Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Désarmement et suppression de l’armée US
Désarmement et suppression de l’armée US Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 28-11-2013 01:23

Pages vues : 2971    

Favoris : 461

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
usa-desarmement.png
 
 
Désarmement et suppression de l’armée US
Désarmement de l’empire USionistant, destruction de toutes les armes, et alors ce sera la paix dans le monde, du moins pour un long moment
 
 
LE TEMPS EST ARRIVÉ : Celui qui sais ne dis pas « je crois », mais JE SAIS, ainsi il n’a pas de credo-crédit et ne souffre pas parce qu’il vit l’Instant ou Soi. Aussi, Exit la juiverie financière internationale marchande de temps.

La situation mondiale est très grave, ça peut exploser à tout moment.

Ce monde des BRAVOS de « communauté internationale », des VALEURS/VOLEURS : opinion qu’il serait illicite de voler. Par exemple la possession des valeurs républicaines de la franc-maçonnerie spéculative serait illicite à voler. Ces valeurs ne demandent que des applaudissements et au pire une dévotion aveugle, une croyance.
 
 
RÉSUMÉ du concept Nouvel Ordre Mondial.
Actuellement le Nouvel Ordre Mondial ou capitalo-socialisme découle de 1789 et du marxisme, car marxisme et communisme sont la maturité de l’opinion conçue comme critère de vérité politique, ce qui est historiquement récent : révolution française de 1789. Mais la source plus ancienne vient en partie de l’époque de la Renaissance, et plus lointainement encore de tout empire qui naguère s’était constitué. Le Nouvel Ordre Mondial ne peut se construire qu’avec nous tous, les moutons endormis, ceux qui votent aux élections : « élections pièges à cons » était-il écrit avec lucidité sur les murs de Paris en mai 1968, et comme par définition les cons sont la majorité, c’est tout bon pour la franc-maçonnerie à pouvoir et l’empire de la république, le monde juif du « Enjoy » ou « Royaume de Dieu (juif) » ! C’est tout bon pour l’impérialisme, et le pire des impérialistes, c’est celui des cuistres et orgueilleux à l’ego bouffi, en religion, en politique, en science.
Le Nouvel Ordre Mondial c’est quand l’opinion est arrivé à sa maturation et qu’elle prend désormais le masque de l’Universel en renversant les rôles : Ce sont les accidents du monde spatio-temporel qui engendrent les essences. Ainsi le socialisme ou communisme est une religion à l’envers, comme 1789, une religion en creux, comme un cuivre repoussé, une catholicité en creux ! Cela est la marque du Diable. Et la république dite « universelle » par cette franc-maçonnerie spéculative à pouvoir est une religion à l’envers, une religion du Diable, en ce sens qu’elle mobilise la volonté des Français et Françaises dans la recherche et l’adhésion à un absolu, à une réalité ultime de la matière, aujourd’hui réduite à la religion de l’argent devenu virtuel par la grâce de la technologie. L’oligarchie républicaine nomme cette adhésion : « valeur », ce qui prouve que l’oligarchie n’est que celle de la finance juive internationale et son outil principal, son dogme monté en religion et nommé « Shoah ».
Cette république voulue « universelle » par l’opinion maçonnique se veut un dogme mondial, une gnose, à laquelle doit se référer toute action concrète dans le gouvernement de la société. Ainsi devient le totalitarisme du Nouvel Ordre Mondial.

Le totalitarisme est ce qui veut POSSÉDER les autres, posséder le troupeau. En gaulois troupeau et posséder et propriété se disent selua, seluanos ; remonterait à la racine à l’origine du grec heleîn : prendre, saisir ; du vieux norrois selia (vendre) ; du vieux haut-allemand sal (bien à transmettre) ; cela donne peut-être le mot ‘salaire’ ; et par dérivation et mauvaise transmission les mots seoir ou seoirs (manière de s’asseoir et de se tenir assis) et postérieur : le cul, et ce qui est antérieur. Le cul, la merde, la grosse commission, l’aisance et sa fosse, tout cela tourne autour de l’argent.... Et la peur fait chier et pisser de peur.... quand on traite les gens comme des bêtes.


Imposer la « paix » de force c’est faire la guerre, et des machines comme les « Nations Unies » sont des machines de guerres. Aucune vraie paix ne peut être imposée, pas plus que par des traités marquant « la fin des hostilités » qui recommenceront un jour ou l’autre (après la trève). La Vraie Paix est intérieur, dans le Soi-Instant de chacun : « Si on ne trouve pas la paix en soi-même, comment peut-on la propager dans le monde ? » (Ramana Maharshi, entretien 331). À plus forte raison une institution avec un grand nombre de personnes comme les « Nations Unies ».

Le mental humain ayant pour principe le vagabondage et le champ de bataille de l’opinion, Monsieur Alfred Nobel et sa dynamite peut s’en mettre plein les poches pour un temps indéfinissable ! C’est explosif à tous moments. Avec le système, la paix, c’est quand il n’y a pas encore d’explosion de dynamite, puisque l’opinion n’a pas encore fait ses ravages, puis : une critique même légère, une contrariété, une maladie, une petite des ces millions d’incidents de parcours qui jalonnent la vie quotidienne, peuvent déclencher un conflit intérieur, sans qu’il soit besoin d’un gros choc émotionnel.
Avec la société de consommation et la manipulation de la démocratie tout concours à alimenter le réservoir général d’agressivité qui risque à tout moment de se déverser sur le monde en une grande vague de violence. Le seul remède à l’absence de paix passe par le désarmement, et c’est ce qui attend les États-unis et leur État sioniste Israël. Désarmé veut dire destruction des armes, et non pas stockage pour s’en resservir ensuite ! Les armes servent à DIVISER : on fait passer du vivant à la mort !

L’oligarchie en place depuis un moment brandi son arme déjà ancienne : LA PEUR, et d’un autre côté elle utilise la mode de l’antiracisme ou de la « lutte contre la haine ». Mensonges, hypocrisie, manipulations, car seule la Vraie Paix n’est plus source de haine. La seule Vraie Paix est la Félicité, elle est intérieur en chacun de nous.
La clé est donné par Ramana Maharshi que je cite à nouveau : « Si on ne trouve pas la paix en soi-même, comment peut-on la propager dans le monde ? » On ne peut pas se faire du bien à soi-même sans en faire en même temps à l’humanité tout entière. On appelle cela aussi l’Amour, et non pas celui prôné par l’oligarchie et ses pubs vendant leur amour du fric et du communautarisme (opinion antiraciste ou maladie de l'égalité).

Le mot « enfer » est une création humaine et ce sont les humains qui le créent. Un sage hindou disait que sur le champ de bataille de Kurukshetra que nul n’est tué, nul ne meurt, seules les forment meurent. Il parlait bien-sûr du Soi ou Instant qui est éternel.

Le drame reste le cancer du pouvoir. Le pouvoir est la nourriture du mental, aussi il doit rester actif constamment, tandis que le Soi ou Instant ne peut être réalisé que quand le mental est dompté, presque détruit. « Les pouvoirs se manifestent seulement quand l’ego est vivant. L’ego vous fait prendre conscience des autres. Quand il disparaît, il n’y a plus d’autres à voir. Le Soi est au-delà de l’ego et il est réalisé lorsque l’ego est éliminé. L’élimination de l’ego fait que l’on a plus la conscience des autres. Comment la question des autres peut-elle encore être soulevée par un être qui a réalisé le Soi ? Et où est l’utilité de pouvoirs occultes pour un être réalisé ? (Référence à l’entretien 597, de Ramana Maharshi).

Pouvoir implique le binaire : sujet-objet ; peuple élu et peuple non élu, etc. Le mot pouvoir implique toujours la possession de quelque chose, surtout caché, ce qui est le cas de cette franc-maçonnerie spéculative qui ne construit plus rien de visible, et ne construit que des opinions cachées. La Réalisation du Soi n’implique aucun pouvoir et est de toute façon bien plus puissante que l’usage de n’importe quel pouvoir. « Quand il n’y a plus d’ego, il n’y a plus « d’autres ». Quel est le plus grand bien que l’on puisse apporter aux autres ? C’est le bonheur. le bonheur naît de la paix. La paix ne peut régner que lorsqu’il n’y a  pas de perturbation. La perturbation est provoquée par les pensées qui s’élèvent dans le mental. Lorsque le mental lui-même est absent, la paix parfaite s’instaure. Tant que l’individu n’aura pas annihilé son mental [ou dompté], il ne pourra obtenir la paix et être heureux. Et tant qu’il ne sera pas lui-même heureux, il ne pourra procurer le bonheur aux autres. En l’absence du mental, il ne peut avoir conscience des autres. Si bien que le simple fait de sa Réalisation est suffisant en soi pour rendre tout le monde heureux [aucun but à atteindre, aucune volonté nécessaire] » (Entretien 597).
Aucune volonté est nécessaire, parce que les efforts n’ont pour seul but que la suppression de ce qui cache la vraie vision. La nature réelle demeure toujours la même. La Vraie Paix est le résultat d’efforts, mais l’état réel doit être sans effort. L’état de Maât (sens de la déesse égyptienne de ce qui est directe : réalisation du Soi et absorption totale dans la contemplation, expérience directe) obtenu après des efforts donne l’apparence d’un retrait de toute activité extérieure. Une personne ayant atteint l’état de Maât peut vivre ainsi retirée du monde ou bien librement parmi les humains sans que ce soit au détriment de sa paix et de son bonheur, car telle est sa nature véritable, celle du Soi ou Instant.

« Vouloir faire le bien » est encore de la possession, de l’égoïsme comme l’indique Ramana Maharshi à l’entretien 272. De même que chercher de l’approbation (les bravos) est de l’égoïsme, de la possession, le mot « valeur » indique la même chose : la possession et le miroitement publicitaire de quelque chose à posséder. Comme écrit ci-dessus « le bien » passe par l’intérieur et rayonne NATURELLEMENT, d’où d’ailleurs l’auréole derrière la tête des saints.
C’est toujours l’ego qui force à posséder.
 
 

Dernière mise à jour : 28-11-2013 01:47

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >