Accueil arrow News arrow Dernières news arrow 1789 = crimes contre l’humain
1789 = crimes contre l’humain Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 01-10-2015 00:34

Pages vues : 3019    

Favoris : 330

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Assassiner, Banques, Bible, Bomb, Bombes, Bourgeois, Cacapitalistes, Cesium, Chaos, Communisme, Complot, Chronologie, CIA, Cinéma, Crottasocialistes, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Drogue, Dualité, Dynamite, Eau, Église, Esprit, État, Europe, FBI, Feu, Forêt, France, Gadlu, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Haine, Hébreux, Hollywood, Homéopathie, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Internet, Itri, Jardin, Jérusalemisation, Jihad, Juifs, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Maffia, Magie, Manipulation, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Musiques, Nature, NSA, Obnos, Occulte, Oligarchie, Opinion, Or, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Qbit, Reflet, Religions, Renseignement, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Spirale, Spirolution, Supplices, Synarchie, Talfumiste, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tétéphone, Tétévision, Thermodynamite, Touta, Tradition, Transformation, Transhumanisme, URSS, USA, Vide, Volonté, Washington, Walt Disney, Yahvé, Yankee, Yokaï

 
tete_morttr_c11789.png
 
 
1789 = crimes contre l’humain
et jusqu’à ce jour
1789 = crime car exacerbation
de l’ego ou ‘je’ le corps
 
 
L’ego des Anciens Grecs des cités ou Citoyens + l’ego des perruques poudrées ou bourgeois du siècle des « lumières » et leur ‘raison’ = la catastrophe mondiale actuelle. Car l’opinion « Je suis le corps », le ‘je’, est ignorance, et donc servitude. Le siècle des « lumières » c’est la servitude renforcée au centuple.
 
 
C’était déjà grave avant 1789, mais depuis, ce MONDE PARASITAIRE et HAUTEMENT ANTI-CRÉATIONNEL EST EN CROISSANCE PERMANENTE. Comme pour la Terre, comme pour l’individu humain, il devient de plus en plus difficile d’avoir l’intuition du Flux ondulant de la Source Divine. Et c’est voulu par cette tyrannie de l’Opinion et de sa « libre pensée » ou « liberté d’expression » amorcée à la Renaissance avec l’imprimerie, les Galilée & Cie et la période autour de 1789. Cette tyrannie qui veut couler l’être humain est un déluge de son « vivre ensemble » en forme de religion à l’envers, un super grégarisme formidable glu.
Par cette tyrannique opinion tout est fait pour que le Terrien soit accaparé par son mental, son ‘je’ : réussite sociale ou de son ego, travail, sentiment, etc., ce qui le perturbe à loisir et de ce fait il ne voit pas, et ne se soucie pas d’ailleurs, du danger mondial monstrueux qui s’avance.
 
 
En effet, sous prétexte de délivrer « le peuple » de la « tyrannie de l’Église de Rome », les criminels républicains de l’époque, et jusqu'à nos jours, sous prétexte de « liberté », instituent, fomentent, inventent, l’ego ou individualiste, soit l’exacerbation du corps ou mental ; le « Moi je », évidement sous prétexte de la « libre entreprise » et l’enrichissement du plus fort (compétition et rentabilité oblige, la guerre de tous contre tous).
L’Église de Rome si elle aussi était criminel et imposait son dogme du bien et du mal, il y avait tout de même un REPÈRE qui accordait l’ensemble des peuples.
De nos jours de « laïcité », place à l’ego égoïsme, au corps ou mental. PLACE À L’OPINION. C’est Jean Coulonval (Synthèse et Temps Nouveaux) dés le début des années 1960 qui avait vu juste avec la cause principale du mal moderne : l’OPINION.

La révolution de 1789 copiant l’Ancienne Grèce et sa « démocratie » sélective envers les riches habitants des villes ou citoyens est censé avoir « libéré l’individu » : on serait passé du 'moi tribal', collectif, à un 'moi individuel', différencié du groupe et soi-disant capable d’assurer son autonomie. Or il n’en est rien. la soi-disant « autonomie » c’est :
- l’opinion,
- qui conduit ensuite le « exploitez-vous les uns les autres ou « libéralisme ». Comme s’il existait en ce monde depuis les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture une « libre pensée » et sa compagne « la liberté d’expression ». TOUT CELA N’EST QUE MENSONGE, car en triomphant, la « libre pensée » signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord. La seule vraie Libre pensée est la Réalisation du Soi-Instant : « Connaître toi-même par toi même », donc la « Soi-Conscience » le Cercle qui devient le Point ; de ce fait il n’y aura plus besoin d’aucun gouvernement ni d’État. C’est ça la Vraie Liberté, et pas celle de la finance et de sa révolution de 1789.
Ramana Maharshi dit la même chose que Jean Coulonval : NOUS NE SOMMES PAS LE CORPS, LE JE, LE MOI-JE. Nous ne sommes pas le « vivre ensemble » et sa religion consumériste droit de l’hommiste de 1789, là où l’argent est devenu une marchandise au lieu d’être un outil facilitant les échanges.

1789 c’est la création effective de l’ego : le ‘je’ ou corps ou mental. « Trouvez à qui se présentent les pensées. Si la conscience du ‘je’ disparaît, la découverte est achevée. Ce qui subsiste est le pur Soi. Comparez le sommeil profond et l’état de veille. Ce n’est que dans ce dernier que se trouvent la multiplicité et le corps. Dans le sommeil profond, le Soi demeure sans qu’il y ait perception du corps ou du monde. Là, règne le bonheur » (Ramana Maharshi, entretien 54).

« Ce qui est né, c’est seulement le corps. Le corps est une création de l’ego. Mais l’ego n’est pas perçu en l’absence de corps. Il est toujours identifié avec le corps. C’est la pensée [la raison des « lumières » qui soi-disant libérerait !]. Que l’homme sensé se demande s’il était conscient de son corps lorsqu’il dormait profondément. Pourquoi le sent-il à l’état de veille ? Mais bien que le corps ne soit pas ressenti durant le sommeil, est-ce que le Soi n’en existait pas moins ? Comment était-ce en sommeil profond. Et comment est-il à l’état de veille ? Quelle est la différence ? L’ego émerge, c’est le réveil. En même temps les pensées s’élèvent. Que l’homme trouve à qui appartiennent ces pensées. D’où proviennent-elles ? [C’est cela la Vraie Libération ou Vrai Individu, le « Je Suis »] Elles ne peuvent venir que du Soi conscient. S’en rendre compte, même vaguement, aide à l’extinction de l’ego. C’est alors que la réalisation de l’unique Existence infinie devient possible. Dans cet état il n’y a pas d’individus en dehors de l’Existence éternelle. Il ne peut plus y avoir de pensée de mort ni de lamentations.
Si l’homme considère qu’il est né, il ne peut pas éviter la peur de la mort. Qu’il cherche donc s’il est né ou si le Soi a quelque naissance. Il découvrira que le Soi [ou Instant] existe depuis toujours, que le corps qui est né se réduit à une pensée et que l’émergence de celle-ci est la racine de tout le mal.
Trouvez d’où jaillissent les pensées. Alors vous demeurerez dans le Soi toujours présent au plus profond de vous-même et vous serez libéré de l’idée de la naissance ou de la peur de la mort.

L’homme s’illusionne à cause de la confusion du Soi conscient avec le corps inconscient. Cette illusion doit cesser » (Ramana Maharshi, entretien 80). Hélas, avec le déluge cataclysmique de 1789, l’illusion est renforcé au centuple !!!
Même entretien : « Ce qui est né doit mourir [toute révolution a une naissance et une mort !] L’illusion est concomitante à l’ego qui s’élève et disparaît. Mais la réalité ne se lève ni ne disparaît jamais. Elle demeure éternelle ».

Pour les judéo-maçons spéculatifs cancéreux du pouvoir genre Grand Orient de France et leur Graal de laïcité :
« Le monde n’est que spirituel. C’est parce que vous vous identifiez avec votre corps physique que vous considérez que ce monde est matériel et que l’autre est spirituel. Alors que ce qui est n’est que spirituel

Si vous vous réalisez en tant que pur esprit, vous verrez que ce monde n’est que spirituel et non pas matériel » (entretien 238).

L’idée « je suis le corps » est la définition même de l’OPINION, une projection du mental, cette « raison » chère aux perruques poudrées ou philosophistes du siècle des « lumières ».

« La renaissance [ou révolution] signifie mécontentement de l’état présent et le désir de renaître là où il n’y a pas de mécontentement. Les naissances étant corporelles, ne peuvent affecter le Soi [ou Vérité]. Le Soi demeure le même quand le corps périt. Le mécontentement est dû à la fausse identification du Soi éternel avec le corps périssable. Le corps est un auxiliaire nécessaire nécessaire de l’ego. Si l’ego est tué, le Soi éternel se révèle dans toute sa gloire.
Le corps est la croix. Jésus, le fils de l’homme, est l’ego ou l’idée « Je suis le corps ». Après avoir été crucifié, il est ressuscité comme le Soi glorieux - Jésus, le fils de Dieu !
‘Renonce à cette vie si tu veux vivre’ » (Ramana Maharshi, entretien 396)
 
 

Dernière mise à jour : 01-10-2015 00:59

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >