Accueil arrow News arrow Dernières news arrow La fin du peuple-roi
La fin du peuple-roi Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-11-2014 20:33

Pages vues : 2819    

Favoris : 400

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Tradition, Transformation, Vide, Volonté, Walt Disney, Yankee, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
La fin du peuple-roi
et de sa pagaille organisée
Un peuple-roi d’un côté, et
un peuple élu de l’autre !
 
 
Le Royaume ou Vraie paix n’est pas de ce monde, il, elle est intérieur. Depuis l’époque de la Renaissance et de la « libre pensée », les êtres humains qui font profession de ne croire qu’à ce qui est démontré (mesurer et analyser toutes choses de façon ‘scientifique’) refusent d’admettre la vérité des choses de l’intérieur ; ils acceptent la tyrannie de l’opinion et autres fables et mensonges des premiers médias venus, et les absurdités et croyances de religions, de culture de masse et de philosophistes grecs ou d’autres régions.
RAPPEL : En triomphant, la libre pensée signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d'accord. Ainsi la « démocratie » du pouvoir politique ne peut que manipuler les masses afin de leur soutirer du consentement, et maintenir le pouvoir par une cuisine républicaine d’institutions légales et de systèmes éducatifs à la judéo-franc-maçonnerie de Jules Ferry, le politique mélangé à l’économique ; il n’y a plus l’Accord entretenu par la symbolique d’un roi ou d’une reine.
 
Le peuple-roi ne peut être vu que de l’intérieur : « C’est la personne, le ‘Je’ ou Soi divin qui confère valeur, vraie paix aussi bien à l’individu qu’à la société ». Ainsi c’est de la personne qu’individu et société « tirent » leur personnalité, et non des lois ou opinions.

Le peuple roi n’est plus en extérieur comme depuis 1789, mais en INTERNE, lentement et surement, depuis maintenant quelques décennies après la première guerre mondiale. Il ne s’agit nullement de mondialisme et de « paix universelle » façon « société des nations » (SDN) ou ONU (super État ou rêve d’une gouvernance mondiale) ; mais de vraie paix intérieure, en marche désormais quoique le mondialisme de la démocratie diabolique puisse faire. Démocratie « populaire » ou « pouvoir du peuple » synonyme de violence et terreur (1789 et 1917).
L’ordre nouveau ou mondialisme ne peut être que le totalitarisme rêvé par les socialistes de 1917, là où la laïcité est devenu religion d’État encouragée par ce peuple (élu) à la nuque raide (nombre de Juifs ou Pharisiens et de judéo-maçons convertissant Dieu au judaïsme. Une population qui se bombarde ‘élu’ et donc de ce fait la plus grande peur devient l’assimilation au reste du monde. Et que veux dire le mot AMOUR (du A-privatif et mour ou meurt : privé de mort), sinon l’assimilation ou reconnaître l’UNITÉ, LE SOI, L’INSTANT, LE CENTRUM CENTRI, le ICI ET MAINTENANT. Or nous sommes tous liés, connectés mentalement, surtout à l’époque où existait la Vraie Télépathie. Tous liés : minéraux, animaux, humains. Alors il n’existe pas de ‘peuple élu’).
À ce temps républicain de « peuple-roi », pour protéger cette « démocratie populaire », le budget militaire de l’armée américaine est identique au budget de tous les autres pays du monde réunis. Le reste, les masses du monde ouvrier, ceux qui œuvrent ou ouvrent, se voient réduites au grand silence, et comme du temps du stalinisme, ce sera bientôt la pensée unique décidée par le « gouvernement mondial ».

Mais pas d’inquiétude, le peuple-roi ou les masses auront durées un peu plus de 100 ans (tout au long du 19è siècle). Le peuple-roi institué par la révolution de 1789. Révolution veut dire : RAPIDE, donc en peu de temps « le roi devient souverain, et le peuple devient roi » comme l’écrit ironiquement en 1832 l’écrivain Ossip Senkovski dans : Les travailleurs de l’Enfer. Depuis 1789 il y aurait une soi disant « liberté-égalité-fraternité ». Vu l’état actuel de notre monde il n’en est rien, puisque cela donne la guerre de tous contre tous ou le « Exploitez-vous les uns les autres ». La « liberté » depuis 1789 c’est la liberté de se taper dessus à volonté en toutes saisons, comme écrit Senkovski, décrivant ainsi le capitalisme et le socialisme réunis comme la devise du libéralisme : « Laissez faire, laissez passer » (la libre circulation du fric et de ses voleurs) ; avec pour résultat au 19è siècle l’exode rural massif pour constituer le prolétariat urbain qui inspirera le socialisme des Juifs bolcheviques de la révolution russe de 1917. Prolétariat urbain qui donnera la société de consommation égalitaire et son « pouvoir d’achat » et sa « croissance » (les profits pour les Couilles en Or).

Toute révolution sociale est une MALADIE, car elle force la Nature qui ne peut être que lenteur et simplicité. La société humaine est un être vivant, et comme tout organisme vivant elle ne saurait demeurer immobile. Mais si la vie est MOUVEMENT, elle n’est pas révolution : elle est cyclique. Dans le vie pathologique, la maladie (mal-à-dit) peut être « révolutionnaire ». La vie normale est un processus lent et respectueux du Cosmos ; la vie pathologique est un processus violent, producteur de désordres comme ce fut le cas en 1789 et jusqu’aux différents mouvements politiques tout au long du 19è siècle et début du 20è. Cela est aussi bien valable pour la vie individuelle que pour la vie sociale.

Le tremblement de Terre soviétique fut une révolution, mais anti-sociale : loin d’incarner un ordre social authentique elle s’est contentée de réaliser un renversement de fond en comble de la hiérarchie des valeurs de la société humaine : tout était inversé… comme aujourd’hui.
Les révolutions de 1789 et socialistes de 1917 se sont instaurées par la violence extrême, et maintenu par la terreur extrême, avec conséquence de dizaines de millions de morts en Russie, sans oublier les guerres de Vendée.

L’humain étant un Homo religiosus, à toutes les époques de l’histoire, l’étatisme de ce monde reconnaissait, à ses débuts, la primauté du spirituel. Même quand la « religion » était imparfaite, le spirituel à sa manière inspirait une foi constructive à ceux qui la reconnaissaient. Puis le palier temporel prit le pas sur le spirituel pour tomber dans un matérialisme catastrophique.


[En haut de page : photo de l’un des adeptes du libéralisme : Jay Gould, qui mit en place un neuvième du réseau ferré américain, dont d’autres constructeurs furent par exemple les Vanderbilt. Sans les masses, il n’aurait certainement jamais été ce qu’il fut : « Je peux embaucher la moitié de la classe ouvrière pour tuer l’autre moitié ». Il eut une fille à l’origine de la construction du Palais rose de l’avenue Foch à Paris, dont je me souvient effectivement de la coloration rose marbrée dont l’allure générale était grandiose mais en piteux état. Sa destruction tout comme celle du cinéma Gaumont Palace de la Place Clichy à Paris est une des catastrophes de ce libéralise qui doit faire retourner dans sa tombe l’un de ses promoteurs : Jay Gould !!!
Sur ce lien de la Pathé britannique on peut voir un bout de ce fameux Palais rose en 1949. Voir aussi le site consacré à Boni de Castellane. Intéressant site consacré à Jay Gould et le chemin de fer.
Plus on amasse de fortune et plus il est facile de se ruiner, c’est comme une drogue dure]
 
 

Dernière mise à jour : 04-11-2014 20:50

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >