Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Warp drive
Warp drive Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 16-10-2013 00:26

Pages vues : 4395    

Favoris : 504

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
 
 
изменять и вести
Transformer et conduire
Vaisseau spatial
Warp drive
Propre, naturel,
sans énergie,
sauf celle de l’espèce (illusion)
 
 
Une histoire de sucres, ou de POINTS, ou Instant
Un « moteur » dans chaque atome, ils ne changent pas.

Voyager plus vite que la lumière est le seul moyen pour un être vivant ayant forme quelconque de voyager dans « l’espace » par une vitesse « supraluminique ». Les Anglais parlent de Warp drive : transformer et conduire, ce qui en russe se dit comme indiqué dans le titre de l’article.
Selon moi cela fonctionne COMME LES SUCRES (effet domino ou modification locale apparent de l’espace-temps), et il n’est besoin d’AUCUN MOTEUR, puisque c’est « l’espace » avant et arrière qui « aspire » ou propulse le « Vaisseau » en une accélération foudroyante, dont voici une vague idée : au bout de la troisième seconde après le départ mille milliards d’années-lumière sont déjà « franchit » (sorte de « mur du son » genre Mach2, etc.). Ensuite l’accélération est difficilement imaginable : de seconde en seconde elle double, se multiplie par six, par 60.000, par 6 millions, ensuite jusqu’à l’indéterminé. Donc il ne faut pas plus de trois secondes pour « atteindre » la galaxie d’Andromède...
 
Le изменять и вести ou Warp drive fonctionne comme l’effet domino, mais DANS LES DEUX SENS, comme l’influx nerveux dans un corps : chaque « poil » peur basculer dans les DEUX SENS, agissant ainsi sur son voisin. Cela correspond à un bit informatique possédant deux états SIMULTANÉMENT, et non en séquence de zéros et de uns comme actuellement. On a donc un Wave Principle, alors que dans l’Influx nerveux il y a DISCONTINUITÉ.

Le Vaisseau voyageant à cette vitesse supraluminique n’a pas besoin de moteur puisque ce sont « les sucres » (ou Points ou Instant) qui le transportent, en modifiant la « courbure de l’espace-temps ». Il se déplace donc NATURELLEMENT, sans moteur ni énergie : il EST l’énergie au même titre que le sucre d’avant et celui d’après.
Choisir une trajectoire revient à la considérer comme un ÉCHANGE D’ESPACES comme s’il n’y avait aucune localisation. Le Vaisseau pourra se tenir immobile en lévitation au-dessus du sol en « aplatissant » l’espace-temps à son endroit.
De plus le Vaisseau ne subira aucun effort d’inertie quelle que soit sa trajectoire, il est IMMOBILE, ce qui correspond aux « voyages » décrit par Ramana Maharshi (voir plus bas : échange de volumes). L’accélération foudroyante décrite plus haut est possible, de même que son orientation instantanée comme un virage à angle droit, sans que les « matériaux » constituant le Vaisseau ne subissent le moindre effet dangereux : pas de risque d’écrasement en « transformant » le spatio-temporel à l’avant et à l’arrière : les « sucres » ou Points ou Instant se comportant comme PLEIN DE PETITS MOTEURS, la puissance est réparti sur le Tout, aucun écrasement à craindre, ni aucun frottement. Le changement d’orientation ne demanderait non plus AUCUN MOTEUR ou énergie puisque l’action serait un échange entre l’intérieur et l’extérieur : toute l’énergie étant à l’extérieur, NATURELLE, le changement d’orientation sera instantané. Plus besoin de s’emmerder avec le « champ gravitationnel ».

Nous sommes intrigué par la matière déformant l’espace-temps ou spatio-temporel, non seulement en elle, mais dans ce qui l’entoure. Pour avoir une réponse il faut se tourner vers les quatre forces fondamentales illustrées ci-dessous par les Trigrammes du Yi King :
De gauche en haut : MACRO : Trigramme K’IEN (le Père, le Créateur, le Soleil).
À sa droite l’électricité, le magnétisme : K’OUEN (la Mère, le Réceptif, la Lune).
À gauche en bas : MICRO ou Nucléaire faible : le « Premier feu » : K’AN (Dangereux, le Deuxième fils, l’Insondable, AXE LUNE YA ou Feu Lune).
À sa droite son contraire le Nucléaire fort : LI (Deuxième fille, le Feu, AXE SOLEIL YI, le Point Focal d’où jaillit).
Nous avons ainsi quatre Trigrammes quatre causes/mouvements fondamentales. Mais il faut CROISER ! ou réunir observateur ou voyageur et matière ! Cela doit donner le Vase (Contenant) et Contenu (l’espace ou SOUFFLE ANIMATEUR, CELUI QUI FAIT INCARNER), soit un échange entre l’intérieur et l’extérieur ou Involution et Évolution (les deux courants du Caducée).
 
 
quatre_forces_uni_tr.jpg 
 


Les quatre Trigrammes sont les quatre forces fondamentales :
- Interaction faible, attractive ou répulsive, de porté <10-16m (10 puissance moins 16) et s’exerçant entre baryons (proton neutron) et leptons (électron, neutrino) ; elle donne la radioactivité.
- Interaction forte, attractive, de portée 10 puissance moins 15 et s’exerçant entre les quarks. Elle « colle » les noyaux atomiques.
- Interaction électromagnétique, attractive ou répulsive, de portée indéfinissable et s’exerçant entre les particules chargées ou ayant un moment électrique ou magnétique.
- Interaction de poids ou gravitation, attractive, de porté indéfinissable et s’exerçant entre toutes les particules.

En l’état actuel des consciences on ne sait pas ce qu’est la gravitation, seule la théorie des supercordes permet d’approcher la gravitation : la particule ponctuelle est remplacée par un « filament », sorte de cil vibrant, de longueur de l’ordre de celle de Planck (10 puissance moins 35m) qui peut se refermer en boucle. Avec les supercordes on augmente le nombre de « dimensions » ou de degré de liberté de l’espace (10 + temps).


ÉCHANGE DE VOLUMES ou ESPACES


Comme l’avait bien remarqué en son temps Savinien de Cyrano de Bergerac, le voyage n’est q’un échange de volumes, notre « moderne » non-localité. Le voyageur NE BOUGE PAS : le voyageur prenant le train, le bateau, puis une charrette pour venir jusqu’à l’endroit où réside Ramana Maharshi ; le fait est que ce voyageur n’a jamais bougé, et que ce sont les divers moyens de locomotion qui l’on transporté tout au long de son voyage. Ce voyageur ne doit pas confondre ces mouvements extérieurs avec les siens propres. Bref, le Soi ou Instant n’étant pas le corps ou la matière, il n’a effectivement pas bougé, c’est le monde qui a bougé EN LUI. Le voyageur est celui qui Est, il n’y a pas de changement en lui. Par conséquence, même après un soi-disant départ du lieu de résidence du Maharshi, il est ici, là-bas, et partout ; ce ne sont que les scènes à la Hollywood qui changent. Il ne faut pas confondre les mouvements extérieurs avec ses propres mouvements. (réf. d’après les entretiens 78 et 251).

Autre exemple à l’entretien 311 : « L’ego ne change pas. Il ne quitte pas un corps pour en chercher un autre. Regardez ce qui arrive à votre propre corps physique. Supposez que vous alliez à Londres. Comment faites-vous ? Vous prenez une voiture qui vous emmène à un port, puis un bateau qui vous transporte jusqu’à Londres en quelques jours. Que s’est-il passé ? Ce sont les moyens de transports qui se sont déplacés [comme les sucres décrit plus haut], non pas votre corps. Cependant vous affirmez que vous avez voyagé d’un bout à l’autre du globe. Les mouvements des véhicules ont été transportés à votre corps. Il en est de même pour votre ego... ».

Un autre exemple est donné à l’entretien 607 : assis dans un train on regarde défiler le paysage, passer les gares, etc. Alors on s’exclame avoir fait « un long voyage » comme si on s’était forcé d’effectuer À PIEDS le trajet, donc en s’identifiant à un corps. Mais le véritable état d’être est immobile : « Le Centre est partout et la Circonférence nul part », c’est le Sucre-Instant.

Comme l’exprime Ramana Maharshi, le temps et l’espace ne peuvent affecter l’Instant ou Soi. L’Instant est le Vaisseau ou moment où le « sucre » bascule sur son « voisin ». Tout cela est en nous : « tout ce que vous voyez autour de vous et également en vous », à plus forte raison une galaxie « située à x années lumière ».

Une histoire de sucres, ou de POINTS
Un « moteur » dans chaque atome, ils ne changent pas. Cela peut revenir à appliquer à chacun des atomes présents dans un volume donné ou région de l’espace, une force proportionnelle quelque soit le milieu : vide ou non, orientable et modérable à volonté : basculement des sucres en avant ou en arrière, ou sur les côtés ou en dessus ou en dessous selon n’importe quel angle.

Maintenant le изменять и вести ou Warp drive se situe DANS le Tore, et dans ce qu’on nomme Graine de Vie qui donnera la Fleur de Vie. En résumé il s’agit toujours de VIBRATIONS, mais le TORE reste primordial.
 
 
tore_trsp1.png
 

Tore sur lequel se bobine dans l’Espace des phases de la
trajectoire d’un régime bipériodique (F1 et F2).
 
 
 
 
 
 
anipucsac1.gifVoir aussi les pages :
Trinité.
J’ai rêvé du TORE.
 
 
 
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 16-10-2013 01:04

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >