Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Tu seras un homme mon fils - Ah Ah Ah !
Tu seras un homme mon fils - Ah Ah Ah ! Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 05-09-2015 22:58

Pages vues : 2412    

Favoris : 319

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Assassiner, Banques, Bible, Bomb, Bombes, Bourgeois, Cacapitalistes, Cesium, Chaos, Communisme, Complot, Chronologie, CIA, Cinéma, Crottasocialistes, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Drogue, Dualité, Dynamite, Eau, Église, Esprit, État, Europe, FBI, Feu, Forêt, France, Gadlu, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Haine, Hébreux, Hollywood, Homéopathie, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Internet, Itri, Jardin, Jérusalemisation, Jihad, Juifs, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Maffia, Magie, Manipulation, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Musiques, Nature, NSA, Obnos, Occulte, Oligarchie, Opinion, Or, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Qbit, Reflet, Religions, Renseignement, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Spirale, Spirolution, Supplices, Synarchie, Talfumiste, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tétéphone, Tétévision, Thermodynamite, Touta, Tradition, Transformation, Transhumanisme, URSS, USA, Vide, Volonté, Washington, Walt Disney, Yahvé, Yankee, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Tu seras un homme mon fils - Ah Ah Ah !
Avec la « théorie du genre » ça va
être difficile ! Compétition oblige !
Sauf si la petite fille décide de voler
un pénis vibrant dans un supermarché de sextoys.

Étatisme républicain ou la vie à consommer avec modération, sinon vous êtes un danger pour la république (vous lui
coûtez cher en Big pharma).
 
 
 
Il faut gazer tous les émigrés, selon le plan Rothschild-Rockefeller, pour installer moins de un milliard de Terriens sur cette planète. Sinon, bientôt tous ces émigrés envahiront nos rues et chieront partout, dans les hôpitaux, les écoles, les cinémas, les magasins, ils amèneront le crime et le bordel, la drogue puissance dix, des maladies, etc., pour chasser les Français dans les zones désertiques : les Bougnoules deviendront des Citoyens ou bourgeois, et les Citoyens deviendront des Paysans-Bougnoules. Tout est cycles.

POLITIQUE = INFANTILISATION DES PEUPLES PAR LE SENTIMENT DE MASSE, AFIN D’OBTENIR DU CONSENTEMENT EN VUE DES ÉLECTIONS.
CATHOLICISME : SENTIMENTALISME DE MASSES ET JONGLERIE DE NOMS : Église bourgeoise, Église ouvriériste, Vatican 2, Église traditionaliste, etc.
 
Oui, oui, ici en 2015 nous en sommes encore à l’éducation scolaire de l’après guerre de 1870 en France = marcher au sabre et au goupillon, avant que la judéo-maçonnerie spéculative genre Grand Orient de France ne viennent mettre ses pieds dedans. D’ailleurs, que préconise-t-elle pour ces émigrés ? Elle qui donne tant de leçon de morale ?
Tu seras un homme mon fils : tu fumeras et t’encrasseras les poumons comme un homme grâce au service militaire et aux paquets de Gauloise que l’État te fourniras gratuitement (ne fumant pas je revendais tous mes paquets le temps où je n’étais pas encore réformé). Comme les pubs aux alentours des années 1960, fumer ça faisait adulte, ça faisait « homme » (cow-boy ou big boy with big toys) ; alors aller à l’école du judéo-maçon Jules Ferry ça formait des défenseurs des « valeurs de la république », des HOMMES, soumis à la méritocratie, aux winners, école-fabrique de futurs consommateurs, donc futurs fumeurs et buveurs d’alcool (évidemment avec modération) : être un Homme ou être le meilleur (le winner).

Le pire dans l’éducation scolaire d’État est cette fabrique de la dualité enfant-adulte, identique aux winners-losers, ou aux « bons » et « méchants ». Naturellement l’âge n’est pas un barrière de l’évolutionnisme : enfants et adultes ont des contacts naturels sans la séparation enfant-adulte ; et les amitiés se développent en fonction des affinités, et non à cause des tranches d’âge.

La civilisation actuelle de compétition ou dualité winner-loser est abominable, ne fait qu’engendrer le stress, la peur, et fait le business des marchands de drogues pour combattre ce stress, cette peur. Peur et stress engendré par le winnarisme, la compétition à la Pierre de Coubertin et ses « jeux olympiques » : pas le droit à l’échec, et dès la maternelle.

Comme de tout ici-bas, l’éducation scolaire tient de l’OPINION, DE LA CROYANCE, COMME LES BANQUES ET LEUR CONFIANCE-CRÉDIT-CRÉDO. Là encore civilisation du winner : LE BIEN, aussi le terrorisme est-il devenu à la mode, il est le bouc émissaire moderne, ce n’est plus le Juif, c’est très simple ! Car tous signes ou preuves d’autres possibilités est désigné fallacieux ou déviants, comme le MAL : voyez la propagande républicaine contre le « djihadisme à l’école » et le numéro vert pour dénoncer ses petits camarades. Toujours la civilisation du winner !

Ououououoououuuuu que j’ai peurs de la menace terroriste, et maintenant de la menace des émigrés qui vont polluer nos rues, l’Europe n’a aucun moyen de les réguler et ne peut pas tous les absorber !! Police, armée et justice n’y sont pas préparés. Seul l’Empire USionistan est préparé à l’invasion d’émigrés, il est habitué avec son melting pot US avec police divers et variés pour chaque ville et chaque secteur. Le melting pot à l’américaine ne pourra pas fonctionner en vieille Europe, seul pourra fonctionner LE REJET ou absence de compassion. S’il y a « un rêve américain », il n’y a pas un « rêve européen », et c’est pire parce que l’Europe est UNE CRÉATION DES ÉTATS-UNIS (après 1945 l’Europe est territoire US et les soviets occupaient le Centre-Est de cette Europe) !!! Le chaos humain est proche et sous forme de « troisième guerre mondiale » effective (elle n’est en fait qu’une seule guerre mondiale commencée timidement en 1914)

Tout système inquisitoriale au sommet de la pyramide pour faire fermer la gueule à ceux qui s’opposeraient « au progrès », donc à l’évolutionnisme du messianisme matérialiste. Je propose de gazer les réfugiés… selon le plan eugéniste des familles Rothschild-Rockefeller & Cie pour avoir moins de un milliard de Terriens sur la planète.
Les émigrés si à la mode ces derniers temps sont le plan fabriqué, par toujours les mêmes : Wall Street, la City de Londres et ses Marchands de confiance (les banques).

Maintenant beugler qu’Allah est le plus fort, ou que Dieu est le plus fort, est aussi de la dualité winner-loser, et c’est en plus prêter une opinion à un Dieu, et pire : un grégarisme faisant des barbus qui se veulent de « vrais hommes », comme si la pilosité ça faisait plus mâle. Alors mesdames, au nom de l’égalité judéo-maçonnique, QUAND ALLEZ-VOUS VOUS FAIRE IMPLANTER DE LA BARBE, ET DES POILES SUR LES JAMBES, pour adhérer à la théorie du genre ??
Car la théorie du genre, l’égalité etc., sont des formatages de société industrielle pour être plus productifs, donc être de parfaits petits robots. L’étatisme républicain a très bien compris qu’il fallait, telle sa secte républicaine, endoctriner les enfants dès leur plus jeune âge, et c’est pire que du temps où l’Église se chargeait de l’éducation des enfants. Aujourd’hui LA MATRICE (MATRIX) C’EST L’ÉCOLE : Matrice où les multinationales, l’armée, viendront puiser leurs futurs esclaves et consommateurs (si les émigrants n'emportent pas tout).  

L’école du judéo-maçon Jules Ferry, c’est le grégarisme par excellence : mimétisme, uniforme et dictature de la mode des vêtements des marques des industries des Couilles en Or. Incroyable que les enfants déjà déglingués s’uniformisent comme ça par ces vêtements de marques. La violence commence par là ; et je me souviens de cette même violence quand au début des années 1950, dans une classe de l’école primaire de la rue Ampère à Paris, une maîtresse avait exigé des parents des protèges cahiers en plastic rouge sang qui coutait très cher, que ma mère avait remplacé par du papier rouge vernissé acheté à la papeterie marchand de journaux du coin, ce qui évidemment m’a fait passer aux yeux de la maîtresse pour un « terroriste ».
Ici en Europe, en France, la plupart des terroristes sont passés par l’école de la république ; la preuve, ma pomme, avec mes protèges cahiers en papier vernissé non conforme !!!

Alors les enfants, s’il y en a qui lisent cette page, habillez vous comme vous voulez, sans écouter vos parents, sans singer vos camarades, ne faites pas comme tout le monde ; habillez-vous en sac à patates, en emballage carton de la bouffe de supermarché… C’est vous qui serez AU TOP, c’est vous qui inventerez.

Les fabricants d’âmes que sont les écoles procèdent de la logique qui cherche les essences au travers des accidents (le monde spatio-temporel), en opérant à la façon de l’équerre à centrer qui ne peut tenir compte de toutes les lignes AB possible pour la simple raison qu’elles sont en nombre inépuisable, indéfini (ce qu’on appelle à tort l’infini, qui est de l’ordre du divin). Pas plus que l’équerre à centrer, la logique de l’école ne peut tenir compte de tous les accidents existants ou possibles dans le spatio-temporel, alors, en conséquence aucune discipline logique, aucun verbiage logique, et tous les philosophismes sont des discours se voulant logique, ne peut atteindre à la vision de l’Absolu ou Bien. L’être humain ne peut atteindre l’Absolu que si l’Esprit vient lui-même le chercher et le place au CENTRE, Centrum Centri : Lui-même, équivalent de la Réalisation du Soi-Instant.

 


« La vie est nécessairement une confrontation permanente entre les besoins, les désirs de mon âme, et l’extérieur, le monde qui affecte mes sens, dans des conflits continuels. Qui jugera ces conflits ? Si je dis que tout ce qui me plaît est bon, je n’aurai pas la Paix avec mes voisins parce que ce qui est bon pour moi ne l’est pas nécessairement pour eux [sinon c’est du colonialisme, de la démocratie]. Et si je dis que je me soumets au réel, c’est-à-dire à mes expériences objectives, je ne trouverai pas non plus la Paix parce que mes voisins vivent des expériences autres que les miennes et leurs conclusions sont différentes. Ce que le langage commun appelle OPINION, c’est l’une ou l’autre de ces deux formes de jugement, un équilibre toujours précaire entre le subjectif et l’objectif, et ce qu’on appelle « opinion publique » n’est qu’un effet statistique qu’on ne peut tenir en aucune façon pour un critère de vérité.
Ainsi donc, il est bien vrai que l’intelligence ne peut trouver une solution de Paix si elle s’en tient à cette seule forme de pensée qu’on appelle « l’opinion ». Il est parfaitement vain de rechercher une opinion « vraiment vraie », ce ne peut être qu’un mirage. Ce ne sera jamais plus que « ma vérité » alors que, je l’ai dit, le vrai ne peut être un objet de possession. La vérité, si elle est, doit nécessairement transcender le conflit du sujet et de l’objet », écrit Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux.
En complément voir la page sur le REFLET, car ce qu’on appelle l’ÊTRE n’est que le REFLET, l’ex-istant (comme l’écrit Coulonval).

« Mais quelle religion est la bonne, la vraie ? Il y en a des dizaines qui toutes se prétendent vraies tout en s’excluant l’une l’autre [la république qui se veut « universelle » est une religion de plus, avalant à la fois la laïcité et le religieux], alors que de toute évidence et par définition, la vérité est nécessairement unique et indivisible ; que, en conséquence, la vraie religion, à supposer qu’elle existe, ne doit pas se présenter comme une religion particulière parmi d’autres, comme système sentimental, moral et intellectuel ayant des particularités propres. On ne doit pas pouvoir dire : « C’est ma religion, le religion de mes pères, la religion de ma race », pas plus qu’on ne peut dire : « C’est ma vérité à moi », car une chose est vraie ou pas vrai, et le vrai ne peut en aucune façon être un objet de propriété », écrit encore Jean Coulonval.

C’est l’Enfer pour ceux qui voudraient quitter le système étatique parce qu’ils croient tout devoir de ce qu’ils sont à une forme de culture, familiale, scolaire ou religieuse, littéraire ou scientifique, soit une géométrie particulière du mental. Un grégarisme de PROLÉTAIRE : utile à l’Empire romain seulement pour les enfants qu’il engendre ; de nos jours le républicanisme remplace en copiant l’Empire de Rome devenu la juiverie financière internationale : Wall Street et son Vatican la City de Londres.

LES CAHIERS AU FEU, LES MAÎTRES, L’OLIGARCHIE AU MILIEU.
L’oligarchie : les égoïstes qui ne pensent qu’à leur ego alors que leur civilisation judéo-maçonnique, leur république « universelle » est en train de couler.


Cette oligarchie de Wall Street et la City de Londres qui est naturellement responsable de la mode des émigrés-réfugiés du Moyen-Orient, et qui ne sait certainement même pas ou elle va ! La terreur de 1789 et de 1917 en Russie est remplacée PAR LA PEUR inoculée dès le plus jeune âge dans les écoles de la république. C’EST UNE TERREUR PAR L’OBÉISSANCE, PAR LA LAÏCITÉ OU ROBOTISATION DES MASSES PAR LA TYRANNIE DE L’OPINION ET DU SENTIMENTALISME LE PLUS DÉGUEULASSE :
- Le « Plus jamais ça » ;
- Le « Si c’était votre enfant » ;
- Le « Nous sommes ceci ou cela », équivalent du « Je suis X ou Y, ou je suis un ceci ou cela » ;
- Toute la sphère Licra, « Touche pas à ceci ou cela », S.O.S. machin, etc.
Le sentimentalisme le plus dégueulasse qui ne peut que conduire naturellement aux pires violences, tortures, en cas de conflit mondial mélangé de guerres civiles (par exemple les CRS français sont maintenant accompagnés de ‘tireurs d’élite’, donc une police à l’américaine, les cow-boys qui tirent sur tout Indien qui bouge…).
Je puis parler un peu des émigrés-réfugiés puisque je suis par mon père un fils d’émigré russe, un « réfugié » fuyant son pays à cause du pouvoir des Juifs bolcheviques en 1917. Une fuite d’ailleurs savamment organisée en Égypte par une Angleterre dont l’Empire prenait grande consistance au sortir de la guerre 1914-18. De plus la Russie eut à connaître l’émigration juive tout au long du 19è siècle… d’où les pogroms etc… Bientôt les pogroms anti-Bougnoules en Europe, vous allez voir…
S’il y a des émigrés de masse, ce n’est pas tant à cause des pénuries ou de l’étatisme criminel dans leur pays, mais depuis l’après 1789 c’est lié au mondialisme en marche : LES BANQUES, TOUJOURS LES BANQUES ; CELA NE PEUT ÊTRE QUE LES BANQUES. Parce que l’immigration est un plan de cette oligarchie bancaire, les pauvres bougres comme mon père fuyant seul sa patrie à l’âge de 10 ans en sachant qu’il ne reverra jamais ses parents vivants, sont les mêmes, pour la plupart, qui fuient la Syrie, la Libye désormais détruite, et d’autres contrées du Moyen-Orient, convoitise des Couilles en Or de ce siècle.

C’est toujours l’argent qui tire les ficelles, comme le démontre bien Jacques Attali dans son livre : Les Juifs, le monde et l’argent. Les émigrés font la partie du plan. Le Shah d’Iran gênait l’Empire ; la Somalie, l’Afghanistan, l’Irak de Saddam Hussein gênait l’Empire USionistan, la Libye de Kadhafi de même ; reste Bachar el-Assad à dégommer, évidemment avec le concours de l’Empire, soit l’OTAN : TOUS DES VENDEURS DE PAIX, DONC DE GUERRES. Ces gens là rêvent de placer leur drogue dure : LA DÉMOCRATIE ÉTATIQUE qui fait tant de morts.

Même phénomène « démocratie » dans la Russie de 1917 : cette fameuse « paix », qui apportera ces dizaines et dizaines de millions de mort entre la guerre civile, l’institution du Goulag, le stalinisme jusqu’à l’effondrement de l’URSS en 1991.
La Russie de cette fin du 19è siècle commençait à grossir dangereusement pour le monde anglo-saxon, malgré le désastre de la guerre contre le Japon, le Tsar Nicolas II devenait le méchant à tuer, donc on prend possession de son pays et on y fait un business maximum ; le Moyen-Orient étant riche en ressources minières et énergétique, on veut le posséder.
Le Nouvel Ordre Mondial qui rêve du Mohammed Dupond (le melting-pot où personne ne sait qui il est) fabrique l’immigration comme en Russie en 1917, et bientôt ici en France il n’y aura plus dans Paris que des mosquées et des synagogues, destruction des églises des catholiques… expulsion des Français dans des zones lointaines : LE PLAN DOLLAR-SOCIALISME.

Le grand pays qu’est la Syrie est comparable à la Russie de Nicolas II, on l’attaque de l’extérieur et un peu de l’intérieur.
Donc toutes tragédies des émigrés depuis ces dernières 200 ans a pour responsabilité les Occidentaux : la City de Londres et son Wall Street et leurs États.
La tyrannie de l’opinion faisant son œuvre, la propagande d’État à travers ses merdias (comme on dit maintenant), s’en donne à cœur joie façon propagande stalinienne avec des photos plus dégueulasses les unes que les autres, style Gaz chambers, costume rayé, barbelés et peau fripée sur les os.
Dégueulasse, propagande au-dessous de la ceinture et manipulation des foules, c’est si facile quand l’étatisme vise bas en prenant les masses pour des cons. L’oligarchie occidentale sème la mort et la terreur et après vient faire dans le sentimentalisme le plus puant ! Et a le sadisme de parler de « guerre humanitaire » !!! My God…
Comme déjà écris ici de nombreuses fois, LE PREMIER TERRORISTE C’EST L’ÉTAT, DOUBLÉ DES BANQUES, ET DONC LE RESPONSABLE DE L’ÉMIGRATION.
Dans cette civilisation l’émigration n’est JAMAIS un phénomène spontané. En 1789 les gens fuyaient ce qui allait devenir la « démocratie » et son républicanisme actuel.



Propagande d’étatisme tout azimut ou attrape-couillons sentimentalo. Bien-sûr que la vérité n’est pas « là-bas », tu ne peux la trouver qu’en toi-même ! « Je ne peux pas manger pour vous », disait François Michelin (celui de la DS).
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 05-09-2015 23:51

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >