Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Citoyens ou classe sociale des PURS
Citoyens ou classe sociale des PURS Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 21-05-2015 23:27

Pages vues : 2704    

Favoris : 408

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Assassiner, Banques, Bombes, Bourgeois, Cacapitalistes, Chaos, Communisme, Complot, Chronologie, Cinéma, Crottasocialistes, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Dualité, Dynamite, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Forêt, France, Gadlu, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Haine, Hébreux, Homéopathie, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lumière, Maffia, Magie, Manipulation, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Obnos, Occulte, Oligarchie, Opinion, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, Renseignement, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Spirale, Spirolution, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tétéphone, Thermodynamite, Touta, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Vide, Volonté, Walt Disney, Yahvé, Yankee, Yokaï

 
frise_ouro1.jpg
 
 
Citoyens ou classe sociale des PURS
soit la classe des bourgeois qui chient droit
dans les égouts cachés selon leurs
normes compas-équerres tout aussi caché
mais qui au grand jour distillent partout
les mauvaises odeur de leur finance internationale


La classe sociale des purs contre les impurs ou « terroristes ».
Tant qu’existera ce genre de dualité, ce sera la guerre permanente.
 
 
Depuis au minimum les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture, l’humain depuis le ventre de sa mère est un schizophrène déchiré entre le pur et l’impur. C’est particulièrement flagrant dans toutes religions, surtout en Occident avec le mythe du nombre 666 !!! Alors que le chiffre 6 est la base de la Nature : on le retrouve partout !
En plaisantant, avec la mode PMA-GPA et les bébés éprouvettes et autres traficotages, peut-être que le futur bébé sera un entier !
 
L’Ancien Testament des Hébreux est un modèle de schizophrénie ! Notamment à propos du 6 qui est ambivalent, donc à tendance « schizophrène ». Dans la suite de l’Ancien Testament, l’Apocalypse, le 6 c’est le « terroriste » de l’époque. RAPPEL : l’étoile à 6 branches, comme celle formée du triangle pointe en haut et du triangle pointe en bas, symbolise le macrocosme ou l’être humain universel.
Le chiffre 6 pourrait symboliser la manifestation ou spatio-temporel (création du monde en 6 jours… ). Je passe, tant il y a de documents et d’ergoteries autour de ce chiffre…

Cette classe de l’après 1789 qui est coincé dans le républicanisme se croit « pur ». C’est la classe des bourgeois, les habitants des bourgs ou des cités : les CITOYENS, ceux qui chient droit où on leur dit de faire, comme les chiens dans le caniveaux parisiens, les bourgeois chient dans les trous qui partent dans les égouts qui se jettent en Enfer !
Les bourgeois chient droit à la mode judéo-maçonnique parce qu’il sont de nature CONSTIPÉS : ils sont toujours après la GROSSE COMMISSION ; ils vendent toujours aux pauvres le resserrement (des viscères) pour être à égalité avec eux. Car c’est bien connu, les pauvres ne font pas là où on leur dit de faire ! Pensez-donc ! Il a fallu attendre 1939 pour que la dernière voiture voyageurs de chemin de fer sans W.C. soit retiré de la circulation. Cela en dit long sur la norme compas-équerre du « resserrement » des viscères. Et pire pour les femmes : les « chalets de nécessités » ou plus vulgairement les chiottes publiques n’étaient construites tout au long de l’industrialisation au 19è siècle que pour les hommes ! Notez que pas une femme n’avait son mot à dire sur l’organisation sanitaire et des toilettes publiques à Paris !!! Pour ces bourgeois, les dames devaient « se retenir » selon le principe de « la bonne éducation » dispensée dans tous pensionnats du 19è siècle. Quant aux femmes pauvres, les jupes longues facilitaient heureusement beaucoup de choses, surtout grâce au pantalon fendu !

Ces « chalets de nécessités » qui faisaient la joie des gays de l’époque, comme par exemple en 1889 un gay maître-chanteur qui étreignait les becs-de-gaz dans les vespasiennes (les tasses) où il opérait ! Pensez-donc ! De la lumière dans les urinoirs (urine-noire) ! Cela va troubler plus d’un de ces hommes de l’ombre et des jeunes gens. Les pères la pudeurs sont là, et la « civilisation » aussi qui engendre tous ces vices.

Voici un perle de « valeur républicaine » au 19è siècle, par un certain Léon Bourgeois (qui porte bien son nom) et qui ne pouvait être que membre du Grand Orient de France, et bien-sûr un Prix du dynamiteur Nobel :

Les lieux d’aisance de la république au temps du sabre et du goupillon (avant le machin ONU).
La « défense sanitaire » semblait aussi importent que « la défense du pays » (il fallait éduquer les prolétaires à chier correctement avec des « profs francs-maçons » de chez Abraham).
« Les mesures sanitaires sont conformes à la justice, car elles ne sont appliquées à un citoyen qu’autant qu’elles sont nécessaires pour défendre contre lui la santé et la vie des autres citoyens. Elles sont conformes aux principes de la démocratie républicaine, car elles profitent avant tout aux petits, aux faibles et aux malheureux. Elles répondent enfin aux nécessités du patriotisme, car elles ont pour but et pour effet de conserver et d’accroître ce capital humain dont la moindre parcelle ne peut être perdue sans une atteinte à la sécurité nationale et à la grandeur de la patrie ».
On peut reconnaitre là le lyrisme typique de cette nouvelle franc-maçonnerie spéculative née en 1717… à Londres…
On s’approche des socialos à la Jules Guesde imbibés de Marx  et jusqu’à nos jours. Un Karl Marx effaré par le « marxisme à la française » qui aurait dit « Ce qu'il y a de certain, c'est que moi je ne suis pas marxiste ». Marx sentait les divisions et le système des ismes arriver.  

Le pur et l’impur à nos jours : le pur serait l’Empire USionistan qui se dit pur comme se dit pur la « démocratie » et la république ; en dehors d’eux c’est l’impur, car qui fabrique le terrorisme, sinon l’étatisme !
On le voit en ce moment : L’EMPIRE USIONISTAN est gravement malade, comme un organisme ou une société, ou une culture se caractérisant par l’affaiblissement des centres de coordination et la tendance des parties à agir indépendamment, individuellement, comme le fait l’Occident qui ignore l’intérêt supérieur de l’ensemble ou à tenter de lui imposer ses lois. Aussi tout parti politique, toute religion, toute science, toute économie tend à imposer ses lois à l’ensemble. Ainsi tout « parti », tout « isme » est un genre de dictature qui prive d’autonomie, donc de liberté.

Prochainement : la dualité du pur et de l’impur ou des carreaux noirs et blancs du dallage des loges maçonniques va disparaître : seul demeurera :
- VICTOIRE LUCIFÉRIENNE : Ou bien la victoire du monde luciférien (USionistan et son « Royaume de Dieu (juif) sur Terre », et pour 1000 ans en forme d’évolution STATIQUE, ARTIFICIELLE à la transhumanisme des Google & Cie car affectant les trois Règnes : Minéral, Végétal, Animal
- VICTOIRE DIVINE : Ou bien l’Unité Originelle, et pour l’éternité.

Comprendre que aussi bien le monde luciférien que le monde divin ont la MÊME ORIGINE. Le monde luciférien dans lequel nous sommes plongés et la conséquence de la Faille ou Chute. Les deux mondes ont la même « Harmonique » dans le monde des accidents ou spatio-temporel.
Depuis au moins 10.000 ans l’Origine est oublié, comme perdu, d’où l’inharmonique qui surgit suscitant une « attraction contraire à l’Impulsion première », créant par cela même le monde anti-Nature avec sa dualité anti-Nature parasitaire, polluante, en aucune façon comparable à la dualité Involution-Évolution ; cette dualité parasitaire est bien-sûr le pur et l’impur ou le Bien et le Mal.

Dans le Bien va se jouer la Balance du résultat de la Partie Divine :
- Ou le monde des accidents s’exprime dans la cacophonie et c’est Lucifer qui règne, et pour longtemps.
- Ou le Centrum Centri, le Tao, la Vérité, etc. selon le point de vue de chacun s’exprime dans son Harmonique, et Lucifer sera digéré en ultime Instant dans la Force Première et le Mal ou anti-Création seront anéantie et annihilés à jamais. C’est-à-dire qu’il n’y a pas d’évolution, TOUT EST DÉJÀ EN PLACE.

Ainsi le Mal peut être digéré et annihilé à jamais (il ne ressort pas sous forme de merde !)
Lucifer n’a de pouvoir que dans le REFLET ou dernier terme de la Manifestation (Création), ce qu’on appelle aussi le Plan du Fils (Christ ou Image de Dieu, et aussi le Centrum Centri).
Lucifer est responsable de la cacophonie actuelle et de la destruction de la Nature (celle de l’humain et de la planète) que dans ce monde des accidents, le reste lui est fermé. Notre monde des accidents est un labo-oratoire : à la fois la Chute ou Abîme et la Retrouvaille de l’Origine ou notre état naturel de Félicité.
Si le monde luciférien triomphe, toute ouverture et évolution vers les Mondes libres serait interrompue et c’est là que sera procréé une évolution statique, fausse, dans le Minéral, Végétal et Animal. C’est pourquoi pour tous il est préférable de se « réveiller », ou simplement VEILLER afin de connaître de plus en plus les mécanismes et possibilités d’action du Monde luciférien, ses dangers et aussi ses limites certaines, donc aussi lutter contre une certaine judéo-maçonnerie spéculative qui trafique la politique en douce comme le Grand Orient de France, et mettre à sa juste place le Bien qui est la base sur lequel le Plan Divin se joue, et par lequel il y aura soit la Victoire Divine, ou la Victoire Luciférienne.

Comme déjà écrit, le pur et l’impur est à la base de toutes religions. Même certains animaux manifestent une crainte pouvant aller jusqu’à un certain degré de panique vis-à-vis du cadavre d’un animal de même espèce. Donc la dualité pur impure va jusqu’à la mort, considérée dans certains coins du globe comme « impure » : guérir du deuil comme pour éliminer les « miasmes infectieux » atteignant les sources de la vie, alors que des cadavres de Saints ne pourrissent pas.

L’être humain actuel naît schizophrène : dés le départ dans le ventre de la Mère nous sommes fait de tout l’Univers entier, alors va naître la dualité même avant de sortir du ventre de la Mère. Une dualité en forme de bipolarité de personnalisation-dépersonnalisation. « Dépersonnalisation » d’un représentant interne de l’objet de la pulsion qui, de toute éternité, existe en nous, du seule faits que nous sommes faits de tous les objets du monde, et qui se projette, s’hallucine sur l’objet extérieur » écrit le psychiatre Pierre Solié, dans : Médecines initiatiques, aux sources des psychothérapies.

Comme le symbole est double (négatif-positif) l’être humain est aussi double ET CHERCHE SON AUTRE MOITIÉ POUR FAIRE UN ENSEMBLE (c’est ce que les Chrétiens nomment « mariage »).
Ainsi ce monde est bien celui des accidents : tous objet du monde : plante, animal, pierre, arbre, fleur, n’importe quel espace, n’import quel temps, est susceptible de devenir dépositaire du SACRÉ (hiérophanie). Mais à partir où un objet extérieur (du monde) est investi d’un pouvoir, il suscite des sentiments d’effroi, ou de fascination et de vénération. D’où d’ailleurs les éclairs laissé par un « Dieu en colère ».

TOUT EST SYMBOLE ET TOUT EST DOUBLE, donc pur et impur, désir et répulsion, fascination et effroi, amour et haine. Il est le siège même de l’ambivalence comme inhérent à la nature originelle (après la Fracture ou Chute comme indiqué plus haut). Une ambivalence, une dualité en Bon et Mauvais.
Le nouveau-né est schizophrène : frustration imposée au nourrisson émergeant de son Paradis intra-utérin par la Chute ou naissante : le nourrisson arrive dans le monde des accidents où tout est à craindre. Il découvre le sein maternel, puis le visage de sa mère qu’il ne pouvait pas voir étant dans le ventre. Il va les prendre pour des « mauvais objets » (sein et visage) ; mais arrive l’ambivalence, car le sein c’est la bouffe et le visage c’est le confort et la sécurité, alors c’est « bons objets ».
Pour le nourrisson sein et visage de la mère c’est la « bombe atomique », ou quelque chose de totalement sacré.

Symbole = objet interne avec sens de pulsion de destruction, ou d’amour.
Symbole = objet externe avec sein et visage c’est la Mère en totalité ou sa représentation mentale qui est un objet extérieur.
Au début de la vie l’objet interne l’emporte sur les représentations du monde.
bons et mauvais objets sont donc la traduction de l’ambivalence originelle de l’être humain.
Ainsi à l’origine la perception du monde est hallucinatoire. L’objet extérieur « réel » est « poreux », très subjectif avant de soi-disant devenir « objectif » ou rationnelle. Cette perception pré-rationnelle est déjà un REFLET (on parle aussi d’animisme).

Bref, sein et Mère ne sont ni « bon » ni « mauvais ». ILS SONT, un point c’est tout ! Évidemment, le problème dans ce monde Luciférien est que vivent de mauvaises personnes, ou laides, ou déjà malades… qui peuvent faire peur ou donner un mauvais départ dans la vie du nourrisson. Alors avec des nations ça prend des proportions gargantuesques !!!

Dépasser le pur et l’impur, dépasser l’Alpha et Oméga ou Noosphère à la Teilhard de Chardin, dépasser la relativité, la continuité ou évolution, la pérénnité, pour aller au contraire : VIE ÉTERNELLE, RENOUVELLEMENT GRANDISSANT CONTINUELLEMENT (Stargate).
Dans l’Éternité, plus d’élan, plus de repousser ou de retenir. TOUT EST DÉJOUÉ, TOUT EST.
La dualité c’est la guerre permanente, la prison et l’esclavage, la souffrance, la tyrannie de l’opinion et les polémiques sans fin.
Quelle lassitude, quel Ouroboros tout ce qui a un commencement et une fin ! surtout à la Aristote…
 
 

Dernière mise à jour : 21-05-2015 23:50

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >