Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Humain = la totalité de l’Univers
Humain = la totalité de l’Univers Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-01-2015 22:45

Pages vues : 3543    

Favoris : 485

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Cinéma, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lumière, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Tradition, Transformation, Vide, Volonté, Walt Disney, Yankee, Yokaï

 
des-a-coudredieu.jpg
 
 
Humain = la totalité de l’Univers
par conséquent les Extraterrestres
ce sont NOUS dans d’autres dimensions


Page dédiée aux Tapis et aux Mahométans.
 
 
L’être humain a sa Signature, celle de l’Univers, le Tout, mais il lui reste beaucoup de labour pour se trouver lui-même et être à la hauteur de ce qu’il appelle « extraterrestres » qui n’est que lui-même dans une autre dimension. Celui qui retrouve sa Signature devient un Réalisé, un Adepte.
 
L’actuelle « démocratie » correspond pour ses partisans au « Paradis », au Jardin d’Eden, soit le Paradis-Goulag pour faire travailler les esclaves aux profits des « Dieux » ou oligarchie des Couilles en Or. Et autrefois se furent de faux Dieux qui trafiquèrent l’ADN de bipèdes primitifs avec leurs propres cellules pour en faire des êtres robotisés afin de les faire travailler dans leur « Jardin d’Eden ». C’est comme cela que la Voie vers l’Horticulture fut dévoyée en voie de l’Agriculture dont nous subissons toujours les conséquences depuis plus de 10.000 ans.
« Le jardin des Dieux est appelé « Eden » dans les textes ; il a pour fonction de nourrir la colonie de Kharsag, mais aussi les troupes du ciel qui descendent régulièrement des « hauteurs » pour se ravitailler », Anton Parks, Eden, page 246. A. Parks ajoute que les « forces militaires venues du ciel » ont la nécessité de se nourrir à partir des légumes produit dans le jardin d’Eden ; des esclaves occupés dans cet Eden qualifiés à ce moment de l’Histoire : « Gens du Silex » (CBS 140005, face a, lignes 18-19, précise A. Parks). Il précise que c’est à Enki de gérer la toute nouvelle humanité » (Homo Sapiens) qui va servir d’esclaves aux Dieux.

Si la voie de l’Agriculture se développa, c’est parce que Enki et les forces militaires venues du ciel avaient besoin de se nourrir, et qu’il fallait obtenir des rendements rapides. Enki-Osiris ou voie de l’Agriculture, mais tout de même mâtinée de la voie de l’HORTICULTURE (longtemps les deux voies perdurent), car il y a la confusion entre Eden (Jardin) et Edin (plaine).

ÉDEN : mot qui vient des Hébreux, donc il faut s’en méfier ! Parce qu’est-ce qu’il entendent par « délices » ? et puis c’est encore dans la division, puisque le contraire serait « l’enfer ». Ainsi le « Paradis » des Hébreux n’est que du domaine de l’opinion, de la dualité bien-mal.
Le mot PARADIS correspond au JARDIN (Hort, Ort, Gan et Gart, de Garden, culture) : ce lieu en partie clos où l’on apprivoise les plantes. Le JARDIN correspond au TAPIS VOLANT. Il n’y a jamais enfermement, ce qui me fait écrire que cela correspond à la FIXATION CAVALANTE, ou Pierre Philosophale. Voir la page : Le Jardin et l’Abîme de simplicité.
Adam (la Glèbe) est le SANG, la Terre, et rouge indique dans l’effet doppler : « LE PASSÉ » (le bleu étant le « futur », et le blanc l’Instant).

Donc, le Paradis des Hébreux correspond à notre démocratie : un Enfer déguisé à la technologie pitoyable nommée « thermodynamique » et au caca-binaire nommé « informatique ». Voilà le résultat où nous en sommes, un Enfer aussi nommé par les judéo-maçons spéculatifs : « République universelle ». Tout cela est le « Paradis » de ces gens. Tout du moins un Paradis pour juste un très petit nombre, comme autrefois du temps des faux Dieux et de leur Eden ! Tout est très simple.
Paradis signifie en grec « paradeisos » : un enclos où se trouvent des animaux sauvages.

Comme déjà écrit maintes fois, les hébreux et à leur suite les Chrétiens inventèrent l’Histoire, donc l’évolution, et avec ça la carotte et le bâton : la carotte c’est la « fin des temps » où l’on rase gratis et où l’on se repose : c’est tous les jours dimanche ; et le bâton c’est la damnation éternelle pour faire peur aux petits enfants et aux « méchants » (terroristes, losers, délinquants, brigands, etc.)

Donc le Jardin d’Eden c’est l’Enfer : ARTIFICE nommé encore « Feu de Nature » (interne ou Eau Ignée) permettant d’extraire le Feu r-enfer-mé au centre de tous les corps (allusion à l’ADN).
L’Alchimiste va recueillir cette Eau Ignée par pleine Lune pendant bien 3 printemps (D’après les Récréations Hermétiques, anonyme). Le Feu de Nature est la Racine/Origine du Composé Philosophique. Les Dragons sont bien-sûr de cette partie.
Une « étincelle », un « stYmulant »… Là aussi on « apprivoise » quelque chose comme on apprivoise les plantes dans le Jardin authentique.

Les plantes se sèment en se transportant par le VENT, pareille pour des insectes. Le Tapis Volant lui aussi transporte ; il évoque le NOMADE, le VOYAGEUR, le PÉRÉGRIN (Voyageur en pays lointains).
Le Tapis frotté à 25% d’humidité dans son environnement dégage environ 30.000 Volts ! Ce qui laisse entrevoir une idée sur le moyen de transport de ce qu’on nomme de nos jours « Ovnis » ou « soucoupe volante », une énergie libre, et donc gratuite. L’énergie libre ne peut être qu’originelle, ce qui annule la théorie de l’évolution des Hébreux ou Yahvistes, car cette énergie a été employé de tous les temps ; aujourd’hui elle est oublié à cause des Couilles en Or et leur pétrole, pétrole pillé et qui détruit la planète.

Le Jardinier comme le Forgeron s’occupent du « Feu de Nature ». Tous deux sont des Magiciens puisqu’ils manient le Feu et la Matière. Le Jardin, la Forge, le Tapis, sont des TEMPLES, des espaces sacralisés. Le Tapis de Prière des Musulmans est le Temple, l’endroit sacré protégeant du monde profane ou monde des accidents. Tapis, Jardin, Forge et Feu de Nature sont le labour du soi et du Soi, labour sur l’ego.
Le Tapis correspond aussi à LA STARGATE, LE PASSAGE entre l’intérieur et l’extérieur, le Point Focal entre Évolution-Involution. Le Tapis correspond AU SEUIL : cette Stargate si importante dans un Temple, un sanctuaire, un mausolée. On ne touche jamais le Seuil, il faut toujours l’enjamber. On se prosterne devant lui, on le baise.
Mohamad est la chambre, Ali est le Seuil.

Se tenir au Seuil, c’est être prêt à passer la Stargate, car le Seuil est la frontière du Sacré, qui participe de la transcendance du Centre : LA PORTE, celle qui donne accès à la RÉVÉLATION… de l’Univers, donc du Soi-Instant. Le CHRIST est le Soi-Instant : « Je suis la porte, si quelqu’un entre par Moi, il sera sauvé » (Jean 10, 9).
Porte ou Stargate ont une face et un envers, soit un Yin et un Yang en alternance (Pralaya), soit une PÉRIODE ou VIBRATION.
PÉRIODE : du grec périodos (circuit) ; un CYCLE (Kalpa : jour et nuit, etc.).
Arc-en-Ciel, Stargate, Porte, Point Focal, Laya (point zéro ou absence de dualité : pas de différence) sont tous le PASSAGE, le PAS DE LA PORTE, L’HUIS, LE GOSIER-GORGE ou GOULOT ou PIPE ou SIFFLET. L’expression « casser sa pipe » veut dire, par exemple, ne plus respirer.

Le Tapis Volant illustre merveilleusement la Stargate, l’Huis en Fixation Cavalante, un perpétuel mouvement fixé (il est perpétuel). La Tapis Volant sera toujours le Vrai Paradis, pas celui qui sert d’esclavage aux faux Dieux. Le Tapis Volant figure le Soi-Instant, la Demeure éternelle.
Le Tapis Volant correspond aussi aux ANGLES étranges décrit dans quelques romans de Howard Phillips Lovecraft. Des angles permettant de « voyager » dans d’autres dimensions. Ne connaissant absolument pas l’existence de Lovecraft et de ses romans, vers l’âge de 10 ans, couchant encore dans la chambre de mes parents, je rêvais une nuit que je me cachais dans l’ANGLE d’un meuble, et que je me retrouvais, déposé en un vol délicat, sur le pavé dans la cour de l’immeuble en bas du bâtiment où se trouvait le deux pièces de mon habitation d’alors. C’était un rêve, mais le système ne pouvait pas fonctionner SANS L’ANGLE s’apparentant à une PORTE ou degré vibratoire, bobine d’accord vibratoire (condensateur variable ou self d’accord en électronique)… ICI une page sur la réalisation d’un poste à Galène et d’une bobine d’accord .

Comme TOUT EST LIÉ, l’esclavage au jardin d’Eden transformé en Edin correspond bien au capitalo-socialisme avec une oligarchie au sommet de la pyramide et les masses à la base : transformer ou SOCIALISER les êtres humains pour qu’ils acceptent naturellement leur esclavage ; c’est plus pratique de modifier leur ADN, du moins pour le moment. Ainsi pour « socialiser » il s’agit pour l’oligarchie, ces NOUVEAUX DIEUX (ou système) qui ne veulent pas dire leur nom, d’empêcher tous les humains de réaliser le Soi-Instant en les « socialisant » : bouleverser les traditions, les mœurs sans jamais demander l’avis des masses, par petits groupes (mieux que l’éculé référendum). Le « social » permet de détourner l’attention sur le caractère de moins en moins social, de moins en moins être une personne : JE SUIS. Le « social » relève maintenant de la stratégie du choc ou se faire enculer comme au jardin d’Eden vous couvert de « Paradis » (société de consommation, autre forme de « social » ou communion aux industries des Couilles en Or). Social comme démocratie ou république sont des mots/maux qui ont totalement perdu leurs sens originels.
Les « nouveaux Dieux » sont très symbolisés sur le fameux billet de un dollar : l’œil, celui qui voit tout (Big Brother), mais que personne, le social, ne voit ! Comme si tout le monde doutait de son existence, ce qui rejoins d’ailleurs la « théorie du complot » pour faire rendre encore plus invisible ces Dieux qui tirent les ficelles du social. Il y a peu, c’était un Staline en URSS qui tirait les ficelles du social, désormais, il faut que cela soit plus caché pour faire plus démocratique !!!
Le « social » depuis un moment c’est la guerre de tous contre tous, ou « exploitez-vous les uns les autres ».


Les nouveaux Dieux sont bien-sûr et avant tout ceux qui travaillent à Wall Street et son Vatican : la City de Londres, cette vil (ville) qui voit naître en 1717 cette judéo-maçonnerie spéculative dont est issue le Grand Orient de France. Ces nouveaux Dieux ont pour Torah : l’informatique et son binaire, ses chiffres ou suites de zéros et de uns. Avec cette nouvelle religion du Livre ils construisent le monde, puisque tout est dans le mental. Mais la Vraie Liberté c’est celle définie notamment par Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux) : « Je veux être soumis aux Essences mais non aux accidents » (les accidents pouvant être l’opinion des cancéreux du pouvoir ou oligarchie de la City de Londres).

Les nouveaux Dieux sont dans l’évolutionnisme, ce qui là encore empêche toute réalisation du Soi-Instant. Ils cherchent à provoquer ce que certains appellent « chaos », à évidemment ne pas confondre avec le Saint Chaos !!! Non, il s’agit de leur chaos dans la trame de leur évolutionnisme : faire le mal pour le bien : ce que les Juifs sabbataïstes nomment GELIPA (ou Qelipa) : « amener les germes latents du mal à une existence réelle et une identité distincte » (Réf. Gershom Scholem : Sabbataï Tsevi, le messie mystique 1626-1676). Ce système de ‘qelipa’ ou Cabale lourianique est par là-même l’invention de la dualité bien-mal : choisir « entre les deux », et toutes les sociétés occidentales actuelles sont construite comme cela (voir cette mode du terrorisme).

L’évolutionnisme va avec le salut ou rédemption, donc la carotte au bout de « la fin des temps ». Rédemption ou « Tiqoun » en hébreux : « C’est le Juif qui a entre ses mains la clé du tiqoun du monde, à savoir la séparation progressive du bien et du mal par les moyens de l’accomplissement des commandements de la Torah. Le tiqoun est donc un acte essentiellement spirituel qui s’inscrit dans la partie interne du cosmos. Mais quand il sera achevé [évolutionnisme], cette perfection spirituelle cachée se manifestera également à l’extérieur, puisque la réalité extérieure est toujours le symbole de la réalité intérieure » écrit G. Scholem. Effectivement, mais comme ces gens oublient l’INSTANT, ils ne pensent qu’à « l’avenir » !
Ramana Maharshi dit que la réalisation du Soi ou Instant est notre état naturel, par conséquence nous n’avons pas à l’atteindre à une quelconque « fin des temps » ou comme il est écrit dans le livre de Scholem, bien qu’il s’y glisse une part de délivrance : « Il incombe à chaque homme de chercher avec application et de connaître la racine de son âme afin de pouvoir la parfaire et la rétablir dans son état originel qui est l’essence de son être. Plus un homme se perfectionne, plus il se rapproche de son être » écrit un contemporain de Tsevi : Moïse Zacuto, cité par Scholem.

Les cabalistes cherchent l’origine du mal, cette force toute puissante, dans un drame caché, à l’échelle divine : voir plus haut à propos du jardin d’Eden et de l’esclavage et de la manipulation de l’ADN. Car selon des cabalistes le mal résulterait d’une opération dont la dynamique provenait du Centrum Centri d’une Divinité. Pour simplifier : ce Dieu a foiré sa Création ! Ou mieux : il l’a TRAFIQUÉ ; donc c’est un FA(E)UX DIEU, un grain de sable dans l’engrenage, un parasite dans l’Accord divin, ce qui permettait aux Juifs d’inventer leur QELIPA ou « cosmos qu’il fallait purger ». Mais le danger est que maintenant avec cette opinion, les humains, surtout les Occidentaux, se prennent pour des Dieux et foutent la merde partout avec leur « social » et leur « vivre ensemble » ou pensée unique formatée.
La cause de la souffrance des Juifs leur fait inventer l’effet « évolutionnisme », c’est pour cela qu’ils leur faut une carotte en « fin des temps » : « par les œuvres, les Juifs guérissaient les maux du monde et réunifiaient les fragments dispersés. Ainsi s’exprime un grand cabaliste [Isaïe Horovitz], « le tiqoun supérieur ne peut être accompli que par l’homme, car il est le seul à être à l’image divine et il contient [en son sein] les niveaux supérieurs et inférieurs ». Bref, ce monsieur dit la même chose que le titre de cet article ! Mais pour cet homme, l’exil s’inscrit dans la nature de la création. Donc l’exil est transformé EN MISSION (Tapis Volant ??? ou plutôt évolutionnisme !!!). Une mission qui est bien-sûr de « libérer les âmes saintes du domaine de la qelipa que représente le monde des accidents et son oppression ».

La qelipa se retrouve même dans le roman du génial Herbert George Wells : L’Île du Docteur Moreau : manipulations génétiques à tire-larigot ! Comme du temps du jardin d’Eden…

Qui dit manipulations génétiques dit « Dieux » pouvant créer toutes sortes d’hybrides, qu’on nomme de nos jours « extraterrestres »… Ainsi « le singe descendant » de l’homme par processus de manipulations monstrueuses… Ainsi il n’existe pas cette opinion diabolique de l’évolution « des espèces » façon banquier comptant sur la croissance pour engrosser ses coffres, ou maintenant ses disques durs puisque tout est virtuel et faux.
Les faux Dieux étaient les « astronautes du paléolithique », pour employer l’expression d’Aimé Michel. Ainsi les Chasseurs-Cueilleurs sont peut-être des astronautes volant sur des « Tapis » (c’est pour ça que j’ai toujours aimé cette période). Et c’est là encore qu’il pouvait y avoir la division entre bons et méchants, puisque les méchants « Chasseurs-Cueilleurs » prolifèrent jusqu’à nous et nous détruisent, mais n’en possèdent pas moins l’ÉNERGIE LIBRE, simplement parce que c’est l’énergie d’origine et que le feu vulgaire a leurré tous les humains, jusqu’à aujourd’hui ! Les Alchimistes l’avaient compris depuis longtemps ! Donc les ovnis actuels pourraient bien être piloté par les « mauvais » Chasseurs-Cueilleurs venus du Paléolithique.
 
 

Dernière mise à jour : 25-01-2015 23:25

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >