Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les Hébreux-Juifs rois des idoles
Les Hébreux-Juifs rois des idoles Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-08-2015 20:46

Pages vues : 3270    

Favoris : 503

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Assassiner, Banques, Bombes, Bourgeois, Cacapitalistes, Chaos, Communisme, Complot, Chronologie, Cinéma, Crottasocialistes, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Dualité, Dynamite, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, Forêt, France, Gadlu, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Haine, Hébreux, Homéopathie, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Internet, Itri, Jardin, Jérusalemisation, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Maffia, Magie, Manipulation, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Musiques, Nature, Obnos, Occulte, Oligarchie, Opinion, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Qbit, Religions, Renseignement, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Spirale, Spirolution, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tétéphone, Tétévision, Thermodynamite, Touta, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Vide, Volonté, Walt Disney, Yahvé, Yankee, Yokaï

 
arche_alliance_idolatrie.jpg
 
 
Les Hébreux-Juifs rois des idoles
à commencer par l’Arche d’Alliance,
l’argent et l’IMAGE (Hollywood, la télévision,
le sport/idolâtrie)

NOMADISME = ARGENT et IMAGE-IDOLE-COLPORTAGE SUPRÊME : LA TÉTÉVISION.



Ces extraterrestres peuple élu qui achètent leur droit d’être Terriens,
alors ils vendent un Dieu « unique », des services…
 
 
Voir aussi :
- Antienne talmudique = pantalons à une jambe

Les anciens nomades et pasteurs et modernes Hébreux-Juifs, et leurs suiveurs Islam et Chrétiens en guerre depuis des millénaires contre les Païens ne se rendent pas compte que nous sommes en plein dans le règne de l’idole : LES IMAGES (HOLLYWOOD ET LES MÉDIAS), L'OPINION, L’ARGENT-RELIGION. Concernant Hollywood et ses fameuses étoiles sur le Walk of Fame, on y met même des animaux, ou des personnages de Walt Disney (Mickey au 6925 Hollywood Blvd. Donald au 6840 Hollywood Blvd.) ! Si ce n’est pas de l’idolâtrie, qu’est-ce que c’est ? Et Hollywood c’est principalement une industrie construite par des Juifs !
Le sens du mot Image a été détourné, comme celui de l’Icône ; les deux sont de nos jours devenus ICONOCLASTES ou IDOLÂTRES. L’Image ou l’Icône comme fin en soi qui triomphe partout de nos jours grâce à la débauche technologie est la pleine crise iconoclaste qui est le contraire d’une influence spirituelle.
L’Icône n’est qu’une LIAISON entre le visible et l’invisible, jamais une fin en soi, et donc toujours un OUTIL, COMME LE SONT LES DIEUX PAÏENS, LES IDÔLES ET IMAGES PAÏENNES. Tout ceci ne peut être qu’une FENÊTRE OUVERTE ENTRE LE CIEL ET LA TERRE, ET DANS LES DEUX SENS : IL Y A TOUJOURS CIRCULATION INVOLUTION-ÉVOLUTION.
 
L’ICÔNE : c’est aussi un signe de reconnaissance. Elle représente l’invisible dans le visible. Le Peintre a été choisi pour voir l’invisible.
L’Icône représente une petite image. [ICOINE, ANCONE], EIKONE en Grec Byzantin image exprimant un dogme. C’est l’image idéale.
Elle essaye de représenter le Divin, ou encore de FIXER l’Esprit dans l’image.
C’est un moteur, un outil de méditation. L’icône évoque la Russie, les terres plates, avec un HORIZON bien présent. Cela pourrait être un “ passage ”, une Porte étroite entre le CIEL et la TERRE.
C’est un labeur PHYSIQUE et SPIRITUEL.
L’icône ne représente pas qu’un sujet religieux comme le visage d’un homme Saint dans la religion Orthodoxe ; c’est un moyen d’accès avec aller et retour Ciel-Terre.

De nos jours d’idolâtrie tout azimut et de sens dénaturé de nombreuses choses et mots, avec l’Image-Idôle on est dans le règne de l’OPINION. Par exemples, on peut fabriquer une image pour provoquer une mauvaise influence : le Gitan voleur de poules. Poules aux oeufs d’Or ?! On peut aussi détruire une image avec la pratique des envoûtements, ou pratiquer la Magie en risquant de tomber dans la magie noire tant la frontière entre les deux Magies est mince, et tant le sens du mot Magie a été oublié à cause de ces mêmes Hébreux voulant tuer les Païens, mais ces Hébreux ne se génèrent par de pratiquer leur magie à travers le travail du chapeau de la Kabbale.
Le sens le plus honnête du mot Magie est donné par H.P. Blavatsky dans : Isis dévoilée, Vol.2, part.2 : « La Magie avait toujours été considérée, dans les anciens temps, comme une Science Divine, comme la Sagesse et la Connaissance de Dieu. L’Art de guérir, dans le temps d’Esculape, d’Égypte, et d’Orient avait toujours été magique ». La Magie existe depuis que l’humain existe, donc chez les Païens sur lesquels reposent les religions actuelles du Salut ou dites « révélées » (par l’opinion de quelques personnes…).

La magie superstitieuse qui s’exerce par l’abus sur des choses naturelles en vu d’obtenir ou acheter à la Nature un pouvoir, en invoquant des Démons, tombe évidemment dans l’idolâtrie !
Par contre, le Théurge, le Chamane, ne tombent pas dans l’idolâtrie.
« Tracer des cercles et brûler de l’encens sont des niaiseries et des jongleries » écrit le Médecin et Alchimiste Paracelse.

EN RÉSUMÉ : l’Icône est un Moteur, au même titre que : le paradoxe, les poisons, la fermentation, le rendre liquide et rendre solide (Solve et Coagule ou le Rebis), les portes, le hasard, le pléonasme, l’analogie, les feux, les vents. L’humour est plutôt une sécurité, un fusible et fait partie de l’Adepte.

De nos jours l’Image c’est l’HISTOIRE, le COLPORTAGE du COLPORTEUR DU RÈGNE DE L’OPINION ET DES MÉDIAS : identiques à l’ancien marchand ambulant qui vendait ses marchandises de porte en porte et en même temps « donnait des nouvelles ». Manger un fruit pour éviter de parler, car ce n’est pas si facile de s’abstenir de colporter des balivernes dans cette époque du règne de l’opinion !

Maintenant voici l’avis de Ramana Maharshi à propos des Idoles.

- Question : Devrais-je adorer une image ? N’y a-t-il aucun mal à cela ?
- Maharshi : Aussi longtemps que vous vous identifiez à votre corps, il n’y a aucun mal.
- Question : Comment échapper au cycle des naissances et des morts ?
- Maharshi : Apprenez ce que cela signifie.
- Question : Ne devrais-je pas quitter ma femme et ma famille ?
- Maharshi : En quoi vous gênent-elles ? Découvrez d’abord qui vous êtes.
(Entretien 31)

Entretien 237 : Un homme apporta une idole en argent de Subrahmanya et deux idoles en cuivre représentant Valli et Devayâna. Il confia à Shri Bhagavan [Maharshi] : « J’ai adoré ces trois idoles pendant dix ans, mais je n’ai été récompensé que par des calamités. Que dois-je faire ? Quand j’ai demandé à d’autre la cause de mes malheurs, ils ont attribué mes ennuis à la fabrication des idoles - par exemple, leur différence de métal. Est-ce vrai ?
- Maharshi : Vous ont-ils dit que le fait d’adorer était mauvais ?

Entretien 385 :
- Question : L’adoration des idoles ne semble pas bonne. Dans l’Islam on adore Dieu sans forme.
- Maharshi : Quelle est leur conception de Dieu ?
- Question : Comme étant Immanence, etc.
- Maharshi : Dieu n’est-Il pas alors doté d’attributs (saguna) ?
La forme n’est qu’un genre d’attribut parmi d’autres. On ne peut adorer Dieu sans quelques concepts [ donc des idoles, des images]. N’importe quelle bhâvanâ (contemplation) suppose un Dieu avec attributs.
De plus, à quoi peut servir la discussion de forme ou d’absence de forme de Dieu ? Demandez-vous si vous avez une forme. Alors vous comprendrez Dieu.
- Question : Je reconnais ne pas avoir de forme.
- Maharshi : D’accord. En sommeil, vous n’avez pas de forme, mais en état de veille vous vous identifiez avec une forme [et un nom]. Voyez quel est votre état réel. Par l’investigation, on comprend que celui-ci est sans forme. Et si vous reconnaissez que votre Soi est sans forme, ne devriez-vous pas concéder le même degré de connaissance à Dieu et comprendre qu’Il est, Lui aussi, sans forme ?
- Question : Mais il y a le monde créé par Dieu.
- Maharshi : Comment le monde apparaît-il ? Comment apparaissons-nous ? Connaissant cela, vous connaissez Dieu. Vous saurez s’Il est Shiva, ou Vishnou ou un autre, ou tous mis ensemble.

Dans l’entretien 386 il est question d’idole animée :
- Maharshi : Pouvez-vous donner une explication à l’animation de votre corps ? Le mouvement de l’idole est-il plus mystérieux que celui de votre corps ?
- Question : Mais un objet en métal ne peut bouger par lui-même.
- Maharshi : Le corps n’est-il pas un cadavre ? Si le cadavre se met à bouger vous considéreriez cela comme un mystère, n’est-ce pas ?

Dans l’entretien 387 Ramana Maharshi explique que la création est perçue par quelqu’un (sinon il n’y a rien ! C’est la même chose pour le temps : il n’existe que s’il y a une personne pour le voir passer !)
Donc il n’existe pas d’objet sans sujet, principe de la dualité (voir l’encadré concernant la monstruosité proférée par Jacques Attali).
« Autrement dit, les objets ne viennent pas vers vous pour vous dire qu’ils existent ; c’est vous qui dites que les objets existent. Les objets sont donc ce que celui qui les voit en fait. Ils n’ont pas d’existence indépendante du sujet [on peut leur donner vie]. Découvrez ce que vous êtes et vous comprendrez ce qu’est le monde. Voilà l’objectif des théories ».

En résumé le Judaïsme n’a pas à jouer les dictateurs, les Staline, LE PEUPLE PRÊTRE, pour imposer son idolâtrie de la non-idolâtrie. C’est du même ordre que le contre-feu pour arrêter les incendies de forêt ; mais un contre-feu est aussi un feu ! Idem pour l’athéisme du socialisme qui est une soif de l’Absolu, car il implique la non-satisfaction de cette soif par les religions établies et officielles ; c’est donc une contre-religion, comme la laïcité, et comme le contre-feu cité plus haut.
Parce que encore une fois, il n’y a pas plus idolâtres que ces Hébreux-Juifs qui déifient toutes choses, et tombent dans l’idolâtrie de toutes choses ; et avec l’instinct de survie des Hébreux-Juifs (qui récupèrent tout) et leur diaspora et nomadisme, selon le vent qui tourne, quand l’idole ne correspond plus au désir inassouvie de l’ego, alors ces mêmes Hébreux-Juifs détruisent à son tour l’idole qui ne leur convient plus, et alors c’est la Shoah : LE NÉANT DU VIDE DEVIENT TERRIFIANT. C’EST LA PANIQUE, LE FLÉAU.
Votre anti-idole c’est votre idolâtrie, votre moteur. Avec vos lois et vos livres, vous avez peur du VIDE, alors vous comblez par des systèmes à n’en plus finir. Vous comblez par vos lois parce que VOUS ADOREZ, VOUS IDOLÂTREZ VOS LIMITES, VOUS VOUS APPUYEZ SUR ELLES COMME SUR DES BÉQUILLES, et votre panique survient dans l’Instant, dans la spontanéité, parce que tout à coup vous marchez dans une ICONE où il n’y a plus d’horizon.
Jésus dit bien : « Homme de peu de Foi, pourquoi as-tu douté ? ». Mais douter, c’est oublier son Soi. Comment peut-on l’oublier, oublier de vivre ? Sinon en étant effectivement à l’état de cadavres vivants, comme de nos jours sont beaucoup de personnes qui sont tombé dans l’évolutionnisme juif et qui « évaluent les risques » comme un commerçant, un courtier évalue et calcul ses risques ! Tous des travailleurs du chapeau. C’est horrible !
« Les hommes ont des sentiments, des désirs, des appétits vitaux qui viennent de l’ego, purement subjectifs. Ensuite seulement ils cherchent à les légitimer, à leur donner une pseudo-objectivité rationnelle par ces acrobaties intellectuelles que sont les philosophismes, ou les sectarismes politiques et religieux. Le « Verbe » y perd ses droits », écrit Jean Coulonval dans : Synthèse et Temps Nouveaux.


Dans son livre : Les Juifs, le monde et l’argent, Jacques Attali écrit quelques monstruosités qui montrent son ignorance même de sa religion juive !
Il termine son livre ainsi : « Au moins, que l’histoire des Juifs, du monde et de l’argent enseigne cette leçon : tout homme a besoin des autres pour être sauvé ». Définition du grégarisme.

Première monstruosité car il considère que l’argent sauvera les humains, et que cet échange marchand qui évidemment à besoin des uns et des autres ce serait « être sauvé ». Or comme le dit Ramana Maharshi et nombre d’autres Réalisés ou Bienheureux, c’est par le seul CONNAÎTRE TOI-MÊME PAR TOI-MÊME que vient la Libération. En te reconnaissant toi-même, tu te reconnais dans l’autre, mais pas avant. « Je ne peux pas manger à votre place » disait François Michelin.

Jésus dit aussi : « Qui aime sa vie la perdra, qui perd sa vie la retrouvera en Moi », donc dans le Soi.

Jacques Attali dans son livre le termine par un discours purement mondialiste, et avec son « peuple prêtre » ou noachisme : les Juifs. Bien-sûr que les Juifs sont indispensables, ils sont intelligents, etc. etc. J’arrête là Attali étant spécialiste pour les orgueils et les médailles.

La principale monstruosité de Jacques Attali vient de cette phrase : « Mais, la différence radicale avec Dieu, qui est éternel, l’argent est précaire, volatil, réversible. Il est l’autre face de Dieu ». Déjà, il enfonce des porte ouverte avec son 'argent volatil'. Ensuite il renforce l’opinion de nombre de personnes que son Dieu est un petit Dieu de tribus (tribut), il en fait une dualité puisqu’il lui attribut DEUX FACES, donc sujet-objet ! Ce Dieu là est bien un Dieu de TRIBUS-TRIBUTS.

Pour Attali les Juifs c’est les nomades, mais les Peuples des déserts et en Russie sont aussi nomades, ils n’ont pas pour autant créer des banques etc. Les Chasseurs Cueilleurs n'ont pas créés de Banque... Il nous sort sa rengaine talmudique socialiste du « qu’il n’est de richesse qu’au service d’une éthique, que rien n’est bon qui ne soit bon pour le monde, et que le monde a tiré d’énormes bénéfices des rôles qu’il [les Juifs] leur a fait tenir en leur demandant de créer leurs moyens de vie et de payer leur droit de séjour ».
Attali fait des Hébreux-Juifs des extraterrestres qui pour devenir Terriens doivent payer, acheter, leur « droit de séjour ». C’est infâme, et reflète bien cette « religion » de la déchéance humaine et de la « Chute ». Attali fait de ses chers extraterrestres des SAUVEURS, sans qui « aucune des sociétés sédentaires n’aurait pu vivre sans nomades transportant entre elles marchandises, idées, capitaux, et osant prendre des risques intellectuels et matériels qu’aucun sédentaire n’aurait été prêt à courir ». Là encore division, dualité sédentaire-nomade. Pour Attali, « le peuple juif a joué le rôle du nomade créant des richesses pour le sédentaire ». Arrête Attali ! je vais pleurer dans ma sédentarité parisienne !

Attali associe Juifs = découvreurs. Bien-sûr, ce sont des travailleurs du chapeau par excellence : LE VAGABONDAGE MENTAL OU NOMADISME DES NEURONES ET DES SYNAPSES ! Voilà leur nomadisme premier.

Encore une fois, Attali s’inscrit en faux en prétendant le copyright juif d’un Dieu unique. Selon que seuls des nomades pouvaient inventer ça ! Peut-être à cause du désert prêtant à l’introspection, mais aussi aux MIRAGES et à L’IMAGE-IMAGINAIRE-HISTOIRE aux MYTHES. Désert ou pas, il n’est pas possible que les Chasseurs-Cueilleurs, les Païens, n’avaient pas la notion de l’Unité dans LE SACRÉ.
Je doute que la quincaillerie juive suivante : chèque, la lettre de change, le billet de banque et de nos jours la Carte bancaire ça conduise à l’introspection ! Quincaillerie ou matérialisation d’un Dieu : « abstraction, forme d’universel, bien nomade, l’argent remplit dans le domaine matériel des fonctions parallèles à celles de Dieu : comme Dieu remplace le polythéisme, l’argent se substitue au troc. Comme l’idée de Dieu, l’argent est une abstraction nomade », écrit Attali monté sur son char d’ego puisque pour lui L’ARGENT ACHÈTE LA VIOLENCE, SE SUBSTITUE AU SACRIFICE, AUX REPRÉSAILLES.
C’EST FAUX FAUX FAUX. Jamais depuis plus de 4000 ans l’argent OU L’OR MÉTAL N’A PROVOQUÉ AUTANT DE GUERRES ET DE VIOLENCES depuis ces 10.000 ans de la voie de l’Agriculture. C’est encore enfoncer des portes ouvertes d’écrire que l’argent est nomade parce qu’il circule : ‘il n’a pas d’odeur et est bien partout’. Là on retrouve le mondialisme et son Nouvel Ordre Mondial = Dieu-argent pour voyager « léger » et aller découvrir, « servir Dieu et faire le bien », donc que des choses extérieures.
Bon j’arrête là tant c’est désopilant et faux, enfin, je n’en trouve même plus de mots/maux !

Ah si, j’oubliais leurs chères technologies à ces Hébreux-Juifs à la Attali :

TÉTÉPHONE PORTABLE = JUIF
« Les nouvelles technologies de communication vont constituer un formidable outil de relation entre diaspora et communauté d’origine [sic]. Elles vont accélérer la prééminence des valeurs issues du peuple juif [un peuple ?], en généralisant à tous [ba voyons !] les conditions et les moyens du nomadisme : il n’y a rien de plus juif, dans son esprit, que le téléphone portable », écrit Super Attali. Google ne pouvait être qu’inventé par des Juifs, et surement pas par des Belges, des Italiens ou des Français !

Enfin, Attali dit lui même que les Juifs inventent le temps et par conséquence l’histoire du monde, donc ILS SONT PRISONNIERS DE L’HISTOIRE ET DU NOACHISME OU LOIS. ILS SONT PRISONNIERS DE L’ÉTATISME. Pour des nomades, il fallait le Fer/Faire !
Cela écrit, cher Jacques Attali, je ne vous en veux pas. Tout le monde peut se tromper, il ne peut y avoir qu’UNE UNIVERSALITÉ ; c’est pourquoi il vaut mieux se connaître soi-même avant de se croire « élu » à l'extérieur par l’opinion de je ne sais qui ou quoi. Et tant que vous resterez dans votre évolution en ignorant l’Involution (en fait la Trinité Rouge-Blanc-Bleu), vous ne retrouverez pas la Liberté.

Monsieur Attali, la Vraie Paix, c’est autre chose que l’absence de guerres et de violence, et cela ne s’achète pas à coups de fric ou d’opinions, et encore moins à coup de « terre promise » !

 
 

Dernière mise à jour : 12-08-2015 21:36

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >