Accueil arrow Yôkai arrow Dernières news arrow Sortons de la tyrannie de l’opinion
Sortons de la tyrannie de l’opinion Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-12-2015 23:02

Pages vues : 3145    

Favoris : 462

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
frise_ouro1.jpg
 
 
Sortons de la tyrannie de l’opinion
Le Dieu prédateur : l’être humain
et sa civilisation du : dépensez, fermez-là,
plus vous consommerez, et plus vous serez « libre »,
soit attaché, enchaîné,
soit le contraire de la liberté toute simple.
 
 
En notre époque de religion laïque et matérialiste à l’extrême, bien peu de gens sont portés par la compassion et la gratuité, à tel point que nous sommes cancérisés par l’automatisme journalier « Comment tu vas ? », alors que souvent on en a rien à foutre, ou on pense : « Ah, il est encore là celui-là ! ». La discorde est partout dans ce monde du règne de la « démocratie » et de l'ego, alors que la monarchie savait au moins, un minimum, rassembler, unir.
Cette discorde malheureusement gonfle d’année en année. D’innombrables millions d’êtres humains et plus encore des millions d’animaux ont souffert, souffrent encore actuellement et inévitablement souffriront et mourront sans nécessité et dans d’extrêmes souffrances, par la main de l’être humain se disant « civilisé », « citoyen ». Il en est de même avec le massacre des espaces verts, des forêts, des montagnes, des océans.
 
Ces effusions de sang vert et sa complémentaire le rouge sont la production du mental de l’humanité, de son Super Égrégore, et doivent être éliminées. Car aussi longtemps que la cruauté dû au mental persiste, le progrès spirituel ou Vraie Libération est retardé, la Félicité est oubliée, et toutes les moindres réformes sont reportées dans le futur par des obstacles dressés par l’humain lui-même, dans la dimension de la dualité Cause-Effet.

La non-prédation n’est pas simplement l’absence de guerre, l’absence de sang qui coule. Car dans son ensemble, la non-prédation signifie l’abstention totale de causer une souffrance ou le plus petit dommage à toutes les formes de vie, que ce soit pas la pensée, par la parole, ou par l’action. La non-prédation exige un mental purifié, donc inoffensif, et pour les autres et pour soi-même ; soit des paroles inoffensives, des mains inoffensives.
Ceci n’est pas une vertu du négatif, car c’est l’expression même de l’Amour ou Réalisation du Soi-Instant, le « Je suis responsable de vous comme vous êtes responsable de moi ».
Ramana Maharshi explique à l’entretien 248 : « Si l’un pense ‘Je suis ceci’, un autre pensera ‘Je suis cela’ et ainsi de suite [ce qui donnera l’OPINION]. Il se produit des conflits de pensées et tant de religions en résultent [et de partis politiques aussi]. La vérité reste ce qu’elle est, elle n’est affectée par aucune déclaration conflictuelle ou autre ». Ce qui rejoins l’entretien 479 : « Si chacun s’occupait de ses propres affaires, il n’y aurait pas de querelles ».
Ce qui aussi rejoins l’entretien 199 de Ramana Maharshi : « Tournez votre attention vers l’intérieur, alors le monde entier sera empli de l’Esprit suprême ».

De même les guerres et souffrances disparaîtraient si CHACUN SE RÉVEILLAIT ENFIN, en se posant la question : « Mais d’où est-ce que je viens ? ». « Ces questions [dont le problème de la souffrance] se sont-elles posées dans votre sommeil ? N’existiez-vous pas alors ? N’êtes-vous pas le même être maintenant ? » (entretien 479). Alors, OCCUPEZ-VOUS DE VOS AFFAIRES AVANT DE VOUS OCCUPEZ DE CELLES DES AUTRES. Le « Occupez-vous de vos affaires » dans le sens de réaliser la non-dualité.

FAIRE LE VIDE POUR FAIRE LE PLEIN, ET PAS L’INVERSE COMME DE NOS JOURS et depuis des millénaires de règne du « moi-je » (encouragé surtout en l’après 1789 et par les « élections »).
Ainsi, pour être jeune, libre, le mental ne doit pas être mondain-mondialiste. L’absence d’attachement est Liberté, en un mental non-attaché. Ainsi ÊTRE TOUJOURS EN GUERRE, EN DJIHAD (effort suprême), car l’absence de vigilance est la pente vers la mort. De même les distraits par l’entertainment et l’étatisme sont comme s’ils étaient déjà mort.
Être en djihad est donc porter son attention, pointer sur les causes, soi-même, et non sur les symptômes, les autres, les choses ou l’extérieur. Alors, AGISSEZ, NE RÉAGISSEZ PAS (notamment à l’opinion, comme par exemple une « élection » fabriquée et vendue par l’étatisme et ses banques). La médecine de Big Pharma ou allopathique est aussi basée sur le « réagissez », au lieu comme l’Homéopathie d’être construit sur le « Agissez ». En effet, l’opinion publique n’est que construite sur le « Réagissez » ; idem pour toutes publicités, tous partis politiques qui veut vous vendre n’importe quoi. Tout ce monde capitalo-socialisme est construit sur le « réagissez ». S’il était construit sur le « Agissez », il n’existerait plus d’étatisme et de chefferie depuis longtemps ; ou ce ne serait que des potiches, comme chez les Celtes !
AGIR = ÊTRE DANS L’INSTANT (du A privatif et gir (gyr, girer, tourner) : cercle, donc être au centre. Nous sommes le centre partout et la circonférence ou limite nulle part. C’est la Libération. Pas de blabla, on est 'au courant').
RÉAGIR = ÊTRE DANS LA DUALITÉ SUJET-OBJET (vous doublez l’agir et restez à distance, vous compliquez tout avec la loi cause-effet, ou action-réaction, parole parole parole, ou opinion).

Le Salut ou Libération pour la Connaissance de soi-même : « Le Royaume des Cieux est en vous », et sans condition, c’est gratuit, et pour tous.

Pour se Con-Naître, un seule vie ne suffira peut-être pas. Ainsi Hermès vint au monde, ou se Con-Naît à trois reprises, d’où son nom de Trismégiste. Se reconnaître ou Con-Naître (naître avec) c’est retrouver la conscience de son ‘Je’ caché par son ‘je’, grâce à un acte extra-ordinaire de réminiscence (se souvenir), qui révèle au ‘je’ sujet son identité et origine transcendantes, la pure dimension dont le ‘je’ est issu, sa MAISON et LIEU DE NAISSANCE.
SALUT = SE RECONNAÎTRE SOI-MÊME et COMPRENDRE QUE L’ON EST ÉTERNEL, SOIT LA CAUSE DE LA MORT EST L’AMOUR : du A privatif et mort (mur), soit la privation de mort ou CON-NAÎTRE TOUS LES ÊTRES.
Se Con-Naître est l’équivalent d’une EMI. On ne se voit pas soi-même dans le mental comme on s’aperçoit dans un miroir, de même on ne connaît pas directement le son de sa voix. La vision de son mental est l’élimination du Nom-la Forme (la 3D, la perspective), ce qui implique une mutation de la conscience. Il faut aussi se nettoyer de l’opinion, des autres, dans notre cerveau.

La démocratie est le règne de l’opinion, du grégarisme, nullement une quelconque liberté. La seule Vraie Liberté est LA RÉGÉNÉRATION ou RETOUR AU MOI VÉRITABLE, LE ‘JE ‘ OU ABSENCE D’EGO, soit les origines transcendantes de la personne humaine. Les origines ou ÂGE D’OR.
 
 

Dernière mise à jour : 07-12-2015 23:12

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >