Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Inquisition et Manipulation en France
Inquisition et Manipulation en France Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 23-11-2013 01:24

Pages vues : 3013    

Favoris : 434

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
union_europeenne_soviet.jpg
 
 
Inquisition et Manipulation en France
la France licratisée, crifatisée :
DIVISER POUR RÉGNER ET TROMPER
Tel est le principe de cette démocratie et république


La guerre idéologique continue. Elle est le fait de l’OPINION, donc de la POSSESSION et de la MANIPULATION.

Pauvres humains en voie de dégénérescence...
 
 
 
La démocratie, c’est faire prendre des vessies pour des lanternes : les lumières des perruques poudrées ou opinions des philosophistes.

Aujourd’hui où tout est à l’envers, nous sommes dans le mental des Pharisiens : « La prudence et la mesure dans l’impureté donnent au mal lui-même les apparences du bien. Et ce péché - qui est celui du Pharisien - est toujours plus difficile à guérir que n’importe quel péché de démesure, car le pécheur par débordement voit les digues qu’il emporte, tandis que le Pharisien se croit vertueux parce qu’il respecte ces digues [la Norme, les Commandements de Moïse] : l’eau la plus souillée lui paraît vierge pourvu qu’elle coule au fond du lot des conventions sociales ». (Gustave Thibon, Notre regard qui manque à la lumière).
 
« La foi et l’Amour l’emportent sur la loi, c’est la une vérité chrétienne élémentaire que seuls les Pharisiens méconnaissent » (G. Thibon, même ouvrage).

« Avertissement aux Pharisiens : vous êtes comme tous les hommes, mêlés de bien et de mal, et vous voulez pourtant qu’on vous identifie tout entiers à votre vertu [de peuple élu] ; mais prenez garde : dès que vous ne pourrez plus faire illusion, on vous identifiera tout entiers à votre péché ».
« Le but de la vie consiste à tirer l’un du multiple. Le pharisaïsme est une tentative frauduleuse pour réaliser cette synthèse ; il fait l’unité au-dehors au lieu de la faire au-dedans : son désir de perfection s’arrête à la blanche couche de chaux qui revêt l’extérieur du sépulcre », écrit justement Gustave Thibon, ouvrage cité.
L’actuelle mode de l’anti-ceci anti-cela comme : l’antisémitisme, l’antiracisme, l’anti-machin est typiquement le système droit de l’hommiste, et en remontant dans le Noachisme des Juifs et compagnie de Moïse. Nous sommes toujours dans l’inquisition. Aujourd’hui est « raciste » celui qui s’inquiète de l’« United colors of Benetton » ou mondialisme.

Quod aeternum non est, nihil est. Ou : « Rien dans le Tout et tout dans le Rien ». Pas d’autre choix que le Soi-Instant ou de l'autre : le prince de ce monde : la Chronologie tueuse, aussi nommée « Diable », « Histoire », opinion, etc. Le prince de ce monde c’est LA NORME, les COMPAS-ÉQUERRES maçonniques. Mais il ne peut pas empêcher quiconque de sortir des limites qu’il impose : voir la vidéo et le courageux Alain Soral. Seule existe l’éternité.


La république universelle franc-maçonnique réduit l'être humain à l'avoir.

Français, Françaises, ATTENTION, les malades cancérisés par la pouvoir et qui se disent « républicains » vous manipule.

Le cancer du pouvoir emploi souvent les mots qui fixent, qui immobilise. Je les appelle « mots fixistes » (d’autres les appellent « mots sidérants »).
Les mots fixistes servent à stopper une réalité, comme si celui qui l’employait détenait la vérité ; ainsi ce système employé en politique actuelle est-il totalement de l’opinion révélant clairement sa tyrannie : vous êtes avec nous ou contre nous (gentils ou méchants), bien dans le système binaire winner-loser. Et la loi Fabius-Gayssot fait partie de cette Inquisition du binaire winner-loser : contester l’histoire des « chambres à gaz » est devenu une hérésie comme au temps où les Chrétiens torturaient et brûlaient les sorciers et sorcières et détruisaient les monuments des Païens.
Quiconque ne pense pas selon la mode en vigueur et imposé par ce pouvoir dégénéré sera un loser, sera rejeté, exclu ; de plus, il sera ostracisé, il sera insulté et traité : d’europhobe, homophobe et autres mots en phobe genre xénophobe, puis nationaliste, pétainiste ou populiste, d’extrême droite, de nazi, de fasciste, etc. Bref, le pouvoir lui fera porter le CARCAN, la CANGUE. Cela relève bien d’une croyance, du foi dans le parti au pouvoir, c’est UNE RELIGION. Ceux qui sortent d’un parti disent d’ailleurs qu’ils ont « perdu la foi ».
Le totalitarisme à la Juifs bolcheviques s’exerce maintenant ouvertement avec la machinerie Union Européenne (UERSS) : court-circuit entre une bureaucratie à la soviétique, et l’héritage de l’Europe ancienne et historique, ce qui créé un fonctionnement plombé par une majorité de courts-circuits.
UNION EUROPÉENNE = MÉDIOCRITÉ et ANTI-DÉMOCRATIE.
L’Union Européenne n’est pas l’Europe, elle est typiquement la mise en place du mondialisme avec amplification des conflits tout azimut, d’où aussi la mise en place du Big Brother : surveillance généralisée. L’Union Européenne est anti-démocratique : elle éloigne les peuples des lieux de décision, ce qui est très pratique pour développer des métastases de pouvoir.

Aujourd’hui le mot « paix » veut dire : soumission au système du mondialisme (Nouvel Ordre Mondial) et à sa religion de l’argent.
De nos jours le mot « république » ne sert pas à rassembler, or il n’a jamais rassemblé dès l’origine : voyez les guerres de Vendée entre 1792 et 1793. Le mot « république » sert à DIVISER : la Droite, la Gauche, et leurs extrêmes. République est synonyme du libéralisme : « On est en république », traduisez : « On peut faire n’importe quoi » (plus de barrière de la religion), traduisez : « On y fait du business », ça se résume à « Exploitez-vous les uns les autres ». Aujourd’hui un parti qui se dit « républicain » exclu celui qui n’est pas de son parti : système winner-loser ou peuple élu contre peuple non élu. Le mot « république » sert donc à DIVISER, EXCLURE celui qui n’est pas de sa paroisse, donc on exclu et diabolise l’extrême droite. L’opinion, toujours l’opinion.
Le mot république sert de nos jours à embobiner le peuple, et bien-sûr n’exprime pas sa volonté ! La soi-disant république ne s’intéresse qu’à posséder le peuple : fabriquer du consensus en vue des prochaines élections. Cela se traduit pas l’exacerbation des minorités dictant leurs opinions et volonté à ce pouvoir républicain, ainsi la majorité en devient étouffée (cas du mariage gay). Ainsi les républicains sont favorables à l’immigration, à l’islam, à l’Union Européenne, au libre-échange, à l’avortement, au mariage gay, à l’augmentation des impôts, à l’OTAN, à la « réinsertion » des ‘délinquants’, à la « discrimination positive » ; voilà un morceau du catalogue des partis « républicains » ou opinion dominante et lavage de cerveaux.
Aujourd’hui « république » = capitalo-socialisme. Les communautés représentées sous l’Ancien Régime : Trinité avec les Oratores (le spirituel), les Laboreores (le travail, paysans artisans et les puissantes corporations), les Bellatores (les militaires et les aristocrates et le gouvernement, la justice). L’Ancien Régime était plus solidaire que l’actuelle république, car celle-si est INDIVIDUALISTE, elle encourage l’ego (l’égoïsme) : « Il faut tout accorder aux Juifs comme individus, et rien comme nations » (Stanislas de Clermont-Tonnerre).

La république ment, trafique, manipule, divise, inquiète : en ce moment, sous peut-être la poussée franc-maçonnique, les républicains sortent la « laïcité positive », histoire de raccommoder la séparation de l’Église et de l’État ou d’introduire un brin de spiritualité dans le peuple ; ça s’appelle aussi « défense des cultes ». Ainsi les malades du pouvoir favoriseraient l’exercice DES cultes, et par les temps maçonniques qui courent : le culte musulman, puisque ils sont en guerre contre la chrétienté ; alors on finance des mosquées, etc. Cela entre dans le dogme du mondialisme avec le « United Colors of Bennitton », où on pourra trouver un individu se nommant Mustapha Dupond... Avec la franc-maçonnerie spéculative l’égalité devient « diverse » ! On fait dans le mondialisme tout en n’en faisant pas, on fait dans la Nature tout en n’en faisant pas partie, ce qui rejoins un bout de définition de la religion de la laïcité : « La laïcité française est un killer en forme de neutralité qui déniera ce qu’elle fait à l’instant où elle le fait, afin de pouvoir en faire plus sans avoir à s’expliquer, puisqu’elle a dénié ce qu’elle était en train de faire ! ». Toujours l’égalité en forme de neutralité mortelle ! L'égalité des talibans francs-maçons du Grand Orient de France et d'ailleurs.




Avertissement aux Pharisiens et aux Juifs dévoyés parmi ceux qui sont sincères, car il en existe certainement : « Celui qui n’élève pas la Terre jusqu’au Ciel dégrade le Ciel jusqu’à la Terre (dévotions puériles et intéressés, conformisme religieux, politique façon république et démocratie, etc.) ». (En réf. à G. Thibon).
LA GAULE TRIPLEMENT POSSÉDÉE :
par l’empire romain,
par les rois francs,
par la finance internationale et la république maçonnique.
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 23-11-2013 01:51

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >