Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Le temps de la Pierre Philosophale
Le temps de la Pierre Philosophale Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 08-04-2016 22:09

Pages vues : 2504    

Favoris : 410

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
pyritcarrebepai4princ.jpg
 
 
Le temps de la Pierre Philosophale
est venu.
L’Art Royal que le
monde recherche désespérément.
Il s’agit de L’ARRÊT ou SILENCE
à ne pas confondre avec la fixation
ou coagulation en forme de « fin des temps »
ou de « lendemains qui chantent ».

Il n’existe pas de « réchauffement climatique », c’est le chaos humain qui provoque sérieusement l’affectation de notre planète, de notre Vaisseau.
 
 
Le temps de la Pierre Philosophale correspond au notre : VIVRE DANS L’ŒIL DU CYCLONE. Notre monde est en état de cyclone, de terrible cacophonie, et nous ressentons le tumulte assourdissant, le dernier en date est l’histoire des paradis fiscaux pour Couilles en Or ou oligarchie de démocratie, et à cela s’ajoute les guerres économiques et commerciales qui ruinent le monde. Des nuées d’orages nous enveloppent de toutes parts, nous nous trouvons désemparés, indécis et confus, face aux forces démoniaques déchaînées dans le monde par les cancéreux du pouvoir et de la City de Londres.
 
C’est simple, on ne peut plus simple : quand il y a une bataille, CHERCHEZ LE CENTRE, LÀ OÙ LES CONTRAIRES S’AFFRONTENT. Et une fois dans ce centre, STOP, SILENCE. Ce qui correspond à la Pierre Philosophale ou RÉALISATION DU SOI-INSTANT : PRENDRE DU RECUL UNE FOIS DANS L’INSTANT, DANS LE POINT FOCAL (difficile à expliquer avec des mots/maux).
Bref, ON ARRÊTE SON VAISSEAU (son ego), ainsi, de ce CENTRE, nous pouvons commencer à observer le champ total de l’existence.
Le terme « PRENDRE DU RECUL » est indescriptible en mots/maux, il faut le vivre, et là se trouve le MERVEILLEUX.

C’est quand  nous avons arrêté notre Vaisseau, donc notre ‘je’ ou ego, notre mental, que seulement nous sommes amenés au Point Focal et que nous sommes à même de prendre conscience de L’ACTION JUSTE. Ce qui est le moment de rappeler ce « secret » : SAVOIR-POUVOIR-OSER-SE TAIRE, ce dernier point étant le plus important.

S’identifier à une tête d’œuf ou à un parti politique dans la tyrannie de l’opinion ou conflit qui fait rage autour de nous, se laisser emporter comme dans un tourbillon par les vents changeants de la fortune, se jeter de-ci de-là en quête de solutions extérieures, comme tentent de le faire la nouvelle mouture des « Indignés » : « Nuit debout », ou balloté par la tyrannie de l’opinion ou tempête des passions, C’EST AGIR À L’AVEUGLE, c’est surtout se faire récupérer par le système de l’étatisme, sans reconnaissance des racines de la crise qui afflige l’humanité aujourd’hui, et depuis maintenant les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture. Le phénomène « Nuit debout », me rappel un peu le « mai 1968 » des riches étudiants qui se déguisaient en ouvrier pour faire plus « vrai », et doit bien faire rigoler les cancéreux du pouvoir en haut de leur pyramide !
L’OPINION cette habitude du mental ou ego qui divise le monde en classifications imbéciles de ce que nous aimons et ce que nous n’aimons pas : par exemple la division winner-loser ou bon-méchant, donc ce que nous cherchons à posséder et ce que nous rejetons. rejeter, voilà bien le principe de cette civilisation qui ne jure que par le confort. Rejeter l’autre ou ce qui ne plaît pas c’est le confort. Traiter une herbe de « mauvaise herbe » est exactement la même chose, on la rejette parce qu’elle pousse là où l’humain ne le désir pas ! Idem pour les microbes et autres virus et leurs killers, dont Louis Pasteur.

Être dans l’œil du cyclone ou au Point Focal de la bataille est le moment venu de nous arrêter AU CENTRE DE NOTRE ÊTRE, OÙ SE SITUE LE VAISSEAU DANS LEQUEL NOUS SOMMES MONTÉ : NOTRE EGO, QUI PEUT ÊTRE IMMOBILISÉ, FIXÉ, COAGULÉ, de sorte QU’UN INSTANT nous puissions enfin rencontrer la voix immuable du Soi. C’est le sens de la Pierre Philosophale (La Pierre Fixe, et l’aspect philosophale met en Mouvement pour donner la FIXATION CAVALANTE. S’il n’y avait que le fixe ce serait le tombeau).

En notre temps cyclonique où lorsque tout ce qui semblait stable est, comme en 1789 en France, balayé par les tempêtes qui font rage autour de nous, nous devrions nous rappeler qu’au centre de chaque cyclone il s’y trouve un calme absolu. C’est en ce Point Focal que le Réalisé ou Libéré doit se tenir : LA FIXATION CAVALANTE, la plus haute forme d’action, l’action juste ou vraie, est, paradoxalement, moins une action qu’une présence, d’où le terme en apparence en court-circuit de « Fixation Cavalante ».
Il est si aisé ou si confortable de se précipiter dans l’action, comme le firent les républicains de 1789, avec la frénésie qui naît de la passion, donc de l’ego ou opinion, et mû par le souci du « salut du monde ».

On ne peut « sauver le monde » que par le JE SUIS CE JE SUIS, la simple Présence, qui si elle est de qualité extraordinaire, RAYONNERA NATURELLEMENT CHEZ TOUS COMME UNE RÉACTION EN EFFET DOMINOS.
C’est la Pierre Philosophale ; réalisation du Point Focal, du Centrum Centri ou Soi-Instant ; le Centre immuable et immobile comme l’œil du cyclone, qui s’appelle aussi Amour, Dieu, et une foule de noms selon le point de vue de chacun.

La fabrication de la Pierre Philosophale est très simple : FUIR LES OPINIONS, soit se libérer de notre nature émotionnelle ou sentimentale, donc de notre ego et nos croyances, surtout religieuses, soit nous libérer de tout ce qui engendre violences et guerres pour laisser rayonner librement l’énergie émanant du Cœur de notre Être : le ‘Je’ avec son J majuscule. Nous serons alors un foyer de Vraie Paix et de Rayonnement de véritable création.

Les étapes de réalisation de la Pierre :
1 - La clé de charité et d’immortel Amour.
2 - la clé d’harmonie dans les paroles et les actes.
3 - La simplicité ou patience que rien de peut blesser.
4 - L’indifférence pour soi-même au plaisir et à la douleur (qui sont des productions du mental).
5 - L’énergie indomptable ou pureté morale qui se fraye  un sentier vers la surnaturelle Vérité hors de la boue des mensonges du spatio-temporel.
6 - Le Phare de l’éternelle Vérité, que même les Plantes et même les autres règnes « regardent » (y compris les Élémentals).

Actuellement les Portes s’ouvrent les unes après les autres sur des états de conscience de plus en plus purs, embrassant des horizons de plus en plus sans dimensions. Là se trouve les Vraies Énergies Libres, quand l’être humain atteint le Centrum Centri de lui-même, où règne un calme parfait, et d’où rayonne l’énergie sur le monde. Dès lors, la simple présence du Libéré Vivant est un facteur d’harmonisation et d’épanouissement pour le reste des êtres vivants dans les TROIS RÈGNES (tout est lié).

Depuis les 10.000 ans de la Voie de l’Agriculture, les humains sont dominés par : la cupidité et la passion (opinion), l’attachement aux sensations et aux sentiments, la fortune et les possessions, la position sociale et la course aux diplômes. Seule la prise de conscience de l’Unité de tout ce qui vit dans les trois Règnes, par la pratique DE L’IMMORTELLE GRATUITÉ ET PAR L’AMOUR DU PUR peut nous libérer du sens de la séparativité, le dualisme, qui engendre la cupidité et l’égocentrisme.

Il se peut que la Pierre Philosophale ne puisse être réalisé dans une seule vie, mais qu’elle puisse se réaliser À TRAVERS PLUSIEURS VIES : soit en une même période, comme dans les rêves où une personne rêve d’un principe et c’est une autre personne totalement inconnue de la première qui concrétise le rêve ; soit une génération travaille sur la Pierre et c’est 200 ou 500 ans plus tard qu’une autre génération réalise la Pierre. Si bien que dans PEU DE TEMPS l’être humain sera amené à vivre d’une manière de plus en plus permanente dans le Centrum Centri, il rayonnera de plus en plus de la Lumière qui, de proche en proche, transformera peu-à-peu l’humanité.

Les préceptes de Bouddha annoncent cette Aube de la Pierre :
- Ne maudire en aucune circonstance, car la malédiction retombe sur celui qui la profère.
- S’aimer les uns les autres et même vos ennemis.
- Donner notre vie, même pour les animaux [et les insectes, et les plantes].
- Remporter la plus grande victoire en se vainquant soi-même.
- Éviter tous les vices.
- Pratiquer toutes les vertus, spécialement l’humilité et la douceur.
- Obéir à ses supérieurs.
- Chérir et respecter ses parents, les vieillards, le savoir, les hommes vertueux et Saints.
- Donner nourriture, abris, réconfort aux hommes et aux animaux.
- Planter des arbres au bord des routes et creuser des puits pour le bien-être des voyageurs.
(Dans : Isis Dévoilée. Vol 2, part 2. H.P. Blavatsky)

Si je puis écrire, le CONTRAIRE des préceptes de Bouddha se trouve dans ce qui revient à la mode dans certains coins de l’Occident « démocratique » avec le triomphe du sionisme et des Pharisiens ou Talmudistes : les Lois Noachides :
- établir des tribunaux ;
- interdiction de blasphémer ;
- interdiction de l’idolâtrie ;
- interdiction des unions illicites ; (alors pas de « mariage gay » ?)
- interdiction de l’assassinat ;
- interdiction du vol ;
- interdiction de manger la chair arrachée à un animal vivant.
 
Avec ces Lois Noachides il est interdit 6 fois, le septième jour on se repose : c’est dimanche ! Le noachisme reflète bien notre époque du Nouvel Ordre Mondial et sa diarrhée législative avec ses cuves à merde de lois, le chaos humain dans toute sa puanteur avec son étatisme et son complexe militaro-industriel.

PAS BESOIN DE CETTE DIARRHÉE NOACHIDE, le seul TERRORISTE, C’EST NOUS. L’ENNEMI, C’EST NOUS, il est le plus intraitable car égoïste en érigeant le mur de l’opinion se privant ainsi de l’Amour et de la compassion et de la gratuité. Nous sommes emprisonnés par notre propre ennemi, mais ne jamais oublier que nous avons l’absolu contrôle sur lui, contrairement à la fabrication de l’ennemi par tout étatisme ou pouvoir qui se respecte. Quand nous prenons conscience que nous pouvons totalement contrôler notre ennemi, le reste est un voyage d’agrément !

[En haut de page : imaginaire Drapeau des Gaules, avec écrit en gaulois : Savoir, Pouvoir, Oser, Se Taire]
 
 

Dernière mise à jour : 08-04-2016 22:24

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >