Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le Livre contre le Cosmos
Le Livre contre le Cosmos Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-12-2013 03:19

Pages vues : 3970    

Favoris : 490

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
elie-raciste-assassin.jpg
 
 
Le Livre contre le Cosmos
ou
L’écrit contre le parlé
ou
Le parlé contre la Télépathie
ou
L’évolutionnisme ou religion d’Israël contre les Cycles Cosmiques et des Païens
ou
Les Judéo-Chrétiens contre les Païens
ou Yahvé contre Baal
ou
Les racistes modèle socialistes et Jules Ferry contre les Gaulois
Depuis plus de 4000 ans et depuis 1945 à aujourd’hui, les Yahvistes sont victorieux,
mais plus pour longtemps, car
la dualité c’est la guerre permanente
alors que L’INSTANT c’est la PAIX.
 
 
Le Livre (peinture en haut de page représentant le prophète Élie) est évidemment l’Ancien Testament : Pentateuque (cinq  livres de la Loi [Torah]), y ajouter le Deutéronome. Les sources du Pentateuque sont considérables et groupées par les termes, Yahviste : source les plus anciennes où « Dieu » s’appelle Yahvé ; le terme Elohiste, plus récent, utilise le nom Elohim, en un aspect ritualiste et en un dogmatisme donnant naissance à la « morale » et à la « loi » ou future norme compas-équerre, qui sera aussi le Noachisme ; cette norme s’entend et se trouve dans le texte le plus violent et remplit de haine qu’est le Deutéronome.
 
Évolutionnisme = Hollywood, c’est-à-dire raconter des histoires, des trucs en scenarii d’Adam jusqu'à la « Fin des temps ». À cela ajoutez l’histoire de la création du monde, qu’on retrouve d’ailleurs chez de nombreux autres peuples et dans tous les coins de la planète.

Le Livre ou évolutionnisme est une opinion des prophètes qui valorisent l’histoire, le scenario : les événements historiques ont avec les prophètes une « valeur en eux-mêmes », dans la mesure où ils sont déterminés par l’opinion (en fait : « Dieu »). Les « faits historiques » deviennent des « situations » de l’être humain face à l’opinion qui est pris pour « Dieu », et ainsi acquièrent une « valeur religieuse » que rien jusqu’à ne semblait leur assurer. Alors il n'est plus étonnant que les Juifs s'attachent tant à leur 'devoir de mémoire'... ce qui n'est pas le cas des Russes et leur Goulag.
Les Hébreux (les Abraham) inventent Hollywood : raconter des histoires avec support d’opinion nommé par eux « Dieu » ; et cette conception fut amplifiée par le christianisme. Bien-sûr tous les Juifs ne sont pas d’accord : « Hollywood » n’est pas immédiatement acceptée par les Juifs, et le Cosmique des Anciens survivra encore jusqu’à l’arrivé des Chrétiens détruisant les Païens.

HISTOIRE : début du 12è siècle, du latin historia, mot grec ayant le sens d’information, ou connaissance, puis de récit. Réciter c’est allonger des mots les uns derrière pour former une séquence, donc en évolution, en géométrie de la ligne droite, ON RACONTE une suite d’événements, il y a donc notion totale de la Chronologie tueuse, de l’IDÉATION OU MENTAL. On est en éloignement constant de l’Instant : fabrication de la mémoire (le passé) et de la projection dans le « futur » ou fin des temps. Il n’est plus étonnant qu’avec le judéo-chrétienté il y ait une « histoire sainte »... un Jésus de Nazareth, une Vierge, un charpentier, un traite, une fête de Noël, etc...
Éloignement de l’Instant parce qu’avec l’histoire ON DATE. Avec l’apparition de l’histoire ON MESURE et certains aujourd’hui appellent ça « science ».
RA-Conter une histoire c’est la CONTER à NOUVEAU : du préfixe RÂ ou Rê : celui qui fait, le Dieu de l’Égypte de Pharaon, le Dieu qui règne sur le monde. Râ ou Ré : cycles de lumière et d’ombre ou cycle du Soleil d’hier enfanté par le Soleil d’aujourd’hui (continuité). Ra-Conter, Ré-incarnation ou incarnation À NOUVEAU.
Rê ou l’établissement solaire (l’établissement scolaire, de scoliaste ou scholiaste : commentateur ancien, auteur de scolies, commentateur érudit). Les écoles, surtout obligatoires, sont les lieux de lavage des jeunes cerveaux.

Donc les Yahvistes ou Juifs sont les champions pour raconter des histoires, et il n’est pas étonnant que l’industrie du cinéma américain, Hollywood, soit tenue par des Juifs. Raconter des histoires à dormir debout. Rien de plus manipulateur que de raconter des histoires.

Je rappel que « Dieu » est un mot/maux, vu les dégâts qu’il cause !!! Surtout lorsqu’il est unique, il devient inique ! Et avec un orgueil gros comme l’Himalaya : l’opinion des Juifs leur fait dire qu’ils croient avoir donné naissance à l’humanité entière, ce qui leur donnerait tous les droits ! Comme orgueil et imbécilité monumentale, on ne fait pas mieux : ils l’ont fait !!! Ce qui fait d’eux LE PEUPLE LE PLUS HYPOCRITE ET ARTIFICIEL DE LA TERRE.

« ... La Vérité Suprême est si simple. Ce n’est rien d’autre que d’être dans l’état originel [être dans l’Instant, le Soi]. Il n’y a rien de plus à dire.
N’est-il pas étonnant que pour enseigner une vérité aussi simple il faille que tant de religions, croyances, méthodes en viennent à exister avec les discordes qui en découlent entre elles ? Oh quelle pitié ! Quelle pitié !
C’est parce qu’ils veulent [les gens] des choses savamment élaborées, attrayantes et difficiles à comprendre que tant de religions sont apparues dont chacune est si compliquée, et chaque secte, à l’intérieur de chaque religion, a encore ses partisans et ses adversaires... ». (Ramana Maharshi, extraits de l’entretien 96).

Le fait que les Juifs ou Yahvistes se déclarent la « première religion ‘monothéiste’ au monde » fait bien la partie de cette logique en évolution de « raconter des histoires », surtout que leur « religion » leur est automatiquement donnée par la mère (en y ajoutant l’endogamie découlant de leur dogme de ‘peuple élu’), d’où leur évolutionnisme ou Adamisme en évolution jusqu’à leur « fin des temps ». Pour les hommes, ils se font même mutiler le pénis au huitième jour de leur naissance : la PRÉBENDE ou impôt sur la charge, le fric c’est bandant !

Les Juifs en pénétrant en Canaan se trouvent confrontés avec la sacralité cosmique incitant à une activité cultuelle complexe exaltant le sens divin de la vie (y compris le culte du sang). La théologie cosmique de Canaan est centré sur les cycles (les saisons, les rythmes) et le circulaire du Dieu Baal, symbole de vie totale. Or les Yahvistes ne partageaient pas les cycles cosmiques des Païens. Le Yahvé des Yahvistes ou Juifs leur demande la soumission ou dépendance (« Yahvé règne, les peuples tremblent », il leur demande, il les force, à une transformation intérieure, ce qui normalement se fait naturellement. Yahvé est donc un criminel. Yahvé dans la lignée de l’histoire et « d’Hollywood » veut ACCÉLÉRER LE TEMPS QUI COULE, VIOLER LA NATURE). À cela il faut y ajouter la politique : Israël se scinde en deux royaumes : celui du Sud ou de Juda, celui du Nord ou d’Israël. Le côté politique tient à ce que l’Arche était resté à Jérusalem et que les tribus du Nord n’avaient plus accès au sanctuaire commun ; Jéroboam, premier roi d’Israël, établit deux sanctuaires : à Béthel et à Dan, où Yahvé était adoré sous la forme de deux veaux d’Or (Roi I, 12, 28-29)

Si certains Yahvistes s’attribuent « la première religion au monde », ils sont aussi les PREMIERS RACISTES AU MONDE en provoquant délibérément les PAÏENS en se permettant de les juger, et de les massacrer : déclenchement d’une guerre de religions, peut-être la première au monde, entre les Païens et la reine Jézabel (de Tyr en Phénicie), contre les prophètes yahvistes. Bref, une guerre de cours de récréation ultra-violente et sanglante : « C’est moi qui aie le vrai Dieu ». Ainsi le prophète Élie rongé par le pouvoir ordonne au peuple de saisir 450 prophètes de Baal, puis il les fait descendre près du torrent de Qishôn, et là il les fait égorger.
Et bien-sûr aujourd’hui on égorge toujours au nom de la morale ! qui est une opinion variable selon la mode et l’époque. Ici la morale est évidemment le copyright des Yahvistes et de leur Dieu, puisqu’ils sont « élus » ! Et les doigts dans le nez puisqu’ils sont automatiquement « juivés » de par leur mère, c’est tout confort et bénéfice, d’où leur facilité à trafiquer tout et n’importe quoi, surtout des banques... Et effectivement aujourd’hui, le monde entier est sous la domination-juridiction de Yahvé : SES BANQUES.

Les Juifs ne poussent qu’à la violence depuis plus de 4000 ans, mais parmi eux il doit bien se trouver des Sages et honnêtes personnes, ce seront les juifs QUI AURONT TOUT COMPRIS : IL N’Y A PAS DE NORME OU OPINION. SEUL EXISTE L’INSTANT.


La GAULE aux GAULOIS : VIVE LA GAULE !

 
focale2-gallutouta1.jpg
 
 
Drapeau gaulois imaginaire me permettant de penser à une influence celtique innée, car je ne connaissais pas le drapeau de l’Écosse lui ressemblant.
GALLUTOUTA : mot gaulois pour remplacer le mot « démocratie » qui ne veut plus rien dire depuis 1789.
- De GALLU : pouvoir, puissance.
- De TOUTA : peuple, tribu, pays, contrée, gens ; Touta sonne comme TOUS.
Dans GALLUTOUTA il y a 10 lettres, comme dans « démocratie ». Le CRATIE du grec kratos dans le mot démocratie indique plutôt « la puissance aristocratique ».
On peut aussi écrire en 10 lettres GALIATOUTA, de GALI : bouillir, bouillonner, issue d’un radical gal (force), du vieil irlandais gal (vaillance, vapeur, bouillonnement : les Gaulois mènent l’assaut avec une détermination bouillante et une rage aveugle. Réf. Dictionnaire Français-Gaulois, de Jean-Paul Savignac).
Les Français actuels sont les dignes héritiers des Gaulois, et ça commence à faire peur au pouvoir de la république française devenue province de l’empire USionistan.
Les meurtriers de l’âme des Gaulois sont l’empire romain de César, car aucun romain cultivé n’a eu l’idée de transcrire des poèmes et chants des Druides ou des strophes des Bardes. Comment était-ce le fait de l’intelligence de ce temps qui n’ont point vu la beauté des idées et culture des vaincus ? D’autant qu’un peu plus tard un certain Charlemagne a eu l’idée de noter les chants populaires des Francs. Les impérialistes sont tous des ignorants, voir beaucoup d’Américains aujourd’hui pourvoyeurs de cadavres avec leur poison « démocratie », et qui notamment ont laissé délibérément piller le musée de Bagdad en 2003. Un pillage planifié très à l’avance. Effacer l’histoire du monde c’est très pratique pour le mondialisme et l’établissement de sa religion mondiale.

Voir ici aussi :
 
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 29-12-2013 03:49

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >