Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Illuminés, Illuminati, New Age
Illuminés, Illuminati, New Age Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-05-2014 21:12

Pages vues : 3620    

Favoris : 454

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Illuminés, Illuminati, New Age
 
 
 
Voir aussi la page sur la définition des mots « Esprit » et « Âme ».
Ce sont les philosophistes puis le cartésianisme qui augmentèrent le dualisme en corps et esprit (ou âme) avec pour résultat la mort de la métaphysique et du merveilleux, en faveur exclusive de la religion du Saint Fric ou matérialisme, rejetant dans un autre camp de beaucoup moindre importance la spiritualité. Le troisième état échappant à ces travailleurs du chapeau est bien-sûr la Conscience. Mais qu’est-ce que c’est la Conscience ? À la base c’est l’état duel sujet-objet, ou ré-veil ou double veille. Mais l’étymologie vient du mot SCIENCE, de Scientement (sciemment, avec connaissance de cause) ; Scienteux (Sage, prudent, avisé).

L’être humain ne sait compter que jusqu’à TROIS. Le Trois étant le Scelle ou Sel ou SAL (S perfection et AL le Soleil ou Or : le Blanc de l’Instant, la Fleur d’Or), la Solution, l’ALLIANCE ou SCEAU. Le SEL ou SOI-INSTANT.
 
Le drame des illuminés-machins, c’est qu’ils veulent s’envoyer en l’air : « faire l’ascension », comme s’il y avait un ascenseur à prendre ou une montagne à monter... jusqu’au Ciel ! Ce drame est un peu le « Après-moi le déluge ! » : on s’envoie en l’air ou on « monte au Ciel » et on s’en fout de ceux qui reste au sol. C’est ça le New Age : une foire d'empoigne, un business moderne et un renforcement de l’ego. De plus, il n’existe pas « d’ascension de groupe » dans un vaisseau spatiale,... son chemin on le fait seul.
Les Illuminés de Bavière n’étaient pas à proprement parlé des Illuminés car leur ego leur jouait encore des tours : ils étaient contaminé par le POUVOIR. Illuminati = Pouvoir ou Nouvel Ordre Mondial.

Rappel :
Dans le mot civilisation il y a ci-vil ou : ci, celui-là et vil (est mauvais, méprisable). Ville = vil ou méprisable ; cité est l’étymologie de civilisation. Depuis les Chrétiens le mot civilisation est synonyme de progrès, or, dans les cultures traditionnelles, on ne trouvait ni drogues ni toxicomanies comme aujourd’hui où c’est devenu la première économie mondiale avec le commerce des armes.
Nombre de cultures traditionnelles furent contaminées par la « civilisation » qui voulait les coloniser et leur apporter « la technologie ». Cette « civilisation » qui a perdu le sens du mot CONSCIENCE.
CIVILISATION = CONTRE-NATURE.

Le New Age accompagné du mouvement Hippie des années 1960 a fait beaucoup de mal pour la compréhension de la Conscience, par sa propagande et sa manipulation de l’opinion, surtout en y ajoutant l’exploitation douteuse de la mode de divers drogues, renforçant le labyrinthe pour trouver la compréhension du phénomène de la Conscience. Aujourd’hui une sorte de « tourisme chamanique », avec ou sans consommation de drogues, dénote une attirance vers les antipodes de l’esprit, et révèle un rejet de cette civilisation mercantile de la religion du Saint Fric, qui a qualifié nombre de plantes de « drogues », comme on emploi encore le terme de 'mauvaises herbes'. Cette civilisation ne voit pas la poutre qu’elle a dans l’œil, elle n’ose la retirer de peur d’être pétrifié d’horreur de ce qu’elle pourrait y voir.

RELIGION : étymologie venant de LIRE (cueillir des yeux, voir).
« Reconnaissance par l’être humain d’un pouvoir ou d’un principe supérieur de qui dépend sa destinée et à qui obéissance et respect sont dus; attitude intellectuelle et morale qui résulte de cette croyance, en conformité avec un modèle social, et qui peut constituer une règle de vie » écrit le dictionnaire Le Robert dans le sens de la fin du 12è siècle.
Ainsi la religion est une expérience intérieure quand quelqu’un perçoit un « Ailleurs » ou Au-delà, spécialement quand il tente d’harmoniser sa vie avec cet Ailleurs, suite aux effets induits par cette expérience sur son comportement. C’est exactement ce qui est arrivé à Jean Coulonval qui relate sa religion dans son livre : Synthèse et Temps Nouveaux.
Cet Ailleurs peut aussi se nomme « dimension 4 » ou 4D.

Les termes drogues et esprit prétend à tant de confusions, qu’il est préférable de nommer « Enthéogène » (de En-théo de Dieu, et Gène pour génération, générer) signifiant « facilitateurs de l’esprit ».
Le mot « Esprit » dans la Bible est assimilé au SOUFFLE, au RUACH. Chez les Gnostiques on emploie le mot « Pneuma ».

L’être humain ne sait compter que jusqu’à TROIS, en plus il ne vit que de guerres dans son monde duel (bien-mal, cause-effet, action-réaction). Monde de la dualité qui est notre ÂGE DE FER/FAIRE, soit la perte de l’ÂG D’OR. Le monde de l’Âge du Fer est celui de l’EGO, celui du capitalisme jouxté au marxisme formant un tout. Notre Âge du Fer où chacun possède son petit ego, son petit soi qui en fait un petit chef.

LE MONDE C’EST NOUS TOUS.
« Où donc se trouve autrui si ce n’est dans votre propre Soi ? » (Ramana Maharshi, entretien 43).
Il n’y a pas de but à atteindre, pas de recherche de « l’illumination », aucune révolution à faire, aucune guerre à faire contre qui que ce soit, contre aucun État (s’il en reste), car c’est à chacun de se con-naître ; il n’y a pas de volonté de faire ceci ou cela parce que c’est mauvais ou dangereux, ou parce que ça apportera ceci ou cela. Le monde étant en nous, c’est à nous d’aller au plus profond de soi en dehors de cette dualité guerrière destructrice. Alors il n’y aura plus besoin de la tyrannie du « libre arbitre » ou OPINION.
Ramana Maharshi dit parfaitement à l’entretien 331, que si on obtient la paix du Soi, celle-ci se répandra sans aucun effort de la part de l’individu, cette paix rayonnera naturellement, sans volonté (sinon c’est de la manipulation ou non maîtrise de l’ego ou dualité). « Si on ne trouve pas la paix en soi-même, comment peut-on la propager dans le monde ? » Ainsi on voit bien qu’aucune révolution et aucune guerre n’est nécessaire.
Réaliser le Soi-Instant et il n’existera plus aucune guerre sur cette Terre.

Il n’y a pas de guerre à faire, aucune action contre des opposants ou des terroristes ou des « méchants », qui sont aussi nous tous ; c’est aussi le sens du message de Tchouang-tseu au chapitre 8 de son Œuvre complète : Pieds palmés, où il ne dit pas autre chose que la Réalisation du Soi qui rayonne naturellement, imposer l’ego de quiconque est un crime nommé CHAOS (humain) :
« Qui se sert du crochet, du cordeau, du compas et de l’équerre pour rectifier, offense la Nature ; qui se sert de la corde, de la ficelle, de la colle et de la laque pour consolider les choses va à l’encontre de leurs qualités propres. Qui plie les hommes par le rite et les rompt par la musique, qui les protège par la bonté et les relie par la justice, celui-là corrompt leur nature originelle ».
Organiser le Chaos c’est la Réalisation de l’Instant. En ne réalisant pas l’Instant ou Soi, l’humain est la victime de son propre chaos.



Celui qui se connaît soi-même connaît le nom en tout est-il écrit dans la Philosophie du Nom Divin, selon Saint Namdev, cité par R. Maharshi dans l’entretien 441.
« Après avoir trouvé la source de ce ‘je’ (ego), immerge ton individualité dans cette Unité, laquelle est existante en soi et dépourvue de toute dualité. C’est ce Nom qui imprègne les trois mondes.
Le Nom est le paramatman Lui-même [Soi Suprême], là d’où nulle action ne s’élève du dvaita (la dualité ou corps) ».

La vraie Illumination est la non-dualité sur Terre, donc la non-identification avec le corps (ne pas s’identifier au corps, donc à celui qui agit). Pas de but à chercher, pas d’illumination à atteindre, pas de source à trouver. La Source c’est chacun où il peut s’abreuver.
Il est pourtant dit dans la Bible cette vérité : « Le Royaume des Cieux est en vous ». « En vous » ou SANS CONDITIONS, donc ça s’adresse à tous puisque ça concerne l’INSTANT. C’est cela la vraie Égalité.

Ce monde est depuis des millénaires pris dans le cauchemar de la boucle temporelle des renaissances (samsara ou monde des accidents, là où se trouve les formes et les noms). Il y a urgence à re-découvrir la Vraie Réalité, là où ne réside plus la tyrannique loi de cause à effet, qui n’a pas lieu d’être, là où l’ego permanent et autonome n’a pas sa place.
 
 

Dernière mise à jour : 12-05-2014 21:29

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >