Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow rien dans le Tout et tout dans le Rien
rien dans le Tout et tout dans le Rien Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-11-2013 22:49

Pages vues : 3108    

Favoris : 384

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
vid1jo_tr.png
 
 
rien dans le Tout et tout dans le Rien
je suis en vous, vous êtes en moi, tel est l’INSTANT.
Donc les « droits d’auteur » sont une pure escroquerie et invention des Couilles en Or !


Se demander pour qui est le vide ?

Page dédiée aux Jongleurs du Vide.
 
 
Il est vitale de lutter de toute son énergie contre les Juifs fixistes obsédés par leur norme comme par exemple Albert Einstein à l’ego gros comme son peuple élu :
Albert Einstein était si content de son opinion qu’il appelait « théorie de la relativité » que lorsqu’il se trouva nez-à-nez devant la nouveauté que représentait la physique quantique, il disait que ce n’était que folie. Albert Einstein qui croyait avoir découvert la Pierre Philosophale avec sa théorie de la relativité se montrait complètement fixiste ou fermée devant un bouleversement qui semblait le faire redescendre de son trône de peuple élu, et remettre encore plus profondément en question la physique ou opinion classique.

Les fixistes comme EInstein sont des gens « rationnels » qui déclarent leurs opinions ainsi : ce qu’on nous propose est « inconcevable », donc ça n’existe pas, donc les faits qui semblent, à première vue, prouver que ça existe sont faux, qu’il s’agit d’une fraude ou d’illusions. Cela ne vaut pas la peine d’essayer de les vérifier, ce sera perdre son temps. Et allez-donc ! « Circulez ya rien à voir ! », le service d’ordre fait son travail : IL ORGANISE LE CHAOS HUMAIN. Les fixistes sont aussi ces gens qui déclarent que le Christ « est un paquet de neurones ». Certainement puisqu’opinion. Mais eux : qu’est-ce qu’ils sont ?
 
 
Comme le précise Ramana Maharshi au court de ses entretiens :
Nous n’avons que cinq sens, les perceptions participent de l’état dans lequel nous nous trouvons, quel que soit cet état. À l’état de veille le corps grossier perçoit les noms et les formes eux aussi grossiers ; à l’état de rêve le corps mental perçoit les créations mentales sous leurs multiples noms et formes ; dans le sommeil profond, il n’y a plus identification avec le corps [ego] et donc pas de perceptions ; « de même dans l’état transcendantal, l’identité avec Dieu [ou Instant] met l’homme en harmonie avec toutes choses, et il n’y a rien qui soit séparé du Soi » (référence d’après l’entretien 2, du 15 mai 1935).

Ainsi dans les études sur la transcommunication (TCI) le cerveau d’un homme en activité intense peut émettre des signaux qualifiés jusqu’à présent « d’électromagnétiques ». Ces signaux varient considérablement selon l’intensité de la conscience, mais surtout ils disparaissent quand la personne « se réveil » et retrouve son état mental ordinaire ! Ce qui confirme les explications et l’expérience de Ramana Maharshi : « Dans le sommeil profond, l’homme ne possède rien, pas même son propre corps. Et au lieu d’être malheureux il est parfaitement heureux. Chacun désir dormir profondément. La conclusion en est que le bonheur est inhérent à l’homme et n’est pas dû à des causes extérieures. Pour ouvrir les réserves du bonheur parfait, il faut réaliser le Soi [Instant] » (entretien 3).

Les opinions naissent à l’état de veille, « pourtant votre conscience quand vous dormez est la même que lorsque vous êtes éveillée. Si vous savez ce qu’est cette conscience de ville, vous connaîtrez la conscience qui se tient comme témoin dans les trois états [veille, rêve, sommeil profond] Cette conscience peut être trouvée en cherchant la conscience telle qu’elle était durant le sommeil profond »
Si c’est le Vide, alors cherchez. Personne ne peut se nier soi-même à aucun moment, l’Instant est perpétuellement là !
« Le fait d’être vigilant est l’état de veille. Ce ne sera donc pas un état de sommeil, mais celui d’un sommeil éveillé. Si vous suivez vos pensées, vous serez entraînée par elles et vous vous trouverez dans un labyrinthe sans fin [tyrannie de l’opinion et carrelage noir et blanc des loges ou geôles francs-maçonniques] ».
Donc remonter à la source des pensées, et alors elles disparaîtront et seul le Soi ou Instant demeurera. « En fait, pour le Soi il n’y a ni intérieur ni extérieur. De plus, ce sont des projections de l’ego. Le Soi est pur et absolu »
(entretien 13a).

Le monde est découvert par les cinq sens de l’humain, et à l’état de veille et de rêve, touts deux activités du mental. « Si l’activité mentale du rêve et de l’état de veille n’existait pas, il n’y aurait pas de perception du monde ni la conclusion qu’il existe. Dans le sommeil profond, cette activité est absente ; donc les objets et le monde n’existent pas pour  nous dans cet état. En conséquence, la « réalité du monde » ne peut être créée que par l’ego [l’opinion], par son émergence du sommeil ; et cette réalité est engloutie ou disparaît lorsque l’âme reprend sa propre nature dans le sommeil profond.
L’apparition et la disparition du monde sont comparables à l’araignée qui tisse sa toile et puis la résorbe. Dans cet exemple, l’araignée est sous-jacente aux trois états, ceux de veille, de rêve et de sommeil profond. Une telle araignée en l’homme est appelée âtman (le Soi), tandis que la même en rapport avec le monde (considéré comme issu du Soleil) est appelée brahman (l’Esprit suprême). ‘Celui qui est dans l’homme est le même que Celui qui est dans le Soleil’ (C’est le même [être] qui, ici-bas, est dans l’homme et qui, la-haut, est dans le Soleil). (Référence à l’entretien 25).

Le Soi ou Instant est évoqué dans La Crue d’automne par Tchouang-tseu à travers le drame de l’OPINION et son binaire sujet-objet :
Tchouang-tseu et Houei-tseu se promenaient sur un pont de la rivière Hao. Tchouang-tseu dit : « Voyez comme les vairons se promènent tout à leur aise ! C’est là la joie des poissons.
— Vous n’êtes pas un poisson, dit Houei-tseu. Comment savez-vous ce qui est la joie des poissons ?
— Vous n’êtes pas moi, répondit Tchouang-tseu. Comment savez-vous que je ne sais pas ce qui est la joie des poissons ?
— Je ne suis pas vous, dit Houei-tseu, et assurément je ne sais pas ce que vous savez ou non. Mais comme assurément vous n’êtes pas un poisson, il est bien évident que vous ne savez pas ce qui est la joie des poissons.
— Revenons, dit Tchouang-tseu, à notre première question. Vous m’avez demandé : comment savez-vous ce qui est la joie des poissons ? Vous avez donc admis que je le savais, puisque vous m’avez demandé comment. Comment le sais-je ? Par voie d’observation directe sur le pont de la rivière Hao ».
(Traduit du chinois par Liou Kia-hway)
« Observation directe » s’entend bien-sûr par réalisation du Soi ou Instant.


Il n’est plus étonnant que le cerveau en état de sommeil profond soit en « communication » avec le Tout ou Instant ou Soi. Des expériences ont été faites avec le mental devant élever ou abaisser le pH de l’eau (degré d’acidité/salinité de l’eau). La première constatation fut qu’on obtient un vrai changement du niveau de pH de l’eau, sans aucun doute possible. (Référence à : Les morts nous parlent, vol.2, chapitre La Transcommunication ou TCM et TCI, du Père François Brune)
Si on répète, dans la même pièce, indéfiniment cette expérience de volonté d’influence de l’eau, l’effet induit devient permanent, « ce qui signifie que dans cet espace les lois de la physique n’opèrent plus comme avant », écrit le Père Brune. Cela va très loin, surtout avec les francs-maçons et leurs rituels poussés à outrance dans leurs loges !
Bref, c’est comme apprendre à jouer d’un instrument de musique, ou pour un sport : à force de s’exercer ou pratiquer, on devient un champion !
Ainsi, dans un local où l’expérience est répétée un grand nombre de fois est nommée « Symétrie de jauge » U(1) par rapport à une symétrie de repère SU(2) dont le balancement donnera une polarité (entre ce qui est plein et ce qui est vide ou intérieur-extérieur).
Comme la déjà écrit Lao-tseu il y a très longtemps, nous ne faisons qu’agir sur LE VIDE.

Trente rayons convergent au moyen
mais c’est le Vide médian
qui fait marcher le char.

On façonne l’argile pour en faire des vases,
mais c’est du Vide interne
que dépend leur usage.

Une maison est percée de portes et de fenêtres,
c’est encore le Vide
qui permet l’habitat.

L’Être donne de possibilités,
c’est par le non-êtres qu’on les utilise.
(Lao-tseu, Verset 11, trad. Liou Kia-hway)

Cela veut dire que nous agissons sur l’organisation du Vide. Il n’existe que le Vide, qu’on appelle aussi faute de connaissance : « énergie », « Chaos » (cas de U(1)), cela donnera une énergie encore informe sans effet sur la « matière » du monde 3D ou spatio-temporel. Avec SU(2) ce n’est plus pareil, l’état des particules change, nous entrons dans le domaine de l’Alchimie : les Alchimistes sont DES JONGLEURS DU VIDE ; ils agissent sur l’organisation du Vide.
Rien est Vide, Tout est Vide, les matérialistes y ajoutent la « matière » et parlent de densité.
Exemple : si vous prenez un atome d’hydrogène, et si vous le multipliez par la densité moyenne de la masse du Cosmos, vous trouverez que d’après ce calcul, il y a dans la masse de vide contenu dans cet atome d’hydrogène presque un trillion de fois autant d’énergie que dans toutes les étoiles et les planètes dans un rayon de 20 billions d’années-lumière !
La conscience humaine peut avoir ainsi une influence, même très faible, et c’est le cas des Alchimistes, elle peut donc modifier des choses jusqu’à dans la matière la plus intime, car les énergies fondamentales de toutes les particules de la matière doivent leur niveau d’énergie à leur interaction avec ce vide. Et cela non seulement les Alchimistes le savaient, mais aussi NOS ANCIENS.
Un Alchimiste authentique est un JONGLEUR DU VIDE, UN JONGLEUR D’ATOMES : vous changez un poil du vide et vous changez les énergie et procédez ainsi à ce qu’on appelle une TRANSMUTATION, et vous avez une AUTRE MATIÈRE ; mais ceci n’est que la partie matérialiste de l’Alchimie, la partie expérimentale ; la plus importante reste la partie spirituelle : réaliser l’Instant ou Soi.
D’une certaine manière, la transcommunication entre dans le thème de l’Alchimie, et pour devenir Alchimiste ou œuvrer au laboratoire IL FAUT Y AVOIR ÉTÉ INVITÉ, notamment en rêve. Il y a comme un appel.

Si tout rituel répété imprègne un lieu ou une matière comme un outil, le RYTHME est essentiel : il procède comme vibration et enregistrement comme sur la bande magnétique d’un magnétophone ancien et analogique. La dualité sujet-objet étant primordiale, si on change de lieu ou de matière on « remet les compteurs à zéro » et l’expérience est à recommencer, ou presque. En tous cas c’est le RYTHME qui est essentielle et la RÉPÉTITION.... jusqu’à ce qu’il se passe quelque chose (en Haut comme en Bas et l’inverse).
Quand les circonstances sont favorables et que le vide est dompté : vibration, gravitation, conscience sont liés. Aussi il ne faut pas s’étonner que les vrais Alchimistes parlent de « Poudre de projection » à propos de leur Pierre Philosophale ! Une poudre qu’ils décrivent extrêmement fine et de couleur rouge... sorte de matérialisation de l’Instant, du Vide...
 
 

Dernière mise à jour : 25-11-2013 23:04

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >