Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Les élémentaires
Les élémentaires Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-10-2008 14:27

Pages vues : 5220    

Favoris : 360

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Dieux, Esprits, Les élémentaires, Japon, Yôkai


alex_mouss1.jpg
 
Les élémentaires

A ne pas confondre avec les Élémentals ou Élémentaux.
 
 
Selon le Glossaire de Théosophie de H.P. Blavatsky, les élémentaires sont les âmes désincarnés des gens dépravés ; ces âmes s’étant, avant leur mort, séparées d’elles-mêmes - leur esprit divin - et ayant ainsi perdu leur chance d’immortalité. Mais au niveau actuel des connaissances (1892, date de publication du Glossaire), on a jugé préférable d’appliquer le terme aux spectres ou aux fantômes de personnes désincarnées en général, à ceux qui résident momentanément en Kâma Loka (1).
 
Une fois séparées de leurs triades supérieures et de leur corps, ces âmes demeurent dans leurs enveloppes kâma-rûpiques (2) et sont irrésistiblement attirées vers la Terre parmi les éléments qui conviennent à leur nature grossière. Leur séjour en Kâma Loka varie en durée ; mais il finit invariablement par la désintégration en se dispersant comme une colonne de brouillard, atome par atome, dans les éléments environnants.

Ainsi cette superbe définition de H.P. Blavatsky sur les élémentaires colle parfaitement avec une catégorie de Yôkai. En voici un exemple tiré du Dictionnaire des monstres japonais, de Shigeru Mizuki.

Chôchin Oiwa
Ce Yôkai est né quand l’esprit d’Oiwa - célèbre héroïne des Histoires horrifiques de Yotsuya, de Tsuruya nanboku IV - a pris possession d’une vieille lanterne en papier pour se venger de son mari qui l’avait assassinée. (Ici logiquement l’élémentaire devrait être le mari assassin, mais comme il y a vengeance, ça se place sur Oiwa).
Ce n’est pas si évident que ça dans cet exemple, car il y a la lanterne fantôme, en général, et celle-ci peut être jeté dans un container à ordures, et elle peut voler l’âme d’un enfant qui l’avait embêtée avec un bambou puis qui s’enfuit à tire d’ailes...

Bref, les âmes « errantes » se retrouvent dans des matières les plus diverses et, comme écrit plus haut, en accord avec ce qui leur convient le mieux. Cela peut donc donner des phénomènes bizarres correspondants à beaucoup de Yokai décrit dans le Dictionnaire de S. Mizuki.
(Le dessin en début de page est fait par Alexeïeff sur son écran d’épingles).


M. R.
 
 
Notes.
1. Kama (Sanscrit) : désir mauvais, concupiscence, volition : l’attachement à l’existence.
Loka (Sanscrit) : région ou endroit limité. En métaphysique c’est un monde, une sphère, un plan.
2. De Rupa (Sanscrit) : corps, toute forme, même appliquée à la forme des dieux, lesquels sont pour nous subjectifs.
 

Derničre mise ŕ jour : 05-10-2008 14:34

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer ŕ un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >