Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Mondialisme : tous dans un HÔTEL
Mondialisme : tous dans un HÔTEL Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-02-2016 22:29

Pages vues : 2649    

Favoris : 409

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
brighton_toitsmaisonretraite_hotel.jpg
 
 
Mondialisme : tous dans un HÔTEL
Tous dans un Ostel, tous NOMADES
comme l’ARGENT, la PENSÉE UNIQUE
INIQUE, celle qui nique, celle
qui se moque du Soi-Instant.
PANSÉE (panse-ventre obésité du
consommateur, égrégore gore) PANSÉE UNIQUE
de ceux qui se prennent pour des Dieux
ou des athées, ou des existentialistes,
qui en font autant comme le mouvement
transhumaniste, les sans Axe ou désaxés
oublieux de l’Originel.


Dilemme multi-millénaires de l’Individualisme-Collectivisme.
La Nouvelle Diaspora de Jacques Attali et de ses monDIAlistes.
 
 
Voir aussi la page : Onde, Eau a-gité, Main-tenant

Monde de l’OR, monde du HORS (OR) ou nomadisme à la Hébreux et tribus des 12, comme les 12 heures et les 12 mois et l’argent c’est du temps ou de l’HISTOIRE (temps qui passe comme l’argent qui coule dans moult pays dans cette civilisation du cacapitalisme).
HORS : de HUIS et PORTA : franchir l’Hui. Porte : duron en gaulois, door (Gate) en anglais ; en prolongeant, le dvara (place) en sanskrit, dvoru (cour) en vieux slave, et le forum (marché, place, et de nos jours d’opinion les forums sur l’informatique).
HORS à rapprocher de HORMIS (hors et mis : étant mis hors), étymologie de mettre (qui est aussi s’approprier, comme l’OR !).
HORS : ors, huers : à l’extérieur ; huer, étymologie de hurler, et « hue » pour hurler au cheval d’avancer.
HORSBANIR : bannir, mettre au ban. HORSBORG : faubourg, et par prolongement ça donnera « banlieue » (lieu banni, lieu à l’extérieur). HORSBOUTÉE : élargissement de prison. HORSCLOS : chassé. HORSJETER : jeter, é-jecter ; et HORSPRIS : hormis, excepté.

DeHORS : exu- en gaulois, comme exucricone, où le contexte invite à détacher le mot exu et à traduire soit par « dehors », soit par « sors, va-t’en », qui donne aussi exucri (va-t’en, ou « sors, allez sors », ou « décroche, décroche-toi ». Con-ex-ugri renforce l’emphase de l’expression. À rapprocher de exuertina (infidèle, déloyale, donc quelqu’un « dehors », à l’extérieur, un étranger). (Réf. Dic. Français-Gaulois de J.P. Savignac).
 
Un MONDE-HÔTEL, un monde où on passe, comme dans un Hôtel de passe, ou une banque (où passe, circule dans une rue), circule de l’argent informatisé, et « circulez ya rien à voir ».

L’Être unique le (E-Tre ou le 3 de Trinité), celui du : JE SUIS ou du « Je suis ce JE SUIS » ou « Je suis Cela » (Amrita Bindu Upanishad) est identique au « Il n’y a pas d’autre Dieu que Dieu » (Islam) ; c’est le Soi ou Instant. Alors on se demande pourquoi les guerres de religion !!!

Les nouveaux « Chasseurs Cueilleurs » ? Un pays est un hôtel ? Tout cela renvoie inévitablement à l’ARGENT QUI N’A PAS D’ODEUR ET EST NOMADE PARTOUT. Sinon, SANS CETTE RELIGION DE L’ARGENT, oui c’est l’avenir. DONC EN L’ÉTAT ACTUEL DES CONSCIENCES ET SURTOUT DU PLAN DU MONDIALISTE : DANGER (protection des Anges ou de la Providence).

RAPPEL : les Crétois qui étaient querelleurs et conscients de leurs différences de croyances ou opinions se re-trouvaient dans leur unité patriotique : le syn-Crétisme (union des Crétois, conscience du global mais en résolution du dilemme Individualisme-Collectivisme).
Il y avait beaucoup d’échanges divers à travers la navigation crétoise, ce qui produisit une civilisation minoenne (roi Minos) raffinée qui dura presque 2000 ans (du Minoen ancien au Minoen récent) ! Civilisation de l’Égypte antique et celle de Minos ont beaucoup de points communs.
Le culte religieux des Crétois tournait autour du matriarcat (Mère ou Dame Nature), comme Isis chez les Égyptiens. Le symbole crétois le plus sacré était la double hache (Labryx). On y trouve aussi la Croix ANKH égyptienne. Des actuels judéo-maçons comme le 33è degré Charles W. Leadbeater, en sont fascinés comme il le montre dans son livre : Rites mystiques antiques - Une brève histoire de la Franc-Maçonnerie. Bref, un syn-Crétisme très aimant pour cette nouvelle judéo-maçonnerie uniquement spéculative née en 1717 à Londres.
Les Crétois, spécialistes en labyrinthes ! (Ils devaient déjà connaître le problème de l'opinion... )

Le monDIAlisme est une tentative d'Homo Religiosus de remplacer TOUTES les religions par une seule, mais comme il est lié à cette religion de l’argent, ça ne peut conduire qu’à la catastrophe. Car qui est prêt à vivre le JE SUIS : sa solitude originelle (Patri-Moine, de Monos et Patria : solitude originelle) ?

DIA : séparer, à travers, comme dans DIAgonale, DIAlogue, DIAbolique : à travers la Boule, Bolos avec poussée de l’intérieur vers l’extérieur ou force centriFUGE, de Fuguer, Fuir), le Globe, le MonDIAlisme ; à travers la Coque, la Carapace.
DiABLE : CapABLE de deux (DI), donc séparation.
Bref, le monDIAlisme est TERRIBLEMENT AMBIGU (amphibolos, amphibologie, amphibolie : discours obscur, parole à double sens, ambiguïté, amphibologieux, ce qui rejoint la TYRANNIE DE L’OPINION ACTUELLE et la théorie du complot, comme quelque chose qui serpente comme une amphimenie, un amphybane. Réf. Dic. Français du Moyen-Âge).
Un monDIAlisme si terriblement ambigu (double pensée, comme le pratique certains peuples, langue de bois, Novlangue… ) qu’il ne peut que soulever naturellement moult théories du COMPLOT, puisque TOUT EST ILLUSION, TOUT EST DANS LE MENTAL, et que depuis la Renaissance ici en Occident règne la tyrannie de l’OPINION (opiner de la tête, donc être à fond dans les pièges du mental ou ego… À fond dans la « raison » mis en avant par les perruques poudrées du « siècle des lumières », raison qui va donner ce « libéralisme » et règne de l’opinion aussi nommé « démocratie », tant les anciens Grecques étaient des ergoteurs en tous genres).


Le Monde-Hôtel de Jacques Attali ou les « Nouveaux Chasseurs-Cueilleurs » nomades dans la religion de l’Argent, pour copier les « nomades juifs » puis plus tard leur cacapitalisme.

HÔTEL : ostel (demeure, logis) du bas latin hospitale (chambre pour les hôtes, hospitalité, donc ceux qui sont de PASSAGE, comme dans ce monDIAlisme rêvé par Attali, donc un MONDE IMPERSONNEL).
Si un Hôtel est bien une « maison », l’Hôtel EST IMPERSONNEL puisque accueillant uniquement des HÔTES, des gens de l’EXTÉRIEUR, ceux qui NE SONT PAS DU PAIS, DE LA CONTRÉE, RÉGION.
HÔTE : étranger, ennemi, invité. Ennemi : namanto- en gaulois. Remonte au participe en -nt- de la racine verbale am- (aimer), précédé du suffixe négatif ne- ; voir la formation du latin in-imicus (ennemi), qui pourra donner « immiscer » : mêler, s’introduire indûment ; une immixion).

Étranger : allobrog- en gaulois, déduit du nom des Allobroges, peuple gaulois de la Narbonnaise : allo (autre) et brog(i) : pays ; comparable au gallois allfro (étranger, exilé), dont l’antonyme est Nitiobroges (ceux de leur propre pays), nitio- (personnel, à « soi ») ; voir le sanskrit nitya- (propre, personnel).

Donc dans un Hôtel ON EST DE PASSAGE. Jacques Attali veut un MONDE DE PASSAGE, qui effectivement peut sembler en correspondance avec le fait que ici sur la Terre nous ne sommes que de passage, nous sommes des voyageurs ; mais la preuve flagrante de notre « civilisation » prouve totalement le contraire, aux vues des ravages !!!
Jacques Attali et ses monDIAlistes veulent UN MONDE DÉPERSONNALISÉ, un nouveau COMMUNISME ou SOCIALISME, comme par exemple UNE RUE PASSANTE, là où il n’y a rien de plus impersonnel ; c’est la rue passante comme un HÔTEL de PASSAGE (ET DE PASSE) ; l’Argent étant UN PASSAGE tellement confortable et utilisable partout (plus besoin de pays). L’argent est devenu universel, comme LA religion. L’Argent n’a pas d’odeur, comme Dieu n’est pas identifiable (laicité, athéisme). L’Argent est impersonnel il passe de main en main, maintenant de compte en compte par « miracle » informatique (l’argent est devenu virtuel, comme maintenant beaucoup de choses électroniques ; voyez notamment les jeux informatiques).

Le monde Hôtel où on passe et qui est lié à l’argent se retrouve dans le mot HORS (Or) : un monde en Trans-ITs, et évidemment Or-I-en-T-és par l’oligarchie anglo-américaine-sioniste et ses banques.
C’est le monde du SPEED : V I T E, VITAL, conscient du IT (de vers-IT, vérité). Un IT qui va dériver vers TI : A-verTI avec IT inversé en TI (an-TI, anti, contre).
Ainsi A-ver-TI personne ne se risque d’aller vers TI, à cause du A privatif !). L’être humain A-ver-Ti n’est plus un IGNORANT. Aussi il n’est point étonnant de se rappeler le proverbe : « Un homme averti en vaux deux », il choisit d’aller ou de ne pas aller, il a la FORCE.
Alors, voir aussi les : Extra-ver-TI, Intro-ver-TI, Per-ver-TI.
Mais l’inversion se retrouve aussi dans : Ti-moré, TI-rer, Ver-TI-ge, TI-mi-dE, TI-sser.


MONDIALISME = PARTICIPE

PARTICIPE : forme modale impersonnelle (là encore on retrouve notre PASSAGE, notre Hôtel, notre « rue passante » impersonnelle), qui « participe » de l’adjectif, pouvant s’accorder en genre et en nombre, et du verbe. On a un participe passé, et un participe présent (exemple : respirant, pour respirer).
Mais dans PARTicipe il y a PART, donc COUPER, DIVISER EN PARTS.  
Dans l’exemple de RespirANT, les ANS et ENS du latin donnent effectivement le ANT du français pour le participe passé ou présent, là encore MODE IMPERSONNEL. D’ailleurs on retrouve en gaulois le ANTo- : limite, traduit en latin pas finis (limite), ce qui est du même thème que Atome (en physique partie indivisible, du grec atomose). Remonte à une forme antios, d’où vient le germain andjaz, voir l’anglais end (fin), et l’allemand Ende (fin). (Dic. Français-Gaulois, de J.P. Savignac).

ANT étant limite, frontière, il n’est pas étonnant de passer de Aimer à Aim-ANT. AmANT : semble être une forme factice pour amas, dit le dictionnaire du M-Âge de Frédéric Godefroy : « Hee ! monsieur de Mallepaye, qui peult trouver, soubz quelque amant, deux ou troys mille escus, quell proye ! ». (Poésie attribuée à Villon).
Bref, le ANT introduit dans le verbe le CASSE, y met un arrêt dans sa transparence, il transforme le verbe en Ad-jectif en forme IMPERSONNELLE, et parfois en nouveau su-jet ou en nouveau verbe invariable : il est IMPERSONNEL, comme ce monDIAlisme. IL ÉLOIGNE DE L’INSTANT comme un participe futur ou passé (DevANT partir demain… ). Éloignement de l’Instant ou éloignement du UN.

Des mots commençant par T suivi d’une voyelle expriment le contraire de la SANTé (san ou saint et sans le T) : TUer, TItuber, TAper, TOmber, TErminer, etc. Il faut y ajouter le TUtoiement QUI DÉVALORISE LA PERSONNE (deuxième personne du singulier). Le VOUS et -OYER (et OIE, OYE, OHIE, OUYE, OUE : entendre) est refait pour amener le tutoyer et le VOUVOYER.
Le T de tutoyer évoque bien-sûr le Tau ou croix de Saint Antoine, le supplice de la croix, donc une FIXATION du mental, avec coupure d’avec le Ciel. IL Y A COMME COPIE PAR RAPPORT À L’ORIGINAL : I-mis-T, et Li-mi-Té ; il y a Chu-te (le T choir). Terre est bien un Vaisseau, puis Temps, Tas et Table et Tabouret, Trop, Tu, Tout (et Tout est dans Tout, ou Un est le Tout). TOUT : arrivé à sa densité absolu : la pâte qui lève ou transformation des nourritures spirituelles ; le T de l’Hiéroglyphe égyptien en forme concave, en rapport avec le R, cause sacrée. Le T comme Terrestre est cause profane. Puis en Hiéroglyphe égyptien nous avons le T tch, représenté par une entrave, soit la cristallisation, la mise en formes à leur densité maximum. Cause profane. Ces deux T Hiéroglyphes sont comme opposé au V, ouverture vers le Haut et grande énergie, comme Voyance, Voir, Verbe, Vertu ; et aussi Vie, Vitesse, Vent, Vide, Vain, Vanité, etc. donc énergie Centrifuge et Centripète…

RÉSUMÉ : un seul mot : transparence AFIN DE VOIR LA SOURCE toute aussi transparente comme l’est naturellement l’EXISTENCE : Vers-IT (vérité) et RE-IT (ré-IT, réitère, De-RE-chef). Cependant, comme tout ici-bas est ambigu, surtout depuis la « libre pensée » et le grossissement de l'ignorance, il est A-ver-TI de se méfier des ismes ou système tels que : religions, sciences, politiques, éducation, etc. qui tous rendent INFORME, ou plutôt rendent prisonnier des Noms-les Formes, ce qui va donner des êtres chers aux transhumanistes des Google & CIE : un univers informatisé ou robotisé à la Google ou 10 puissance 100 !!!
Ésotérique ne veut pas dire caché, secret, comme de nos jours certains voudraient le faire croire, mais SOURCE (au-dedans, comme le Soi, le Cœur, la Foi, Dieu), donc qui n’est ni caché, ni réservé à une secte ou une judéo-maçonnerie quelconque, MAIS POUR TOUS. Car comme le dit souvent dans ses entretiens ou enseignements Ramana Maharshi, il explique que le Soi ou Félicité, la Foi, est notre état naturel. Alors la Foi, la Vraie, ne peut pas se perdre ! On ne perd pas le Point puisque on « fait le Point », et que « le Point c’est Tout ! ».
Ésotérique : DANS, eni- et in en gaulois (et in anglais), ce qui rapproche de Eni-gnus, Enico, qui pourra donner énigme, et in-digène (celui du pays, du terroir).

[En haut de page : au bord de la mer : Brighton, Angleterre ; aquarelle de M. Roudakoff]
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 12-02-2016 23:23

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >