Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Sécurité et changement et confort
Sécurité et changement et confort Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-02-2015 21:59

Pages vues : 2759    

Favoris : 446

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Cinéma, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lumière, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Tradition, Transformation, Vide, Volonté, Walt Disney, Yankee, Yokaï

 
serpentvigie_alerte_securiteconfort.jpg
 
 
Sécurité et changement et confort
 
 
Sécurité et changement, les deux sont du même thème, nous le vivons tous les jours de notre « modernité ». Mais Helen Keller, sourde et aveugle disait que « la sécurité est un illusion, elle n’existe pas dans la Nature ». Car sécurité veut dire PRISON, le contraire de Mouvement. Nous le vivons tous les jours et depuis des millénaires de l’étatisme cherchant obsessionnellement la « paix » (à coups de guerres !).
Chercher la paix c’est aussi chercher le confort, donc un désir personnel.
 
On voit bien ce désir sécuritaire avec la débauche technologique actuelle. Qui aurait pensé à la fin du 19è siècle au moment où le téléphone fut inventé, qu’un peu plus d’un siècle plus tard une grande partie de la population de nos jours serait accro au téléphone portable et au smartphone du matin au soir et même la nuit pour certains ?

Folie technologie va d’ailleurs avec folie de l’information : rendre informe (robotiser : tous dans la pensée unique, dans le même moule, c’est aussi ça la « paix »)

Dans le même ordre d’idée du balbutiement de la téléphonie au 19è siècle jusqu’au smartphone de nos jours, l’aventure de l’homme artificiel : Frankenstein, Prométhée moderne, héros de Mary Godwin Shelley paraissait impossible : le vivant meurt, mais l’inverse n’est pas possible. On ne peut pas créer du vivant à partir de la mort ; ce qu’enseigne aussi l’Alchimie : on ne travail pas comme les chimistes sur de la MATIÈRE DÉJÀ MORTE, c’est-à-dire artificielle. Mais comme avec les smartphone, de nos jours les Google et autres transhumants rêvent de devenir des Mary Godwin Shelley en inoculant la vie et en revivifiant des cadavres comme on inocule de nos jours le virus du Sida. Bref, pour le meilleur et pour le pire TOUT EST MOUVEMENT. Ainsi, prochainement il y aura lieu, par Vraie Sécurité, de se protéger des Frankenstein des Google et des transhumanistes qui seront une réalité (possible). Intitule d’écrire que dans tout cela la fameuse morale ou le sens du beau aura disparu. Comme depuis notre planète aura probablement subit une gigantesque débâcle humanitaire ou autres catastrophes cosmiques.

L’être humain ne comprend pas la matière, donc ne se comprend pas lui-même, aussi il sera encore et toujours un suiveur, plutôt qu’un Agent conscient et sage.
Regardez le mythe de Frankenstein renouvelant celui de Prométhée : une sorte de DÉLIVRANCE, mais surtout il se situe dans l’évolutionnisme ! Il marque l’arrivée de la « raison » comme au temps des perruques poudrées en leur « siècle des lumières ». Prométhée est le parfait symbole pour les Google et transhumanistes, si bien qu’une Couille en Or comme un des Rockefeller l’y a foutu en statue dorée devant son Rockefeller Center à New York (photo en bas de page).

La technologie c’est bien, comme la fée électricité, mais trop c’est trop et l’asservissement est bien là ; notamment avec la finalité du capitalo-socialisme préparée par les Juifs bolcheviques dès 1917 en Russie et qui se poursuit à ce hui avec l’arnaque titanesque dont la source ne pouvait être qu’en USionistan : la FED, création des Couilles en Or J.P. Morgan, W. Rockefeller, Paul Warburg des Kuhn & Loeb, avec les Frank A. Vanderlip, Charles D. Norton, etc., tous définissant en secret les grandes lignes de la futur FED : le Congrès doit voter une loi sur le « comportement des banques ». Loi qui voté en 1913 donne à ces banquiers le pouvoir de faire de la fausse monnaie ; puis ils vendront ce service à l’État fédéral US en lui facturant des intérêt ! De nos jours on appelle ça « argent-dette ». L’impôt sur le revenu est créé la même année en 1913, et couvre le montant des intérêts bancaires. Ce système découle d’ailleurs de Karl Marx : « pour obtenir le contrôle total, deux ingrédients sont essentiels : une banque centrale, et un impôt progressif, pour que les gens ne s’en rendent pas compte ». Voilà le départ du capitalo-socialisme !!!

Les premiers faux monnayeurs au monde sont donc les grandes banques. De plus ces Couilles en Or fabriquent de la monnaie tels les Alchimistes du Moyen-Âge et comme eux sont inattaquables tant ils ne figurent jamais dans les classements des types les plus riches du monde. Comme un Alchimiste, qui pourrait chiffrer sa richesse et celle des Couilles en Or ? Puisque comme les Alchimistes ils fabriquent de l’OR ?
D’ailleurs le congressiste Lawrence Patton McDonald disait : « Le but des Rockefeller er de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique combinant le supercapitalisme et le communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle… Est-ce que j’entends par là qu’il s’agit d’une conspiration ? Oui, en effet. Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique ». McDonald fut tué dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines.
À cela chez nous en France il ne faut pas oublier un Georges Pompidou de chez Rothschild qui imite la FED par une loi scélérate (comme nombre, sinon toutes lois) comme quoi la France abandonne sa création monétaire au profit des Couilles en Or. Ainsi la France découvre le chômage… et jusqu’à aujourd’hui.

Le Prométhée devant chez les Rockefeller symbolise la pensée prévoyante ! Bref, nous sommes à fond dans la religion du Saint Fric et dans l’un de ses Vatican.
Prométhée c’est la « raison » chère aux perruques poudrées qui veulent être à l’égale des Dieux : les fameuses lumières, ravire aux Dieux quelques étincelles de lumière ! C’est donc rechercher l’Esprit ou le divin à des fins égoïstes de possession comme tout ce qui se fait à ce hui. Comme au « siècle des lumières », le feu dérobé par Prométhée symbolise le mental ou ego réduit à n’être qu’un confort, une sécurité, une satisfaction contraire à l’évolution, contraire au progrès. C’est un déchaînement des désirs terrestres et par là même UN EMPRISONNEMENT.

Pour Gaston Bachelard, le mythe de Prométhée illustre la volonté humaine d’intellectualité, donc de la raison ; mais plutôt de la déraison ou folie humaine : LE CHAOS HUMAIN.
Prométhée est l’humain qui veut péter plus haut que son cul : quand il aura tout détruit ici-bas et qu’il n’y aura plus rien à casser, ou qu’il aura coupé la branche sur laquelle il repose, il aura l’air con ! C’est-à-dire que l’humain sera toujours obligé de courir derrière les conséquences de ses actes, comme le sens négatif de l’Ouroboros qui mange sa queue et se bouffe ainsi lui-même.

Sécurité et changement, cela rejoint évidemment l’intelligence artificielle, qui là impose de sérieuses règles éthiques comme jamais auparavant dans toute l’histoire des 10.000 ans de cette voie de l’Agriculture ! Mais alors, des règles mondialistes ? Établies par une machine mondialiste du Nouvel Ordre Mondial comme les Nations Unies ? Et nous devrions respecter ces règles sous peine de devenir des Prométhée au foie rongé ? Ainsi nous voyons que le problème est dramatique et ne peut être résolu que par l’universel « Connais-toi toi-même » ou réalisation du Soi-Instant ; soit : ÊTRE AUTONOME, savoir regarder, écouter et voir par soi-même ; alors il n’y aura plus besoin de machine « Nations Unies ».

Même problème dramatique avec les ondes électromagnétiques en folie avec encore les smartphones et autres réseaux en folie. Bien-sûr il y a du confort, du sécuritaire ou avantage considérable, mais nous ne saurons que beaucoup plus tard comment la cervelle et le mental des individus du futur ont été impactés par ces expositions si intensives à ces appareils de toutes sortes qui rapportent tant aux Couilles en Or (problème de l’offre et de la demande ou créer la demande) ; à cela s’ajoutera les conséquences pour le mental et l’émotionnel collectif du globe terrestre.

Je pense qu’il n’y a pas pire erreur de dire que la technologie a « révolutionné » notre mode de vie : on ne peut absolument pas comparer la vie des gens réglée sur la lumière solaire et s’éclairant un court moment à la bougie, et de nos jours où la fée électricité nous dispense sa lumière 24 heures sur 24 et sept jours sur sept (sauf cas de cataclysme ou guerres). Même chose en médecine, pas question de comparer qu’il n’y avait pas d’anesthésie autrefois et qu’il y en a maintenant pour opérer sans souffrir ; toute comparaison est absurde, de même que comparer les durées de vie il y a cent cinquante ans et maintenant !!! Toute comparaison de « modernité » est une vision typiquement évolutionniste.

Les générations prochaines qui grandissent avec le tout à l’égout, pardon, le tout en réseau, comment est-ce qu’elle vont manipuler l’information et de quelle manière sera influencée leur relation avec la « réalité environnante ? ». Quel sera l’impact sur leurs cerveaux et quel sera l’impact sur les processus purement mentaux tels que la pensée, la mémoire, la concentration, ou même sur les facultés supérieures telles que l’imagination, le discernement, la compassion ou la compréhension éthique, etc. ?

Ne pas oublier qu’actuellement l’Occident est sous la coupe de l’opinion YAHVISTE : Cabale, Torah, Zohar, Talmud, que chacun interprète selon son opinion ou ego, soit selon la lettre morte des méthodes rabbiniques, toute forme de confort et de sécurité. Cela peut même conduire sans sans rendre compte À LA MAGIE NOIRE (voyez le Rockefeller Center… )
 
 
Hebergeur d'image
 
 

Dernière mise à jour : 25-02-2015 22:32

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >