Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Soufre et Mercure
Soufre et Mercure Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-01-2014 02:12

Pages vues : 3652    

Favoris : 393

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Soufre et Mercure
Yin et Yang ou
Jéhovah et Elohim
Les deux Dragons Rouge et Vert
Tout est double


Naissance de l’opinion et drame des religions du salut
 
 
Démocratie ou civilisation du DROIT, donc civilisation de l’ego ou « raison » et de la croissance du MOI : « C’est mon droit », le « droit de vivre » (comme si c’était un droit !), le droit de ceci ou de cela a remplacé le « Bon plai-Sir » du Roi. Le droit à consommer, à se marier avec qui on veut (mariage gay). Mon droit, mon chien, ma voiture, mon assurance, ma maison, ma femme, mon cul, mon plaisir... Que de la possession, jamais de la gratuité.
Tant qu’on ne jurera que par le « droit » ou l’évolutionnisme en forme de religions du salut, la « raison » ou sublimation de l’ego, le monde restera dans sa souffrance, dans sa violence et ses guerres permanentes. Ce sera le même drame avec le mot « ORDRE » appartenant à la judéo-franc-maçonnerie et au Nouvel Ordre Mondial amorcé par le même ordre en forme de désordre que fut 1789 et 1917 en Russie. Tous « services d’ordre » ne provoquent que le désordre, et les promoteurs de l’ordre on tous peur de ce qu’ils nomment « chaos » : LEUR MENTAL, je dirais même LEUR TALMUD PHARISAÏQUE ou LOIS NOACHIQUES.

Droit : rectu ou rextu en gaulois ; de la racine reg (droit, sillon ou guide, qui donnera : règlement, registre, règne et royaume) du sanskrit rnjati (il dirige), latin regere (diriger) qui donnera en français du 17è siècle : Regehir : reconnaître, avouer, confesser ; et Regnauble : raisonnable, juste, équitable. Un Regnoié est celui qui renie sa religion.
Quand on sera passé au CYLCES et aux RYTHMES ça ira déjà mieux : RÉVOLUTION ou accomplir en roulant : VORTEX, de Vertex, de VERTIR : en tournant, en changeant ; Vertoquer c’est mettre un tonneau en état de servir ; du même thème se trouve VERTU. La seule JUSTICE POSSIBLE EST LE VORTEX... On ne parlera plus de « droit » mais de VERTU ou VORTEX, et les innocents seront VERTUDABLES...

QU’EST-CE QUE LA LIBÉRATION ? C’est échapper à toutes lois terrestres, donc sortir du labyrinthe des opinions, dompter le mental.
 
 
Pour trouver l’Instant ou Soi ou Point Focal, il faut CROISER entre les deux termes :

JÉHOVAH (Passé) : soi-disant le « Nom propre » de Dieu dans le judaïsme. Celui qui énonce : « Je suis celui qui suis » ou « Je suis CE JE SUIS » (suppression de la dualité et parfaite lapalissade ou Tautologie).

ELOHIM (Futur) :
ici il y a projection ou éloignement de l’Instant : « Je suis celui qui sera ». C’est le cas de l’histoire du buisson ardent (photo en haut de page) ou le truc pour tirer les Juifs de leur sommeil : Elohim parle à Moïse sous forme extérieure : « le Buisson » où il est personnifié par la flamme et où il dit : « Éheiéh ashère Eheiéh » (Je serai celui qui sera). Ça annonce la venue d’un messie et du « Royaume de Dieu juif sur Terre ».

Évidemment on ne peut pas écrire le Présent, l’Instant, puisqu’en l’écrivant on l’annule ou on le fuit ! Aussi on ne peut pas écrire « droit » (ou à première vu le plus court chemin) parce que c’est encore un éloignement de l’Instant.
Par exemple en croisant Jéhovah et Elohim on obtient théoriquement l’Instant ou PAN, qui donnera la PANIQUE, qui fait peur à tous les bouffeurs d’ordre et de rectitude et soi-disant justice. Ceux qui ne sont pas de l’ordre ou de la « raison » sont ce que les humains appellent « Dragons », Démons, etc., ou plus récemment « Mauvaises Herbes » (délinquants) : LES HYBRIDES.
Comme les Orties, les Dragons sont partie intégrante de l’humain. En Inde, le Nâga est à l’origine « mi-homme et mi-serpent ». En Occident Saint et Héros sont liés aux Dragons. Les écailles du Dragon ressemblent aux écailles ou côtes de mailles formant la cuirasse du chevalier.

Le Dragon comme le sacré est double : bénéfique ou maléfique, voir : neutre (cas des Élémentals pouvant être bons ou mauvais ou indifférent). L’imagination humaine a faite voir des Dragons à deux pattes, puis à quatre pattes vers le 16è siècle. Chimère ou hybridité caractérise les Dragons comme dans la Nature toutes les formes sont possibles : par exemple la Chauve-Souris, le Dinosaure et autres animaux du Jurassique comme le Ptérodactyle. L’hybridité est le caractère de la Nature, aussi il est faux de mentionner dans le dictionnaire Le Robert que le contraire de hybride est pur, logiquement ou selon le mental ou opinion ça semble correcte, mais cosmiquement ça ne l’est plus.

Le Dragon en tant que Gardien (du Seuil ou Point Focal)représente l’Instant, donc l’INCONNU, ET ÇA FAIT PEUR, ÇA PEUT PRENDRE LA FORME D’UN MONSTRE NAISSANT DANS LE MENTAL, SANS POSSIBILITÉ DE RECUL, D’OÙ LA PANIQUE de l’inconnu, la peur de l’hybridité. La Panique survient en une Douleur Absolue quand le Blanc des sept Couleurs de l’Arc-en-Ciel surgit brusquement dans le corps ou mental qui en devient Conscience pure. Douleur et Couleur sont comme le Dragon, ils n’appartiennent pas à la matière vulgaire, mais sont le résultat du traitement que subit la lumière, ce qui amène aux Esprits de la Nature : les Elémentals, comme ceux de l’Éther, du Feu, de l’Air, de l’Eau, de la Terre. Les quatre derniers éléments recevant les noms de Salamandres, Sylphes, Ondines et Gnomes. Ces êtres ont pour rôles la mise en œuvre des activités qui se rattachent à leurs éléments respectifs. Ils constituent les canaux à travers lesquels les énergies opèrent dans ces divers milieux naturels. Ils sont, dans chaque élément, l’expression vivante de la loi cosmique. À la tête de chacune de leur division se trouve un Être élevé (un Deva comme Agni, sorte de chef des Elémentals du Feu).

LA PANIQUE : OBNOS en gaulois, en vieux irlandais : essamain, en gallois : ehofn, en breton : ehffn (hardi, sans peur). Remonte à la forme ounos (effroi, peur), issue de plus ancien : pou, du latin paour (peur).
La Panique survient quand la seule réalité possible pénètre subitement le mental, d’où l’explication ci-dessus du Blanc de l’Instant en une Douleur Absolue créant la Panique. Il n’y a plus présence de l’Espace-Temps : impossibilité de « se retourner », de « prendre du recule », le mental est comme purifié, il ne peut plus agir, ni analyser ni argumenter, d’où la panique. La panique est donc la représentation ou l’histoire de A à Z MOINS LE TEMPS puisqu’il n’y a plus de possibilité d’idéation ou d’espace entre A et Z. Il manque le DÉCALAGE que permet le DÉROULEMENT DE L’HISTOIRE OU IDÉATION. Le manque de recul a été approché au cinéma par un des rares films intéressants de S. Spielberg : Duel, sur un scénario de R. Matheson.
Il y a catastrophe chaque fois que l’histoire ou déroulement des faits est impossible, celui qui est engagé là-dedans est « pris de court » et REFUSE DE VIVRE L’INSTANT, en sorte qu’il ne lui reste plus qu’à agir de manière inconsidérée : en catastrophe, donc sans « avoir le temps d’aviser » (du A-privatif et Viser...). Le Dragon représente bien le GARDIEN DE L’INSTANT.
Donc la Panique est LA SOUFFRANCE DU RÉEL : LE VRAI CESSE D’ÊTRE VRAI QUAND IL EST VU, seule l’illusion et l’espace-temps apporte le confort !!! Ainsi, si le réel ou la vérité est si cruelle pour l’humain, il se réfugie dans l’illusion en disant que seul son réel est réel, donc selon  lui LA VÉRITÉ EST FAUSSE : D’OÙ LA NAISSANCE DE L’OPINION : on cache la vérité sous un flot indéfinissable d’opinions dans un monde duel. L’opinion cache la peur de l’insolite, de l’inconnu, donc toute peur est la peur du réel ou Instant ou Soi : « Mon Dieu qu’est-je fais ! » La naissance de l’opinion c’est LA NAISSANCE DU CHAOS : deux humains de même avis forment déjà une opinion plus ou moins forte pour triompher dans ce qu’ils appelleront réel, donc le monde EST DANS le mental, c’est dire la fragilité de notre Univers, ce qui conforte cette histoire d’Arthur C. Clarke des Neuf milliards de Noms de Dieu.

Peur de l’insolite donc PEUR DE LA NUIT, DE L’INVISIBLE, d’où actuellement les attaques constantes contre l’ésotérisme et le paganisme, contre l’irrationel.
La peur est toujours celle de l’Instant ou « dernier moment » comme la peur de la mort, la peur de toucher le sol en tombant du cinquième étage. Mais la peur survient lorsque l’Instant ou Soi est proche, lorsque le mental est dompté, LA PEUR DU VIDE COMME LA PEUR DE LA LIBERTÉ QUI PEUT ÊTRE MORTEL (c’est d’ailleurs pour ça qu’on enferme ceux que certains appellent « fous »... Peur de ceux qui « dérangent »). Peur du gratuit, peur de l’insignifiant, peur de rester seul, peur de l’intraverti. La peur du vide entraîne la CROYANCE : ON COMBLE LE VIDE d’opinion en forme de DÉSIR DE RIEN (le désir est déjà quelque chose), ou dans les religions du salut le désir d’ascension ou de Paradis, ou de « Royaume » ou « Jérusalem céleste ». On comble le vide avec la mode du culturel républicain (musée spectacles sorties), de l’épanouissement, du culte de l’ego : « Fais de ta vie un rêve » (Google), bien dans la mode du winner : être le meilleur en une exacerbation de l’ego ou mental, l’exacerbation du paraître, de cette mode de l’image, de l’idolâtrie en réseaux, du Big Brother et sa fausse transparence.
Croire c’est construire des « civilisations », c’est se masturber d’illusions, et les banques sont justement des « Marchands de croyances » et d'illusions. Le propre de toutes les croyances est d’être sans objet : éloignement de l’Instant, tourné vers l’extérieur, donc impossibilité de déraciner les croyances ; alors les banques ont encore de beaux jours devant elles...

Aussi pour éviter la panique, il faut APPRIVOISER LE DRAGON ou dompter le mental, on ne peut jamais le tuer, il est partie intégrante du soi sur lequel repose le Soi.
La Panique de l’Instant est comparable à l’ouverture de la Stargate dans la série télé du même nom : quand la Porte s’ouvre, un flot « d’eau » surgit brutalement à l’extérieur de l’anneau en une distance d’environ 5 mètres, et ce flot désintègre tout ce qu’il touche ; ensuite « l’eau » se stabilise et est uniquement une surface à l’intérieur de l’anneau. La Panique c’est quand on se fait désintégrer imprudemment par le démarrage de la Stargate.
La Stargate correspond au POINT FOCAL, à L’INSTANT GARDÉ PAR LE DRAGON, donc à l’atteinte d’une autre dimension intemporelle et non matériel : l’eau ou dématérialisation de la Stargate, cela est figuré aussi par les Saints et tous les Héros et les Rois importants. La vibration figurée par l’eau de la Stargate représente le Serpent ou Dragon Gardien du Seuil et pouvant effectivement provoquer la PANIQUE si le Héros n’est qu’un être cupide et profiteur atteint du cancer du pouvoir : il meurt de la Panique, ou au mieux il ne tire aucun profit de sa hardiesse. Au travers de la Stargate se trouve le Corps de Lumière, le Corps d’Immortalité...

Les Yahvistes étant les grands spécialistes des histoires, avec les Grecs, ils sont tous éloignés de l’Instant, ils restent dans le confort de la thermodynamique en ayant élagués soigneusement toute Panique en un système confortable justement bâtit sur un déroulement de A à Z, ou plutôt de Adam à la « fin des temps ».

Pas de fin des temps, puisque la libération passe par toute libération des lois terrestres. Donc sortir du labyrinthe des opinions et du binaire sujet-objet, sortir du mental, ne pas « nouer ses intestins » en guerres intestines...
 
 

Dernière mise à jour : 24-01-2014 02:42

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >