Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Peuple élu ou peuple de la VENGEANCE
Peuple élu ou peuple de la VENGEANCE Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-07-2014 20:16

Pages vues : 3106    

Favoris : 405

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
arche_alliance_idolatrie.jpg
 
 
Peuple élu ou peuple de la VENGEANCE
soit les sionistes et le judaïsme en général


Le judaïsme expert en châtiment collectif selon son Dieu Yahvé.

La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, cette nouvelle Arche d’Alliance ou nouvelle idolâtrie.
 
 
Ce que le peuple élu ne connaît pas :
C’est la Terre qui pardonne pour empêcher le souvenir, et que ne se développe les histoires ou la chronologie (croissance) à n’en plus finir.
 
 
RAPPEL : ce peuple élu qui vomit l’idolâtrie en pratique lui-même avec son idolâtrie de l’Arche d’Alliance. Un comble !!! En somme, il y a peu de différence entre un Hindou qui adore son Dieu à travers Ganesha, représenté par un homme ventru à tête d’éléphant, et un Juif qui adore Dieu à travers l’Arche d’Alliance. Chacun voit selon son point de vue. L’un, Ganesha, et l’autre, l’Arche d’Alliance, ne sont que des rappels dans le monde de la forme du Dieu (Soi ou Instant) constituent un lien entre le fidèle et son Dieu et symbolisent chacun à sa manière le message que ce Dieu ou le Soi lui adresse.
Toutes les guerres de religion sont dues à l’importance excessive accordée aux formes en négligeant l’ensemble qui est l’unicité du Soi-Instant. Les guerres de religions et maintenant liées à la politique sont le fruit des dogmes des humains, dont l’un des plus importants en Occident est « les droits de l’homme », fruit du redoutable mental de l’humain.
Depuis plusieurs millénaires maintenant l’humain identifie Dieu aux dogmes, il en fait des lois comme la caricature des « Commandements », puis des « droits de l’homme » des républicains des périodes 1789-1795 et 1948. Ces dogmes détruisent l’essentiel, car ils sont issus de l’ego prenant racine dans le Soi divin.
Un individu oublie donc l’essentiel quand il donne trop d’importance aux dogmes quels qu’ils soient. Ce faisant, il donne moins d’importance à l’essentiel qui est l’unicité de l’Instant qu’il ne s’en donne à lui-même, à travers les dogmes auxquels il adhère et qui ne sont que les images mentales auxquelles il s’est identifié. À l’heure actuelle, où l’éveil semble s’accélérer dans beaucoup de domaines, un individu qui se prétend théiste se doit de faire fi de tous les dogmes et de s’en tenir à l’essentiel qui est l’unicité du Soi-Instant, afin de ne pas rater ce Mouvement de réveil des Consciences.

Les faiseurs de dogmes en tous genres furent particulièrement développés au 18è siècle avec leurs « droits de l’homme » en forme de Dieu et véritable idolâtrie judéo-maçonnique, alors que le judaïsme rejette et violente même toute idolâtrie, mais, encore une fois, idolâtre son Arche d’Alliance : « Citoyens représentants, le jour où vous avez dit à l’univers : ‘Les droits de l’homme sont sacrés, sa personne est inaliénable’, vous avez immortalisé la Révolution française... de vivre libres pour la prospérité et la splendeur de la République, et de mourir pour le maintient de sa sainte Constitution » (Le Moniteur, 23:385)
« Vous n’êtes pas obligés de traiter avec vos colonies de souveraineté à souveraineté ; ces temps sont passés : elles forment une partie intégrante de la République une et indivisible » (Le Moniteur, 23:460). On a là déjà la mise en place du Nouvel Ordre Mondial judéo-maçonnique.

Mais attention ! La religion des « droits de l’homme » est en train de se faire bouffer par les Facebook & Cie, dont le Dieu Google qui finance le mouvement transhumaniste, ces malades qui veulent vivre mille ans, comme la République des malades des 1789 se voulant régner sur le monde et pourquoi pas aussi pendant mille ans !
Comme en 1789, le prétexte est toujours le même : LA LIBERTÉ, guérir les gens est du même thème ; vivre 1000 ans aussi, et c’était également le délire d’Adolph Hitler. Tous ces gens vendent le « BIEN ». CE SONT DES CRIMINELS : ceux qui travaillent à « l’amélioration de la condition humaine », ils ont généralement cessé depuis longtemps de vouloir du bien à quiconque ! Aussi faut-il fuir ceux qui veulent nous imposer en Occident leur noachisme et ses lois morales et droits de l’homme selon leur symbolisme judéo-maçonnique.
« Qui agit bien sans penser au bien sera aimé de tous », écrit Lie Tseu dans son Traité du Vide parfait. Il écrit encore : « C’est seulement à celui qui se désintéresse du gouvernement du monde qu’on peut confier le monde » ; ou bien : « Les actes bons et justes ne sont généralement qu’hypocrisie et sont mis alors au service de la convoitise et de l’appât ».

RAPPEL : ne pas oublier que seuls les Américains sont capables de vendre très cher de la merde en conserve : voir l’exemple de Google des Sergei Brin (juif soviétique) et Larry Page qui ont fabriqué la Pierre Philosophale sans être passé par les Travaux d’Hercule selon le modèle publicitaire de Google. L’autre Pierre Philosophale étant le Facebook.

La mort n’est pas un tabou, elle fait partie de la vie. Cette civilisation a peur de la mort, c’est pourquoi elle fait tout avec sa technologie de thermodynamique pour la retarder ! Le divin ne peut que faire partie de l’ensemble vie-mort. Il n’y a pas de « médecine de combat » (comme le brame le type dans la vidéo ci-dessous), c’est la même imbécilité, ignorance, que de déclarer à propos d’animaux que ce sont des « prédateurs », ou des « mangeurs d’hommes » ; c’est une injure identique à celle de parler de « mauvaises herbes », ou plus près de nous de parler de « terroristes » ou de « brigands » comme le faisaient les républicains de 1789 à propos des Vendéens qui refusaient la religion de cette république droit de l’hommiste.
Le transhumanisme est totalement du même thème que le judaïsme et son « Royaume de Dieu (juif) sur Terre » avec son DORG (Demain On Rase Gratis) ou les lendemains qui chantent. C’EST TYPIQUE DE LA CAROTTE ET DU BÂTON, adopté par le système de la maffia. Transhumanisme et judaïsme ne jurent que par la croissance ou évolution comme dans la juiverie financière internationale du « toujours plus », « toujours nouveau », toujours plus de Shoah en forme de religion.
D’ailleurs l’Alchimie met en garde sur les manipulations de la Nature, car dans le passé très lointain, des civilisations maîtrisèrent presque tout, et évidemment l’inévitable arriva : ELLES S’ANÉANTIRENT ! Tout est cycles ; rien de nouveau sous le Soleil ; il n’y a de nouveau que ce qui a été oublié.


 
 
RAPPEL : Ne jamais oublier que tout est dans le mental, aussi ce qu’on pense ce jour pourra devenir « réalité » demain, EN BIEN COMME EN MAL.

GOOGOL : terme d’origine anglaise inventé par le mathématicien Edward Kastner dans les années 1940. Ce terme désigne le nombre dix à la puissance 100. Ce nombre, qui ne représente rien de palpable, surpasse tout ce qu’il est possible de compter ou de mesurer dans le monde proprement physique. Ainsi on comprendre facilement le pourquoi et l’intention de la firme qui a copié ce nom en le transformant en GOOGLE ; on comprendra surtout qu’il lui était facile et naturel de promouvoir les projets du mouvement des transhumanistes ; tout ce petit monde bien dans la logique de la croissance de la juiverie financière internationale, car la technologie basé sur la thermodynamique ne peut pas fonctionner et se développer sans cette finance, sans cette religion englobant les droits de l’hommistes.

Droits de l’homme, Google, juiverie financière internationale, tous ont en commun l’évolutionnisme de la judéo-chrétienté, en contraire des cycles et rythmes des Orientaux comme les Chinois, mais aussi les Hindous et les Mayas et autres Peuples du Soleil.

Pour en revenir au judaïsme pur, leur Yahvé complètement cinglé leur demandait instamment d’exécuter les ordres les plus absurdes tels que des sacrifices animaux et humains exigeant l’application de la Loi du Talion : « Œil pour œil, dent pour dent » (qui rappel la loi de Cause-Effet ou Karma, loi de ‘rétribution’ du monde de la dualité) et se montrant lui-même jaloux, coléreux et vengeur, mesquin, etc. Bref, un anti-Dieu, soit l’opinion d’un humain très moyen. Cette loi du Talion qui se retrouve aujourd’hui avec les bombardements sur les Palestiniens : Israël ou peuple élu ou peuple de la VENGEANCE... Ce qui caractérise le Yahvé des Juifs est que cette opinion IGNORE LE PARDON, L’OUBLIE, en plus il est despotique et anti-démocratie, n’a aucune sagesse. Il y a donc un sérieux problème avec le judaïsme !...
L'implacabilité de la loi du Talion est impersonnelle par excellence puisqu'elle est ainsi dans la logique et l'éthique de la Justice, elle devient barbarie et cruauté quand les hommes s'en mêlent en voulant l'appliquer eux-mêmes, pour eux-mêmes ou pour les leurs, qu'il s'agisse de leurs enfants, famille, peuple ou race (voyez ce qu’il se passe en Palestine depuis 1948 à la fabrication de l’État d’Israël). Dans ce cas, il y a usurpation de la Justice par l'homme.
Le judaïsme ignore le pardon, ses adeptes préfèrent le masochisme de se rouler dans les lamentations et la pleurniche internationale et du gazage intégral. C’est pourquoi je répète ici :

C’est la Terre qui pardonne pour empêcher le souvenir.

Le Christianisme découvre le pardon :
« Vous avez entendu qu'il a été dit :
Œil pour œil et dent pour dent.
Mais moi je vous dis de ne pas résister au méchant.
Au contraire, si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre.
Si quelqu'un veut plaider contre toi pour prendre ta tunique, laisse-lui encore le manteau ... » (Matthieu 5 38-40)

Le Dieu des Juifs n’est que tribal et aucunement universel. Depuis la judéo-maçonnerie s’est rattrapé avec sa religion des « droits de l’homme ». Or le sens du Soi ou Instant est le SEUL qualificatif pouvant porter le nom d’UNIVERSEL. Il y a eut corruption à cause de l’ego entre le mot Jehovah et l’universalité ou Soi-Instant. Seule la réalisation du Soi-Instant ou domptage de l’ego permet de « RETROUVER LE NOM DE DIEU » (comme le rêvent les judéo-maçons).

RAPPEL des dix Commandements et de la « justice » des Pharisiens (le Décalogue) :
Tu n'auras point d'autres dieux que l'Éternel
1 : Tu ne feras point d'image taillée, ni aucune représentation [idolâtrie], etc.,
2 : tu ne te prosterneras point devant elles.
3 : Tu ne prendras point le nom de l'Éternel ton Dieu en vain.
4 : Tu te souviendras du jour de repos pour le sanctifier.
5 : Tu honoreras ton père et ta mère.
6 : Tu ne tueras point.
7 : Tu ne commettras point d’adultère.
8 : Tu ne déroberas point.
9 : Tu ne diras point de faux témoignage contre ton prochain.
10 : Tu ne convoiteras point les biens d'autrui.

(La chrétienté ignore totalement les deux premiers commandements et encourage la multiplication et le culte des images et autres sculptures que nous connaissons tous.

En résumé : Si on ne trouve pas la paix en soi-même, comment peut-on la propager dans le monde ?
Ceux qui veulent réformer le monde comme les Robespierre & Cie sont des criminels comme ceux qui depuis des temps immémoriaux défont et refont le monde. De tels réformateurs sont apparus et ont disparus ; mais les anciennes traditions sont toujours là.
Les Robespierre et Cie qui veulent de force « instaurer la paix » ignorent que la Paix est toujours là, elle est le Soi-Instant, donc il faudrait plutôt faire le ménage en chacun pour la retrouver !


IDOLÂTRIE DE L’ARCHE D’ALLIANCE.

« Écoute, ô Israël... » est un appel à l'attention. « Écoute » est une interjection adressée au peuple d'Israël l'invitant à prêter l'oreille à « Dieu ». Cette invitation à la communion se traduit dans l'Arche d'Alliance, symbole du pacte signé entre Israël et Dieu (bidouillage de l’opinion). Ainsi, le peuple d'Israël ou les fidèles de la foi juive sont convaincus qu'il y a constante communion entre leur Dieu et eux. C’est pourquoi ils se prétendent « peuple élu » et supérieures à tous les autres peuples, et prétendent être les seuls intermédiaires entre « Dieu » et la Terre.
RAPPEL : ISRAËL veut dire « peuple élu » (de Dieu). Mais cette opinion de peuple élu a pu être utile à une époque reculée parce qu'elle fut nécessaire à la conservation de l'espèce et de la culture. Aujourd’hui et depuis un moment déjà cette opinion est une monstruosité menant le monde à la ruine.

Par ailleurs, le « Dieu d’Israël », tel qu'il se présente dans l'exhortation (‘Ton’ Dieu est Unique) garde une connotation très personnelle, je dirais raciste. Or, comme écrit plus haut, s'il est unique, il est nécessairement universel. Donc il ne peut être le Dieu d'un seul peuple. Que ce peuple se considère comme élu, c'est une autre histoire, mais qui entraîne la ruine de cette planète. Pourtant la religion qui suivra le Judaïsme essayera de faire du Dieu juif le Dieu unique et véritablement universel en la personne du Christ : le Soi-Instant, le Point Focal. Cette foi chrétienne qui elle CONNAÎT LE PARDON !!! Donc pas de pleurniche internationale chez les Judéo-Chrétiens.

D’autre part, ces Juifs qui condamnent l’idolâtrie mais la pratique avec leur Arche d’Alliance, et condamnent la Sainte Trinité des Chrétiens, avaient un Yahvé qui conversait sans cesse avec une suite de prophètes et de patriarches, qui révélait les « Commandements » à Moïse, et entretenait des relations à caractère presque humain avec les hommes de cette époque, était quasiment une personne dans sa façon d’agir (opinion), et paradoxalement universel parce qu’il était soi-disant unique. Bref, on nage uniquement dans de l’OPINION.
Les Chrétiens héritant des Juifs copièrent la notion de très haute antiquité de la Trinité ou le Un est Triple (Père-Fils-Saint-Esprit), exactement comme le faisant les Taoïstes en Chine en leur temps.
Bref, avec le judéo-christianisme tout se construit autour de la symbolique du Christ : le Soi ou Instant, le Centrum Centri, la Connaissance, la Vérité, la Foi, etc., selon le point de vue de chacun.

Donc le Christ, comme déjà écrit, n’appartient pas au Christianisme, il est un mot comme ceux cité plus haut, dont le Centrum Centri, illustrant, par exemple, la Stargate, le Point Focal, LE PASSAGE menant à la libération véritable ou CRÉATION VÉRITABLE (supérieure au transhumanisme et à sa thermodynamique). Christ ou PASSAGE ou ZÉRO : INFINI (ananta en sanskrit), donc la Stargate, le Passage vers un infini de dimensions. L’infini qui obsède aussi les transhumanistes et les Couilles en Or de Google.
CHRIST ou : PÛRNA (plénitude, totalité,  achèvement, intégrité) ; JALADHARAPATHA (voyage sur l’eau, comme dans la Stargate de la série télé) ; VISHNUPADA (pied de Vishnu).
Évidemment le Zéro c’est le VIDE (Shûnyatâ ou chemin du milieu : chaque chose composée est vide, impermanente, impersonnelle, pénible et sans nature originelle).
Vacuité, nihilisme, nullité, insignifiance, ces notions ont été conçues très tôt en Inde, et en une parfaite homogénéité, contrairement aux peuples gréco-latins et plus généralement à tous les peuples de l’antiquité en Occident qui les auront comprises comme à leur habitudes : par petits bouts de machins.
Le concept de Vide est tellement poussé en Inde qu’il y a 25 espèces Zéro ou Vide !!! Je dis qu’il y en a plus : une infinité ! Pour le moment nous avons :
Vide de la non-existence, du non-être, du non-formé, du non-né, du non-produit, du non-créé ou non-présent, du non-substance, du non-pensée, de l’immatérialité, de la non-substantialité, de la non-valeur, du sans-valeur, du nul, du négligeable, du peu de chose, du rien, etc. Bref, le Zéro a pu difficilement germer dans un mental plus fertile que l’ego indien ! Qui n’est pas sans rappeler le Traité du Vide parfait de Lie Zi. Ne pas oublier aussi que le sanskrit est un instrument de la langue écrite d’une incomparable richesse et ne peut pas posséder un unique mot pour exprimer le Vide.

LE ZÉRO EST L’INSTANT : être en face de... pas de recule ni de mental ou analyse possible. Donc ÊTRE PRÉSENT, ou ce qui existe au moment, à l’Instant, où on LE PENSE (Vraie Télépathie). Le CHRIST EST PRÉSENT.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 14-07-2014 17:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >