Accueil arrow News arrow Dernières news arrow NOUS SOMMES TOUS DES TERRORISTES
NOUS SOMMES TOUS DES TERRORISTES Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 19-01-2015 22:11

Pages vues : 2862    

Favoris : 502

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Cinéma, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lumière, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Tradition, Transformation, Vide, Volonté, Walt Disney, Yankee, Yokaï

 
serpentvigie_alerteterroristhumain.jpg
 
 
NOUS SOMMES TOUS DES TERRORISTES
TOUS RESPONSABLES, CAR TOUS DANS LA MÊME PLANÈTE,
LE MÊME ESPACE, DANS LE MÊME MENTAL,
celui de chacun de nous.
UN EST LE TOUT.
 
 
La démocratie c’est : « tous les humains sont égaux mais certains humains sont plus égaux que d’autres » (pour paraphraser Orwell et son Animal Farm). Ainsi, nous sommes tous terroristes, mais certains terroristes le sont plus que d’autres : CE SONT LES COUILLES EN OR de la City de Londres, prêtres de leur religion du Saint Fric et cancéreux du pouvoir. Nous autres sommes terroristes parce que nous laissons faire.
 
Tous terroristes, tous responsables, car : le temps peut-il exister s’il y a personne pour l’observer ? Le monde existe-t-il s’il y a personne pour en prendre conscience ? Par conséquent nous sommes tous fabricants du terrorisme. Comme dit Ramana Maharshi à l’entretien 53 : « Le monde peut-il exister sans quelqu’un qui le perçoive ? Qui est apparu en premier ? La conscience d’être ou la conscience du monde ? La conscience d’être est toujours là [Je suis]. Elle est éternelle et pure. La conscience du monde apparaît et disparait [celle que C.G. Jung nomme ‘inconscient collectif’]. Elle est transitoire. Jung confond l’Esprit Origine et l’esprit conscient, comme il confond « lumière de l’essence » et « lumière de la conscience ». Seule la véritable essence de l’esprit originel transcende l’organisation primordiale et se situe au-delà (« La vérité tout entière ne peut consister en un puzzle de vérités partielles cueillies un peu partout. Le Tout est autre chose et plus que le total des parties » comme le dit la devise du site).
Le mot « inconscient » chez Jung n’est que le mental ou l’ego non encore dompté. Il correspond à la Noosphère de Theillard de Chardin.

L’éveil véritable est au-delà des trois états de veille, rêve et sommeil profond. Le Véritable Éveil est au-delà de toutes différences. (R. Maharshi, entretien 476).
L’Ouroboros représente le mental, ce qui vagabonde et ne peut être saisit. C’est le mental qui crée le Tout. On ne le connaît que par ses effets et non par sa nature véritable. Exemple : les sept couleurs de l’Arc-en-Ciel forment le Blanc de l’Instant. « De même, le seul Soi se décompose en plusieurs aspects, le mental, le corps, le monde, etc. Il est donc perçu en tant que mental, corps ou monde. Autrement dit, il prend la forme de tout ce que vous percevez. (Réf. entr. 495).

« L’espace est en vous. Le corps physique se trouve dans l’espace, mais pas vous » (réf. entr. 304).
« L’univers entier n’est que mental » (entr. 451).
« Qu’est-ce que le mental ? Réfléchissons-y. Quand l’homme sort de son sommeil, il perçoit le monde. Cette perception vient après la pensée ‘je’. Puis, la tête se soulève et le mental devient actif. Qu’est-ce que le monde ? C’est l’ensemble des objets répandus dans l’espace. Que contient cet ensemble ? Le mental. Mais le mental qui contient l’espace (akasha) ne serait-il pas lui-même espace ? L’espace est l’éther physique (bhutakasha). Le mental est l’éther subtil (mano kasha) qui est, lui, contenu dans l’éther transcendantal (chidakasha). Le mental est donc le principe éther (akasha-tattva). L’éther étant le principe de la connaissance (jnana-tattva), la métaphysique identifie le mental à l’éther. Le considérant comme tel, il ne devrait plus y avoir de difficulté à réconcilier la contradiction apparente contenue dans la question [comment le monde peut-il être une imagination ou une pensée ?] Le mental pur est éther (shuddha-manas). Les aspects dynamiques (rajas) et engourdis (tamas) du mental se manifestent sous forme d’objets du monde grossier. Par conséquent, l’Univers entier n’est que mental ». (Entretien 451, du 7 février 1938).

Je répète inlassablement qu’il y a plus de 10.000 ans avant que toute cette civilisation ne sombre dans la voie de l’Agriculture, les êtres humains vivaient en harmonie avec les animaux, et les Dragons : ils avaient domptés leur ego. Depuis l’accident des 10.000 ans de cette voie de l’Agriculture, les êtres humains sont divisés irrémédiablement en winners et en losers ou en bons et en méchants (le ‘Vous êtes avec nous ou contre nous’) ; ou en « élus » et en non élus. Le résultat est une civilisation de l’étatisme, monarchique ou républicain ou tyrannique, peut importe, car il y aura toujours perte de l’autonomie individuel. Qui dit étatisme dit perte de Soi-Instant, perte de l’autonomie, soit paradoxalement RENFORCEMENT DE L’EGO.
Depuis de nombreux millénaires tout est fait pour l’anti-éveil de l’être humain. Qui a intérêt à cela ? Sans aller jusqu’à chercher la réponse chez des « petits hommes verts » ou E.T., le seul responsable c’est NOUS-MÊMES, TOUS TERRORISTES.


LA VRAIE LIBERTÉ EST INTÉRIEUR ET NE DOIT JAMAIS ÊTRE IMPOSÉ.

Un Maître Taoïste disait au 12è siècle (chronologie Scaliger) : « Le bien et le mal viennent de votre propre esprit. Mais qu’appelez-vous votre esprit, en dehors de vos actes et de vos pensées ? Et d’où vient votre esprit ? Si vraiment vous savez d’où vient votre esprit, une infinité d’obstacles créés par vos propres actes disparaîtront aussitôt. Ensuite, toutes sortes de possibilités extraordinaires s’offriront à vous, sans même que vous les cherchiez ».
C’est certainement cela la Vraie Liberté. Ensuite, et seulement ensuite, le « social » vient tout seul, sans loi, sans étatisme, sans imposition de l’opinion puisque le Dragon est enfin dompté, ou la Licorne devient visible.
Un disciple interrogea un maître : « Que doit-on faire quand sans cesse apparaissent et disparaissent les pensées ?
Le maître répondit : « Tttt ! À qui appartient ce qui apparaît et disparaît ainsi ?
Un maître demanda un jour à un disciple :
« D’où viens-tu ? »
Le disciple répondit qu’il venait de tel ou tel endroit.
Le maître s’enquit alors : « Y penses-tu ? »
Le disciple répondit que oui, souvent.
Le maître dit alors : « Celui qui pense est l’esprit ; l’environnement est ce à quoi il pense.
Cet environnement comprend des montagnes, des rivières, des terres, des maisons, des gens, des animaux et ainsi de suite. Maintenant, retourne ta pensée pour penser à l’esprit qui pense : s’y trouve-t-il autant de choses ? »
On appelle cela l’expérience de la Fleur d’Or destinée à gérer l’attention, ou dompter l’ego, maîtrise du soi. Cet enseignement est le même que celui de Ramana Maharshi ; il est extrait du Secret de la Fleur d’Or, par Thomas Cleary.
Tchouang-tseu dit la même chose au chapitre Les rois qui abdiquent : « C’est seulement à celui qui se désintéresse du gouvernement du monde qu’on peut confier le monde ».
Et à propos du début janvier 2015 et en réaction : « Les actes bons et justes ne sont généralement qu’hypocrisie et sont mis alors au service de la convoitise et de l’appât », tout bénéfice pour regonfler la popularité de l’actuel gouvernement français qui en avait bien besoin !!!

« Nous sommes des pacifistes. Nous voulons instaurer la paix.
- Maharshi : La paix est toujours présente [pas de « péché originel » ou de Chute]. Débarrassez-vous de ce qui la dérange. Cette Paix est le Soi [ou Instant] » (entretien 480).

« L’Ancien qui savait se préserver ne fardait pas son intelligence avec des discours, ne réduisait pas le monde ni la vertu à la détresse par son intelligence. Prudemment, il gardait sa place et rejoignait sa propre nature. Pourquoi agir ? » (Tchouang-tseu, Corriger la Nature). Cette dernière citation est le contraire de l’évolutionnisme occidental qui veut dominer les forces cosmiques et donc se prendre pour Dieu, et emmerder le monde avec sa « démocratie ».
 
 

Dernière mise à jour : 19-01-2015 22:31

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >