationale et de l’informatique.

« Mettez quelque chose dans la Pierre : une idée, un symbole (une force), mettez ce qui n’est pas visible. Vous le récupérerez par la suite... comme avec un disque dur d’ordinateur ». Telle était la Science des Anciens en matière énergétique...
 
 

Dernière mise à jour : 07-10-2013 00:08

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >