Accueil arrow News arrow Dernières news arrow L’Instant chemine sur le TOUT
L’Instant chemine sur le TOUT Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-03-2015 22:13

Pages vues : 2589    

Favoris : 463

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Complot, Chronologie, Cinéma, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lumière, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Occulte, Opinion, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Tradition, Transformation, Vide, Volonté, Walt Disney, Yankee, Yokaï

 
frise_ouro1.jpg
 
 
L’Instant chemine sur le TOUT
ou « Temps réversible » entre Macrocosme
et Microcosme

FAUT-IL LE VOIR POUR LE CROIRE ?
OU LE CROIRE POUR LE VOIR ?


L’Univers est un mythe (philosophie de Shrî Shankara).
 
 
Bref, nous construisons nous-mêmes notre monde, et les Couilles en Or le savent ! Car lorsque nous croyons qu’une chose est vraiment là, comme le Saint Fric, alors elle est là et ça fonctionne ! Comme l’électricité… Cela a le pouvoir de nous aimanter, de nous attacher ; nous créons le monde auquel nous répondons.
C’est ainsi qu’avant les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture, les Chasseurs-Cueilleurs inventèrent avec les animaux qu’ils chassaient et voyaient les SIGNES DU ZODIAQUES, afin de maîtriser les meilleurs cycles et moment pour bouffer ; c’était l’ère de la Mère Divine et de la FERTILITÉ que les Yahvistes ou Hébreux de l’époque détruisirent pour imposer leurs religions abrahamaniques : juive, chrétienne, musulmane, en dégommant (pour un temps seulement) le matriarcat de la Mère Primordiale en qualifiant ses représentants « d’idoles » (comme certainement les signes et animaux du Zodiaques) pour les remplacer par le patriarcat de « Dieu-le-Père ».
 
Comme tout est dans le mental, il est hautement probable que les Chasseurs-Cueilleurs connaissaient les visites « d’extraterrestres ». Ils donnèrent aux « astres » des noms rassurant d’animaux et firent de même avec les Dieux ; ce qui par la suite ne plaisait pas aux Hébreux ou Yahvistes qui voulaient un « Dieu unique » mais qui ne se privaient pas d’inventer ensuite l’HISTOIRE ou évolutionnisme, notamment avec l'idée de messianisme.

Je me sens comme l’insecte qui erre sur la vitre de ma fenêtre : DANS L’IGNORANCE. Comme l’insecte sur la vitre, je vais quelque part, sans chemin ; je suis donc un animal, un corps, dans sa dimension essentielle qui est l’IGNORANCE.
Qu’est-ce que c’est cette IGNORANCE qui est la base ici-bas chez nombre de formes de vie ?
C’est l’idéation, la représentation mentale, la logique, l’analyse ; bref, c’est tout ce qui est du travail du chapeau. Nous sommes alors pris au piège de la dualité sujet-objet ou loi de cause-effet. Le mental du vulgaire scinde alors l’unité absolue de l’expérience, de la spontanéité, en noms et formes, et considère dès lors ces projections du mental comme des objets et des êtres indépendants, parce que ce même mental pourra les « mesurer-analyser » avec ses cinq sens, et en conclura que ces formes ont leur indépendance d’existence propre.
La dualité première c’est diviser entre sujet-objet : entre moi et l’autre ; et par là-même en identification avec une seule partie de la relation : moi, il se développera les préférences en cette dualité guerrière de winner-loser ou « bon et méchant ». De là naissent les désires et les répulsions qui deviennent la base d’actions à la fois physiques et mentales (Karma). Ces actions et pensées conditionnent les individus (tendances conditionnées, qui sont les OPINIONS). Ces opinions accentuent l’attraction-répulsion en créant de nouvelles graines karmiques, et sans fin ; c’est le propre de l’évolutionnisme ou karma perpétuellement auto-entretenu, c'est le propre de l'opinion ou polémique.

RÊVE ET ÉVEIL SONT ILLUSOIRES.
En dormant on parvient à reconnaître la nature illusoire du rêve, et à l’état de veille en s’exerçant on parvient à réaliser la nature irréelle de l’état de veille. Rêve et éveil n’ont pas « d’existence propre ».
Le monde est un rêve, l’enseignement est une rêve, l’effet de nos pratiques sont des rêves ; le rêve ne cesse nulle part tant que nous ne nous sommes pas épanouis à la Fleur d’Or ou Soi-Instant éternel, le ici et maintenant. En attendant, nous continuons à nous rêver et à rêver nos vies, aussi bien dans le sommeil qu’à l’état de veille.
LA FLEUR D’OR ou GARDER LE UN (selon l’expression taoïste) ou « QUE LA FORCE SOIT AVEC TOI » : « Dans toutes les activités, dans les mille et une affaire et occupations, tu dois constamment penser au Un ; en buvant et en mangeant, pense au Un ; dans la joie, pense au Un ; dans l’affliction, pense au Un ; dans la maladie, pense au Un ; si tu marches sur l’eau ou dans le feu, pense au Un ; dans l’angoisse, pense au Un » (cité par Isabelle Robinet : Méditation Taoïste, chapitre : Le Un, « garder le Un », les Trois-Un). « Garder le Un » ou faire l’Unité de la personne humaine : « Je suis ce JE SUIS ».
« Si tu veux avoir Longue vie, garde le Un bien lumineux ; si tu penses au Un dans la faim extrême, le Un te donnera du grain ; si tu penses au Un dans la soif extrême, le Un te donnera du bouillon ». « Garder le Un » écarte les cauchemars, intimide les armées et permet de franchir mille li.

Le mental, depuis au moins les 10.000 ans, est fait pour vagabonder ; aussi si on ne sait pas maîtriser ce vagabondage, on n’est pas libre mais contrôler par nos pensée (pas besoin du système et de Big Brother pour cela).
Qu’est-ce que c’est le VAGABONDAGE, sinon celui qui erre sur le sentier… du TOUT ! Celui qui erre dans l’ignorance comme moi ou l’insecte sur la vitre de ma fenêtre.
Vagabondage et idéation évoquent donc le SENTIER, la Voie ou TAO : l’Instant se promenant sur le TOUT-TAO. Dans l’Instant toute forme et nom sont pure vacuité. C’est-à-dire qu’il n’existe pas la dualité producteur-consommateur : toute chose est telle qu’elle est (Je suis ce JE SUIS). Un Cristal ne fabrique pas de lumière : il EST, il RAYONNE. Un miroir ne sélectionne rien : il reflète, et c’est tout. Si on comprend que tout ce qui apparaît, y compris ce que depuis au minimum 10.000 ans nous nommons ‘moi’, qui n’est qu’une projection du mental, de l’ego, alors la libération est proche. Sans cette compréhension, nous restons dans le piège de la dualité sujet-objet.

Comme l’Arc-en-Ciel, le rêve peut être magnifique, mais aucun n’a de réalité, et l’Arc-en-Ciel dépend de l’emplacement de l’observateur. On ne peut pas « saisir » un Arc-en-Ciel, véritable Stargate ou Point Focal (Instant). Le rêve comme l’Arc-en-Ciel est une combinaison de conditions qui provoquent l’illusion.

Lorsque nous cessons d’exister ici-bas, ce monde des accidents que nous créons se dissout, et celui qu’habitent ceux qui restent : le monde persiste. Notre perception des choses prennent fin avec le domptage de l’ego (opinion : je suis le corps). Voici à nouveau l’exemple du Serpent et de la Corde, par Ramana Maharshi.

L’Univers est un mythe (philosophie de Shrî Shankara).
L’unique Réalité, c’est la corde qui dans la pénombre ou monde est prise pour un Serpent. Aussi pas étonnant que certains aient inventés l’électricité qui fout la « raison » partout ! Mais en inverse : la lumière est devenue pénombre !!!.

On voit dans la pénombre une corde, et on la confond avec un Serpent. Ce soit disant Serpent semble réel, mais son existence est purement illusoire. Car dès que l’existence de la corde est reconnue, l’illusion du Serpent est détruite une fois pour toutes.
Le monde est donc un mythe. « Mais même en l’ayant compris, le monde continue à se manifester. Il faut donc le voir comme étant le brahman [Absolu, Suprême] et non séparé du brahman » (R. Maharshi, entretien 316).
Le karma est les fruits récoltés selon les semences du passé (évolutionnisme ou idéation de A vers B). Il permet aux tendances intérieures latentes de se manifester sous la forme du monde matériel « et d’intérioriser ce monde matériel encore sous formes de tendances intérieures subtils. Ce pouvoir appelé mental sur le plan subtil et cerveau sur le plan physique. Ce mental ou cerveau sert à l’Être éternel comme un verre grossissant, à travers lequel apparaît comme l’Univers. En état de veille et de rêve, le mental est tourné vers l’extérieur et dans le sommeil profond il est tourné vers l’intérieur. L’Être Suprême prend, par l’intermédiaire du mental, l’apparence de la diversité en état de veille et de rêve, tandis qu’il reste replié sur lui-même dans le soleil profond, d’évanouissement, etc. Par conséquent, vous êtes toujours CELA et ne pouvez pas être autrement. Quels que soient les changements, le même Être unique reste toujours vous-même ; il n’existe rien en dehors de vous-même ». (Ramana Maharshi, entretien 323).

L’Univers est un mythe, donc quelque chose de mortel, surtout si on lui donne une naissance comme le « Big Bang » qui implique nécessairement une mort ! L’Univers est un mythe, donc inutile de rechercher quelque chose de temporaire !!! Si CET Univers est né, il doit mourir, ce qui implique UNE RE-NAISSANCE, puis UNE MORT, et ainsi de suite ! Donc si l’Univers n’est pas un mythe, il ne doit pas avoir de naissance : IL EST, tout simplement. Ainsi ceux qui comme cet abbé Georges Lemaître inventent une « naissance à l’Univers » sont tout simplement, au pire des criminels, et au mieux des ignorants dopés aux religions : ils ne savent même pas s’ils sont nés ! Naissance et mort entre dans l’évolutionnisme de cause-effet ou karma.

EN RÉSUMÉ : Le Soi-Instant est l’ÂGE D’OR, toujours présent, dans et autour du temps du monde des accidents et de l’histoire. Le Grand Temps ou Âge d’Or gouverne le temps géométrique ou historique et sa Chronologie tueuse. Le Grand Temps a été estompé momentanément depuis les 10.000 ans de l’actuelle voie de l’Agriculture, mais ce temps des sociétés citadines et de leurs « citoyens » touche à sa fin, et l’imaginaire triomphera sur la « raison » du siècle des perruques poudrées, et surtout triomphera sur cette horrible invention du « social » terriblement trompeur remontant immanquablement à la Renaissance et à son « humanisme », avec les Galilée & Cie et triomphe du corps ou formes…
Enfin, ne pas oublier cette dualité primordiale issue des origines de la Vraie Astrologie, celle des Astres et non des saisons : EN HAUT COMME EN BAS, ET L’INVERSE. Et pas de messianisme, pas d’évolutionnisme, pas de convention de mots/maux ou formes en forme de grégarisme, seul le ici et maintenant est réel. Il n’y a pas « d’Adam ayant donné des noms aux choses ».
 
 

Dernière mise à jour : 06-03-2015 22:41

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >