Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Je suis un guerrier Païen
Je suis un guerrier Païen Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 25-10-2015 22:21

Pages vues : 2935    

Favoris : 373

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Assassiner, Banques, Bible, Bomb, Bombes, Bourgeois, Cacapitalistes, Cesium, Chaos, Communisme, Complot, Chronologie, CIA, Cinéma, Crottasocialistes, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Drogue, Dualité, Dynamite, Eau, Église, Esprit, État, Europe, Famille, FBI, Feu, Forêt, France, Gadlu, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Haine, Hébreux, Hollywood, Homéopathie, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Internet, Itri, Jardin, Jérusalemisation, Jihad, Juifs, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Maffia, Magie, Manipulation, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Musiques, Nature, NSA, Obnos, Occulte, Oligarchie, Opinion, Or, Pagan, Paradis, Pétrole, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Qbit, Races, Reflet, Religions, Renseignement, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Spirale, Spirolution, Sociapital, Supplices, Synarchie, Talfumiste, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tétéphone, Tétévision, Thermodynamite, Touta, Tradition, Transformation, Transhumanisme, URSS, USA, Vide, Volonté, Washington, Walt Disney, Yahvé, Yankee, Yokaï

 
frise_tet_mort.png
 
 
Je suis un guerrier Païen
Comme H.P. Blavatsky
et comme désormais beaucoup d’Autres,
JE SUIS EN GUERRE
 
 
Réveillez-vous/Toujours en “ guerre ” (Jabir).
Ne jamais être dans le “ Ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants ”, que l’on trouve à la fin de certains contes de Fées.
Être toujours “ en guerre ” ou éveillé, en Chaos : “ Quel problème suis-je ? ”.
” Celui qui a souffert dans les profondeurs les plus intimes de l’Âme, et qui a été conduit a être à lui-même le propre objet de sa connaissance devient SACHANT. (Je sais que je sais) ”. (Jean Coulonval, Synthèse et Temps Nouveaux).
Connaître toi-même par toi-même et tu rejoins ton Unité qui est l’Unité de chacun. En te reconnaissant toi-même, tu te reconnais dans l’Autre : UN EST LE TOUT.
Jésus est en guerre : ” Qui aime sa vie la perdra, qui perdra sa vie la retrouvera en Moi ”.

JE SUIS, et réalise la fin de ce que je ne suis pas. C’est pénétrer dans la Stargate et l’infini.
 
UN EST LE TOUT, ce qui ne veut pas dire comme de nos jours avec le PLAN consistant à envahir l’Europe de « réfugiés » pour concrétiser le délire du Nouvel Ordre Mondial et en faire un melting pot façon oligarchie anglo-américaine (afin d’abolir les nations, les races et les religions), mais ça veut dire que désormais et dans un avenir proche il ne sera possible que de vivre l’Unité à travers les Multiples, donc vivre le SPIRITUEL, LE DIVIN. Seul le travail de chaque individualité (Connaître toi-même par toi-même) permet le Multiple unitif, c’est-à-dire que le groupe ou monde ne sera plus comme maintenant un ensemble de melting pot ou multiples séparatifs (ego ou « moi je ») en unités chosifiées allant cahin-caha avec leur dualité et leur « pouvoir d’achat » ; le groupe-monde sera fait d’une association Unitive de plusieurs individualités autonomes qui marchent en Unité sur le TAO ou Instant, là où il n’existe plus de dilemme, de guerres d’opinions.
Le Plan du Nouvel Ordre Mondial est déjà condamné et ne pourra qu’amener prochainement des violences incalculables en un grégarisme monstrueux autodestructeur.
Seule, l’Autonomie de l’UNITÉ, donc de CHACUN, EST LA VRAIE PAIX.

Le Plan du N.O.M. c’est aussi le Graal du sentimentalisme avec le mythe des « Gas Chamber » ou « melting pot inversé et spiritualisé », ce Graal sentimental du N.O.M. où l’humanisme est montée à son paroxysme comme jamais atteint depuis la Renaissance et la Saint Barthélémy ! Critiquer les « Gas Chamber » et vous devenez, comme en 1789 en critiquant la république, un ennemi de l’humanité ; ainsi vous devez rentrer dans le Super Grégarisme monstrueux, infâme, diabolique, du Nouvel Ordre Mondial et de son DORG (Demain On Rase Gratis, variante de leur « fin des temps » ou du « plus jamais ça »). Et toujours ici en Europe et en Occident on ne parle presque jamais des horreurs de l’institution du Goulag.
Philosophies, histoires, religions, politique sont tous des dogmatismes d’opinions, fabriqués, sur lesquels le pouvoir s’appuie en décidant qu’ils sont parfaitement solides, pour placer et juger les objets, les humains, ou les événements, comme par exemple les « Gas Chamber » devenues « illumination universelle », et source de business comme de tout aujourd’hui dans les triomphes de l’utilitarisme et du technicisme… Ce monde sera asphyxié par la technique et sera bouffé par elle (intelligence artificielle qui n'a rien à foutre du sentimentalisme).
Tous dogmes entrainent une guerre, une violence, car s’appuyant sur la dualité « bien-mal », soit le winner (puissance) s’appuyant sur le loser (le résistant), selon le principe mécanique du levier et de la thermodynamique.
Le même mythe du sentiment attrape-couillons et tyrannie de l’opinion c’est exercé envers la condamnation du roi Louis XVI accusé de tous les maux de l’humanité de ce monde ! Tout devenait alors inversé, le passé comme effacé, pour plonger dans un matérialisme cher à l’arrivée des Couilles en Or ou banquiers.

Matérialisme ou « raison », ou dualité sujet-objet ; on en revient toujours là, à savoir qu’il faut une personne pour observer « le temps qui passe », donc ce « temps » ne peut qu’être une illusion du mental ; ou en d’autres termes, un sujet ne peut observer un objet que là où il y a une conscience ou ego.
Le matérialisme consiste à croire que tout est objet, objectif, donc que tout est extérieur, tout est chose (maintenant marchandises). Il prend pour « objectif » le caractère corporel ou mental de sa perception visuelle avec l’aide de l’opinion ou « connaissance scientifique ». il prend pour « endroit » (right side) l’envers (wrong side) des êtres.
Comme pour « le temps », il faut un observateur à un endroit donné pour observer et donner « réalité » à un Arc-en-Ciel.

Maintenant, LA GRAVE ERREUR DEPUIS LA CHUTE DE L’ANTIQUITÉ EST DE CROIRE LE TRIOMPHE OU « LIBÉRATION DE L’INDIVIDU », CAR CELA A CONDUIT À L’OUTRANCE DE L’EGO ET SON CHAOS HUMAIN.
Ici en Occident il y a la croyance qe l'humainl a été « libéré » par les ergoteurs Grecs et leurs « mystères helléniques » repris en cœur par quelques obédiences judéo-maçonniques spéculatives ; à cela il faut y ajouter la « république de Rome ». Bien-sûr, Grecs = République, ou Rome = République + Empire, donc l’étatisme dans toute sa splendeur. Avec ces sociétés nous voyons comme à l’époque de la Renaissance, le triomphe de l’humanisme : place à l’humain, ou PLUTÔT À SON EGO, et certainement pas à JE SUIS CE JE SUIS (laissé à Moïse ou à d’autres). Toutes ces anciennes société cités passaient par un grégarisme dans des sociétés secrètes en des initiations individuelles, où ils étaient censé Réaliser le Soi-Instant, facilité par leurs collègues initiés avant eux. Nous étions aux temps du SUPERMARCHÉ OCCULTE DU SOI CENSÉ NOUS PROCURER « LA VIE ÉTERNELLE », comme d’ailleurs essayèrent de le faire encore plus anciennement les Anciens Égyptiens (dans cette Antiquité ils se copiaient tous les uns les autres).

Ainsi, nous sommes passé des « mystères orientaux » très vendeurs à toutes époques aux « mystères helléniques » qui nous aurait fait passer d’un MOI TRIBAL (ou de groupe), à un MOI INDIVIDUEL, qui, en apparence seulement, nous fîmes passer à une différenciation du groupe et à une autonomie, qui aujourd’hui, comme chez les ergoteurs Grecs, porte le nom de « démocratie », soit une « autonomie » face au groupe, donc à la fameuse et moderne « liberté d’expression » ou « libre arbitre » (libre pensée), face au chef ou au sorcier qui jusque là avait le seul droit de pouvoir penser. Libre pensée ou faculté de l’ego, du moi-je, OU DÉPART DE LA TYRANNIE DE L’OPINION.
Cela est la théorie énoncée par le psychiatre de chez C.J. Jung : Pierre Solié, dans son livre : Médecines initiatiques, aux source des psychothérapies.
Évidemment je ne suis pas du tout d’accord, à voir les résultats que nous vivons depuis le triomphe du socialo-capitalisme et de son faux « vivre ensemble » et faux libéralisme, qui se veut comme un retour vers le MOI TRIBAL (mais à l’envers, comme tout ce qui se fait maintenant) !

Avec les Grecs et autres Yahvistes nous somme entré dans le PATRIARCAT, et exit la Terre-Mère ou Mère Divine Universelle.
Pour un Pierre Solié, « il s’agit avant tout pour l’homme originel de se libérer de l’emprise aliénante de la « Mère-Nature » - cannibalisme et inceste - pour accéder au statut symbolique de « Père-Culture ». Pierre Solié décrit ce PATRIARCAT qui nous emmerde encore maintenant, car la « Mère-Nature » ne peut être que NON-DUELLE (ou Père-Mère). D’ailleurs, dans Patriarcat il y a « patrie », et par là même étatisme : l’organisation sociale de la victoire du Dieu sur la Déesse et le Serpent ou Dragon pour que le social passe du matriarcat au patriarcat.
Pour Pierre Solié le Moi Tribal c’est la promiscuité !!! FAUX, FAUX, FAUX ! Voir comment vivent les Amérindiens et autres peuples nomades comme les Bédouins, etc...
Ce que Pierre Solié nomme « moi tribal » est encore du domaine des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture : Osiris et plus tard Jésus sont de ce domaine comprenant la fameuse « résurrection ». Pour remonter « avant » il ne faut trouver que des CYCLES DE LA NATURE, et mettre de côté la voie de l’Agriculture si récente. Pas besoin de la dualité spatiale Soleil-Lune pour dépasser la polarité des contraires et réaliser le Soi-Instant et contrer le drame ou chute.

Le dilemme MOI TRIBAL-MOI INDIVIDUEL n’a absolument pas été résolu par les Grecs ou qui que ce soit comme société depuis les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture ; nous en sommes encore au même dilemme avec le mondialisme et le N.O.M. et son « vivre ensemble ». Tant qu’il n’y aura pas le Connaître toi-même par toi-même, il existera toujours le dilemme individualisme-collectivisme. On ne résoudra rien par le Super Grégarisme et son Plan gargantuesque accéléré par l’artifice « immigration en forme de melting pot mondialisé ».
Tout dilemme ne peut se résoudre que par un niveau universel ou divin (voir en début de page le Multiple unitif). Sinon, on reste dans la raison ou corps, on tombe dans le dualisme winner-loser où les sociétés pour vivre et durer, doivent filtrer les informations et les manipuler, établir des censures, des rideaux de fer. Elles sont contraintes d’en prendre et en laisser dans tout le déluge qui les assaille, et bouffer ce qu’elles acceptent de digérer. Il en est de même des religions, surtout l’Islam et son Jihad prétendant « défendre l’Islam », comme si elle était fragile, comme s’il fallait « défendre la vérité », or Celle-ci n’a pas à être défendu : ELLE EST de toute éternité.
Le « libéralisme » est le piège suprême moderne de cet ego du MOI INDIVIDUEL en forme d’ignoble démagogie qui se nomme « démocratie » ; car une démocratie actuelle, pour survivre, doit être plus intolérante que tous les autres étatismes contre les opinions ou « poisons mentaux » de ses sujets.
Les informations aujourd’hui tombent tel un déluge de photons. Mais leurs sources, les informateurs individuels et actifs, sont toujours des CONVERTISSEURS, à cause de leur ego. Les laisser fer/faire, c’est accepter d’être converti, donc mangé, digéré ; la mort quoi ! Ne pas oublier que certains organismes transforment un prédateur parasite en symbiote (Voir Stargate SG1).

Le MOI INDIVIDUEL des C.G. Jung et Pierre Solié qui se veut « libération » est devenu maintenant la ROBOTISATION DE L’ÊTRE HUMAIN : L’INFORMATIQUE NOTAMMENT. Donc le MOI INDIVIDUEL EST DEVENU PRISON. Aussi il n’est point étonnant que les capitalo-socialistes au pouvoir nous vendent leur « vivre ensemble » et leur « social », surtout à chaque poussée de sentimentalisme : attentats, accidents avec plusieurs dizaines de morts, etc. Ce sentimentalisme là se fait Église de Rome, et leçon de morale, ou leçon d’opinion. Dans certains pays autrefois pour « vivre ensemble » dans une situation dramatique on payait des pleureuses professionnelles, comme de nos jours on « dresse des chapelles ardentes » ou des tas de couronnes et bouquets de fleurs (coupées évidemment, donc crimes… ), le tout pimentée d’une cohorte de psychologues consolateurs remplaçant les pleureuses professionnelles d'autrefois !
De nos jours il est temps de retrouver, non le Moi Tribal, ni le Moi Individuel des Solié-Jung, MAIS LE MOI TOTAL OU « JE SUIS CE JE SUIS ». La Source ne peut être qu’en dehors du monde des accidents : AU-DEDANS DE VOUS, DE NOUS.
L’être humain étant un HOMO RELIGIOSUS, il a le besoin naturel de la communauté sociale, l’Umma (chez les Musulmans, et absence de classe). Évidemment avec son ego il n’en réalise que de dramatiques caricatures ! Par contre, l’Occident chrétien qui possède le principe universel de la Trinité ne réalise pas cet Umma. Surement parce qu’il est aveuglé par l’opinion en forme de dualité du spirituel et du temporel, du religieux et du politique (laïcité), tombant ainsi dans un sentimentalisme et moralisme bloquant la Vraie Paix (Harmonie Universelle ou Multiple unitif).
 
 

Dernière mise à jour : 25-10-2015 22:57

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >