Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Saint-Jacques-de-la-Boucherie
Saint-Jacques-de-la-Boucherie Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 04-12-2015 23:53

Pages vues : 2383    

Favoris : 285

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
Hebergeur d'image
 
 
Saint-Jacques-de-la-Boucherie
victime de la City de Londres et
du coup d’État de 1789 et de leur
captivité

LA FUSÉE-FUSEAU et LE MONSIEUR DU MIOCÈNE



Page dédiée aux Bouchers et à Saint Nicolas de Myre.
 
 
Un jour de début janvier 1988, je fus mis en présence d’un jeune homme très beau, rue Royale à Paris au numéro … Était-ce le Bernard Uli que j’avais connu étant scout à la fin des années 1950 ? Qui prétendait être âgé de 10 millions d’années ? Possible, en tous cas il ne lui ressemblait pas, il était beaucoup plus grand, plus mince aussi. À l’époque il portait le nom de Gontran de Suzenelle. Toujours est-il qu’il me parla de son « voyage » en un éon situé bien avant 1789 ; car il s’agissait de sa fréquentation de l’église de Saint-Jacques-de-la-Boucherie, en compagnie de Nicolas Flamel et de sa femme Dame Pernelle. Il allait me refaire le coup de Bernard Uli et ses 10 millions d’années. Décidément, j’ai pris un abonnement : 1958, 1988, soit 30 ans du fameux cycle de vie terrestre de Bernard Uli se régénérant tous les 30 ans.
 
ATTENTION : il ne s’agit ici absolument pas de transhumanisme, qui se situe dans le même thème « TÔLE ET BOULONS » de cette civilisation hyper matérialiste qui procède de même avec les engins d’extraterrestres et autres délires technologiques se situant dans le courant évolutionniste de la « fin des temps » des Yahvistes et de la dualité, et en plus nécessitant la dépendance aux banques ! Et à l’opposé du CONNAÎTRE TOI-MÊME PAR TOI-MÊME et de la non-dualité. Je rappel que tout est situé dans le cerveau. Et vivre seulement 1000 ans ce n’est pas de « l’éternité », comme mon « Bernard Uli » qui aurait, selon lui, ses 10 millions d’années dans le Cœur… et dans le Ciel…
Voir aussi cette page intéressante sur Flamel et Pernelle.

Le beau jeune homme de la rue Royale - rencontré parce qu’il effectuait des consultations d’Astrologie, et qu’à l’époque je me sentais totalement perdu - me parla tout de suite du sens du mot BOUCHERIE :
- Comme hier il y a eu un accident à côté de la Tour Saint-Jacques, j’en profite pour te parler des Bouchers liés à la Tour et à son église détruite après 1789. Tu sais, la formule sanguine et celle de la Chlorophylle sont très proches. Depuis la catastrophe propagée par l’Oxygène, le sang contient du Fer. Sais-tu qu’à Saint-Jacques j’ai rencontré un soir Lucifer. LUCI la lumière et le Fer du faire-action !
Lucifer, le faire, le vouloir, et c’est là que ça rouille, ça vieillit, puis meurt ! Mais en même temps c’est un formidable moteur, je dirais verdâtre, comme une émeraude. Le Fer/Faire.

Hebergeur d'image
 
Hebergeur d'image


Je l’interrompt car je sens qu’il ne peut plus s’arrêter :
- Mais, pourquoi vous me parlez de cette église ? Je me souviens bien de la Tour Saint-Jacques à Paris hélas noircie par la pollution automobile et leurs fumées corrosives. Je suis venu pour une consultation astrologique.
- Écoutes, laisse ton thème, tout est lié, tu es moi et je suis toi. Que tu me crois ou non, j’ai vécu à l’époque où régnait ici le roi Charles VI, une époque bien vieillissante. Mais, c’est ce roi qui en 1381 octroya de bons statuts pour la profession de boucherie. Mais ses statuts ne parlaient pas d’hygiène.                
- Là vous, euh euh, tu exagères pas un peu ?
- Est-ce que tu connais la Science de la Génération et de la RÉGÉNÉRATION ? [Donc rien à voir avec l’évolutionnisme et la technologie du transhumanisme].
- Non. Mais quand j’étais scout à l’époque du président René Coty j’ai rencontré un Monsieur qui prétendait avoir 10 millions d’années. C’est toi ?
- Oui et non. Je me souviens effectivement d’un jeune scout et de son grand-père mort pendant la révolution bolchevique de 1917.
- Alors c’est toi Bernard Uli !
- Pas tout à fait.
- Décidément, je suis fais pour rencontrer des immortels !
Et Gontran de Suzenelle fut très gêné. Il enchaîna aussitôt avec nervosité.

- L’église de Saint-Jacques-de-la-Boucherie était lié à cette Science de Régénération, donc à l’Alchimie. De cette église après la catastrophe 1789, il ne reste que le Fuseau « Tour Saint Jacques » égrenage du temps qui coule. Le Fuseau ou le Loka chez les Hindous.
- Qu’est-ce que c’est « Loka » ?
- Le temps qui passe, identique au mot ÉON, la force vitale ou Prâna en Inde ; bref, le spatio-temporel sous forme énergie, c’est-à-dire en son thème éternité. Un peu comme un « Fixe mobile ». Un éon c’est comme un univers. C’est après cent ans du début de l’ère chrétienne que ce mot apparaît.

- J’ai entendu parler de Flamel dans un journal, « Historia » je crois.
- Ah ! Drôle de bonhomme : un parfait écrivain avec une si jolie gothique appliquée, qui en même temps crachait sur les livres !
- Vraiment ? Pourtant à cette époque le parchemin était fragile !
- Oui mais il me répétait souvent que « Les Chouses de Dieu ne se trouvent jamais en aucun livre, parce que Dieu les révèle à qui luy plaist ».
En plus, le bonhomme qui s’était un peu enrichit avec ses œuvres de calligraphie s’acheta avec deux florins un « fort vieux livre, doré, et beaucoup large ». Je te laisse deviner le sens du mot « large » et le sens du mot « vieux », celui de livre et des « deux florins ».
Je te donne une piste sur le mot « livre » : de liber, donc du végétal, du vert, de libéros, de libos ou goutte d’un liquide, et selon d’anciens grammairiens : gâteau sucré… En ce qui concerne le « gâteau sucré », tu peux chercher vers la galette dans le conte de Perrault : Peau d’Âne, là où la « pâte » de la Pierre monte lentement !
LIBER, DE LIBERTÉ, AFFRANCHIR, VOLATIL.

De plus en plus perturbé, je lançais la question qu’il ne fallait peut-être pas poser :
- Tu as vraiment rencontré Lucifer ?
- Oui, celui qui savait parfaitement séparer le terre du feu, le fixe du volatil, le bien du mal. Mais il ne réussit jamais à se séparer de son ego en forme d’émeraude, qui chuta. Suprême paradoxe parce que l’émeraude était son ego ! Or il l’a toujours puisqu’il il n’y a pas plus attaché au sens du devoir accompli que Lucifer ! Il n’aime que lui, son ego est toujours intact malgré la chute de l’émeraude. Il aime son devoir. C’est tout Lucifer, un esclave du devoir. Cela n’a rien à voir avec l’Amour du devoir.
Non, non, son émeraude tombé, son ego est toujours intact, je m’en rend compte en discutant avec lui. C’est d’ailleurs un fort bon camarade : à l’intérieur dans l’ego et à l’extérieur sublimé dans la non-dualité ! En faite une inversion ou un croisement...

- Monsieur de Suzenelle, là je décroche. Mais, ont dit que dans l’émeraude fut taillé le vase Graal ?
- Mon cher ami le Graal vibre à la fois dans le béni et dans le MAUDIT. Tout sacré est double ! Et tu dois bien te rendre compte vu notre époque de folie technologique que toute science peut dériver vers le maudit.

- L’émeraude, le vert me fait penser à la Chlorophylle dont tu me parlais.
- Le rouge a pour complémentaire le vert, donc le PRINTEMPS, OSIRIS le Dieu vert. Le vert du Graal a donc un pouvoir de RÉGÉNÉRATION. C’est pourquoi plein de gens court après !
- Le rouge c’est le sang qui coule chez les bouchers !
- Oui, et aussi en rapport avec le Saint Nicolas de Myre, que j’ai connu, quand il sauva et régénéra trois jeunes garçons qui se rendaient à l’école et qu’un hôtelier avare avait égorgé, placé ensuite dans un saloir, pour en faire de la viande destinée à ses clients.
Je peux te dire que ce n’est pas du conte de Fée, parce que Saint Nicolas voyageait à ce moment là avec un authentique Alchimiste égyptien connaissant parfaitement la Science de la génération et RÉGÉNÉRATION.
Le Graal en Pierre d’émeraude ou Jaspe vert ou Cornaline est en liaison avec le Point Focal ou Arc-en-Ciel, une sorte de Porte-des-étoiles.
Et puis tu as certainement entendu parle de « La Table d’Émeraude » !

- Oui. Mais les Chrétiens détestent Lucifer.
- Parce qu’ils divisent et restent du mauvais côté de l’émeraude et l’associe à l’enfer. Et des pratiques de magies pas toujours blanches se déroulent autour de l’émeraude et ne sont pas faites pour apporter la paix…
Tu sais, l’émeraude ou Graal est à manipuler avec extrêmes précautions. Le Graal est comme une « bombe atomique » moderne, et incommensurablement plus puissante ! Car provenant de Lucifer !!!
- Tu parles de RÉGÉNÉRATION ! Comment cela se peut-il ?
- Par le CROISEMENT du sacré et du maudit. Si par exemple tu avais les yeux situés proche de tes oreilles, tu ne pourrai réunir un Fuseau. Tu resterais prisonnier de l’opinion des autres. Ainsi tu dois CROISER centrifuge et centripète et au-delà Involution et Évolution.
Le Croisement permet de pénétrer dans l’éon spirituel, là où le Mouvement est maître, là où tout se transforme comme du temps de l’Âge d’Or.

- Le sang est comme la Chlorophylle des plantes ?
- Oui, et je connaissais quelqu’un qui savait utiliser de la Chlorophylle particulière pour faire des transfusions sanguines humaines. Tu sais, les Chaldéens mêlaient le « sang divin » à la terre pour donner vie aux êtres. Voilà un exemple de génération et Régénération, que j’ai connu. D’ailleurs, des traditions disent que le sang donne naissance aux plantes, ET MÊME AUX MÉTAUX. À ce propos,  Nicolas Flamel avait pour fétiche le DRAGON VERT. Remarque, il aimait bien aussi le Dragon Rouge. Et au Cambodge l’effusion de sang au cours de joutes ou de sacrifices donnent la fertilité, le bonheur. Ce qui est en rapport avec le sacrifice d’enfants comme le Massacre des Innocents, dont mon ami Nicolas s’est servi, dans son livre, qu’à ce jour vous nommez « Livres des Figures Hiéroglyphiques », et qui cache un secret de la Régénération. Le sang c’est la CIRCULATION, LE VÉHICULE EN RAPPORT AVEC LE DANGER. Le Sang, comme un « trou »…

- Est-ce que je peux utiliser tes toilettes ? (J’étais obligé de m’éloigner de Gontran tant je commençai à me sentir mal à l’aise, essoufflé, vidé de mon sang… ).

Une fois de retour il m’attaque à nouveau, si je puis dire.
- Tu vas mieux ? Tu sais, les noms Flamel et Pernelle, la compagne de Flamel, forment aussi un bout du plan de la Régénération.
Nicolas FLAMel et Dame PEREnelle : dans les deux cas il y a le son El, LE SOLEIL double dans un cas ; le son FLAM, feu, pour l’époux, et le son PERE (père) pour l’épouse. On a donc conformément à la Loi Cosmique un CROISEMENT. La combinaison Mel (aimer-querelle, sagesse sacrifice (Médé, Mété, Métis), sphère comme le Nèfle, Merle oiseau) ; et Nelle (négation, Nout ondes sur Terre et Noun Eau Primordiale) combine le terrestre et l’aérien, donc le Fixe et le Volatil. Nous sommes en plein dans la CRÉATION !

- Oui, je veux bien, mais usant ! (Je pensai à moi… ) Ça me donne envie de mourir, enfin je veux dire : dormir !
- Mon ami Flamel, qui je te rappel détestait en fait les livres, prétendait posséder « Le Livre d’Abraham le Juif », ce qui déclencha chez lui son « Voyage jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle ! » Sais-tu que cela est en rapport avec le TEMPS ?
- Oh oui ! Oh oui ! Çe je le sais, je le sais : le grand pendule oscillant de la cathédrale de Saint-Jacques : L’ENCENSOIR !
- Bravo ! Et cela est en rapport avec le TORE : la dynamique bipériodique ou attracteur en un espace en forme de Tore. Cela a aussi un rapport avec le Synchronicité chère aux Alchimistes et à un psychiatre allemand qui s’appelle Jung.
Tu sais, tout est vibration et oscillation. C’est tellement simple et en même temps impossible à expliquer par nos pauvres mots et notre ego, lié au temps qui passe.
De plus, qu’est-ce que l’on met dans un encensoir ? Du bois de résineux comme la Myrrhe.
L’encens, le volatil, l’élévation, et en même temps la FUMISTERIE. N’oublie pas que tout est double. Fumée, fumisterie, nuages, volatils = esprit de toutes natures et jusqu’au divin. Encens, nuages, Ciel, et évidemment Arc-en-Ciel.
- Oh oui, j’adore les Arcs-en-Ciel mais à Paris on peu pas dire qu’on en voit un seul !
- Arc-en-Ciel et pluie, et encens chez les Maya Quiché, les prêtres font saigner, encore le SANG VERT, le Copal, et brûler son encens à minuit, le dernier jour de la saison sèche pour faire descendre la Pluie…

- Heu, heu… Ton encens et ton encensoir me font penser non seulement à la fumée mais à l’Ombre. C’est toi ! Tu m’avais dit quand j'étais scout ton nom de Bernard Uli que tes fins et de cycles et régénérations se passaient par une transformation en OMBRE.
- Oui, c’est aussi comparable avec les bûchers funéraires des Mayas avec leur Copal, et de bûchers funéraires des Hindous. S’envoler en fumée !!! Les « Peaux Rouges » fument bien le Calumet de la Paix ! Ici des malades parlent « des droits de l’homme » !
Les Celtes disaient voir l’âme du défunt s’envolait comme une fumée vers le haut du corps. Chez les Hindous l’encens, Dhûpa, signifie : CE QUI EST PARTOUT.

- Bon sang, quelle promenade dans tout ce labyrinthe où tu me promène. Je vais encore avoir envie de pisser.
- Oh le sang, le fer, Sidéros, Sidérurgie ! Les métaux qui tombent du Ciel comme les « Petits hommes verts » atterrissant sur Terre !
Vert, plantes, Printemps, Véritas, Vérité !

- Tu parlais de sidérurgie ?
- Oui, le minéral, le fer, Sidéros, Volcanos, en Grec Phorcas, synonyme de Caïn, le Forgeron ! En Macédoine ils ont le Garanos, la Fontaine de Jouvence représentée par un Veau. La quatrième divinité est Arvos (Arios en gaulois : seigneur, prince, maison), Héros, figuré par un rameau, auquel dans tous les déluges vient s’arrêter une arche.
- Je ne te suis plus !
- Pardon, je te parlais des Nautes parisiens.

Assez timidement je risque cette « attaque » :
- Avec tes réapparitions au début de cycle, en sortant d’une ombre, tu ne serais pas un peu Vampire ?
- Ah, ah, ah ! Tu crois à un mort qui réussirait à boire à la Source dans le Royaume du Charon, puis reviendrait sur Terre pour tourmenter les vivants ! Ce qui ferait de lui un Vampire !
Pas vraiment, et je ne suce point le sang des gens ! Pourtant je suis un sacrifié. Je suis un sacrifié car mes cycles de trente de vie terrestre sont souvent comme un méchant rêve de la vie éternelle que personne ne voulait recommencer [donc message aux transhumanistes… ]. Mon cher la vie éternelle est une aimable mais cruelle plaisanterie. C’est pour cela que je devais dire au scout que tu étais, que j’en arrivais parfois au souhait de me faire assassiner au cours d’un de mes cycles de trente ans ! Je te répète que je suis un sacrifié !
Bon je vais bientôt terminer ce qui devait être une consultation d’astrologie.

- Oui, mon thème d’astrologie, pour 1989, tu ne m’a rien dit.
- Rien d’inhabituel pendant les quatre prochaines saisons. À si, en novembre va s’effondrer le « Mur de Berlin » ! Mais les conséquences géopolitiques c’est pour plus tard. Tout de même, en 1889 naissait Adolph Hitler, et en 1789 le coup d’État de ceux qui se font encore appeler « républicains ».
- Et pour moi ?
- Pas de problème avant 1989 je te dis.
Ah j’oubliais, mon ami Flamel était grand astrologue, vraiment impressionnant. Il se basait uniquement sur ses connaissances astronomiques du Zodiaque.
Sais-tu que l’église de Saint-Jacques-de-la-Boucherie est en rapport avec la Porte des Étoiles, le Point Focal, le Rhombe ? Donc en rapport avec la FUSÉE-FUSEAU. Soit en rapport avec AGNI-IGNÉ. L’AGNEAU, ou le CHAT PIS, ou l’ÂNE ONOS (JASON). ONOS OU FUSEAU DU CABESTAN ; et l’Âne qui sert de monture du Jésus le jour de la Fête des Rameaux à permis à Apulée d’écrire ses Métamorphoses. Faut te dire que je te l’avais croisé !!! Dans son récit se trouve le mythe de la Svastika.
L’église de Saint-Jacques a été détruite car elle rappelait trop les possibilités de virtuosités de, comment dire… « voyages dans le temps » ; et ça, c’était pas bon pour les jeunes républicains qui voulaient dégommer la riche noblesse et prendre sa place.
Tout ça tourne toujours autour de la Porte des Étoiles, si je puis dire. Donc d’une grande liberté, et ça non plus c’était pas bon pour les jeunes républicains ; si bien qu’ils ne juraient que par l’égalité et la fraternité. Bref, du gluant grégarisme bien collant, bien étouffant.

- Si je me rappel bien mes cours de fin d’études primaires, tu serais né au Miocène.
- Oui à l’époque où les continents n’avaient pas la même place qu’aujourd’hui. Mais il est tard, je dois te quitter. Au revoir. Qui sais, à peut-être dans une autre vie, en deux fois trente ans, en 2040 ? Tu auras 95 ans. Ou d’ici trente ans. Dans tous les cas je t’espère encore en bonne santé.
- Au revoir Monsieur de Suzenelle.
En redescendant l’escalier je manquais deux fois de me casser la gueule tant j’étais étourdit par le discours de Gontran. En plus, sa beauté ne peut laisser personne indifférent et empêche parfois l’écoute.
Mais, inquiet, je me posais la question : « Et si c’était au bout d’un seul cycle que je rencontrerais une nouvelle fois un Gontran ou un Bernard du Miocène ? J’aurais alors, en 2018 : 73 ans…. et celui du Miocène toujours 30 ans ! ».
Ah oui, aussi bien quand j’étais scout que tout à l’heure, j’ai complètement oublié de demander à « l’Homme du Miocène » comment il est née, où même s’il est vraiment née !!!
 
 
 
tout_saint_jacques_dessins1784.jpg
 
Façade de l’église de Saint-Jacques-de-la-Boucherie en 1784.
 
 

Dernière mise à jour : 06-12-2015 00:10

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >