Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Évolutionnisme ou instinct de survie
Évolutionnisme ou instinct de survie Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-08-2015 22:29

Pages vues : 2948    

Favoris : 417

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Assassiner, Banques, Bombes, Bourgeois, Cacapitalistes, Chaos, Communisme, Complot, Chronologie, Cinéma, Crottasocialistes, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Dualité, Dynamite, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Forêt, France, Gadlu, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Haine, Hébreux, Homéopathie, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Internet, Itri, Jardin, Jérusalemisation, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Maffia, Magie, Manipulation, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Musiques, Nature, Obnos, Occulte, Oligarchie, Opinion, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Qbit, Religions, Renseignement, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Spirale, Spirolution, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tétéphone, Tétévision, Thermodynamite, Touta, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Vide, Volonté, Walt Disney, Yahvé, Yankee, Yokaï

 
gourde_armee_france_survie.png
 
 
Évolutionnisme ou instinct de survie
Survie : vif
Moteur principal ici-bas
et plus particulièrement des Hébreux-Juifs
les inventeurs de l’évolutionnisme ou histoire
les inventeurs du matérialisme ou commerce
les TRAVAILLEURS DU CHAPEAU OU
CONSCIENCE ANALYTIQUE ou INQUISITION-CENSURE-LOI
Les Hébreux sont les maîtres de la Loi, donc de
la conscience analytique ou mental
dépendant des 5 sens.
 
 
Premier commerce crédit-crédo-banques : le rachat des péchés des humains.
Quelle est la source de cette opinion ?
Qui attend la marchandise « messie » ?
Qui prie pour les non élus et que c’est tout confort ?
Qui nous propose des assurances sur tout et nous promet l’immortalité ?


Voir aussi les pages :
- Mal absolu présent : la finance internationale
- Monde hyper matérialiste juif

Hébreux inventeurs de l’évolutionnisme ou histoire : événements entre un point A et un point B. Le commerce et ses maîtres Hébreux-Juifs est de l’histoire, de l’évolutionnisme, du réseaux ou liaisons entre Espagne, Syrie, Égypte, Perse, à l’époque de l’éruption du Vésuve.
 
ÉVOLUTIONNISME-HISTOIRE : par exemple chez nous en France, les pauvres peuples dit Gaulois n’ont pour ainsi dire pas laissé d’histoire, idem pour les Goths et les Vandales ; mais alors les Juifs eux inventent l’histoire : partout où ils passent ils laissent des traces de leur « puissance », de leur obstination mâtinée de foi, de leur mode de vie et langue. Partout où ils passent ils vont survivre dans les « interstices des empires » comme écrit J. Attali cité ci-dessous. Préserver l’essentiel de leur culture et l’adaptant sans cesse aux exigences de nouveaux lieux d’exil. C’est un pur exemple d’évolutionnisme donné par un « petit peuple », comme dirait le rabbin Ron Chaya, peuple fait de paysans, de marchands, d’artisans, de commerçants, de financiers, de lettrés, mêlés aux principaux événements du monde. Une population constituée en réseaux culturels et surtout commerciaux pour essayer d’apporter la paix sur Terre. Hélas, ça se retourne contre eux… Eux seuls, après 4000 ans, peuvent se sortir du marais… Je crois qu’il y arriveront… à la fin des temps… Une « fin des temps » qu’eux seuls fabriqueront !

Des Hébreux-Juifs « souvent lettrés et marchands à la fois, en général pauvres, confinés dans les charges les plus risquées et les moins populaires, détestés pour les services rendus et leur entêtement à ne pas se convertir… Souvent martyrs, presque toujours solidaires [réseaux], ils survivent en transmettant de génération en génération leur héritage culturel. Jalons oubliés sans lesquels maints aspects du monde d’aujourd’hui resteraient incompréhensibles », écrit Jacques Attali dans : Les Juifs, le monde et l’argent.

Survie, persécution, exile, tous super moteurs pour mettre sur pied le premier réseau international de nomades, et par conséquence la future économie mondiale actuelle : rien ne circule mieux que l'argent. La Shoah résume bien ce super moteur, qui va devenir la fabrication du chaos humain nécessaire à la venue du messie juif ou super Bonux, SUPER CAROTTE (financière).
L’argent devient le moteur principal des Yahvistes ou Hébreux.
Devenir ou être Juif apporte le double bénéfice d’un socialisme modèle famille et d’un réseau commerciale unique, autre famille qui deviendra mondiale ! et formera le Nouvel Ordre Mondial. C’est pour cela que les Juifs ne pouvaient qu’adhérer et former cette nouvelle franc-maçonnerie spéculative qui ne pouvait que naître chez des Protestants, à Londres, en 1717, et pas en Allemagne, ou en Italie, etc… ou dans un pays catholique !
Les Juifs sont maîtres en réseaux, voyez Facebook, qui ne pouvait pas être fondé par un Belge, ou un Chrétien Italien !

Instinct de survie, les Juifs ont les réseaux dans le sang. De plus, avec les deux destructions de leur temple, ils inaugurent un autre modèle de consensus : LA SYNAGOGUE, une solidarité plus nécessaire que jamais, qui remplacera les sacrifices et « permettra à elle seule d’assurer l’expiation des péchés ». Les Synagogues ne reproduisent pas les temples en plus petits, elles doivent rester simples.
Autre substitution au temples : LE LIVRE « lieu de rassemblement du peuple ». De là va apparaître la culture rabbinique et la Mishna : codes, lois, économie, etc. genre « droits de l’homme » avant l’heure. La Mishna formera plus tard tard le Talmud de Jérusalem. Simultanément s’élaborera le Talmud de Babylone, rédigé par une communauté riche, et qui va circuler dans toutes les communautés.

« Dans ce monde brutal, régi par les rapports de force, la monnaie apparaît peu à peu comme une forme supérieure d’organisation des relations humaines permettant de régler sans violence tous les conflits, y compris d’ordre religieux », écrit J. Attali, faisant ainsi de l’argent une véritable religion : relier, accorder les humains entre eux.
Attali précise que : « Les auteurs du Talmud, pour la plupart marchands eux-mêmes, sont souvent des experts en économie ; leurs jugements sont d’une rare finesse théorique, et même d’une grande modernité ». Eh oh, Jacques, arrête ton char !
Werner Sombart de préciser que ces rabbins du Talmud résonnaient comme s’ils avaient lu Karl Marx, ou comme s’ils avaient exercé pendant des années les fonctions d’agents de change à Wall Street !

À la différence des Chrétiens, les Juifs aiment l’argent, la richesse reste bienvenue, puisque « Dieu a donné la terre aux humains pour qu’ils la mettent en valeur ». Nous y voilà : LA FAMEUSE VALEUR, LA MACHINE ARGENT à transformer le sacré en profane ; la machine a acheter les guerres et la violence pour les transformer en paix (qui bien-sûr donnera l’effet contraire) ; machine qui deviendra une religion destinée à organiser la solidarité à coups de fric, soi-disant pour « servir Dieu ». On est en plein business, comme la prière qui « achète » un service.
Pour les Juifs la richesse est nécessaire à la vie des réseaux. Selon Attali, le Talmud ne condamne pas les riches mais ne glorifie pas les pauvres :
« Mais la richesse n’est pas une récompense, c’est une charge. Le riche n’a pas à s’excuser de l’être ; il doit seulement prendre une plus grande part de responsabilités dans la gestion du monde ; aucun riche n’a le droit de se dérober à cette mission. Devenir riche n’est donc pas le signe d’une faveur divine, mais d’une devoir divin [sic], le riche n’acquiert que le privilège de pouvoir se rendre utile, de pouvoir aider les autres », écrit Attali.

Chez les Hébreux, transmutation du sacré en profane ou vulgaire.
Comme ils inventent l’histoire et l’évolutionnisme, ces faits historiques deviennent une valeur religieuse, donc on passe du profane au sacré transformé en histoire ou temps qui coule, donc à une annulation du sacré !!!
Le Christianisme suivra par ses histoires entretenues pendant plus de 2000 ans maintenant. Ces religions du Salut, ou de la Révélation-opinion valorisent le temps qui coulent ou évolution. Nous avons à faire au contraire de la spiritualité des Païens où tout est cycliques avec retour à l’Origine. Chez les Hébreux-Juifs-Moïse et chez les monothéistes la Révélation a lieu dans le temps qui coule, dans l’évolution : Moïse « reçoit la Loi » à un certain endroit et à une certaine date, donc « Dieu », Moïse et Date = TEMPS, HISTOIRE, ou chose profane sacralisé, qui en devient précieux, car il n’est plus réversible dans cette géométrie de la ligne droite, et en devient événement historique (mémoire transmissible de génération en génération comme le font les Hébreux-Juifs).
Chez les Hébreux-Juifs on est dans le In illo tempore, non seulement au commencement (Adam, Abraham, etc.) mais aussi à la fin (des temps).
Ne pas oublier que ces conceptions de la Révélation ou du Salut, le messianisme, sont l’opinion d’une longue élite religieuse qui manipulera les peuples tout au long des millénaires. Mais ces élites juives ne seront jamais en paix tant qu’il n’y aura pas de RÉCONCILIATION AVEC LES PAÏENS.
Cette conception de la Révélation, Salut ou Rédemption est criminel car ELLE EMPÊCHE TOUTE CRÉATION, ELLE FIXE : l’humain n’a aucun prise sur l’histoire qu’il fabrique, et dans un seul sens irréversible, aussi en est-il prisonnier. Alors que le Païen ou Ancien peut être fier de son mode d’existence qui lui permet d’être libre et de créer. Il est LIBRE parce qu’il peut annuler sa propre « histoire » par abolition cyclique du temps qui coule et la régénération collective (absence d’ego). Pour les Païens le temps n’est que cyclique : chaque début année est comme le « Big bang », pas d’histoire, pas de temps qui coule, ON EST DANS LES QUANTA MODERNE (fluide en paquets). L’Ancien après abolition du temps qui coule et le recouvrement de ses virtualités intactes lui permet, au seuil de chaque « vie nouvelle », une EXISTENCE CONTINUE DANS L’ÉTERNITÉ, et par là-même l’abolition du temps qui coule ou temps vulgaire. C’est d’ailleurs pour cela que l’Alchimie parle souvent de « Temps philosophique ».

RÉSUMÉ : L’Ancien est créateur de la vie ; le Moderne n’est que le créateur de l’histoire ou opinion. Les religions abrahamiques sont celles de l’humain moderne et donc de l’humain historique, de celui qui a découvert à la fois l’ego, l’opinion, et la géométrie de la ligne droite ou évolution. Ne jamais oublier qu’à l’apparition de ces religions abrahamiques, LES MIRACLES SONT DEVENUS RARES. Ce n’est pas le fait de LA religion, mais de SES ADEPTES. car le Soi ne saurait s’enfermer en un système, en un dogme extérieur décidé par une élite. De plus, ces religions abrahamiques sont celle DE L’HUMAIN DÉCHU (la Chute), c’est-à-dire que l’humain est irrémédiablement, donc diablement ! intégré à l’évolutionnisme ou histoire, et donc au « progrès-progression-croissance », où ces temps sont une fuite en avant sans espoir de retour vers le PARADIS QUI ÉTAIT SYNONYME DU CYCLE, DU RYTHME OU MUSIQUE-FRÉQUENCE.

L’argent est donc bien LE symptôme de l’évolutionnisme : l’Alliance avec Dieu ou l’argent, pas de différence pour les Hébreux-Juifs, puisque désormais l’humain « a le choix de son destin » comme l’écrit Attali ! Et il ajoute que « l’humanité a désormais un objectif : dépasser sa faute ». Là encore, horreur, horreur, horreur ! Voir la page précédente : Monde hyper matérialiste juif, partie sur Ramana Maharshi.
Les Hébreux-Juifs mettent donc EN VALEUR LE TEMPS (Attali dixit). Pour ces religions abrahamiques le temps est réel, parce qu’il a un SENS (dans tous les sens du terme !) : la Rédemption ou « fin des temps », cette Super Carotte en forme de ligne droite de Adam et sa Chute initiale jusqu’à la Rédemption finale. Un fait unique dans les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture, car le Jésus de Nazareth, superbe invention commercial du « rachat des péchés » n’a pas de périodes de soldes, il n’a lieu qu’une fois, ce n’est pas un événement réitérable comme les soldes ! Le déroulement en ligne droite de l’histoire est orienté  par un fait SINGULIER, UNE SINGULARITÉ. Ainsi le destin de l’humanité se joue en une seule fois, et une fois pour toute ! Donc une FIXATION MORTELLE !!! À moins que l’on fasse justement abstraction du temps qui coule…       

Rien que l’opinion juive de racheter la violence et les guerres par de l’argent est très étrange, et hyper dangereuse puisque comme l’écrit J. Attali, ça se retournera contre eux. Il faudra attendre un Juif-Chrétien genre Luc pour écrire (Luc 6, 35) : « Faites du bien prêtez sans rien attendre en retour », qui est une splendide définition de la gratuité.
Les Hébreux qui commercialise tout, payent des indemnités en compensation d’un dommage, donc ils ne sont pas les inventeurs du talion : le mot ta’hat (selon) ne désigne pas une vengeance mais le versement d’une indemnité en cas de dommage, écrit Attali.
Jean Chrysostome dénonce les Hébreux-Juifs comme « hostiles à Dieu », et appelle la synagogue « la maison de Satan dédié à l’idolâtrie », « le repaire des meurtriers de Dieu », ou encore « Les Juifs adorent le Diable et leur religion est une maladie ».
À la même époque, en Numidie, Augustin dénonce l’usure ou commerce uniquement de l’argent : « on doit interdire à l’argent de ‘forniquer’ », donc de produire des petits ou usure, de l’intérêt. En ce temps de Constantinople l’Église se montrait Superman, de nos jours c’est la Synagogue qui est Superman !

Pour les Chrétiens, comme pour les Grecs et Aristote, l’argent, comme le temps qui coule, ne produit pas en soi-même des richesses, il est stérile ; ainsi faire commerce de l’argent est un péché mortel, comme forniquer ou avoir une sexualité hors mariage. Pour les Chrétiens faire travailler l’argent c’est forniquer, car rien ne doit être fertile hors de ce qui est créé par Dieu. Et avec de nos jours le triomphe de la Synagogue, on le voit avec la mode du 'sexe libéré' : sites de rencontres hors mariage, théorie du genre et mise en avant de l’homosexualité qui, il y a peu, était encore considéré comme une maladie, désaffection du catholicisme depuis Vatican 2, desintégration de la famille, etc. Ainsi vont les opinions ou modes.

Les Supermen juifs inventent, en Perse, mais ce n’est pas certain, L’ARGENT ABSTRAIT : LA LETTRE DE CHANGE, qui rend la créance-croyance abstraite en la transférant à un tiers qui se charge de se la faire payer par l’emprunteur initial. Pourquoi on parle de CRÉDI-CRÉDO-CRÉANCE ? parce que ça ne peut fonctionner qu’avec LA CONFIANCE des parties, et les marchands juifs étaient les mieux placés pour en user. Par la suite les banques porteront le nom de MARCHANDS DE CONFIANCE. Pour les Juifs et les rabbins la confiance est la base de l’économie, pourtant qui dit argent dit le voler ! alors que cette confiance suppose de connaître celui qui garantit le valeur de la créance et là encore ça produit une religion : accorder, harmoniser. Ainsi, le NOM, « la répétition sont les principales valeurs, et il est recommandé de ne point l’oublier : ce sont eux qui permettent d’obtenir des fonds en cours de voyage sur simple présentation d’un telle lettre, tant et si bien que les marchands perses prennent souvent un Juif comme associé pour être couverts par la même garantie », écrit Attali.

Jacques Attali expliquant l’ARGENT BÉQUILLE DE CE MONDE écrit que l’antijudaïsme chrétien se met en place parce comme l’argent aide, l’aide est mauvaise, sale, « la haine pour celui qui prête aux autres de l’argent après leur avoir fourni son Dieu ». OH OH, JACQUES, ON EST EN PLEIN BUSINESS LÀ, TU NOUS VENDS TON DIEU DE TRIBU !
Comme les Hébreux-Juifs sont censé « aider le monde », ils vont créer la première ANPE dans la synagogue d’Alexandrie ; là on trouvera à chaque endroit bien délimité : des orfèvres, des forgerons, etc. Si bien qu’un chômeur entrant dans la synagogue reconnaissait immédiatement les membres de sa profession, qui lui procuraient du travail…

Sous Domitien, à cause de la circoncision, on commence à parler de « race juive », et pas de religion juive. De plus les Juifs sont taxés, alors beaucoup se cachent pour ne pas payer l’impôt. Sous Hadrien, la circoncision devient un crime capital, par analogie avec la castration (cette mesure vise aussi les Égyptiens de l’époque). Pour Hadrien, célèbre avec son amoureux Antinoüs, tout est prétexte d’imposer les Juifs, même un gouverneur romain du temps d’Hadrien regrette qu’on ne puisse pas taxer l’air que les Juifs respirent !

Le « Juif errant » est-il un Alchimiste ? Errant comme l’Or circulant financièrement partout, comme la diaspora est répandu partout, car l’Alchimiste est lui aussi un amoureux de l’Or, mais DE QUEL OR ? :
« C'est avec raison que je méprise et déteste cette idolâtrie de l'or et de l'argent, avec lesquelles tout s'apprécie, et qui ne servent qu'à la pompe et la vanité du monde. Quelle infamie, quelle vaine pensée vous pousse à croire que si je cache mes secrets, c'est par jalousie ? Vous-vous trompez: j'avoue être profondément attristé d'être un vagabond errant par toute la terre, comme si le Seigneur me chasserait de sa vue », écrit à 29 et 31 au chapitre 14 Eyrénée Philalèthe dans : Entrée ouverte au Palais du Roi.
Tel un « fin des tempiste » ? ou une Réalisé ? Eyrénée écrit encore : « J'attends et j'espère que dans peu d'années l'argent sera comme les ordures et que ce soutien de la bête de l'Antéchrist s'écroulera en ruines. Le peuple en est fou, et les nations insensées prennent pour Dieu ce poids inutile. En quoi cela est-il compatible avec notre rédemption prochaine, si longtemps attendue ? Lorsque les places de la nouvelle Jérusalem se couvriront d'or, lorsque ses portes scintilleront des perles fines et des pierres les plus précieuses et quand l'Arbre de Vie planté au milieu du paradis donnera ses feuilles pour la santé du genre humain ?

Pourquoi « devenir »… et à la fin de temps ? L’être a toujours été la Réalité. Il finira bien un jour par la réaliser, comme le dit R. Maharshi à l’entretien 31.
Dans l’entretien 43, Ramana Maharshi dit : Y a-t-il quelqu’un qui ne soit pas conscient de lui-même ? Chacun connaît le Soi [nôtre état naturel], et pourtant ne le connaît pas. Étrange paradoxe. Le Maharshi ajoute : « En cherchant si le mental existe ou non, on s’aperçoit qu’il n’existe pas. C’est là le contrôle du mental. Autrement, si on admet l’existence du mental et qu’on cherche à le contrôler, cela équivaut à obliger le mental à se contrôler lui-même, à l’instar d’un voleur se transformant en policier pour procéder à sa propre arrestation. De cette manière, le mental continue à subsister, mais échappe à lui-même ».

PAS BESOIN DE LUTTER CONTRE LA FINANCE JUIVE INTERNATIONALE, CAR EN MAÎTRISANT LE MENTAL, LES HÉBREUX-JUIFS SONT ASSIMILÉS, AVALÉS ET DIGÉRÉS, ET LEURS BANQUES AVEC, PARCE QU’ILS SONT LE MENTAL. Et le « domptage du mental » n’a pas besoin de « renoncer au monde », donc à l’argent des Juifs et à leur « Royaume ». Se réfugier dans un Désert ou une Forêt, ou une montagne, risque même d’augmenter sérieusement le phénomène mental : voyez l’effet sur les Hébreux-Juifs venant du Désert. Le Centre étant partout et la Circonférence nulle part, on peut réaliser le Soi ou Instant partout, en tous lieux : « Vos efforts peuvent s’accomplir dès maintenant quel que soit le milieu où vous êtes » (entretien 54). Donc pas besoin de temple, de synagogue, d’idole ou d’Alliance ou de Jérusalem céleste, de livre, d’église et autre quincaillerie.

RAPPEL : L’ARGENT EST L’IDOLE SUPRÊME.


[En références à : Les Juifs, le monde et l’argent - Histoire économique du peuple juif, de Jacques Attali ; Le mythe de l’éternel retour, de Mircea Eliade ; L’enseignement de Ramana Maharshi]
 
 

Dernière mise à jour : 01-08-2015 23:31

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >