Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Énergie libre-Gratuité-Par-Don
Énergie libre-Gratuité-Par-Don Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-02-2015 21:44

Pages vues : 2926    

Favoris : 447

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Cinéma, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Humain, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lumière, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Tradition, Transformation, Vide, Volonté, Walt Disney, Yankee, Yokaï

 
swatikjaune.png
 
 
Énergie libre-Gratuité-Par-Don
ou ÂGE D’OR
pour sortir du SAL-Air
et de la torture du travail.


ÂGE D’OR OU PARADIS OU JARDIN ET TAPIS VOLANT
 
 
En évolutionnisme ou Histoire, l’Âge d’Or disparaît pour laisser place progressivement à la rédemption, soit le passage des Chasseurs-Cueilleurs au Néolithique et à ses 10.000 ans de la voie de l’Agriculture. En gros on passe des « sauvages » aux « civilisés ». On passe de la Pierre au Métal. On passe de la Brousse aux champs de l’Agriculteur. On passe du besoin au désir (le mental par son arrivé faisant son effet).
Notons que les Yahvistes inventeurs ou enjoliveurs de l’histoire ignorent le par-don et se vautrent dans la mémoire (histoire).

TRAVAIL : du latin trepalium, instrument de torture, du latin classique tripalis (à trois pieux). Pas de SAL-Air sans Travail !
Les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture ont donné « travailler à la sueur de son front », ou « toute peine mérite salaire », des monstruosités du Kali Yuga ou âge de Fer/Faire, âge de la thermodynamique, âge de la Chute et du développement de la dualité pur-impur ou sujet-objet, ou ambivalence du sacré ; ce sera le traumatisme de la naissance dans le spatio-temporel, parce qu’au bout c’est la mort physique.
 
L’énergie libre ne peut faire partie que dans l’Âge d’Or. Elle est naturelle. Elle échappe à l’histoire ou évolution : l’espace-temps. Elle entre dans le thème du SAINT CHAOS. La « raison » des perruques poudrées n’a pas gagné.

À l’Âge d’Or ou Saint Chaos, le surnaturel et la spontanéité, l’insolite, était la règle. Les miracles et les métamorphoses naturelles l’extrême transparence des états originels, là où les objets et les êtres volaient, les animaux se métamorphisaient en humains et réciproquement, les cultures germaient spontanément en quelques jours et la chair des animaux dépecés repoussait aussitôt.
Mais un jour les Prométhée et autres faux Dieux arrivèrent (nos Ancêtres « divins ») et décidèrent de réprimer à coups de dogmes et surtout de bidouillage d’ADN ce qu’ils appelaient « Chaos ». Comme l’étatisme républicain d’aujourd’hui, ils décidèrent d’imposer une Loi (genre les machins de Moïse et plus tard des droits de l’hommistes).
Ils créèrent ce qu’on nomme aujourd’hui « Homme » ou « Humain » par traficotage d’ADN à partir « d’hommes-animaux » qui existaient déjà, leur enlevant la possibilité de passer à volonté d’un état à l’autre et ne vivant plus qu’entre 30 à 80 ans. Ce fut la naissance de l’Histoire ou Chronologie tueuse. le Grand Temps Mythique ou Paradis devenait le temps historique ou temps vulgaire (le spatio-temporel). Ainsi cette création nouvelle allait dès lors s’appliquer à tous les descendants. Tous les continents, les mers, les montagnes et les campagnes furent également distribués dans l’espace. L’Espace (dimension) ou non-dualité devenait géométrie et géographie (repérable). Les tribus furent séparées et chacune reçut des institutions : rites, coutumes, loi. C’en était fini de la fantaisie fabuleuse et magique de l’Âge d’Or.


APOLLON ou LE MOÏSE GREC.

Comme Lucifer, Prométhée, Apollon joua avec le Feu en IMPOSANT : (géométrie, ordonnancement, mental ou ego). Apollon est le champion de l’individuation : ego ou ‘je’, le soi avec le s minuscule. Apollon comme les Yahvistes et leur shoah a le copyright de la douleur (« travailler à la sueur de son front ») : le monde entier sous la Chute ou âge du Fer gémit dans la douleur et l'Agriculture afin que l’individu poussé par Déméter enfante la vision rédemptrice…
Apollon arrive avec ses normes et ses règles à calcul pour apporter « la mesure » ou « science », soit renforcer le mental, l’ego ou ‘je’, pour soi-disant retrouver le TOUT ; Apollon est donc avec la rédemption dans le thème de l’évolutionnisme. Le thème ou variation rédemption comprend l’outil principal : « le sauveur (de l’humanité) » ou futur service d’ordre…
Avec Apollon nous entrons dans le Nouvel Ordre Mondial, et à ce propos le probable futur règne du Prince  William pourrait se placer sous l’égide d’Apollon. Voir l’intéressante page : Regard sur le prochain Super Bowl 2015 - L'avènement du Phoenix.

Symbolique Apollon c’est l’orgueil et la violence pour finir en tripatouillage de travailleurs grecs du chapeau par devenir « sagesse », une copie de l’Imhotep du Pharaon Djeser. Apollon est Dieu solaire, il symbolise bien-sûr la république des Anciens Grecs, un Moïse et ses « lois républicaines » : fondation de temples, sacrifices, cultes des Dieux, des démons et des héros, culte des morts et des tombeaux, culte des honneurs et des hommages style modernes « devoirs de mémoire » (donc ‘entrer dans l’histoire’ ou Chronologie tueuse), toute cette quincaillerie fondant l’étatisme moderne destiné à « guider le genre humain » comme le voudrait la religion de la laïcité judéo-maçonnique.
Apollon c’est le travail, le labeur qui lui permet l’acquisition de sa sagesse, d’une maîtrise de soi, de l’alliance de la passionner du mental. Ainsi sa sagesse est le produit d’une conquête, il est donc un symbole de la rédemption des religions du salut, soit l’évolutionnisme, et ne pouvait que plaire au Nouvel Ordre Mondial.
Maintenant si Apollon est vue DANS L’INSTANT, il est effectivement absence de dualité : à la fois fécondant et fécondé. En un sens le Yahvé des Yahvistes ou Hébreux fait lui aussi travail d’évolution : il passe d’un Dieu fou, criminel et violent à un Dieu rédempteur ou plutôt Fils-rédempteur comme le sens du mot CHRIST (le Soi-Instant).

RAPPEL : le JARDIN (le Paradis et le Tapis volant) est le lieu où l’on apprivoise les plantes, on dompte le Dragon, lieu où l’on apprivoise la vie consciente.

Oui, Yahvé est un Dieu criminel : « il créé les humains » !!!
La « création de l’homme » (animal et mortel) est proprement criminel, car comment peut-on créer la vie alors que celle-ci est éternité ! Alors le Yahvé est un faux Dieu et grand responsable de la CHUTE.
Le crime de Yahvé c’est d’avoir lancé la religion de l’homme : le créer « semblable à Dieu ».

Sans aller plus avant et comme déjà écrit ici, il existe bien deux humanités : l’Atlantide a été détruite par les « mauvais Atlantes », les « bons Atlantes » réussirent à s’échapper, les mauvais aussi !!! Si bien qu’aujourd’hui nous avons DEUX HUMANITÉS : les avec âme, et les sans âme ; soit l’inverse des winners-losers, les losers devenant là-dedans les winners, du moins prochainement…
La double humanité a notamment été relayée par Boris Mouravieff :
- MATIÈRE. Une génération adamique, échappant aux Archontes, donc dotée d’une âme individuelle ou un ego moins prononcé, puisque frisant l’éternité, avec capacité principale : l’altruisme, la compassion.
- ANTIMATIÈRE. Une génération pré-adamique bidouillée par les Archontes (un genre de faux Dieux), à partir de pré-humains moitié animal, sans âme, ce qui en ferait comme des robots ; des entités organiques mimant l’activité de l’âme par la nanotechnologie, et dotées d’un esprit collectif ou socialisme, et incarnées temporairement pour servir (surtout le pouvoir). Ce sont cette catégorie de « gens » que nous retrouvons aujourd’hui au pouvoir, une race qui ne pense qu’à elle et à sa survie. Ils n’ont qu’un ‘je’ mortel. C’est cette deuxième catégorie d’humains que soignent l’actuelle psychiatrie et la médecine de Big Pharma.
C’est dans cette deuxième catégorie que nous trouverons les transhumanistes de Ray Kurzweil totalement liés à la religion du Saint Fric des Couilles en Or. Ce sont ces mêmes personnes qui considèrent que la conscience réside dans le cerveau, et ne saurait exister en dehors de son support organique.
Toute l’élite matérialiste et au pouvoir sont ces prédateurs qui influencent et manipulent les masses, en y insufflant les opinions de rentabilité et de compétition, le besoin de consommation à outrance avec le recourt au Saint Fric. Ce sont ces gens qui détruisent l’humanité.
Concernant l’antimatière, ou anti-univers elle est comme « disparue »… ou alors la rencontre matière et antimatière n’a pas encore produit son Apocalypse.

Comme cette division humaine remonte au moins à l’Atlantide, de nos jours il est très complexe de décider laquelle est cette race « pré-adamique » bidouillée dépourvu d’âme, sauf à les repérer parce qu’ils sont atteint du cancer du pouvoir, mais pas seulement. Seule la réalisation du Soi-Instant permet de départager les deux catégories.
D’autre part il n’existe QU’UN ÂGE D’OR, car il ne faut pas confondre « son retour » ou un « nouvel âge d’or », ou un « âge d’or de ceci ou cela » ! Le seul Âge d’Or EST TOUJOURS LÀ puisqu’il est éternité ; les faux âge d’or naissent et meurent comme n’importe quel ego mortel. Le seul Âge d’Or est celui décrit plus haut avec ses créatures vivant dans un monde de TRANSPARENCE (totale osmose entre humains-animaux-plantes-objets, bref : osmose avec LES FORMES liée naturellement avec l'énergie libre).

Yahvé est dans la seconde catégorie décrite ci-dessus : il créé un second Adam, celui qui se prendra pour Dieu. En un sens Yahvé c’est Satan, le chef d’une race de faux Dieux (Archontes) venu de l’espace qui, grâce à leur savoir de la génétique et connaissance de l’ADN, créèrent une race d’êtres humains destinés au travail et pour des fonctions et besoins bien définis (au service des Couilles en Or).

Yahvé et ses Archontes créèrent donc ce monde d’après : là où on ne vit plus qu’entre 40 à 80 ans, c’est-à-dire les gens obsédés par le matérialisme. Des deux catégories mentionnées ci-dessus découlent les violences et drames multi-millénaires ; et de nos jours c’est Yahvé et sa société de consommation qui domine. Cette seconde race est coupé de la Nature, coupé de son origine, et jalouse à l’extrême la première catégorie : les humains à âme. Actuellement cette guerre des esprits des deux catégories fait rage, une guerre plus terrible que toutes les guerres faisant couler le sang et briser les os : la guerre psychologique avec pour finalité ce que certains appellent « Apocalypse » (là on enlève enfin le voile, tout re-devient TRANSPARENT comme à l’Origine : inné-igné, le feu volé par Prométhée et Lucifer).

Bien-Sûr les deux catégories d’humains se ressemblent extérieurement : tous sont fait de chair et de sang. Mais la deuxième catégorie possède un mental qui n’a rien à voir avec celui de la première catégorie. Cette deuxième catégorie création de Yahvé disparaîtra bientôt.

La première catégorie d’humains sont ceux qui ont une âme, sont poètes, sensibles, voyant l’ensemble, sont rêveurs et imaginatifs. La deuxième catégorie ne jurent que par la technologie, l’ordre, les lois. C’est cette deuxième catégorie qui pond de l’art conceptuel et de l’abstraction, du faux ou du virtuel, et en fond(t de) commerce au nom du « droit d’auteur ».

RAPPEL : Ce qu’on entend de nos jours par « homosexualité » comporte le mot SEXE dedans, donc il ne s’agit nullement d’Amour, mais d’amour populaire ou « normal », et aussi simple relation d’a-musement (privation des muses), au pire il s’agit de confort et protection à deux pour adhérer à cette civilisation de la consommation. Non, la Vraie Homosexualité est purement platonique, aucun contact physique, même pas un baiser sur la bouche, c’est ce que les Grecs nommaient l’Amour céleste ; c’est d’ailleurs pourquoi il pouvait exister l’Amour entre un jeune de 18 ans et un vieux de plus de 80 ans. De nos jours c’est un événement aussi rare que le Graal ! et pour nombre d’actuels gays, ce type d’Amour serait qualifié de « dégueulasse » ! (Peut-être qu’ils seraient jaloux…).
Évidemment l’Amour céleste ou Vraie Homosexualité se trouve dans tous les possibles de l’Âge d’Or, mais il éloigne aussi du Soi-Instant à cause de la dualité (un ‘unique amour’ pouvait se changer en haine… ).
Toute sa vie durant le spatio-temporel l’Homme recherche « la Femme dans toutes les femmes », et inversement pour la Femme elle recherchera « tous les hommes dans un seul Homme » (d’où d’ailleurs son expression de « mon Homme »).

Enfin, la Chute ou perte de l’Âge d’Or c’est encore et toujours LE MENTAL, car l’animal-humain développé par le Yahvé est bien plus redoutable que l’animal-naturel. Ce dernier est rarement pervers, car à la perversion il faut ajouter le mental, la « réflexion » ou « raison », et c’est là le drame avec ses guerres perpétuelles.
Je vois François Hollandouille dans la deuxième catégorie d’humains décrite plus haut. S’étant acoquiné avec les judéo-maçons spéculatifs genre Grand Orient de France, il ne peut que faire la fonction de Grand prêtre, singer le Chaman en tant que guérisseur de cette république « universelle » très malade. Alors le Hollandouille émet une communion affective que je nomme grégarisme mais qui plus « scientifiquement » se nomme « Dynamique de groupe ». Le peuple reprend en cœur les litanies et valeurs du républicanisme, scande des cris de « Charlot », bat du tambour, danse, fume je ne sais quoi de la pipe du Chaman, etc. On retrouve cette dynamique de groupe dans quelques Anciens peuples où tout le village se peint le corps, danse et chante sous la direction d’un vieux Chaman. Bref, la confiance absolue de l’un comme des autres est la même qu’entre un commerçant et ses clients ! On est en plein  dans la Magie, et le 11 janvier 2015 n’y échappait pas, tout comme le 11 septembre 2001. La Magie propre à l’Âge d’Or circule toujours, à chacun de se faire son opinion pour s’en protéger ou non…
 
Pas d’évolution ou géométrie de la ligne droite car TOUTES DIMENSIONS SONT EN PARALLÈLES, et non en séquences. Toutes dimensions en parallèles ayant la « forme » du TORE. C’est l’ÂGE D’OR : Dans une autre dimension je suis aussi beau que Luke Pasqualino et que Santiago Cabrera réunit ; c’est une autre version de moi-même, ce qui me réconforte là où j’ai échoué. Il y a quelques années j’étais Keanu Reeves puisque à l’ÂGE D’OR TOUT EST POSSIBLE… Tout est en parallèle parce DANS L’INSTANT, le ici et maintenant.
TOUT est constitué de « petits grains », c’est leur agencement qui détermine ce que nous sommes (la forme que nous sommes) et pas la forme d’une plante ou d’un coquillage ; mais à l’Âge d’Or on pouvait changer de forme comme on change de slip, comme décrit plus haut. Mais il y a mieux, TOUT SE RÉPÈTE, SE DOUBLE… Bien-sûr NOTRE Univers bouge puisque TOUT bouge tout le temps, c’est pour cela que certains parlent « d’Univers en expansion ».
Depuis la nuit des temps l’Alchimie dit que TOUT EST DANS TOUT, donc il y a un univers ou une dimension à par exemple trois millimètres du clavier de mon ordinateur, ou que j’en est un dans la bouche. C’est ça l’Âge d’Or : une existence en plusieurs endroits et dans l’Instant (on parle de PROBABILITÉ, JUSQU’À CE QU’ON S’Y INTÉRESSE : ainsi un observateur va donner naissance au « temps » qui n’existera que parce qu’il y a cet observateur). Tout est donc dans la tête de cet observateur, et si une communauté est d’accord avec cette opinion, alors elle aussi aura inventé le « temps » (les probabilités deviennent une « réalité »). Ainsi cela s’applique absolument à tout. En fait, Erwin Schrödinger à cause de son fameux chat raisonnait comme Ramana Maharshi et le Soi ou Instant : tout existe dans le mental, sinon rien n’existe. Schrödinger raisonnait comme l’Advaïta Vedanta (non-dualité). Donc les objets que font-ils lorsque personne ne les regardent ? Et bien ils vivent leur propre vie… leur propre dimension…

Comme je peux me transformer en Luke Pasqualino, je peux aussi être des milliards et milliards de copies identiques de moi-même, qui varieront selon les « dimensions » ou VIBRATIONS adéquates. C’est pourquoi le « voyage dans le temps » est une réalité technologique, comme la BALANCE entre un « objet » existant dans deux dimension ou vibrations à la fois (dans l’Instant). Et par exemple, par simple intuition, si quelque chose m’arrive dans ma vibration-dimension, une autre chose au même Instant arrivera à mon jumeau, mais pas la même chose. Cependant mon jumeau ou Luke Pasqualino pourrait bien « ne pas rester caché » en une autre dimension et venir me rejoindre…
Bref, les dimensions, ou univers-vibrations étant dans l’Instant sont comme « superposés les uns sur les autres », chaque objet étant multiplié dans chaque dimension, mais dans un univers cet objet ne pourra être vu qu’à un endroit (l’acte d’observation détruit toutes les autres possibilités), cependant les autres « réalités » sont toujours là.
Dans une vibration ou Univers, Adolphe Hitler a gagné la guerre mondiale, dans un autre ce sont les Chinois qui règnent sur le monde. Comment savoir si ces « réalités » existent si elles disparaissent dès qu’on les regarde ?
Nous détruisons le Soi-Instant en tout mesurant, en tout regardant, c’est cela la Chute liée à la « raison mesurante » comme pour se rassurer, se sécuriser. Même en éclairant un objet avec un éclairage à bougie ou électrique : c’est une forme de mesure, une observation.
 
symb_stargt.png
 
 

Dernière mise à jour : 07-02-2015 23:35

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >