Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La Veuve menteuse règne en France
La Veuve menteuse règne en France Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-01-2014 18:59

Pages vues : 3638    

Favoris : 529

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
samson_colonnes.jpg
 
 
La Veuve menteuse règne en France
ou
Parasites spéculateurs francs-maçons fils et filles de cette Veuve


Les Frères chapeautés qui délivrent un brevet de républicanisme, soit :
LA GUERRE DE TOUS CONTRE TOUS ou EXPLOITEZ-VOUS LES UNS LES AUTRES.
 
 
La liberté de pensée en triomphant est morte, car il n’y a plus de gouvernement possible pouvant reconnaître à chacun le droit de ne pas être d’accord. Ainsi seul les mensonges et la manipulation est possible, d’où la monstruosité de la technologie actuelle en une gigantesque et monstrueuse toile d’Araignée : les RÉSEAUX ou CONNEXIONS, où la raison et la technologie régnera en conformité avec celle du binaire informatique et des perruques poudrées du 18è siècle avec tous les humains tissant leurs filets les uns dans les autres, les mêlant, les entrelaçant en d’invraisemblables Caducées pénétrées de savoir ou d'opinion (mais pas de connaissance).
La liberté de pensée (opinion), ou désormais : mort de la liberté de penser, marquera la mort de l’humanité actuelle. La race lémurienne péri par le feu, celle des atlantes par l’eau ; la nôtre périra par l'R (air ou Source : le ‘noumène’ ou chose pensée) : l’opinion et sa démocratie « Exploitez-vous les uns les autres », en d’autres mots/maux : la guerre de tous contre tous, par le MAL ou OPINION, par la lutte des humains entre eux. Cette guerre se déchaînera de la façon la plus abominable que jamais l’humanité ne l’a connu, et cela constituera l’anéantissement de notre humanité, parce qu’en plus, grâce aux banques et au fric, les humains s’ingénient à exploiter et à asservir les forces physiques de la Nature. Mais l’humanité ne sera pas totalement anéantie, seul un petit groupe de moins de 1000 personnes réussira a échapper aux désastres cosmiques, ceux qui auront compris ce que veut dire GRATUITÉ. Ces 1000 personnes seront protégés contre les agressions militaires et policières du pouvoir et de la folie technologie, par une façon dont cela a déjà été employé il y a des milliards d’années.

La judéo-franc-maçonnerie spéculative style Grand Orient de France fabrique de l’égalité dans la servitude ; quant à la liberté et la fraternité, travailleurs du chapeau, nous vivons depuis 1793 ce que vous en avez fait : « Exploitez-vous les uns les autres ! »
Travailleurs du chapeau, vous êtes initiés à strictement rien, si ce n’est à vos opinions et son culte irraisonné en une religion du secret singeant les anciennes religions à mystères, comme par exemple celle du dogme agricole d’Éleusis, ou celle du culte de Mithra.

Non, travailleurs du chapeau ou fils et filles de la Veuve, vous n’êtes pas une « société secrète », mais un « club » genre Think Tank comme il en existe tant depuis le règne de la « libre pensée » et de sa religion du fric. Aussi, de par votre « libre pensée », vous vous êtes condamnés vous-mêmes à mort, parce qu’en triomphant, la « libre pensée » signait son arrêt de mort, puisque il est naturellement impossible pour un gouvernement de profanes d’accorder à chacun le droit de ne pas être d’accord, aussi vous êtes obligés de MENTIR. Travailleurs du chapeau, si vous refusez de faire connaître votre vrai but, il faut nécessairement en proposer un faux, donc mentir !
 
 
Principe à la Weishaupt : faire passer aux yeux du publics et aux adhérents que la francs-maçonnerie spéculative a une but tout autre que celui qu’elle est destinée à réaliser.
Donc pour créer une société réellement secrète, il faut la construire en cloisonnement ou hiérarchie de façon que la hiérarchie inférieure ne puisse savoir ce qu’il se trame dans la hiérarchie supérieure. Ceci évitera toute indiscrétion extérieure en cas de fuite causée par les participants. En cloisonnant on ne peut jamais savoir LE BUT RÉEL DE L’ASSOCIATION, seul le sommet de la pyramide est au courant.

La judéo-franc-maçonnerie cache son but à ses adhérents et aux profanes. De l’extérieur on ne sait jamais si c’est une société philosophique ou d’épanouissement personnel ? mutualiste ? politique ? anti-catholique ? libérale ? récréative ? satanique ? Chaque de ces mots.maux renvoie à ses partisans.
Si la franc-maçonnerie a caché son but, c’est parce qu’elle ne peut fonctionner que sur l’OPINION et donc avec les modes : caractères, statuts et buts accordés et modifiés selon les modes et les circonstances.


Dès 1793, la franc-maçonnerie était synonyme de République à couvert, et la République était la franc-maçonnerie à découvert.


- Si la franc-maçonnerie dissimule son but, elle est une société secrète.
- Si elle n’est pas une société secrète, elle ne cache pas son existence, comme actuellement, mais elle cache son but et à ses adhérents et aux profanes.


Maintenant, QUELLE JUDÉO-FRANC-MAÇONNERIE ?

Les pays anglo-saxons ont une franc-maçonnerie qui n’est pas celle du Grand Orient de France. Dans les pays anglo-saxons (protestants) ce qui prime c’est plutôt : le religieux, l’aspect traditionaliste et conservateur, patriote ; ce qui n’est pas le cas en France (catholiques) !
Au début, vers 1717, la franc-maçonnerie s’est montré à peu près la même dans tous les pays protestants et catholiques. Puis dans les pays catholiques la judéo-franc-maçonnerie devient anti-catholique ou anti-religieuse : elle se place comme une contre-Église ou nouvelle religion ; en une sorte de Tabula rasa, elle est donc destructrice des valeurs d’une société, destructrice des pouvoirs spirituels et politiques, et même économiques. Par exemple au début du 20è siècle, en Espagne, la judéo-franc-maçonnerie veut détruire les Bourbons catholiques pour les remplacer, comme en 1789, par un gouvernement révolutionnaire et athée (aussi comme en URSS en 1917, puisque 1789 servit de modèle à la révolution bolchevique).
En Espagne les faits ont été déclarés au Convent du Grand Orient de France, en 1902, entre francs-maçons espagnols et francs-maçons français. La Grande Loge régionale de Catalogne avait pour programme politique le renversement de la monarchie espagnole. Donc la maçonnerie genre Grand Orient de France était, est encore, ennemie des États catholiques.
Mais la franc-maçonnerie montre des visages différents selon qu’elle est en pays catholique ou en pays protestant. c’est d’ailleurs reconnu par les travailleurs du chapeau eux-mêmes.

Il est curieux d’entendre chez les profanes que la franc-maçonnerie ne s’occuperait pas de politique, comme cela se trouverai dans ses statuts. Encore une fois c’est parce que la maçonnerie s’adapte à la mode du temps. Mais au début, et en pays catholiques, les statuts des fédérations françaises portaient l’interdiction de s’occuper de politique dans les loges, et inscrivaient comme obligation fondamentale : « Le respect de toute foi religieuse ». Le problèmes est qu’il y a un monde entre des trucs sur un papier et le monde extérieur : en France, en 1793, la maçonnerie fait assassiner ou proscrire des princes auxquels elle avait tout d’abord déclaré qu’il fallait demeurer fidèle pour être un vrai maçon, et « massacrer ou dépouiller, après avoir essayé de les déshonorer, les ministres de cette religion dont elle invoquait « les lois sacrées », écrit Paul Copin-Albancelli dans : Le drame maçonnique - Le pouvoir occulte contre la France (1908).

Comme écrit plus haut, la franc-maçonnerie a fait de la laïcité sa religion, elle est donc une contre-Église ou Église de l’hérésie, pour parler comme un catholique traditionaliste comme Pierre Hillard. La Laïcité étant LA religion de la franc-maçonnerie spéculative, elle est donc le monothéisme le plus fanatique de toutes religions monothéistes, et pratique ainsi une guerre de religions... Ce qui n’est pas banale pour une religion dont le principe est de réunir les gens !!!

Qui dit vouloir à tous prix détruire le catholicisme dit tout simplement la maladie du pouvoir ! Et la maçonnerie style Grand Orient de France est cancérisée par le pouvoir. Mais il eut mieux valu qu’après 2000 ans de non-efficacité et de violences sans nom, cette Église de Rome s’éteigne de la maladie qu’elle portait dès sa naissance : le sentimentalisme et l’humanisme en forme de business du sacrifice rédempteur, donc un dogme mondialiste ayant siège au Vatican et en hérésie totale de son impulsion originelle. Depuis plus de 2000 ans le Christianisme N’EST TOUJOURS PAS NÉ, ce qu’écrivait Jean Coulonval tout au long de son bouquin : Synthèse et Temps Nouveaux.

Donc l’apolitisme mentionné dans les statuts de la maçonnerie commença 50 ans avant 1789 et se poursuivit pendant 80 ans après (selon Copin-Albancelli). Elle était une association uniquement « philosophique, philanthropique et progressive » ; que son esprit était celui de la tolérance ; qu’elle respectait la foi religieuse de chacun de ses membres ; elle ajoutait qu’elle ne s’occupait pas de politique et qu’elle ne permettait pas de discussions sur cette matière dans ses réunions, non plus que sur les questions religieuses. Enfin, elle a même affirmé la croyance en « l’existence de Dieu et à l’immortalité de l’âme » (entendre le mot Dieu par ‘Grand Architecte de l’Univers’ ou GADLU maçonnique). Ces déclarations se trouvent dans toutes les fédérations maçonniques, écrit Copin-Albancelli. Donc la maçonnerie serait une association spiritualiste, déiste, respectueuse de toutes croyances : place alors à la fameuse « libre pensée » adaptée à toutes les sauces selon les circonstances et les pays.

Mais alors ! Pourquoi tant de contradictions entre leur Bible et leurs actes dans le monde 3D ?

Simple, au nom de la « libre pensée » et de la tolérance, on se permet d’exclure les catholiques comme les Croisés sous Louis 9 allaient casser de « l’infidèles » (plus ou moins les terroristes de l’époque).

Le GADLU maçonnique existe peut-être encore dans quelques obédiences, mais plus du tout au Grand Orient de France.
Voici une prière au GADLU :
O Dieu, dont la bonté propice
Nous avait faits pour le bonheur
Et nous suit dans le précipice
Où nous a plongés notre erreur !
Nous t’adorons quand la lumière
Se répand pour nous éclairer.
Quand l’ombre couvrira la terre
Nous viendrons encore t’adorer !
(Puis les maçons répètent avec leur chef) :
Quand l’ombre couvrira la terre
Nous viendrons encore t’adorer !
(puis en frappant du pieds) :
Oui, t’adorer ! t’adorer ! t’adorer !
Oui, t’adorer ! t’adorer ! t’adorer !

Comme manière de se tourner vers l’extérieur et fuir l’Instant en faisant des singeries magico-trucs, il n’y a pas mieux !

Le 14 septembre 1877 le Grand Orient de France à dégommé son Dieu GADLU. Il s’en est même déclaré l’ennemi ! Donc le Grand Orient de France n’est plus qu’une association d’opinions.
Alors, pourquoi une association comme le Grand Orient de France, qui se disait ne pas s’occuper de politique, se retrouve subitement en possession de tous les postes clés de l’État français non seulement pendant la révolution de 1789, mais de nos jours en 2013 ? Surtout qu’en plus, avec vous francs-maçons, depuis 1789, aujourd’hui la vie est devenu de pire en pire avec votre république « universelle » et sa démocratie donneuse de leçon de morale à coups de bombe sur la gueule, comme vous faisiez couper des têtes en 1789, comme les Conquistadors massacraient les Peuples du Soleil pour mieux piller leur Or et leur laver le cerveau avec des opinions d’Occidentaux.
Francs-maçons, vous qui attaquez les rois, mais vivez dans une pompe ritualiste ridicule, et des décors inspirés de l’antiquité et pire que l’originalité de ceux de l’Ancien régime.
VOUS N’AVEZ DE LEÇON À DONNER À PERSONNE.
Vous avez peut-être développé un ego spirituel subtil, et vous vous croyez peut-être, selon le dogme de l’évolutionnisme, « arrivé quelque part ». Mais vous n’avez fait que renforcer votre ego, renforcer votre illusion en forme d’opinion !

Francs-maçons, vous ne pondez que des opinions et des mensonges, même une fois votre république « universelle » en place, vous affirmez encore que vous ne faites pas de politique ! Mais vous faites une religion en prétendant que votre république est 'indivisible'. Les profanes ne sont désormais plus trompés par vous, le jacobinisme représente en réalité une des figures de votre maçonnerie.
Francs-maçons, vous vous faufilez derrière votre soi-disant   libéralisme », puis derrière la mode et l’opportunisme en forme de réseaux et de copinage, enfin derrière le radicalisme de votre religion de la laïcité.

Francs-maçons, vous n’échappez pas à la règle compas-équerre voulant que toute société démarre dans le spirituel, pour finir, à cause du cancer du pouvoir, par la division entre spirituel et temporel, en y ajoutant le troisième pouvoir : celui de l’économie. Donc le GADLU est presque rejeté déjà au départ.
Francs-maçons, vous ne vous occupez pas de politique !? Vous êtes tolérants !? Et les massacres de la révolution de 1789, en Vendée, et votre Jules Ferry et son colonialisme ! y compris dans ses écoles à enseignement « obligatoire » pour votre profit exclusif !!!
Francs-maçons spéculatifs vous ne faites que MENTIR. Vous êtes condamnés à cela, c’est la nécessité du cancer du pouvoir. Vous êtes une association d’INCOHÉRENTS.


LA VEUVE MENT.

Le MENSONGE est la loi principale de la judéo-franc-maçonnerie spéculative, sa nécessité la plus naturelle et la plus constante.
La Veuve ment. « Et c’est précisément à ceux qu’elle se propose de détruire que s’adressent ses mensonges les plus audacieux » (Copin-Albancelli). Sans la démocratie, la franc-maçonnerie n’aurait pas vécu, puisque le principe démocratique repose sur la manipulation et le mensonge pour obtenir le consensus des électeurs au suffrage « universel ». Franc-maçonnerie et démocratie ou république ne peuvent qu’aller ensemble. Supprimez la république, et vous supprimez la maçonnerie !
Ensuite, il n’y a pas de secret en franc-maçonnerie, car la Vérité ou l’Instant ou le Soi n’a pas à être caché : IL EST DE TOUTE ÉTERNITÉ, donc aucun besoin d’être indiqué par des histoires à dormir debout ou par un but à atteindre. AUCUN BUT À ATTEINDRE.
Donc les judéo-francs-maçons n’ont qu’une seule chose qu’ils sont obligés de ne jamais enseigner à leurs disciples, de peur qu’ils ne le répète aux profanes, c’est l’instant ou Soi.


Enfin, une évidence aujourd’hui comme au 19è siècle : « La souveraineté nationale étant déléguée en France à un parlement composé d’un Sénat et d’une Chambre des Députés, il est facile de comprendre que si un corps constitué, un syndicat, une congrégation, une association, secrète ou non, parvient à introduire au Parlement un nombre suffisant de ses membres, la souveraineté lui appartiendra », écrit justement Copin-Albancelli. À cela il faut ajouter les membres d’un gouvernement qui sont francs-maçons, comme de nos jours avec le gouvernement socialiste de F. Hollande.
En 1908, date du livre de Copin-Albancelli, sur environ 900 sénateurs et députés composant le Parlement, plus de la moitié sont francs-maçons. Et pour se faire élire, ces députés et sénateurs maçons se sont bien gardés d’avoir l’honnêteté de dire aux électeurs leur qualité maçonnique ! Puisque cela ne relève plus de la sphère privée mais politique et publique, car ces députés deviennent ipso facto l’ÉLITE... Et s’ils sont médiocres ce ne seront que des MENEURS...

[En haut de page : Samson dans ses œuvres détruisant les deux colonnes maîtresses du fils de la Veuve, Hiram de Tyr : écroulement des deux colonnes : à gauche Boaz, à droite Jakin (ou Yakin) ; le reste des colonnes du temple s'écroule].


Sinistre ou sionisme va avec le merde actuelle.
Sionisme et judéo-franc-maçonnerie vont bien ensemble : « un brouillard de sentiment ou d’émotion » surtout entretenu dans la première moitié du 20è siècle et une seconde guerre mondiale sac de nœuds à la Alexandre le pas grand.

 
 
 
La dictature selon le stalinien Christophe Barbier de l'Express : mettre en place une dictature pour lutter contre la dictature. Qu'est-ce que j'écrivais plus haut sur le fin de l'humanité en une lutte de tous contre tous !!!
Ce monde périra par l’R, Air ou Source : le ‘noumène’ ou chose pensée. La menace est bien réelle car en persan PERI (de père) se traduit « ailé » : déploiement (L, R) de ce qui est autour seulement du Centre de l’Axe divin solide : PERIL, PÉRIR. De plus la ville de PARIS : PAR (pair) et YS comme la ville engloutie de la légende sont comme liées : la ville d’Ys, de magique devient réelle par sa vérité cosmique en étant redécouverte et marque ainsi LA FIN DE LA CAPITALE PARIS...
Pour la ville légendaire d’Ys, voir la page : Elvis Presley 2 : I was born.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 04-01-2014 19:45

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >