Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Vraie Démocratie ou CONNAIS-TOI
Vraie Démocratie ou CONNAIS-TOI Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-07-2014 19:46

Pages vues : 3005    

Favoris : 420

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Transformation, Vide, Volonté, Yokaï

 
logo_repub_fr_judeomaconic1.jpg
 
 
Vraie Démocratie ou CONNAIS-TOI
Vraie LIBERTÉ = VRAIE FRATERNITÉ
 
 
Désolé pour les « droits de l’homme » du 24 juin 1793 et de son préambule décrivant carrément un départ embryonnaire de la réalisation du Soi-Instant, désolé pour la franc-maçonnerie sincère, car elle existe ; mais pour la maçonnerie qui est rongé par le pouvoir, cette « république universelle » des capitalo-socialistes et de leur judéo-franc-maçonnerie spéculative est bien source de la HAINE : ELLE L’ENTRETIENT SAVAMMENT ! Un de ses Grands prêtres et ancien du Grand Orient de France est un Manuel Valls en France, il suffit de l’écouter quelques minutes, ce qui n’est guère étonnant car ce genre de judéo-franc-maçonnerie comme le Grand Orient de France n’initie à rien du tout, sinon au fric et à son pouvoir !
 
 
Le contexte politico-économique mondiale s’aggrave, il y a maintenant tout à redouter, ci-dessous je ne fais pas dans le détail mais vais à l’essentiel.

HAINE (détester, honnir, vomir, blâmer, conspuer, vilipender) : le dictionnaire Le Robert écrit : sentiment violent qui pousse à vouloir du mal à quelqu’un et à se réjouir du mal qui lui arrive. Le contraire est : amour, amitié, fraternité, etc. Bref, la haine c’est la guerre et la guerre c’est la paix, comme nous le vend le système des capitalo-socialistes.
Aujourd’hui l’avenir de l’humanité et de la liberté, de la Vraie Démocratie, dépend de la connaissance de soi, de son enfance profonde, de la difficulté à tirer au clair ses sentiments et explorer leurs vraies raisons, pour ne plus être prisonnier de transférer inconsciemment sa haine en politique ou dans la vie intime sur des innocents.
Aujourd’hui de cette tyrannie de l’opinion et du gigantisme des informations disponibles pour tous, combien d’humains sont capables de haïr le vraiment haïssable et d’aimer ce qui est digne d’être aimé ?
Connais-toi c’est oser savoir le pourquoi de sa colère, de sa violence, afin de ne pas sombrer dans la prison de l’enfant maltraité qui doit « ménager ses parents » et, de ce fait, arrivé à l’âge adulte a besoin de boucs émissaire.

L’avenir de la Vraie Démocratie dépend du Connais-toi. Les dictateurs capitalo-socialistes auront beau appeler à la « raison », aux « valeurs de la république universelle », à « lutter contre la haine », cela restera totalement vain tant que chacun s’interdira de tirer au clair ses sentiments d’enfant et son « Connais-toi ».
Sont criminels ces capitalo-socialistes qui chient des lois liberticides en tentant de « combattre la haine » par des arguments tous plus faux les uns que les autres ; or la seule solution est de combattre là où est la source et employer maints outils permettant de la tarir. Mais comme l’ego ne peut naître que sur le Soi divin : « Le Fleuve qui va à la Mer ne peut supprimer sa Source », comme écrit Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux, allant dans le même sens que les entretiens de Ramana Maharshi. Donc on ne « tue » pas le soi ou ego, on ne fait que l’endormir... pour toujours.

Avec ses lois, le pouvoir des capitalo-socialistes ne pourra jamais rien contre la haine, seule chose gratuite, et transféré sur des innocents : ELLE EST NATURELLE, SANS FIN COMME LA « PAIX », ET NE POURRA JAMAIS S’ÉTEINDRE ; d’ailleurs certains jeunes confondent la haine avec une maladie virale : la haine « s’attraperait », comme un rhume ou une bronchite. Donc la haine égare, masque la « réalité » en mettant dans l’impossibilité de la percevoir. Aucune loi de n’importe quel étatisme ou républicanisme ne pourra jamais aller contre la haine naturelle, parce qu’elle prend sa source dans une Chronologie tueuse car refoulée, dont la cruauté reste imprimée, dans toute son étendue, dans chaque cellule du corps.
Cette haine empoisonne le mental et tue la conscience.

Cette civilisation dont sa technologie est construite sur la thermodynamique, donc sur la violence (moteur à explosion et énergie nucléaire) s’effondrera tôt ou tard tant sa technologie est fragile, car basée sur la finance internationale, et tant dans son ensemble cette civilisation détruit sans pitié la vie humaine, et celle de ses enfants, qui ne sont pas encore manipulé par l’opinion et sentent instinctivement le mensonge de leurs parents, mais n’ont pas le droit de le déceler et s’en trouveront brisés. « Ils paient au prix fort la dérobade des parents » qui au lieu de se tourner vers eux-mêmes ne sont tourné que vers l’extérieur, puisque tout dans cette civilisation est fait pour aller dans ce sens, donc TOUT EST FAIT POUR MAINTENIR EN PRISON, l’attrape-couillons des « droits de l’homme » est la pire arnaque de tous les temps avec son package « droits naturels » totalement faussé comme l'explique Florence Gauthier dans : Triomphe et mort de la révolution des droits de l'homme, son « peuple souverain », soit la tyrannie de la masse passant par le « suffrage universel ».

Seul, par le Connais-toi ou réalisation simplifié du Soi-Instant ou éveil de la conscience, les hommes et les femmes de ce monde qui sont prêts à exhumer leur Chronologie des ténèbres de l’oubli pourront apporter la liberté sur cette planète à l’humanité déchirée : par le fric, par la drogue, par les violences de toutes sortes dont les guerres, les perversions sexuelles, les névroses et troubles mentaux, et le drame de l’opinion ou « libre pensée ».

Il faut sortir aussi de cette horreur criminelle et mercantile et parentale bien dans la religion du Saint Fric : « Tu te crois mieux que les autres parce que tu as eu la chance d’étudier. Si tu l’as eue, c’est grâce aux sacrifices de ta mère et au dur travail physique de ton père » ; ou cet autre marchandage criminel : apprendre à ne pas pleurer, à ne pas avoir faim, à n’avoir aucun besoin pour « rendre heureuse » sa mère, ce qui plus tard mènera l’enfant à des graves dépressions.
(Merci Madame Alice Miller pour votre livre : Le drame de l’enfant doué - À la recherche du vrai Soi. Merci au Dr. Émile Rogé)

NE JAMAIS OUBLIER que les pires criminels en dehors de nombre de parents, et de nombre de malades du pouvoir en  politique, ce sont les PSYCHIATRES EN INSTITUTION et leur Big Pharma actuel qui peuvent tuer un enfant sous prétexte de le « corriger ». Autrefois il y avait d’ailleurs pour les « enfants turbulents » des « maisons de correction » ou en d’autres mots/maux : BAGNES POUR ENFANTS ; système républicain qui était tout bénéfice car on faisait en même temps travailler les enfants comme de petits esclaves au profit de la bourgeoisie de cet après 1789.

Ces maisons de correction, puis « colonies Horticoles » (comme par exemple le bagne de Saint Antoine pour enfants à Ajaccio), puis « centre de redressement », ou « éducation surveillée », et aujourd’hui « centres éducatifs fermés » sont des destructeurs d’âme où l’on « brise le caractère de l’enfant rebelle », « rétif ». Ainsi, le pauvre enfant est condamné à renier sa propre personnalité, son propre soi, car comme on le lui spécifiera, toute perspective de sortir de cette prison, de ce camp de concentration de l’institution, est subordonnée à une « amélioration », et l’enfant « s’améliorera » le plus vite possible pour sortir de cet enfer institutionnel républicain. Ainsi « il sera dressé » ! Aujourd’hui ça se fait aussi à coups de camisole chimique de Big Pharma... C’est plus pratique...
Mais l’essentiel, en cas de thérapie auprès d’un VRAI CONFIDENT, est que le patient puisse prendre conscience des modèles destructifs de ses parents, mais pour qu’il y ait un résultat, la compréhension intellectuelle, la raison ne suffit pas. Il nous faut accéder à nos émotions (voir par exemple le chef d’œuvre Vol au-dessus d’un nid de coucou et la séquence d’un jeune homme qui n’arrive pas à assumer son amour auprès des femmes qu’il peut rencontrer, car il est coincé à cause de sa mère castratrice). Aussi, un vrai thérapeute digne de ce nom N’A PAS POUR TÂCHE DE SOCIALISER, D’ÉDUQUER (pas non plus politiquement car toute éducation est une tutelle, une fabrique d’âmes), ou n’a pas non plus pour tâche de « permettre de nouer des amitiés », tout cela est l’affaire du patient, sinon, le thérapeute sera un manipulateur et son patient pourra le traîner en justice en l’accusant « d’avoir changer sa vie » (cas vécu personnellement).

« Nous ne pouvons pas aimer vraiment s’il nous est interdit de voir notre vérité, la vérité sur nos parents et nos éducateurs, mais aussi sur nous-mêmes. Nous pouvons seulement FAIRE SEMBLANT D’AIMER [ou faire semblant de n’avoir pas de haine]. Mais ce comportement hypocrite est le contraire de l’amour. Il sème la confusion, mystifie, et surtout il induit en l’autre une rage impuissante, qui doit être refoulée, ne peut jamais être vécue consciemment, et se montre donc destructrice. En particulier quand l’intéressé a terriblement besoin de croire à ce prétendu amour », écrit justement Alice Miller.

Présentement il deviendrait nécessaire, et urgent, d’inverser le courant : tous les industriels et patrons, toute la judéo-finance internationale et autres responsables de l’économie mondiale, toute la sphère des cancéreux du pouvoir de l’étatisme devraient être enfermés dans un gigantesque asile de fous, et « traités » par des « primitifs » ou « délinquants » qui prendraient la place des « psychiatres ».
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 20-07-2014 21:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >