Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Drame de l’Opinion Possession
Drame de l’Opinion Possession Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 24-05-2016 00:05

Pages vues : 2391    

Favoris : 310

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
martin_terroriste_louvre.jpg
 
 
Drame de l’Opinion Possession
Esclaves de l’opinion
Esclaves du « peuple élu »


Deuxième page dédiée à Julien, Empereur.

Nouvel Ordre Mondial : depuis 2000 ans (calendrier d’après le pape Grégoire XIII) le triomphe de l’Église de Rome et son règne sous déguisement de César c’est le cancer du pouvoir, donc le service de Mammon.
 
 
Voir aussi la page : Égrégore et ses dangers

Peu de civilisation et peu de religions ont gardé l’esprit, la source de leur pionnier ou de leur fondateur. Les trois religions du Livre n’ont pas échappé à cette règle, pas plus même que le monde païen. Celui qui fut peut-être le plus trahi et s’il était un authentique « Fils de Dieu » (un Réalisé), il fut trahi bien plus sans doute par ses successeurs que par Judas. Ainsi la Connaissance (Con-Naissance) s’en est allé et a déserté les Églises et la nuit est tombée sur le monde, une nuit constellée d’holocauste et d’horreurs en tous genres. L’Empereur Julien mort trop tôt, les Dieux ont fuient la Terre ; mais pas d’inquiétude, ils reviendront comme reviendra l’Âge d’Or qui est toujours là, quelque part.
Mais sachez ceci, lorsque les Dieux et l’Âge d’Or reviendra sur Terre, il pourra s’en suivre une telle disharmonie vibratoire entre leur énergie immaculée et la gangue astrale entourant la Terre comme un blindage de Plomb, que cette disharmonie de fréquences pourrait bien être une des causes de la PROCHAINE APOCALYPSE.
 
Les civilisations qui s’effondrent sont celles qui perdent leurs Traditions-Paradis. En effet, tant qu’un peuple garde le SOI, ce qui est l’équivalant de garder sa TRADITION, les pires épreuves peuvent le frapper, il ne peut pas mourir.
CON-NAISSANCE : du latin Cum-Nascere : naître avec, donc un mariage parfait sujet-objet ou Réalisation du SOI-INSTANT. Si le Sa-voir (ça-je voir) tire son origine de l’extérieur, la Vraie Connaissance ne peut survenir que des profondeurs de l’intérieur de l’être.

En cette fin de Kali-Yuga âge de Fer/faire, nous voyons tous les sanctuaires désemparés agoniser telles les actuelles idéologies en formes de pensées uniques. Ces vieilles structures sont en train de s’effondrer en écho aux mêmes courants de trahison, de sédition, de lâcheté et de mensonges qui provoquèrent la chute de Rome minée de l’intérieur, car tout est cyclique et se répète comme THÈMES ET VARIATIONS.

Juifs, Chrétiens, Mahométans vont brûler et brûler et brûler les Hérétiques, LES TERRORISTES OU CEUX QUI NE COLLENT PAR AU SYSTÈME, À LEUR DOGME.
HÉRÉTIQUE : de haeresis (doctrine) et du grec hairesis (opinion particulière) ; on est donc dans le thème de l’antique dilemme Individualisme-Collectivisme. Hérétique : qui soutient une opinion contraire aux idées reçues. Le « terroriste » actuel, le « brigand » (le Vendéen) de 1793 sont de splendides hérétiques face au républicanisme. L’opinion commune circule comme l’argent circule partout ; dans un cas comme dans l’autre ils n’ont pas d’odeur…
Pour l’Hérétique on parle aussi de Sacrilège.

RAPPEL : le sacré est absolue ambiguïté, avec entre Sacré et Profane une marge aussi fine qu’une lame de rasoir. Tout étant dans le mental avec bipolarité de la personnalisation-dépersonnalisation. « Dépersonnalisation » d’un représentant interne de l’objet de la pulsion, qui, de toute éternité, du seul fait que nous sommes faits de tous les Noms-les Formes du monde, et qui se projettent, s’hallucine sur l’objet extérieur. Comme le monde minéral (interne-externe), le monde végétal (Terre-Ciel), le monde animal et humain n’est qu’une moitié du monde qui dépérirait sans la rencontre avec l’autre moitié qui fonde le symbole puisque tout est symbole. C’est comme cela que tout Nom-la Forme est susceptible de devenir dépositaire du sacré : toutes idées, tout objet du spatio-temporel, dans les trois Règnes, dans n’importe quel espace, n’importe quel temps. Il n’est rien qui ne puisse devenir lieu et temps épiphaniques du sacré ; comme il n’est rien qui ne puisse en être dépossédé (malgré les chrétiens massacreurs).
Mais à partir du moment où un objet du spatio-temporel est investi du sacré, il suscite des sentiments d’effroi, de fascination et de vénération. Il sera « TABOU », « INTERDIT », ce dont on ne s’approche pas sans mourir. La puissance qu’il recèle est prête à se décharger comme la foudre ou comme un gros condensateur en électronique. Mais cet investissement du Sacré peut aussi transmettre sa suprême efficacité si l’on sait le capter selon les manières qu’il impose, selon les lois qui lui sont propres et qui ont pour but de maintenir l’harmonie de ce monde, tout comme la Vraie Paix du fidèle qui le vit. (C’est une des descriptions possibles de la Pierre Philosophale en Alchimie).
LA VIOLATION DU TABOU PROVOQUE LA CHUTE, LA MALADIE ; C’EST CE QU’IL SE PASSE POUR CE MONDE DEPUIS PLUS DE 10.000 ANS.

Tout objet qui incarne le Sacré se résout en pôles de contraires et complémentaires : désir-répulsion, fascination-effroi, amour-haine, etc. C’est un business prodigieux pour l’actuelle religion de la finance internationale. Le Sacré est la source première de l’ambivalence liée à la nature humaine des 10.000 ans (le pur-impur, l’impur étant ce qui dérange l’humain par conséquence l’ordre cosmique et provoque le mal-à-dit).
Dès le berceau l’enfant humain divise entre pur et impur ou  bon et mauvais ; c’est la SCHIZOPHRÉNIE OU SCHIZE : SCINDÉ, SCIÉ. Dès que le nouveau-né « sort », c’est foutu : apparition des Noms-les Formes.

Pour en revenir à l’HÉRÉSIE, Shakespeare écrivait que « L’Hérétique n’est pas celui qui brûle dans la flamme, c’est celui qui allume le bûcher ». Comme écrit plus haut, Hérésie vient du grec hairesis : opinion particulière, donc UN CHOIX. L’Hérétique est celui qui ne se laisse pas faire par l’opinion, IL CHOISIT, IL SE DÉTERMINE LIBREMENT. On comprendra facilement tout au long de multiples millénaires et sous la chrétienté l’acharnement des Inquisiteurs anciens et modernes à faire disparaître les Hérétiques qui savent se protéger des endoctrineurs et fabricants d’âmes de l’Église de Rome et du républicanisme et qui constituaient une grande menace, comme de nos jours les « terroristes » qui menaceraient la « démocratie » et sa république !!! L’Hérétique est donc celui qui veut sortir du rang, découvrir la Vérité hors des masses moutonnières et de leur pensée unique.

Étrangement Julien ou Hélios-Roi est mort quasiment à l’âge de la mort de Jésus, mais surtout son FOIE fut transpercé par une lance chrétienne ! Symboliquement le Foie représente le courage, si bien que dans la Chine antique on mangeait le Foie de ses ennemis, car c'eût été douter de leur courage de ne pas le faire. On s’assimilait ainsi leur courage.
Comme écrit plus haut les civilisations s’écroulent faute de Tradition-Paradis et parce qu’elles sont divisées. Julien fit diligenter une enquête sur Jésus et les origine du christianisme. Renseignements obtenus, certainement de premières mains, lui permirent de rédiger son livre sur les chrétiens ; livre que l’Église fit détruire jusqu’au dernier exemplaires. Julien ou Hélios-Roi fit plus encore : le 1er août 362, il fit ouvrir une sépulture à Makron, en Cisjordanie, en présence d’évêques qu’il avait forcés à être là. Ce fut le départ d’une énorme polémique tournant autour de l’identité du cadavre ! Les évêques soutirent qu’il s’agissait du cadavre du Baptiste (celui à qui on avait coupé la tête). Mais les évêques avaient été pris de court car la tête du présumé Baptiste était bien à sa place ! Hélas Julien fit une erreur : il fit brûler le corps pour détruire une idole ou relique, signant du même coup son arrêt de mort. L’année suivante, en 363, le 26 juin, il allait être transpercé au FOIE par une lance chrétienne.
Suite au drame de Julien, des empereurs marionnettes se succédèrent de mois en mois en s’empressant de dilapider l’héritage de Julien. Julien avait repoussé les barbares au cœur de la Germanie et affermi toutes les frontières. Mais 15 ans après sa mort, les Goths balayaient les légions romaines en 410, Rome était enlevée par Alaric.

L’Église de Rome avait si peur d’un nouveau Julien qu’elle se tourna vers les « migrants » de l’époque : les Vandales, afin de leur ouvrir toutes grandes les portes de l’Empire, évidemment à condition qu’ils se convertissent au christianisme ! On pouvait voir un centurion qui, en faction sur un des ponts du Rhin, vit passer devant lui tout le peuple Vandale pour s’enfoncer au centre des Gaules. Mais ce qui étonna le plus ce centurion, C’EST QUE TOUS CES VANDALES ÉTAIENT CHRÉTIENS ! Enfin à la mort de Julien, les pouvoirs procédèrent à une purification de l’armée en expulsant tous les officiers païens qui étaient pour la plupart des initiés à Mithra (essentiellement un culte à thème militaire). Évidemment l’Empire ne tarda pas à s’effondrer en quelques années. Ainsi Rome tomba de l’intérieur, minée non par les coups extérieurs des Vandales, mais par TRAHISON intérieure.
C’est à partir du Concile de Nicée et plus encore par l’assassinat de l’Empereur Julien, que l’Église adopta une attitude TERRORISTE, comme les républicains de 1789 et les juifs socialistes bolcheviques de 1917 : ATTITUDE RÉVOLUTIONNAIRE et non TRANSMUTATOIRE à l’égard des Païens et du Paganisme. Mais, selon la Tradition et un de ses principes essentiels : Tout passe par Transmutation, rien ne passe par révolution ou tabula rasa. La Transmutation fonctionne toujours comme la Nature : LENTEMENT (elle se moque du temps qui coule).

Le christianisme de l’Église de Rome et sa variation républicaine de 1789 pratiquèrent une tabula rasa atroce avec par exemple Martin (photo en haut de page), ex-officier de cavalerie romaine, terroriste qui sévira dans les Gaules au 4è siècle. Partout où passera ce criminel, les temples et lieux dits « païens » seront détruits, et le peuple subira le zèle fanatique et haineux de ce terroriste, qui, pour assurer le triomphe de son culte étranger, n’hésitera pas à faire siennes les méthodes et conseils de ses ascendants Hébreux-Juifs si bien détaillés dans le Deutéronome, chapitre 12 : « Vous détruirez de fond en comble tous les lieux où les nations étrangères servent leurs dieux, nations que vous aurez réduites à merci : leurs dieux sur toutes les montagnes élevées, au sommet des collines et sous tout arbre vert vous démolirez leurs autels : vous briserez leurs pierres levées et leurs colonnes de bois consacrées ; vous les consumerez par le feu, et les statues de leurs dieux vous les casserez et vous exterminerez leur nom de cet endroit-là ». Hébreux-Juifs et Chrétiens se livrèrent à UN TERRORISME CULTUREL COMME PLUS TARD LES RÉPUBLICAINS EXTERMINANTS LES VENDÉENS. Le thème est le même.

Ne pas être posséder par les autres et leurs opinion c’est aussi bien vivre son thème astrologique ! Tout Nom-la Forme se trouve placé à sa naissance sous certaines configurations astrales et entame un voyage sous une évolution suivant une SIGNATURE CÉLESTE BIEN DÉTERMINÉE : Thème de Naissance. Rien n’existe par le hasard, le lieu et l’Instant où chaque être vient au monde se trouvent établis en fonction de ses réincarnations passées.

Un égrégore immortel sera d’autant plus puissant qu’il est ancien. Les puissances cosmiques ne meurent jamais sinon par ignorance humaine. Comme l’ÂGE D’OR les puissances cosmiques dorment attendant de se réveiller à la faveur d’une CIRCONSTANCE.

Le « peuple élu » et sa singerie de religion de mahométans contre les « mécréants » en laïcité. Depuis des millénaires ces fous évangélisent les « mécréants » à coups de TABULA RASA ou RÉVOLUTIONS. Les goys sont des mécréants. Au 17è siècle se trouva un malade mental nommé Michel Le Nobletz, prêtre atteint de psychose délirante qui institua une forme de terreur, insistant sur la mort et la carotte inversée Enfer, culpabilisant et conditionnant pour « évangéliser les mécréants » en utilisant des cartes peintes (Taolennou). Bref, un sadique.

Un autre malade mental, Louis-Marie Grignion de Montfort, tenta aussi de détruire d’anciens lieux païens, surtout en Bretagne, en Vendée, où le Paganisme devait encore survivre, malgré tous les efforts déployés par les manipulateurs de l’Église de Rome, qui plus tard se transmuteront en sanguinaires républicains.

À l’après 1789, dans la construction des États-Unis, Mammon régnera en maître de ce monde : les partisans de tabula rasa ou révolutionnaires établiront pour principe : L’ÉGOÏSME, L’EGO QUI SERA À LA RECHERCHE DE SON PROPRE BONHEUR, BIEN-SÛR À L’EXTÉRIEUR, ET COMME UN « DROIT » ÉMANANT DE DIEU, DONC DE L’OPINION DES FABRICANTS D’ÂMES. EN TOUTE LOGIQUE, L’INDIVIDUALISME POSSESSIF DEVINT UN DROIT FONDAMENTAL (LE CAPITALISME). Un partisan de Rome comme Augustin avait pourtant vu juste en considérant que c’était un véritable esclavage et un châtiment divin : soumission perpétuelle de l’humain à ses désirs corporels. LES ÉCONOMISTES LIBÉRAUX DE LA CITY DE LONDRES ET DE WALL STREET, LES POLITICARDS NÉOCONSERVATEURS ET LES HABITANTS DU KANSAS LE TIENNENT POUR BASE DE LA LIBERTÉ ! Liberté d’agir uniquement POUR SON PROPRE INTÉRÊT, sans que le gouvernement n’y fasse obstacle (là on ne partage pas son manteau en hiver comme le Martin terroriste cité plus haut). Aux États-Unis nous sommes plein pot dans UNE SOCIÉTÉ NARCISSIQUE, UN CAPITAL HUMAIN : LES MOUTONS à rendement maximum. Cette hyper direction vers l’extérieur (Big Other) est la tragique marque de la perte de l’ÂGE D’OR : une civilisation du désenchantement.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 24-05-2016 20:05

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >