Accueil arrow News arrow Dernières news arrow TUER LE PÈRE DONC TUER ALLAH
TUER LE PÈRE DONC TUER ALLAH Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 14-11-2015 21:20

Pages vues : 2479    

Favoris : 296

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Communisme, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dualité, Esprit, État, Europe, Famille, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Spirale, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
maatpleur.png
 
 
TUER LE PÈRE DONC TUER ALLAH
comme le veulent les fanatiques Musulmans
et « terroristes exploseurs »
aux ordres des Couilles en Or.
Les tueurs Allahu akbar et leur dollar akbar
le mettant À L’EXTÉRIEUR.


MOURIR EN HÉROS : SE FAIRE EXPLOSER EN TUANT LES AUTRES OU INVERSION DE LA RÉALISATION DU SOI-INSTANT, INVERSION DE MAÂT (1).
 
 
Pleurer les morts c’est se les approprier comme s’approprier une tablette informatique ! LA VIE NE VOUS APPARTIENT PAS,
ELLE EST.
 
Voir aussi : Élite = Meneurs-Menteurs Mondialisme
Première partie : Dogmatique industrielle ou société de la raison
Deuxième partie : RAISON = CALCUL, MENTAL ou JUGEMENT

ATTENTION : NE PAS CÉDER À L’ÉMOTIVITÉ exacerbée par les médias qui façonnent l’opinion et le grégarisme lors d’un grave attentat. La pleurniche internationale sait très bien organiser le sentiment, notamment à travers les mélos à Hollywood genre Liste de Schindler (et rien sur le Goulag).
NE PAS CÉDER AU SENTIMENT QUI GOUVERNE CE MONDE ET LE TUE (à commencer par les religions maîtresses en cet art de l’émotion). À la tête des foules un âne suffit. Ne pas céder au puant « Plus jamais ça » qui conduit inévitablement à ajouter de l’huile sur le feu, qui ne fait que diviser encore plus entre winners et losers.
CE SONT LES SURVIVANTS QUI PLEURNICHENT SUR LES MORTS. Les morts ne s’affligent pas ! « Les hommes ont-ils peur de dormir ? Bien au contraire, le sommeil est recherché et, à son réveil, chacun dit qu’il a bien dormi [d’où cette mode et passion pour l’Après-Vie avec les EMI ou NDE]. On prépare soigneusement son lit pour bien dormir [on s’entoure le ventre d’une ceinture d’explosif ???]. Le sommeil est une mort temporaire. La mort est un sommeil prolongé. Si l’homme meurt tandis qu’il vit encore, il n’a pas besoin de pleurer sur la mort des autres. L’existence de chacun est évidente, avec ou sans corps, aussi bien dans l’état de veille, de rêve ou de sommeil profond. Alors pourquoi vouloir rester enchaîné par le corps ? Que l’homme trouve son Soi éternel, meure, et soit immortel et heureux » (Ramana Maharshi, entretien 64).
Chagrin, douleur, ne peuvent venir que de l’ego ou corps si présent de nos jours de super ego. Plaisir et douleur sont des créations de l’ego. « Alors pourquoi pleurer les disparus ? Ils sont libérés de l’esclavage. LE DEUIL EST LA CHAÎNE FORGÉE PAR LE MENTAL POUR S’ATTACHER AUX DÉFUNTS [une filiation hoquetante ! et mode du spiritisme pour « faire parler les chers disparus »].
« Et alors, si quelqu’un est mort ? Et si quelqu’un est ruiné ? Soyez mort vous-même, soyez ruiné vous-même ». Ainsi vous n’éprouverez pas de chagrin à la mort de quelqu’un… Tant que l’ego persiste, l’homme a peur de la mort et pleure la mort de l’autre…
Si l’on abandonne le point de vue du corps et si l’on demeure dans le Soi, il n’y a plus de douleur. Pleurer la mort de quelqu’un n’est pas une preuve d’amour véritable. Cela révèle seulement l’amour de l’objet, de sa forme [la possession, comme posséder une voiture]. Ceci n’est pas de l’amour. Le véritable amour se reconnaît à la certitude que l’objet de l’amour est dans le Soi et ne peut jamais cesser d’exister [Amour veut dire Privé de Mort, du A privatif de A-mur, ou A-mort]. (Réf. Ramana Maharshi, entretien 203).
 
« La mort de son fils n’affligea nullement le Liangois [habitant du Liang] Wu de la Porte de l’Est.
- L’intendant : Nul au monde n’aime son fils autant que vous aimiez le vôtre. Pourquoi n’êtes-vous pas affligé de sa mort ?
- Wu : Je n’ai plus de fils. Je n’étais pas affligé lorsque je n’avais pas de fils. Mon fils est mort. La situation est identique à celle où je n’avais pas de fils. Pourquoi serais-je affligé ? » (Lie Tseu, Nature et Destin).
‘Wu de la Porte de l’Est’ s’est libéré de ses souvenirs, de l'histoire, pour vivre le seul moment présent, le Soi. Il a retrouvé son état naturel. Il est libéré du monde des accidents ou monde spatio-temporel.

RAPPEL : la république depuis 1789 n’est qu’une ploutocratie (étatisme par les plus riches).
Ne pas oublier que l’étatisme français actuel soutient l’idéologie wahabbite (Qatar et Cie, cancérisée par le pouvoir de la finance internationale juive et les Couilles en Or voleur de pétrole, sous la manipulation de la City de Londres, puis de l’EIL, en passant par la CIA de l’USionistan).

TUER LE PÈRE COMME TUER JÉSUS C’EST TUER DES SYMBOLES. MAIS PAS DE FILIATION DE PÈRE À FILS, QUE DES QUANTA. C’EST TRÈS IMPORTANT. QUANTA définit en Alchimie par le refrain du « C’EST ET CE N’EST PAS » destiné à rompre le Nom-la Forme…

Bien des pouvoirs politiques font leur révolution en enrégimentant la lie de la société : voyez 1789, voyez 1917 quand les Juifs bolcheviques enrôlaient la lie de la Russie que le Tsar s’efforçait de contrôler ; et après, le régime socialiste de l’URSS craignant la contamination par le capitalisme s’est efforcé de masquer la délinquance pourtant omniprésente dans les débuts de l’URSS, au gouvernement, et dans l’institution du Goulag. Les révolutions ne drainent que le grégarisme du ventre et du bas-ventre, la « viande », le sentiment.
Quand lors d’un attentat le sentiment est exacerbé, la réplique élémentaire est de limiter la représentation de l’attentat, surtout par la parole (voir l’immédiat discours du président F. Hollande jouant les psychanalistes), et maintenant pour l’Internet et les vidéos postées, le tout pour permettre une reprise sociale par la « parole » et son siècle de l’image, en forme de communication relevant d’un RITUEL célébrant l’égalité (le vivre ensemble) et légalité (les interdits ou lois). L’égalité et légalité sont si proches (tous égaux devant le loi divine par exemple)…

L’interdit fait partie de l’évolutionnisme : mettre un espace-temps entre le meurtre-objet et le sujet-tué. Ce spatio-temporel serait un SEL (sceau, l’emprunte, sceller une alliance, univerSEL). Le Sel comme résidu épuré.
Le Sel étant un RÉSULTAT : la SOLUTION (mouvement) les médias actuels en jouent le rôle comme médiateur, temporisateur envers l’institution judicio-policière.

Ceux qui veulent mourir en héros se conduisent comme des PARRICIDES, des TUEURS D’ALLAH (ou Dieu, le Cœur, le Centrum Centri, etc. Le nom n’est qu’une question de point de vue de chacun mais a le même sens : le Soi-Instant ; aussi ils se tuent eux-mêmes, À L’ENVERS, car on ne peux pas tuer son ‘Je’ puisqu’Il est éternel NOUS SOMMES ÉTERNEL comme l’exprime si souvent Ramana Maharshi. Ainsi on ne tue pas le Dragon-ego, on l’apprivoise.
« Si l’homme considère qu’il est né, il ne peut pas éviter la peur de la mort. Qu’il cherche donc s’il est né ou si le Soi a quelques naissance. Il découvrira que le Soi existe toujours, que le corps qui est né se réduit à une pensée et que l’émergence de celle-ci est la racine de tout le mal »…
Chacun est conscient du Soi éternel. L’homme, bien qu’il voie tant de gens mourir, continue à se croire éternel. PARCE QUE C’EST LA VÉRITÉ. Étant naturelle, la Vérité s’affirme d’elle-même, involontairement. L’homme s’illusionne à cause de la confusion du Soi conscient avec le corps inconscient. Cette illusion doit cesser…
Ce qui est né doit mourir. l’illusion est concomitante à l’ego qui s’élève et disparaît. Mais la Réalité ne se lève ni ne disparaît jamais. Elle demeure éternelle » (Ramana Maharshi, entretien 80).
Ainsi les Tueurs d’Allah, ces fanatiques tueurs Allahu akbar inversent, je dirais SE TUE DEUX FOIS EUX-MÊMES (en plus de tuer les autres qu’ils considèrent comme des « mécréants » parce qu’idolâtre de la Trinité).
NOUS SOMMES TOUJOURS DANS LA DIVISION PAÏENS-MONOTHÉISTES.

Ces fanatiques tueurs Allahu akbar harnachés en filiation continue par la City de Londres sont donc des parricides à triple meurtres : deux fois eux-mêmes plus les autres victimes. L’ensemble de cette trinité à l’envers porte bien-sûr le nom de POUVOIR, se sentir un Superman en tuant trois fois. Le troisième terme, les « autres » (donc dans le mental du meurtrier), est symbolisé par le « méchant étatisme des mécréants » (les Français chrétiens : nous sommes revenu au temps des croisades mais en inverse : les « infidèles » ce sont les Français !)

Sur quoi repose ce monde de merde ? SUR L’OUBLIE DE L’ÂGE D’OR en cette division Païens-Monothéistes. Ce qui donne le monde du Super Grégarisme que Carl Gustav Jung nomme « Inconscient collectif », qui selon l’ergoteur Aristote serait le troupeau humain, dont l’art serait de le diriger ! Aristote donne donc une définition de l’étatisme et du grégarisme, surtout de l’OPINION !
Pour le juriste et psychiatre freudien Pierre Legendre ce serait « la loi de l’humanité » ; l’opinion serait la loi de l’humanité ou « Référence absolue » ! My Gog ! Où ces freudistes vont-ils mettre leur ego ! Ainsi pour un Pierre Legendre et un Aristote les humains ne sont qu’un troupeau… une race (l’espèce parlante, donc l’espèce de l’opinion)
Pour Pierre Legendre l’inconscient collectif c’est le « Tiers social garant de l’humanisation de chacun ». Il se situe aussi dans Jung, mais en athée intégral étant du courant du freudisme. Pour Legendre l’inconscient collectif est donc la « raison » qui doit donner la poursuite de la génération humaine. Pour Legendre, une raison qui ne pouvait qu’être associé à la parole : mode et dogme de la psychanalyse travail du chapeau oblige !

Les deux grands interdits des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture (10MVAG) et de ce qu’on nomme « civilisation » : l’inceste et le cannibalisme (le meurtre aujourd’hui) n’avaient pas lieu d’être : pas de Nom-la Forme ! DONC PAS D’INTERDIT. Le merdier commença quand, « des ancêtres divins » (E.T. etc…) IMPOSÈRENT LA LOI, donc PERTURBÈRENT LA NATURE. LA DIVISION PAÏENS-CIVILISATION COMMENCE LÀ, avec la naissance de la Chronologie tueuse : le temps qui coule, et l’HISTOIRE chère aux Hébreux. Ainsi on ne pouvait plus reculer. L’éternité devenait le temps historique ou Chronologie tueuse. Cela allait affecter les trois règnes minéral-végétal-animal.

Caïn c’est le 10MVAG par excellence et « parricide » avant le cloutage de Jésus. Caïn partie mâle, et Abel partie femelle (IMPORTANT). Contrairement à la palanquée de Legendre et autres talmudistes, je crois que Caïn n’est pas « meurtrier » et donc un « menteur à Dieu ». Il est plutôt un demi Réalisé ou Alchimiste raté. Caïn est plutôt de la famille des ALCHIMISTES, donc un PUR des PURS. Ne pas oublier que dans le mot VulCain il y a Caïn ! Vulcain, le « Dieu des Fourneaux » et est du même thème que PTAH (important, important !! d’autant plus que Jéhovah veut dire JE SUIS CE JE SUIS).
Caïn un meurtrier ? Ne jamais oublier que TOUT SYMBOLE EST DOUBLE, donc ne pas le confondre avec le Caïn terrestre, celui de la race humaine avec loups et brebis que j’appelle winners et losers…
Non Monsieur Legendre et les talmudistes, la filiation n’est pas détruite. Non Monsieur Legendre Caïn n’est pas le « terroriste » des malades politiques actuels.
Caïn n’est pas « auteur du crime absolu » dénotant depuis Caïn « LA FILIATION DU MONDE », comme si Caïn portait le globe terrestre sur ses épaules ! On retrouve le caïnisme de la filiation matérialiste dans ce machin talmudique dogmatique à la pleurniche en forme de Super Grégarisme : « Celui qui sauve une seule vie, sauve le monde entier » (tirée du Talmud, traité Sanhédrin page 37a).

Monsieur Legendre vous oublier que tout symbole est double : un GROUND TERRE, et un GROUND CIEL (masse terre et masse ciel, et en inverse en forme de CROIX : terre-céleste et ciel-terrestre avec évidemment le Point Focal au centre de la Croix).
Non Monsieur Legendre, le Silence n’est pas comparable au gouffre aux Chimères ou comme vous écrivez : « l’opacité du meurtre en tant qu’acte déraciné de la parole ». Monsieur Legendre vous inversez le Silence, comme les Allahu akbar inversent Maât (dessin du haut de page). Je ne voudrais pas vous avoir comme avocat ! Le Silence est l’éternel éloquence (Ramana Maharshi, entretien 164).
Bref, je reviendrai peut-être sur Caïn dans une prochaine page tant le sujet est universel.


Tant que personne ne se posera pas la question de base : QUI SUIS-JE ? jamais la Vraie Paix ne re-naîtra.
Ne pas oublier que Dieu, le Père, s’est transformé à partir de la Renaissance en technologie, donc en religion de l’argent.

DE NOS JOURS LA FILIATION C’EST LA DETTE : AVOIR UNE DETTE ENVERS UNE BANQUE TRANSFORMÉE EN PÈRE TOUT PUISSANT, PLUS PUIS(S)ANT QUE LE DIEU DES MONOTHÉISTES. CROIRE, CROYANCE CRÉDIT-CRÉDO C’EST DU MARCHANDAGE, CONTRAINDRE LES DIEUX.
SI LE FILS EST À LA FOIS CELUI QUI MET SA FOI EN UN PÈRE, COMME CELUI CLOUÉ SUR UNE CROIS(X), IL EST AUSSI LE CRÉANCIER QUI ATTEND EN RETOUR DE CE PÈRE UN PAIEMENT : LE RACHAT DES PÉCHÉS. MONSTRUOSITÉ. Et après on s’étonne que ce monde ne tourne plus que sur la DETTE.
SEUL LE GRATUIT NE PEUT ÊTRE QUE DANS LE VIDE DU VIDE (et même non pensée).

L’étatisme et ses « valeurs » : les soi-disants possesseurs du Graal politique : la démocratie et la république et ses « valeurs » possédant L’UNITÉ, donc relier les humains, les socialiser comme par une religion. Mais on ne possède pas l’Unité comme on possède une voiture. L’Unité ne se possède pas, ELLE EST, en chacun de nous.



[En référence partielle à : Leçons VIII - Le crime du caporal Lortie - Traité sur le Père, du psychiatre et juriste Pierre Legendre, un gros freudiste et coupeurs de cheveux en quatre dans le sens de la longueur : syntaxe illisible, imbuvable, comme une gélule chimique de Big Pharma. Pour un Pierre Legendre, la « psychose » serait une perte de filiation du père. Ah que voilà la belle opinion freudienne…]
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 14-11-2015 22:55

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >