Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Pierre Philosophale et ondes scalaires
Pierre Philosophale et ondes scalaires Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-01-2014 00:21

Pages vues : 5399    

Favoris : 429

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Pierre Philosophale et ondes scalaires
Guerres entre intérieur et extérieur ou
sujet-objet ou guerres de religions monothéistes

Géométrie de la ligne droite ou évolutionnisme contre les cycles et rythmes.

Les Alchimistes connaissaient les ondes scalaires, donc le patriarche Noé les connaissaient.
 
 
Drame de la Croissance si.... la politique et le cancer du pouvoir s’en mêle, car l’étatisme (puissance) mène au pouvoir et au binaire : conquérir ou dualité sujet-objet. Le drame de la croissance c’est l’expansion, la croissance et la domination : voyez le mondialisme et sa puissance de l’argent. Pour s’accroitre, tout étatisme sera en lutte avec son voisin ou le mythe du terrorisme ou du sécuritaire, d’où l’idée du mondialisme et du noachisme de vouloir abolir les États ou nations pour en faire un seul : Nouvel Ordre Mondial, soit AJOUTER DE L’HUILE SUR LE FEU ou méthode de soin allopathique : on oublie la cause en ne soignant que l’effet et de manière ponctuelle sans voir l’ensemble du corps. Le mondialisme n’est que l’effet, le quantitatif et non la cause (les pays ou l’intérieur, le qualitatif). ÉTAT = POSSESSION ou INTÉRÊT, donc allopathique puisque n’en ayant rien à foutre de l’être humain (rien de plus impersonnel qu’un État), hors comme écrit sur la page précédente à propos des vraies civilisations, celles des Anciens, c’est le peuple l’intérêt, et pas le chef qui n’en est qu’un porte-paroles ; or dans l’étatisme l’intérêt c’est l’État, donc le pouvoir. En étatisme nous sommes toujours dans la logique de la technologie thermodynamique, la violence qui écrase tout « l’intérêt général » ou raison d'État !!! L’étatisme viole l’humain ou viole le « Je suis CE JE SUIS ». La religion de l’étatisme c’est la force : voyez le fanatisme de la laïcité judéo-franc-maçonnique, voyez l’affaire Dieudonné face à l’État républicain et socialiste en ce début de 2014, voyez cette république qui se prétend une religion en se déclarant « universelle », ou « indivisible » (comme Dieu, en tous cas comme le Grand Architecte De L’Univers de la judéo-maçonnerie, le GADLU).
 
Centrum Centri, Soi ou Instant, Dieu, Vérité ou Foi, Conscience ou Connaissance sont tous des mots selon le point de vue de chacun pouvant désigner la Pierre Philosophale, qui elle, est en quelque sorte une matérialisation de ce qu’on appelle de nos jours : ONDES SCALAIRES, bien dans ce temps de concept de la physique quantique si à la mode.
Dans une société constituée d’individus chacun est le Centrum Centri formant l’ensemble : sorte de corps, d’ego ou mental, avec communication par Vraie Télépathie ou au pire par la parole entre les individus. Il en est de même du moindre brin d’herbe, du moindre cailloux : LUI AUSSI « IL PENSE » PUISQU’IL COMMUNIQUE. TOUT EST LIÉ: À LA TERRE OU MASSE.

Rappel :
Pierre Philosophale ou mettre Tout dans un Principe (de AL : le Principe ou Divin manifesté et E la manifestation terrestre : qui mit pour chi-mi-e) :
Esprit coagulé (ou Soleil en miniature ou Point Focale, Stargate) dans un volume, et ayant la propriété de teindre tout ce qu'il touche et le ramenant à son état de pureté originelle ou réconciliation des contraires (absence de dualité), en fonction de la signature de la chose teinte.
Ou encore : Pierre Philosophale, Condensateur qui, en accord avec la Nature de ce sur quoi il se trouve en synchronisme, en ACCORD, le ramène à son état d'origine, y compris son expérimentateur (Celui-ci a alors accès à ... )
Grand rapport avec le NOMMER/CRÉER.
La Pierre Philosophale est le moyen matériel de donner un Corps à l’Instant en le fixant d’une manière cavalante ; lui donner un repos vivant. J’adhère totalement à cette définition, qui se rapproche de la notion actuelle des ondes scalaires. Explication ci-dessous.
La manière « cavalante » :
S’il pense (l’homme) à la totalité comme constituée de fragments indépendants, alors ce sera la façon dont son esprit tendra à fonctionner ; mais s’il peut inclure tout de façon cohérente et harmonieuse dans un Tout d’ensemble qui est indivis, entier (le Centrum Centri) et sans frontières (car toute frontière est une division ou un arrêt), alors son esprit tendra à se mouvoir d’une façon semblable, et à partir de là découlera une action ordonnée à l’intérieur du Tout. (D’après David Bohm, La Plénitude de l’Univers). Ce Tout, qu’il ne faut pas confondre avec l’Alpha et Oméga à la Teilhard de Chardin ! Car le Tout est autre chose et supérieur à la somme des parties ou assemblage du puzzle de petits bouts de vérités, un Tout supérieur comme la Fixation cavalante.

Le Centrum Centri ou le Soi Instant d’un seul individu irradie NATURELLEMENT (sans pouvoir) sur l’ensemble de la société, apportant ainsi une parfaite harmonie ; si l’ensemble de la société est constituée d’individu ayant réalisé le Soi ou Instant, cette société sera à elle toute seule une Pierre Philosophale, donc bénéficiera de « l’énergie des ondes scalaires ». Mais s’il se produit un déséquilibre dans l’harmonie, la puissance phénoménale de la Pierre Philosophale par la puissance des ondes scalaires ANÉANTIRA TOTALEMENT LA SOCIÉTÉ. C’est ce qu’il a dû se produire plusieurs fois dans le passé. La Pierre Philosophale par l’intermédiaire des ondes scalaires est à la fois l’énergie de milliards de soleils en positif, comme en négatif si une once de pouvoir vient perturber l’harmonie. Et cette onde de pouvoir c’est l’ego.

À propos de noachisme, il existe un remarquable paradoxe : le « peuple élu » semble vouloir abolir l’étatisme au profit du collectif (mondialisme) et en même tant ne jure que par un individualisme forcené de par ses lois compas-équerres, sa norme (les Commandements). Bref, il y a un BIG problème ! Car enfin : « Tu ne tueras point... Tu ne voleras pas... Tu ceci ou cela et tu m’adoreras... » s’adressent bien à l’individu ; et on retrouve ça dans les droits de l’homme, donc le judaïsme inverse et ordonne de se tourner à l’extérieur, au lieu de se trouver vers l’Instant ou intérieur, le Soi.
Même topo chez les Musulmans, leur Dieu s’adresse à l’individu : les croyants, donc toujours cette division avec un Dieu extérieur et ses élus ! C’est d’ailleurs pour cela que les califes s’appelaient : chef des croyants »...
Évidemment le pire, ce sont les Chrétiens avec leur Dieu, leur Jésus de Nazareth, leur Vierge, leur « Jérusalem céleste », etc., à cela ajoutez la chose extérieure comme le Paradis ou l’Enfer, avec toujours éloignement de l’Instant, éloignement même teinté de sadisme : « ...sur beaucoup d’appelés il n’y aura que très peu d’élus » (là encore allusion à la « Jérusalem céleste » et à la division winners-losers, avec pour fin des temps un seul berger et un seul troupeau, soit l’actuelle pyramide du billet de un dollar). Religion chrétienne ou meilleur moyen de renforcer son ego : le chacun pour soi, le salut pour entrer au Paradis ! D’ailleurs, quoi de plus divisés entre eux que les Chrétiens, les Yahvistes, les Musulmans...

Le judéo-christianisme établit des bases solides de discipline sociale, sorte de dictature qui impose à l’ensemble, en ACHETANT LES PEUPLES en leur promettant, surtout aux pauvres et aux déshérités, une compensation certaine dans une autre vie ; de plus, le judéo-christianisme établit l’égalité devant la loi humaine, comme dans la loi divine (qui n’est qu’opinion) donc renforce ainsi l’individualisme !!! Ainsi les trois principales religions monothéistes sont des religions essentiellement politiques et militaires (voyez les Croisades et autres horreurs), et notre Europe actuelle leur doit la république maçonnique actuelle ! Avec l’individualisme indiqué par « les devoirs et droits du citoyen » résumé par le noachisme des droits de l’homme : FAIS CE QUE DOIS (responsabilité). C’est donc un commandement, encore et toujours une chose extérieure, comme l’étatisme. Chose extérieure parce qu’en inventant Dieu, ces pouvoirs produisent la déchéance de l’humain, impossible de réaliser le Soi ou Instant : « Je suis CE JE SUIS », et la seule solidarité est dans la soumission et surtout DANS LA SOUFFRANCE puis LE SALUT INDIVIDUEL ; aussi il n’est point étonnant de vivre notre actuelle religion de la Shoah depuis 1945 ! et d’être sous l’impérialisme de la toute puissante pleurniche internationale, les Yahvistes !!!
Cette souffrance qui est d’ailleurs le contraire et le symptôme du rejet et massacres des Païens qui eux ne vivaient pas dans la souffrance, mais DANS LA JOIE DE VIVRE (Âge d’Or). D’ailleurs en 2014 il est significatif que les socialistes et Yahvistes atteint du cancer du pouvoir en France interdisent TOUS les spectacles de Dieudonné à partir de ce début janvier 2014, donc ce pouvoir INTERDIT DE RIRE comme s’il interdisait la joie de vivre des Païens comme au temps des débuts du christianisme massacrant les Païens.
Depuis plus de 2000 ans nous sommes dans l’Âge de fer/faire, le fer ça rouille, ça souffre ! L’humanité souffre, parce qu’en imposant leur religion du salut ou de la rédemption suite à la Chute, ces religions monothéistes ont détruites la notion même de l’être humain : impossibilité de réaliser le Soi ou Instant, puisque les Chrétiens sont damnés dès le départ, alors qu’à leur naissance ils n’avaient encore commis aucun péché. Je rappel que l’idée d’humanisme vient de l’époque de la Renaissance : Galilée, les Conquistadors, l’invention de l’imprimerie diffusant le savoir à ceux qui avaient du fric pour acheter les livres, la Réforme, etc. La notion d’humanité ne peut être valable que s’il y a solidarité entre les humains, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, et le sera encore moins avec le mondialisme rampant.

Je rappel que le Jésus de Nazareth est le Satan du mondialisme, le Grand Niveleur, sorte de Staline : car Alpha et Oméga est aussi un synonyme de l’Aleph (dans son sens négatif) : Alph-ao-mega signifie en chaldéen : le mage qui enseigne le libre vouloir et la douceur ; et en grec : le Grand Niveleur. En grec Alpha est le nom de l’instrument que nous nommons NIVEAU ; il figure à la place de la lettre A sur les plus anciens tombeaux chrétiens des Aliscamps (réf. Grasset d’Orcet, Œuvres décryptées, vol.1) Niveau, un instrument des francs-maçons normalisateurs : je ne veux voir qu’une seule tête... Donc une république « universelle » indivisible... et laïque.

Donc le judéo-christianisme ne reconnaît l’humanité que dans la Chute d’Adam, la souffrance ! en contraire de la joie de vivre des Païens. Cette distinction est primordiale.

anipucsac1.gifONDES SCALAIRES : voir aussi la page : Homéopathie appliquée au World Trade Center.

Les ondes scalaires sont la bonne vieille TEINTURE > action sur quelque chose. Le résultat, le sel, c’est la Teinture : le scelle, le sel ou résultat, la solution.
TEINTURE MÈRE : dissolution d’un corps dans un liquide pour en faciliter l’absorption par l’organisme qu’il « teint » de son pouvoir. L’HUILE comme l’Air et l’Eau pénètre partout. C’est une sorte de Teinture, d’onde scalaire. Teinter c’est faire RÉSONNER, c’est pourquoi on parle d’ACCORD ou HARMONIE (assemblage).
SCALAIRE : Se dit de toute grandeur suffisamment définie par un nombre (au contraire des grandeurs vectorielles (coordonnées, conduite). Les ondes scalaires se déplacent longitudinalement (en long, contraire de : à travers ou transversal) ; les ondes hertziennes sont transversales comme les ondes à la surface d’un lac quand on lance une pierre dedans. Les ondes scalaires sont spiralées ou hélicoïdales, genre vortex (en forme de vis, et une bobine de Tesla est un enroulement en forme de vis). Leur vitesse peut être supérieure à la vitesse de la lumière. Les ondes scalaires peuvent franchir n’importe quelle matière (effet tunnel), ce que ne peuvent pas faire les ondes hertziennes (cage de Faraday). Les ondes scalaires se moquent des cages Faraday, elles sont libres !

Le parallèle avec le ondes scalaires et la Pierre Philosophale tient à ce qu’elle constituent une partie de la conscience humaine : ondes mentales et ondes scalaires ont les mêmes caractéristiques ; le Centre est partout et la Circonférence nulle part.

Du point de vue ondes scalaires, chaque objet a son « modèle scalaire » individuel (son « temps zéro ») lequel est une empreinte digitale et une empreinte spatio-temporelle unique. Si ce modèle est connu avec précision, il peut être « irradié » et mis en résonance par des ondes scalaires, l’énergie semblera venir de nulle part ! On peut ainsi, à distance, générer de l’énergie à l’intérieur de l’objet ciblé ou en extraire, tout comme un diapason stimulé peut en exciter un autre à distance par résonance sympathique. Même phénomène de résonance si un régiment passe avec tous les hommes ayant la même cadence de pas sur un pont, la vibration sera tellement forte que le pont entrera en résonance et s’écroulera. Dans ce processus, les effets sur l’objet ne traversent pas l’espace, ils émergent dans la masse de l’objet par ACCORD de fréquences non spatiale, il n’y a plus d’espace puisque la cadence vibratoire du pas des soldats se confond avec la vibration synchrone du pont ; en quelque sorte ils ont RÉALISÉS LE SOI, ILS SONT DANS L’INSTANT. Ceci confirme que Nikola Tesla connaissait aussi la tradition de l’Hindouisme. Tesla était simplement un bon MacGyver, ni plus ni moins, qui fit breveter des idées appartenant à tous : le fameux couteau suisse symbolisant une multitude de dé-couvertes.

Donc les ondes scalaires étant à la base de la « communication cellulaire », par exemple dans l’ADN, les ondes scalaires peuvent guérir, c’est pourquoi les Alchimistes nomment leur Pierre Philosophale : MÉDECINE UNIVERSELLE. Plus d’espace entre émetteur et récepteur et amplification du signal émut, ainsi on peut transmettre, TEINTER avec les ondes scalaires des médicaments, des oligo-éléments, des informations sélectives pour détruire par exemple des cellules cancéreuses ; il est possible de « recharger » ou régénérer des cellules, grâce à l’amplification énergétique immédiatement assimilable puisque scalaire, et cela donne tout son sens au fameux récit de Cyliani décrivant parfaitement l’onde scalaire et la Médecine Universelle : « Elle est un sel magnétique, servant d’enveloppe à une force étrangère [onde scalaire ou Archée, voir plus bas] qui est la vie universelle. Aussitôt que ce sel est dans l’estomac, il pénètre tout le corps jusqu’aux dernières voies, en régénère toutes les parties, provoque une crise naturelle [comme en Homéopathie], suivie d’abondante sueurs, purifie le sang ainsi que le corps, fortifie ce dernier au lieu de l’affaiblir, en dissolvant et chassant par la transpiration toutes les matières morbifiques qui contrarient le jeu de la vie et ses courants. Ce sel fait aussi disparaître par sa qualité froide toutes espèce d’inflammations, pendant que la force étrangère de se même sel se répand dans les principaux organes de la vie, s’y déterminent en les vivifiant. Voici l’effet de la Médecine Universelle, qui guérit radicalement toutes les infirmités qui affectent l’homme dans le cours de sa vie, et lui fait parcourir en bonne santé plusieurs siècles... ».

Lumière Astrale ou Archée, force fondamentale de l’Univers, que certains appellent « Psyché ». Mais ATTENTION : PROBLÈME DU CONTENANT ET DU CONTENU !!! Car comme l’exprime Ramana Maharshi à l’entretien 264 que je cite si souvent, et pour cause, RIEN N’EXISTE PUISQUE TOUT EST DANS LE MENTAL OU EGO : « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous les deux les créateurs des noms et des formes [idoles]. MAIS EN RÉALITÉ, NI DIEU NI L’HOMME N’ONT ÉTÉ CRÉÉS ».
Les ondes scalaires sortent de partout dans l’Univers. Pour moi elles sont comme l’ARCHÉE.
ARCHÉE : ARKHIAIOS – ARCHEUS/ARCHÉ-TYPE : principe ou modèle, ou l’original (le contraire étant copie). Archée, du Grec ‘qui vient avant’. Vient probablement du mot Arche de l’Arche de NOÉ, ou NOÉ avant un déluge a pris un modèle de chaque animal dans son Arche, afin de pouvoir repeupler la Terre. L’Arche contient les germes de toutes les choses vivantes. C’est à ce demander si le mythe de Noé n’est pas totalement le travail d’un Alchimiste...
Selon « autrefois », c’est le Principe de Vie, sorte d’énergie, le Souffle Vital ou Prâna en Sanskrit, (différent de l’*Éther*) qui remplit et détermine la Longueur Largeur Hauteur.
L’Archée, Âme-Esprit générale, met en mouvement, pénètre toute la Nature. C’est un principe indéterminé, une sorte de chaleur céleste, présente partout et à chaque Instant. *Point Focal*
C’est « l’Éther-Père », base et source manifestée des phénomènes innombrables de la Vie.
Des synonymes pour l’Archée :
PTAH : le Saint Esprit des Égyptiens. (Voir le chapitre 24 du Livre des Morts des Anciens Égyptiens)/
L’AETHER, l’Âme Universelle, le Ch’i ou Ki Chinois.
AZOTH : de A à Z.
L’Âme Universelle appelé aussi la Lumière Astrale, l’Influx Astral ou Esprit Astral chez CYLIANI : l’influence androgyne des étoiles aide à soulever le voile des secrets de la Nature. La Lumière Astrale correspond à l’AKASA des Hindous (l’Essence subtile supersensorielle et spirituelle qui pénètre tout l’espace. « Il est dit dans les Purânas que l'Akâśa n'a qu'un seul attribut, le son [vibration, résonance], car le son n'est que le symbole traduit du Logos – ‘le langage’ dans son sens mystique. Dans le même sacrifice (le Jyotihsh. toma Agnishtoma) il est appelé le "Dieu Akâśa". Dans ces mystères sacrificiels Akâśa est le Déva directeur et tout puissant qui joue le rôle de Sadasya, qui dirige et surveille les effets magiques de la célébration religieuse.... L'Akâśa est l'agent indispensable de tout Krityâ (performance magique) religieuse ou profane. L'expression "susciter le Brahmâ" signifie mettre en oeuvre le pouvoir qui réside latent à la base de toute opération magique, les sacrifices védiques n'étant en fait rien d'autre que de la magie cérémonielle. Ce pouvoir est l'Akâśa – Kundalini sous un autre aspect – l'électricité occulte, l'alkahest des alchimistes en un sens, ou le solvant universel, la même anima mundi sur le plan supérieur que la Lumière Astrale sur l’inférieur ». Réf. extrait du Glossaire théosophique, inachevé, de H.P. Blavatsky).

Ainsi les ondes scalaires forment la Lumières Astrale ou « bruit de fond » de l’univers : minéraux, plantes, animaux et humains la captent. Donc toutes manifestations du monde 3 D, du plus petit atome ou grain de poussière jusqu’à l’humain émet une quantité incalculable d’ondes scalaires, ce qu’avaient bien compris les Alchimistes en parlant de Lumière Astrale. En Alchimie comme en matérialisme, l’onde scalaire se fabrique avec antenne sphérique, une distance de la sphère par rapport au centre d’un bobine plate de Tesla, avec une autre distance entre ce centre et la mise à la Terre. Indiscutablement Tesla avait des connaissances de l’Alchimie : la « mise à la Terre » pouvant avoir la signification de la PUTRÉFACTION, et l'émetteur d'ondes scalaires être la Matière elle-même, ou le Vase, cela dépend de la CIRCONSTANCE puisque tout bouge tout le temps...

« Récolter la Lumière Astrale » comme le disent les Alchimistes consiste au départ en un émetteur et un récepteur dont le mariage forme UN CHAMP SCALAIRE LOCAL. Puis ce champ collecte à son tour dans le laboratoire de l’Alchimiste, ou ailleurs par un autre moyen, des ondes EN ACCORD de la fréquence ou vibration initialement produite (similitude avec l’Homéopathie), ce qui fait que la cible ou récepteur reçoit PLUS d’énergie que l’émetteur n'en a envoyé. C’est pourquoi aujourd’hui on parle « d’énergie libre ». Comme dans l’exemple du pont avec les militaires marchant au pas, résonner, sonner c’est AMPLIFIER, MULTIPLIER. Comme en musique, on peut moduler une très grande variété de fréquences autour de l’émission première, ainsi qu’autour des harmoniques collectées.
Les ondes scalaire sont à la base du vivant et de la communication entre cellules et bien-sûr entre les humains eux-mêmes, surtout dans le cas de la Vraie Télépathie ! L’Alchimiste récolte donc la Lumière Astrale pour faire entrer en résonance ce sur quoi il travaille : lui-même et sa matière (contenant et contenu...) Par exemple pour peindre une aquarelle, soit à partir d’un paysage ou d’une nature morte, il suffit de faire le vide en soi pour être connecté ou ÊTRE EN RÉSONANCE avec le motif et donc profiter de l’énergie et des informations modulées qui y sont renvoyées. On peut ainsi parler d’AMOUR (abolition de distance), d’UNITÉ, d’OSMOSE, ou de Centrum Centri ou dissolution de la dualité sujet-objet. Voir la vidéo sur le Professeur Konstantin Meyl (en anglais), spécialiste des ondes scalaires. K. Meyl avec un dispositif électronique, avec par exemple une onde de 6,8 MHz, qui émet cette à telle ou telle puissance, le récepteur entre en résonance, donc abolition de la distance entre émetteur et récepteur, en amplifiant la puissance émettrice de 1,5 fois à 12 fois ! Donc l’onde en vortex a collecté dans l’espace la « Lumière Astrale », ce qui fait que la réception est supérieure à celle de l’émission. Ainsi en Alchimie on peut parler de MÉDECINE UNIVERSELLE soignant tous les maux en les ramenant à zéro ; et inversement, des militaires ou personnes atteintes du cancer du pouvoir pourraient détruire « à distance » et sans aucune cible visible n’importe quoi, jusqu’à une planète et même un système solaire entier... voir une Galaxie entière ! Voilà pourquoi et depuis Tesla on parle « d’énergie libre » : le Vide est comparé à cette Lumière Astrale, que les physiciens modernes nomment NEUTRINO : particule (lepton) électriquement neutre, de masse infime, de spin 1/2, capable de traverser toute matière. (En ce bas monde il existe des antineutrinos).
 
ani_coo_transpa.gif
 
 
 

Dernière mise à jour : 13-01-2014 04:47

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >