Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Osmose avec l’âme de la Pierre
Osmose avec l’âme de la Pierre Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 30-11-2014 20:51

Pages vues : 5778    

Favoris : 130

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lumière, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Tradition, Transformation, Vide, Volonté, Walt Disney, Yankee, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Osmose avec l’âme de la Pierre
le Saint GRAAL
Devenir des Pierres vivantes


Hommage à la Pierre et à l’Ancienne Religion : l’Âge d’Or où
tout était possible sans effort.
 
 
D’abord, dans la Tradition, dans l’Âge d’Or, il existe entre l’Âme et la Pierre un rapport étroit : l’humain naît de Dieu et retourne à Dieu. Mais… « Dieu créa l’homme ; et l’homme créa Dieu. Ils sont tous les deux les créateurs des noms et des formes. Mais en réalité, ni Dieu ni l’homme n’ont été créés » (Ramana Maharshi, entretien 264). Ce qui montre le lien entre Pierre et Eau… Soit le Solve et Coagule qui est Principe alchimique (que l’on retrouve dans le Taiji chinois). L’Eau c’est aussi celle qui arrose le Jardin intérieur de l’être humain… Même chanson ou vibration de Dieu de l’entretien 264 avec le phénomène « extraterrestres » ou êtres intelligents venus « d’ailleurs »…

Être en osmose avec l’âme de la Pierre, des Pierres, cela permet de ne pas être heurté par elles : les Pierres deviennent tendre et ne blessent pas celui qui entre en contact avec elles. Je l’ai expérimenté… en rêve, et fus étonné de ne pas être blessé dans mon heurt.
La Pierre est surement synonyme d’HUMILITÉ, de SENSUALITÉ.
Jésus marchait sur l’Eau, d’autres Adeptes pénètrent dans le Feu sans se faire brûler ; alors entrer en contact violant ou non avec des Pierres ne doit pas provoquer la moindre blessure (tomber de 10 mètres de haut sur un dallage de Pierres pointues et aiguisées ne doit pas provoquer la blessure du corps).
 
Connaître l’âme des plantes peut s’effectuer par la prise de plantes psychoactives se substituant dans l’organisme humain à la sérotonine, l’hormone cérébrale neuromédiateur.
RAPPEL : il ne faut pas voir comme maintenant et depuis les encyclopédistes de 1789 et de maintenant, le système des neurones, sérotonine, comme des « serrures » dans la pure tradition des philosophistes du siècle des « lumières » du MÉCANISME, ou de la ROBOTISATION de l’être humain, qui conduit au matérialisme que nous subissons.
Aussi, il faut bien différencier le DMT végétal du DMT chimique produit par les humains, pourtant ayant même structure moléculaire.
Le DMT végétal est en osmose avec le TOUT, PAN ou la Nature, alors que le DMT synthétique ne l’est pas ! C’est un peu la différence entre « la Pierre des villes et la Pierre des champs » !!!

Pour la Pierre, pour l’Eau et son camarade le Feu (Inné-Igné), il n’existe pas de dualité et donc pas d’individualité. Aussi le « psychisme » ou mental de la Pierre, de l’Eau ou du Feu est-il collectif : une ÂME-GROUPE.
Pour les Plantes c’est différent : l’âme d’icelles est certainement de nature « électrochimique ».

Pour le « mental » des Pierres, c’est une autre « histoire » : il est TRANSPARENT, comme l’Eau. Il faut se rappeler que par exemple, l’anthropologue américain Michael Harner, quand il décrit sa première prise de Natem chez les Jivaros, il relate avec quelle facilité il lui était possible de modeler la matière dont les hallucinations étaient constituées par le simple effet de son imagination et de sa volonté (voir à titre de curiosité seulement le 'Projet Montauk').
Ainsi « en rêve », il est parfaitement possible comme cela m’est arrivé de tomber sur les Pierres sans subir aucune blessure, parce que j’étais « accepté » par les Pierres (en résonnance). Il y avait ÉCHANGE : le « mental » de la Pierre entrait en interactivité avec ma conscience, ainsi la Pierre ne pouvait pas me blesser puisque elle est indéfiniment plus dur que mon Vaisseau (mon corps). Bien-sûr dans la Pierre, à la grande différence de la Plante, il n’y a pas d’Alcaloïdes permettant de « scanner » mes schémas cognitifs, mes Mailles et mon idéation du moment qui utilise comme équivalent de « substance de contraste » des Alcaloïdes diffus dans mon réseau neuronal ou Mailles !

S’il y a bien une « Mère des Végétaux », il doit y avoir une « Mère des Minéraux ».

La Pierre est surement synonyme de SENSUALITÉ :
D’après un témoignage ancien sur Orphée : aux temps anciens, l’humanité se portait sur tout ce qui « n’a pas vie » et s’abstenait au contraire de tout ce qui a vie. (Par exemple : pas de sacrifice d’animaux aux Dieux, mais des offrandes de gâteaux trempés dans du MIEL).
Orphée étant un sublime musicien : La Pierre persuadée par les charmes du chant d’Orphée suit icelui.
La Pierre ou le Métal représente le moyen d’entrer en contact avec des réalités jusque-là inconnues. (D’après Mircea Eliade).

CAILLOUX/CALCUL du Latin CALCULUS – CAILLOUX.
Les cailloux du Petit Poucet, du conte de Charles Perrault, pour retrouver son chemin. Ainsi rien de plus FIDÈLE que la Pierre : elle ne va pas s’envoler…
Les cailloux pour compter autrefois, d’où le mot calcul/calculer. (Georges Ifrah).
L’Âme habite la Pierre dans les temps anciens.
L’Archée peut se cacher dans la Pierre.
La Pierre est magique.
La Pierre en plus d’être elle-même est autre chose.
Autrefois le « corps » n’était pas défini comme aujourd’hui. Il pouvait être autre chose. Le mot corps pouvait prendre le sens de statue, de véhicule, ou prendre la forme d’une image, d’une idée, sans pour autant perdre sa caractéristique première.

Le protecteur des villes et des villages Chinois : Dieu des murs et des fossés (CHENGHUANG) qui donne paix, bonheur, richesse, bonne récolte. (D’après Henri Maspéro : Essais sur le Taoïsme).
Chaleur de la Pierre : en plus de la chaleur interne : Pierres pour construire un foyer, un four, afin de cuisiner.
Pierre mémoire : Qu’est-ce que vous mettez dans ses MAILLES ?! Mettez quelque chose dans la Pierre : une idée, un symbole (une force), mettez ce qui n’est pas visible.

CALCAIRE : de Chaux (calx), de calci. Calx, Cave… Grotte… le soi primitif refoulé dans le gouffre de l’Inconscient…
Pierre et Eau sont la base de l’Ancienne Religion, l’Antique Sagesse, celle que les chrétiens nomment « paganisme », Paganisme, de PAN, le TOUT ou la Nature. Ainsi de nombreux lieux sacrés sont des Pierres et des Fontaines. Seule l’Ancienne Religion est intemporelle puisqu’elle concerne l’Âge d’Or et donc le Soi ou Instant. De la même manière il ne faut pas confondre le sens actuel du mot « prêtre » qui fait la partie de toute chefferie y comprise celle de l’étatisme, avec le vrai sens du mot PRÊTRE : mot profane, du grec presbuteros (ancien), soit le Presbytre, l’Ancien d’une communauté.

Lucifer et son Émeraude, les Atlantes de leurs suiveurs les Anciens Égyptiens étaient de grands connaisseurs des Pierres et Cristaux et de leurs MAILLES (mémoire). Le Quartz est d’ailleurs en bonne place dans nos ordinateurs… il est piézo-électrique lorsqu’il est comprimé ou qu’il subit des vibrations. Un champ électrique engendre un champ magnétique se conjuguant avec la magnétite du Granit possédant un « Instant » magnétique en fonction de sa masse. Ainsi l’aiguille d’une boussole peut varier à proximité d’un Menhir ou d’une Roche en granit.
 
Le corps humain est le siège de micro-courants électromagnétiques. Des cristaux de magnétite sont localisés dans les arcades sourcilières, le cou, le creux des coudes et des genoux… Une force vibratoire mal orientée est une force rayonnante dont la résonance avec une antenne humaine, animale, végétale, minérale qui la captera. Cette onde rayonnante peut avoir pour origine des forces telluriques, la pensée humaine, ou des émissions stellaires, planétaires entre eux ou avec la Terre.
La Vraie Science est contenue dans les Pierres, ce que savaient nos Anciens qui connaissaient parfaitement les propriétés magnétiques fortes ou faibles des Pierres naturelles, au sol, ou dressées.
Se souvenir que les Pierres, les Grottes et les Sources restent pour la plupart mystérieuses, tant pour leurs propriétés que pour leurs utilisations. La chrétienté qui tenta de faire disparaître les Païens a récupéré de nombreux sites de guérison utilisés par nos Anciens. L’ère chrétienne fut celle des Poissons dont les conditions de vie se sont terriblement détirées, et on a vu s’abattre de nombreux fléaux tant physique que psychique que les corps fragilisés ne pouvaient plus combattre naturellement, ce fut le début de l’Âge du Fer/Faire.


Par exemple des Pierres chez les Anciens Égyptiens, ils avaient :
- KA : sorte de « génie personnel », double, ensemble de qualités de l’humain ou conditionnement de chaque individu (ses bagages). « Destin ».
Le KA précédait l’homme dans l’Éternité pour éviter d’employer le mot mourir. Matière impalpable, mais pouvant franchir les obstacles du monde sensible, sorte de corps « astral ».
- BA (oiseau Jabirou) : psyché, conscience ?? Élément invisible de l’humain, peut être en rapport avec le Soleil, Âme supérieure, sorte de corps causal.
- AKH (Ibis) : clarté, identité (après avoir franchit la mort). État spirituel, « Esprit » ou sorte de Feu céleste intérieur. « Soi supérieur ».
- OMBRE : celle qui ne quitte jamais son maître. L’Ombre permet de se reposer sous sa protection. Cela peut être la quiétude que procure l’au-delà.
L’Ombre est liée avec le KA. Il y a aussi l’Ombre qui indique l’heure sur le cadran solaire.
Ombre/fantôme, sorte de corps astral.

NE PAS BLESSER LA PIERRE : le temple doit être construit avec de la Pierre brute, toute taille de la Pierre est un CRIME : « Si tu me fais un autel de Pierres, ne le bâtis pas de Pierres taillées, car, en le travaillant au ciseau, tu le profanerais » (Exode 20 25) ; et : « Tu y édifieras pour Yahvé ton Dieu un autel, avec des Pierres que le fer n’aura pas travaillées. C’est de Pierres brutes que tu édifieras l’autel de Yahvé ton Dieu » (Deutéronome 27 5-6) ; et : « (La construction du Temple se fit de Pierres de carrière ; on n’entendit ni marteaux, ni pics, ni aucun outil de fer dans le Temple pendant sa construction) » (Rois 1, 6 7).
Enfin, se souvenir que le mot APPRENDRE signifie : privé de prendre (du A privatif et prendre), parce que Apprendre donne naissance à l’OPINION, et par là même aux discussions inévitables et sans fin. Pourquoi A-Prendre ? puisque la Connaissance est notre état naturel.

[Grand merci à Arzh Bro Naoned : Pierres et Eaux - Pratiques culturelles antiques ; Romuald Leterrier : Les plantes psychotropes et la conscience. En haut de page : Réalgar du Nevada]
 
 

Dernière mise à jour : 30-11-2014 21:16

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2022 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >