Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Pour le bien du plus grand nombre ?
Pour le bien du plus grand nombre ? Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 10-12-2015 23:25

Pages vues : 2067    

Favoris : 260

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
egyptian_cobra_057450.jpg
 
 
Pour le bien du plus grand nombre ?
Et au nom de quoi ? De qui ?
Ou pour le bien de soi-même !!?
Ce « bien » mondialisé est déjà
du concret de Nouvel Ordre Mondial
QUI VEUT MODIFIER NOTRE ADN (1) ET
NOUS ROBOTISER PAR GRÉGARISME (ONDE).

LES A(I)MANTS ET LE FER/FAIRE.


Bibliothèque de Nag Hammadi ou Manuel de TÉLÉPORTATION.
 
 
« [Travail des chercheurs à Moscou à l'Institute of Control Sciences, Wave Genetics Inc. et de travaux théoriques provenant de plusieurs sources]. Ce travail modifie la notion de code génétique de façon essentielle. Il affirme :
1) que l'évolution des bio-systèmes a créé des « textes » génétiques, semblables aux textes dépendants du contexte naturel dans les langages humains, modelant le texte de ces schémas analogues au langage,
2) que l'appareil chromosomique agit simultanément à la fois comme source et récepteur de ces textes génétiques, les décodant et les encodant respectivement,
3) et que le continuum chromosomique d'organismes multicellulaires est analogue à une grille holographique espace-temps multiplexe statico-dynamique, qui comprend l'espace-temps d'un organisme dans une forme vrillée.
Autrement dit, l'action de l'ADN, comme la théorie le prédit et l'expérience le confirme,
(i) est celle d'un « gène-signe » laser et de ses champs électro-acoustiques solitoniques, de telle manière que le gène bio-numérique « lit et comprend » ces messages de façon similaire à la pensée humaine, mais à son propre niveau génomique de raisonnement. Ce qui soutient que les textes humains naturels (quel que soit le langage utilisé) et les « textes » génétiques ont des caractéristiques mathématico-linguistiques et entropo-statistiques similaires, qui se rapportent à la fractalité de distribution de la densité de fréquence de la caractéristique dans les textes naturels et génétiques, et lorsqu'en cas de « textes » génétiques, les caractéristiques sont identifiées par les nucléotides,
(ii) et que les molécules d'ADN, conçues comme un continuum de gène-signe de n'importe quel bio-sytème, sont capables de former des pré-images holographiques de bio-structures et de l'organisme comme un tout et comme un registre de « copies d'ondes » ou de « matrices » dynamiques, se succédant les unes aux autres. Ce continuum représente le champ de mesure, de calibrage, pour construire son bio-système.
Mots-clés : ADN, onde bio-numérique, code génétique, langage humain, holographie quantique ».
« [Des expériences confirme que] l’information génétique peut exister sous forme de polarisation d'un champ physique d'onde radio. Ce qui valide l'hypothèse que le principal canal d'information dans ces expériences est les modulations des bio-signes de polarisation transmises par une version de non-localité quantique. Un fait bien établi peut donc être envisagé sous un jour nouveau, à savoir que l'information des biomacromolécules – ADN, ARN, et protéines – ont la capacité de dispersion rotative optique de la lumière visible et du dichroïsme circulaire ».
 
UN EST LE TOUT, DONC NOUS SOMMES SANS LIMITES. On peut ajouter que tout est vibration. L’Alchimiste Roger Bacon écrivait : « Tout est possible, mais Tout n’est pas permis », admirable vrai sens du mot Liberté menant à un semblant d’immortalité. De nos jours le sans limite est celui des banques ; nous vivons dans ce monde où elles nous pressurent.

Bref, résumé simplement et pour dire que le récit de Nag Hammadi couplé avec La Pistis Sophia, Valentin et le langage sumérien sont une preuve valable que l’être humain est une création expérimentale de « forme de vie », de NOM-LA FORME venant « d’ailleurs », PAR TÉLÉPORTATION. Je dirais même que le « bio-numérique » était déjà en place il a des millions d’années ! Mais un « bio-numérique » EN ANALOGIQUE, et non dans la dualité zéro et un !!!
En ce sens j’adhère aux recherches d’Anton Parks. De plus, les expériences sur l’ADN comme décrites ci-dessus en extraits, et plus bas, prouvent que l’ADN est hautement manipulable, et comparable absolument à l’Argile si présente dans le mythe des DIEUX POTIERS CRÉATEURS DE FORMES DE VIE (avec par exemple un Dieu comme Khnoum et son Tour de Potier : rotation, spirale… Il n’existe pas de « ligne droite »). Même chose de l’ADN dans le thème « des Enfants sauvés des eaux », dont à on affublé un certain « Moïse ». Argile en rapport avec l’EAU… En rapport avec le CHAT (à Sumatra en la tribu Nias) qui connaît l’Arbre Cosmique qui donne naissance à toute chose (Arbre Cosmique ou ADN… ) ; en Égypte ancienne le Chat était très vénéré, jusqu’à être momifié… Bref, LE CHAT EST ÉLECTRIQUE et n’est pas sans évoquer la cavitation et l’antigravité explorée par Grebennikov.

1. « Cette recherche [le laboratoire Eigen [Scherbak, 1988] à l'Institut Max Planck en Allemagne] montre que la partie clé de l'information, déjà enregistrée comme un quasi-langage des chromosomes de n'importe quel organisme sur notre planète, peut être en rapport avec les influences exobiologiques [E.T.] puisque, pour ce qui est de l'onde-ADN bio-numérique, l'ADN agit comme une sorte d'antenne ouverte à la réception non seulement des influences et changements internes à et de l'organisme, mais aussi à ceux qui lui sont extérieurs […] Celle-ci [un des découvertes des chercheurs de Moscou] couvre, si l'on prend en compte la non-localité quantique des organismes, non seulement l'environnement local de l'organisme, mais aussi au-delà de celui-ci, jusqu'à l'univers entier ».
Ainsi, ces chercheurs voient les possibilités suivantes :
- 1. Création d'une mémoire artificielle sur les molécules génétiques qui, en effet, possèdera à la fois un volume et une vitesse fantastique.
- 2. Création d'éléments (?) bio-numériques, basés sur ces principes totalement nouveaux de l'onde-ADN bio-numérique/informatique utilisant la téléportation quantique [Sudbury 1997] et peut être comparé au cerveau humain pour ce qui est des méthodes de traitement des données et des capacités fonctionnelles.
- 3. La mise en œuvre d'une surveillance à distance des processus d'information clé au sein des bio-systèmes par l'intermédiaire de ces éléments bio-numériques artificiels, ayant pour application des traitements contre le cancer, le SIDA, les malformations génétiques, le contrôle sur des processus socio-génétiques et, finalement, l'allongement de la vie humaine.
- 4. La protection active contre les effets d'ondes destructrices, grâce aux détecteurs de canaux d'information d'onde.
- 5. L'établissement de contacts exobiologiques [ou « Rencontre du troisième type »] ».

Je ne raconte pas des idioties, il y a bien un rapport avec Nag Hammadi ; puis ce qu’on appelle « réalité » N’EST QUE RÊVE.
 
adn_helices.jpg
 
atomult_copi470.jpg
 
ADN en ouverture en double hélice (document des chercheurs russes) ; et Atome Ultime lévogyre et dextrogyre (document La Chimie Occulte, copyright Éditions Adyar).


La Bibliothèque de Nag Hammadi ou Manuel de TÉLÉPORTATION. Pourquoi pas ! Car : « Plus particulièrement, la téléportation/non-localité quantique au sein des systèmes conceptuels introduits par Einstein, Podolsky et Rosen (EPR) [Sudbery 1997 ; Bouwmeester et al. 1997]. Grâce aux travaux expérimentaux du Groupe Gariaev, cette non-localité quantique est maintenant mise en relation avec (i) les radiations laser émises par les chromosomes, (ii) l'aptitude du chromosome d'inverser les plans de polarisation de ses propres photons émis et occlus, et (iii) l'aptitude supposée des chromosomes de transformer leurs propres radiations laser du signe génétique en ondes radios haut débit du signe génétique ».

Encore une fois l’ARGILE et l’ADN ne font qu’un dans les temps anciens : dans le vocabulaire mésopotamien le mot sumérien-akkadien LUHUMMU (boue) porte le même signe sumérien que GI ou GE (nuit, noir, être noir, être sombre), qui se retrouve en SAG-GI -GA (les Sumériens ou « Têtes noires », l’humanité originelle à la peau noire au service des Dieux. (Référence au lexique du sumérien, de Lucien-Jean Bord ; voir Anton Parks, Adam Genisis, page 209).

Toujours selon les chercheurs russes : « Les polarisations des photons laser du chromosome sont connectés non-localement et de façon cohérente aux polarisations d'ondes radios. Cela a été prouvé en partie lors d'expériences in vitro, quand les préparations d'ADN interagissant avec un rayon laser (l =632.8 nm), organisé d'une certaine manière, polarisent et convertissent simultanément le rayon dans une fourchette de fréquences radios ».
VOIR LA PAGE : DEVAS, JARDINS, ORMUS, LÉGUMES, HUMAINS

« La notion fondamentale est que les caractéristiques photon-laser-onde radio de différents objets (c'est-à-dire les spectres Fourier des ondes radios de cristaux, eau, métaux, ADN, etc.) sont stockées pour un temps défini, mais variable, par les moyens de miroirs lasers, de telle façon que les « spectres de miroirs » se rapportent à des attracteurs chaotiques avec une dynamique fractale complexe récurants dans le temps » (concerne le comportement dynamique rotatif atomique/moléculaire d'objets de l'espace-temps, selon ces chercheurs).
« D'autres recherches expérimentales ont révélé la forte activité biologique (génétique) de telles ondes radios lorsqu'elles sont générées dans de bonnes conditions par l'ADN. Par exemple, en utilisant les radiations produites de l'ADN artificiellement, la croissance super rapide de pommes de terre (jusqu'à 1 cm par jour) a pu être réalisée, accompagnée de changements spectaculaires dans la morphogénèse ayant pour résultat la formation de petits tubercules sur la tige et non sur le rhizome. Les mêmes radiations ont aussi pu causer une « réanimation » statistiquement authentique de graines mortes de la plante Arabidopsis thaliana, qui ont été récupérées sur le site de Tchernobyl en 1987 ».

miroir_phase_adapt.jpg

Mécanisme de phase conjuguée ou miroir en laboratoire.
Action d'un miroir à phase conjuguée active adaptative.
(Document de L’onde ADN bio-numérique, de P.P. Gariaev, B. Birshtein,
A. Iarochenko, P.J. Marcer, G. Tertishny, etc. et différents instituts)


Ennoia (voir la page : Ce monde qui passa du modèle à la copie) peut sortir de nulle part par TÉLÉPORTATION et devenir par Pronoia : Barbélô, puis enfantement du Fils : « Et l’Esprit regarda vers Barbélô, par le biais de la lumière pure qui entoure l’invisible Esprit et dans son flamboiement. Et elle conçut de lui et il donna naissance à une étincelle de lumière, à l’image de la lumière bienheureuse, mais ne lui étant pas égale en grandeur.
C’est le Monogène de la Mère-Père que le Père a manifesté [téléporté ?], lui qui est son unique rejeton, le Monogène du Père, la lumière pure. (Livre des Secrets de Jean, NH 6,10-18).

« Et le Monogène demanda que lui fût donné un partenaire, l’intellect. L’invisible Esprit fit un signe d’assentiment et [bidouillage de l’ADN ?], lorsqu’il eut fait un signe d’assentiment, Intellect se manifesta et se tint auprès du bon Christ, glorifiant celui-ci ainsi que Barbélô.
Toutes les œuvres qui précèdent ont été produites en silence et par la Pensée. (Livre des Secrets de Jean, NH 6,33-7,4).

« Alors le Christ voulut, par la parole de l’invisible Esprit, créer une œuvre. Et sa Volonté devint une œuvre et se manifesta avec Intellect et la lumière le glorifiant.
Et la parole suivit Volonté, car c’est par la parole [vibrations] que le Christ, le Dieu autogène, a créé toutes choses.
Quant à Vie-éternelle et Volonté d’une part et Intellect et Prescience d’autre part, ils se tinrent là glorifiant l’invisible Esprit et Barbélô, car c’est d’elle qu’ils sont issus. (Livre des Secrets de Jean, NH 7,4-15).

« L’Esprit Saint conféra donc la perfection au Dieu autogène, qui est son Fils et celui de Barbélô, pour qu’il se tint en présence du grand et invisible Esprit virginal, lui le Dieu autogène, le Christ, lui qui a été honoré d’une voix forte. Il a été manifesté par Pronoia.
Et l’invisible Esprit virginale a établi le Dieu autogène véritable sur toutes choses, et il lui a soumis toute autorité, ainsi que la vérité qui est en lui, afin qu’il pensât toutes choses, lui qui a été nommé d’un nom qui est au-dessus de tout nom [et de toutes formes]. Ce nom en effet ne sera dit qu’à ceux qui en sont dignes [encore rapport aux vibrations, mais aussi à cette moderne judéo-maçonnerie spéculative recherchant le véritable « Nom de Dieu »]. (Livre des Secrets de Jean, NH 7,16-30).

Il faut attendre Sophia pour que sorte l’Archonte (la chefferie) et la dualité : « Donc, Sophia d’Épinoia, étant un éon [dimension-énergie], pensa une pensée unique d’elle-même ainsi que de la réflexion de l’invisible Esprit et de Prescience. Elle voulut manifester une ressemblance hors d’elle-même sans que se fût exprimé le bon vouloir de l’Esprit - il n’avait pas donné son accord - et sans son conjoint ni même l’assentiment de ce dernier.
Comme la face de sa masculinité n’avait pas donné son consentement, comme elle n’avait pas trouvé son partenaire, elle fit un signe d’assentiment sans le bon vouloir de l’Esprit et sans que son partenaire n’en ait eu connaissance. Elle sortit à cause de la force irrésistible qui est en elle.
Sa réflexion ne fut pas improductive. Et apparut hors d’elle une œuvre imparfaite et différente de sa propre forme parce qu’elle l’avait faite sans son conjoint ; cette œuvre était non conforme à l’aspect de sa mère car elle avait une autre forme ». (Livre des Secrets de Jean : L’Archonte, fruit de l’impétuosité de Sophia, NH 9,25-10,7).

Évidemment Sophia chasse l’Archonte produit de sa volonté et œuvre contrefaite sous forme d’un Dragon à face de lion et nommé Yaltabaôth (Sonne comme Yalta où se joua la naissance effective du pré Nouvel Ordre Mondial en 1945, grâce à la super chefferie de l’époque, le premier Archonte si je puis écrire). Ce Dragon est bien-sûr signe d’un état d’ignorance.
« Et elle l’entoura d’une nuée lumineuse et plaça pour elle un trône au milieu de la nuée afin que nul ne la vit, excepté l’Esprit Saint que l’on nomme ‘Mère des vivants’.
Et elle lui donna le nom de Yaltabaôth. Il est le Premier Archonte, celui qui a pris une grande puissance à sa mère ».

Évidemment Yaltabaôth vat créer son gouvernement, sa cour : « Il s’unit à sa propre déraison et engendra pour lui-même des autorités » (NH 10,26-28).
Comme les heures du jour il y a 12 autorités, dont un certain Kaïn (Caïn le 6è, le Soleil) et le 7è Abel. Ensuite l’Archonte établit sept rois, un par firmament du Ciel, sur les sept cieux et cinq sur le gouffre de l’Abîme, pour y régner bien-sûr.
Ensuite il va y avoir 365 anges créés par les 12 Archontes…

Le Premier Archonte est une trinité malade, un fou, un fixiste comme les Yahvistes. Il dit : « Je suis Dieu et il n’existe pas d’autre Dieu à côté de moi ! car il est ignorant de son origine, du lieu d’où il est venu » (NH 11,7-22).
Bref, là on a vraiment un court-circuit !!! L’empereur des Star Wars ? George Lucas a copié !!!

Le Yalta de 1945 comme celui du NH va foutre la merde partout : en plus de ses 12 visages, il se vautre dans la gloire : « C’est pour cette raison qu’il a été pour eux [les Séraphins] Seigneur, à cause de la puissance de la gloire qui lui vient de la lumière de sa mère. C’est pour cette raison qu’il s’est lui-même proclamé Dieu, désobéissant ainsi au lieu d’où il était venu [oui, tout est Mouvement, et par PETITS PAQUETS, j’insiste… ]. (NH 11,35-12,10).

Puis Yalta… nomma Messianité… Divinité… On est dans les NOMS-LA FORME engendrant AUTORITÉ. « Yaltabaôth a donc organisé pour lui-même toutes choses d’après la ressemblance des éons primordiaux qui avaient existé auparavant, de sorte qu’il a créé ces choses selon l’aspect des êtres immortels, non qu’il ait lui-même contemplé les immortels, mais parce que la puissance qui est en lui, celle qu’il a dérobée à sa mère, a enfanté en lui l’image de la mise en ordre du monde ».

Cours magistral d’ingénierie extraterrestre ! Mais vous n’êtes pas obligé d’être de cet avis.
 
 

Dernière mise à jour : 10-12-2015 23:55

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >