Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Démocratie = Oligarchie et Pouvoir
Démocratie = Oligarchie et Pouvoir Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-05-2014 18:23

Pages vues : 3521    

Favoris : 453

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
etatisme_democratie_vallotton.jpg
 
 
Démocratie = Oligarchie et Pouvoir
Principe : Quelques-uns tire les ficelles et
les autres sont les manipulés
 
 
Pour beaucoup la démocratie c’est le Bien : le mieux du mal, agissant toujours comme tel : le PIRE !
Ainsi par des concepts aussi abstrait que la « démocratie » on peut hypnotiser les humains, et par la même on laisse proliférer le cancer du pouvoir, et lorsqu’à un moment un humain s’éveille, on le traite de terroriste, d’antisémite, de fasciste, etc.


DÉMOCRATIE ou ÉCONOMIE : du latin oeconomia, du grec olkonomia, famille de olkos (maison), donc dans l’ère de la sédentarité née au départ des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture. Le dictionnaire Le Robert dit que l’économie est l’art de bien gérer une MAISON. Exemple : une maîtresse de maison économe ; chose difficile en cette fièvre judéo-maçonnique de l’égalité ! Le mot économie est déjà du thème Compas-Équerre : la norme ou l’administration, donc l’étatisme, la république.
MAISON ou attegia (cabane, écurie, de la racine bheuH- : devenir, croître), tegia en gaulois (la hutte) ; remonte à la racine teg, steg (couvrir). Le P de Per en égyptien indique la maison, l’intérieur où lieu qui contient, avec l’idée du CONFORT : être Pépère, la Paix, le Père ou Patriarche ! Patriarche sonne comme « Patrie » ; les religions patriarcales sont tout confort avec en prime le rachat des péchés !

La démocratie est une invention ou opinion des Couilles en Or : les riches ou la juiverie financière internationale. Le résultat est notre civilisation démocratique de la guerre de tous contre tous : principe démocratique et républicain de la liberté de gagner, du fric ou des diplômes ou de la compétition, aux dépens d’autrui.
Ce principe républicain est totalement en contradiction avec la Fraternité ou Amour, les Accords de l’échange.
 
 
CENTRUM CENTRI DANS LA VIE COURANTE

Cela se résume par le mot AUTONOMIE, ou mieux : AUTARCIE. Il y a grand rapport, en contraire ou non, avec le SEL, SAL, qui donnera SALAIRE. Autarcie ou petits pays d’un maximum de 10.000 habitants.

SEL ou SAL dans son sens négatif : c’est la POSSESSION. POSSESSION : en gaulois : selua, seluanos, qui donnera Senlis (Oise), comparable avec le vieil irlandais selb (propriété, possession), selban (troupeau). La racine est le grec heleîn (prendre, saisir), du vieux norrois selia (vendre), du vieux haut-allemand sal (transmettre).
Même thème de Sal avec tecton texto, déduis du nom de personne Con-textos, Atectus, comparable au vieil irlandais techt (possession), techtaid (il possède). (Réf. Dic. Fr/Gaul. de JP Savignac).
Le Sel a faillit détrôner l’OR et SEL = pouvoir : longtemps l’impôt de la Gabelle a angoissé les habitants de France sous l’Ancien régime.

SEL ou SAL dans son sens positif : c’est le Soleil/Divin/Spirituel. Le Sel/Désinfectant, protection, purification.
SEL = résidu épuré/filtré.
1) SEL : Résultat, brûle et conserve. Sceller/Cimenter.
2) CENDRE : Réduire à rien pour repartir.
3) POUSSIÈRE : Pour poussière de Maison.
- Soit VIE : homme crée de la poussière du sol, d’après la Bible.
- Soit MORT : la poussière évoque le Passé. « Faire le deuil du passé ».
Le S se Sel et Sal ses deux panses en sens contraire indique l’idée de perfection, d’autant plus si on le met à l’horizontal ou il formera presque le symbole de l’infini : le huit horizontal. Le S de Sel, et de Science, Savant, Serpent, Souple, Sauter, Son, Silence, Serein, Sureté et serrure. De plus le mot ESSENCE est parlant : S en CE ; CE décrivant le Tout déployé dans le spatio-temporel : Essentiel ou Essence du Ciel, S en Ciel, etc.
Sel = nettoyer, dans le sens d’empêcher de pousser, le Sel brûle les racines des plantes. Le Sel attaque le Fer/Faire : voir la coque de certains navires dans un port de mer.
Chaud et Sec le Sel désinfecte. Le Sel est un bon conducteur du courant électrique. Il sert aussi à faire la cuisine.
Sulfate doubles : ALUNS et Sels rendent fusibles les choses avant qu’elles se vitrifient.
Sels et Aluns c’est le résultat d’une Dissolution. Ce sont eux qui dissolvent.
En Alchimie, le mot SEL est employé depuis Paracelse, il est le résultat de Mercure et Soufre.
AZOTE : NITRATE. SEL. Salpêtre ou Sel de Pierre, formation de poudre sur les vieux murs.
Il y a aussi l’AZOTE/Archée (de A à Z).

ALKAEST. (Sens physique) : « Catalyseur » ou le retour en arrière !
Le Sel sublime de Van Helmont et de Paracelse qui parvenu à un tel degré de Pureté et de SIMPLICITÉ reste inaltérable, inchangé par les substances qu’il ramène à leur matière d’origine dont ils sont composés, Sel appelé ALKAEST.
BLANC (Instant), le Dissolvant Universel ou Fluide Salin ou Mercure des Philosophes, lui se mêle intimement avec les corps qu’il dissout (Origine), tandis que l’Alkaest se sépare des corps qu’il dissout sans les diminuer.
ALKAEST. (Sens psychique) : Soi supérieur qui permet d’accéder à l’Essence Primordiale. (D’après H.P. Blavatsky, Glossaire Théosophique).

Le SEL est donc le SEEL, le SCEAU, L’EMPREINTE, comme la base du Centrum Centri, de l’autarcie : chaque unité ou petit pays fonctionne comme un segment autonome de l’ensemble. C’est le cas de toutes communautés dites « primitives » par les gens d’aujourd’hui rongés de « modernisme » et de « civilisation ».
Tous peuples anciens aspirent à l’autonomie totale du point de vue de sa  production de consommation ; les peuples anciens aspirent à exclure toute relation de dépendance par rapport aux groupes voisins.
AUTARCIE : on produit un minimum suffisant pour satisfaire à tous les besoins, mais on s’arrange pour produire la totalité de ce minimum. C’est ce qu’appelle Marshall Shalins : le M.P.D. (Mode de Production Domestique), système foncièrement hostile à la formation de surplus.
L’idéal d’autarcie économique, donc le contraire de cette actuelle démocratie, est L’INDÉPENDANCE POLITIQUE, donc échapper au redoutable étatisme.

Le SAL ou SEL ce sont les PAGANS (dont les judéo-chrétiens firent le paganisme ou païens) : ce sont les Paysans ou habitants des campagnes et les religions des temps lithiques. Les Pagans sont les habitants de petits pays (un maximum de 10.000 habitants), que certains nomment « districts » ou « provinces » (mais pas « départements » au sens de l’étatisme du républicanisme de 1789 à nos jours). Donc PAGANISME devrait bien signifier : ANCIENS CULTES DE DIVERS GROUPES DE POPULATION.

Autarcie ne veut pas dire sans contact aucun avec ses voisins proches ou lointains. Les différences naturelles, les variations climatiques, les contacts ou les emprunts peuvent conduire un pays à éprouver le besoin de telle denrée ou de telle matière, ou tel objet que d’autres savent ou aiment à fabriquer, sans pouvoir le satisfaire. Ainsi des pays ou groupes voisins ou éloignés se trouvent engagés en des relations plus ou moins intenses d’échanges de biens. Évidemment ces pays éviteront toujours le « marché ». Dans ces pays on a aussi bien l’obligation de RECEVOIR que de RENDRE ; et le commerce entre pays, ou tribus, n’a rien à voir avec notre actuel import-export !

Le MPD des anciennes sociétés assure une abondance mesurée par l’égalisation de la production aux besoins, et il fonctionne en vue de leur totale satisfaction en refusant d’aller au-delà. Je dirais que les Pagans produisent pour vivre, ILS NE VIVENT PAS POUR PRODUIRE : « le MPD est une production de consommation dont l’action tend à freiner les rendements et les immobiliser à un niveau relativement bas ». Donc ils ont un avenir fait de RYTHMES (forme d’un Tout) et non de différences, évidemment rythmes et cycles de la Nature revenant perpétuellement à chaque début de cycle, la Vie est continuelle. C’est le Centrum Centri, le Cosmos.
Le MPD est un anti-surplus, et adapté à la production des biens de substance, il a tendance à s’immobiliser lorsqu’il atteint ce point. Les économies « primitives » sont donc sous-productives : travail d’une partie de la société, et en des temps courts et à faible intensité, d’où beaucoup de temps libre pour le restant de la journée ; et d’autre part ces sociétés satisfont toujours les besoins de la société (définis par la société elle-même et non par un extérieur quelconque). Il résulte que les sociétés dites improprement « primitives » sont des sociétés d’ABONDANCE, puisque tous les besoins y sont satisfaits. Dans ces pays ou petites sociétés, l’économie n’existe pas. Le MPD fonctionne comme production de consommation (assurer la satisfaction des besoins) et non comme production d’échange (acquérir du profit en commercialisant les surplus).

Je dirais que les PAGANS sont des sociétés qui refusent l’économie. Et aujourd’hui les Couilles en Or genre « spécialistes » en économie s’étonnent que l’être humain ancien ne soit pas, comme eux les socialo-capitalistes, animé par la fièvre du profit ou du business de l’argent (faire de l’argent pour de l’argent).
Les Pagans assurent à leurs productions une limite stricte qu’ils s’interdisent de franchir, sous peine de voir l’économie surgir, ou échapper au social et se retourner contre la société en y ouvrant la brèche au « libéralisme » ou forme de diversité, et le plus grave : la division entre riches et pauvres, soit la démocratie ou oligarchie avec le « Exploitez-vous les uns les autres » ou la guerre de tous contre tous.
Mieux : un pays ou une société ancienne sans économie mais CONTRE L’ÉCONOMIE.

Les sociétés anciennes ou « primitives » sont INDIVISÉES, elles forment un tout, le binaire ne les avait pas encore atteint. C’était sous une certaine forme l’Âge d’Or, l’Âge du Chaos où le surnaturel et l’insolite était la Norme, dont les monstres d’un Jérome Bosch peuvent nous donner une vague idée. À l’apparition de la sédentarité dans le choix de la voie de l’Agriculture, l’Âge d’Or se mit momentanément en sommeil à cause de l’apparition, à cause des Juifs ou Yahvistes, de la Chronologie tueuse ou Temps dévorant (Kronos dévorant ses enfants). Ce fut la création du spatio-temporel avec application de la géométrie aux continents, mers, montagnes et campagnes ; avec application des lois et rituels à n’en plus finir (surtout à l'apparition de l'écriture), avec sacrifices animaux et humains.

Pagans ou sociétés anciennes sont sans État, sans classe (qui est de la Terre, donc du matérialisme, à ne pas confondre avec la Caste qui est de l’Esprit, bien qu'en pratique la Caste, fait spirituel, tend toujours à se signifier dans le temporel par des privilèges économiques et à dégénérer en classe). Ainsi on ne peut pas dire qu’une société ancienne est « primitive ». C’est une société sans organe séparé du pouvoir politique, une société qui empêche, de manière délibérée, la division du corps social en oligarchie ou groupes inégaux et opposés (la Gauche, la Droite, et leurs extrêmes).
« La société primitive admet la pénurie pour tous, mais non l’accumulation par quelques-uns » (comme l’étatisme des Incas au temps de leur destruction par les Conquistadors).
Chez les Pagans on exige du chef qu’il sache bien parler, et qu’il soit généreux.

Il est faux d’écrire comme le fait le Psychiatre Pierre Solié dans : Médecines initiatiques, aux sources des psychothérapies, que le passage des mystères orientaux archaïques aux mystères helléniques et hellénistiques a marqué la transition du Moi collectif (tribal ou de petits groupes) où il n’y aurait pas de victoire individuelle sur la mort ; à un Moi individuel, différencié du groupe et capable d’assumer son autonomie face à lui (ce que jusque là, selon Solié, seuls les chefs, les sorciers ou les prêtres, ou les rabbins, pouvaient réaliser). C’est faux puisque les Anciens ou Pagans refusaient la chefferie ! Ainsi la conscience de l’individualité existait nécessairement, pour la simple raison que l’autarcie peut mener à l’égoïsme le plus cruel, quand par exemple au sein d’une même famille ça devient chacun pour soi, en cas de pénurie alimentaire ou de grave crise. Ainsi l’autarcie peut conduire au « chacun pour soi », comme le libéralisme de nos jours, ce qui sera toujours rare puisque il faudra des circonstances exceptionnelles, comme une famine révélant la fragilité du célèbre NOUS ou FRATERNITÉ ou ÉGALITÉ des sociétés anciennes.
Le Centrum Centri est comme le château-fort avec son pont-levis assurant un complète autarcie, un domaine privée, une maisonnée privée qui en cas de crise « s’isole du monde extérieur, relève ses ponts-levis sociaux, lorsqu’elle ne s’emploie pas à piller les jardins de ses parents ». Bref, l’individualité ou ego, le mental, n’apparaît qu’en cas de crise. Sinon, on continue à appliquer le principe fluidique de l’effet dominos (mais DANS LES DEUX SENS), soit un parfait Accord de l’ensemble.

Pour Pierre Solié « Mère-Nature » ou Gaïa (Le Père-Mère ou Noun égyptien, l’Expir-Inspir) est une « emprise aliénante, un cannibalisme et un inceste », pour basculer effectivement dans ce qui est aujourd’hui le règne du patriarcat, ce qu’appelle Pierre Solié : « Père-Culture ». Et bien tout cela demande désormais à être dépassé, sous peine de mort de l’humanité ! Solié associe les sociétés anciennes à la « promiscuité » (des tribus)...

La démocratie et sa « croissance » démentielle aboutira, peut-être d’ici 100 ans ou plus, à interdire aux manipulés toute pensée individuelle : il faudra alors penser comme le dira le Petit-Père-des-Peuples, ou la machine étatique de gouvernance mondiale compas-équerre.


[En haut de page : Lithographie de Félix Vallotton, dans « L’assiette au beurre ». J’ai ajouté le « démocratie »]

[Référence à : Âge de pierre, âge d’abondance - Économie des sociétés primitives, de Marshall Sahlins, préface de Pierre Clastres]
 
 

Dernière mise à jour : 02-05-2014 21:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >