Accueil arrow News arrow Dernières news arrow COMPLOT RÉPUBLICAIN
COMPLOT RÉPUBLICAIN Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-06-2016 00:13

Pages vues : 2271    

Favoris : 362

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
logo_otanfm.jpg
 
 
COMPLOT RÉPUBLICAIN
ou le CLOAQUE
QUI SE NOMME RÉPUBLIQUE FRANÇAISE
sous régime d’Ochlocratie (le quantitatif)
 
 
Dans COMPLOT il y a com et plot : com pour communiquer, et plot : le billot ou tronc pour fendre le bois, la pièce métallique établissant un contact, comme le contact électrique dans les plots d’un relais, d’un commutateur simple. Avec l’informatique nous sommes les deux pieds dedans : dans le contact BINAIRE ZÉRO OU UN.
 
 
Les CHARBONNIERS sont-ils du complot républicain ?

Travailler, passer à l’action de sit vulgairement « aller au charbon ». On parle aussi de « la foi du charbonnier », soit une croyance simple et naïve. Un proverbe dit aussi « Charbonnier est maître dans sa maison, chez soi : chacun vit chez soi à sa guise ». Un proverbe qui n’est pas sans évoquer la Réalisation du Soi-Instant et par là même la Loge franc-maçonnique AUTHENTIQUE (pas celle des obédiences politiques modernes de l’après 1717 comme le GODF). La judéo-maçonnerie spéculative née à Londres. LONDRE : le pays où l’on dort : le lit-on-d’or ; là où le soleil va se coucher, et non se lever.
Le Charbon est symbole du feu caché, de l’énergie occulte. Un Charbon ardent représente une force soit matérielle, soit spirituelle contenue qui éclaire, sans flamme, sans explosion, vraie maîtrise de l’ego chez un être de feu. mais le charbon vulgaire et noir a besoin d’un feu pour révéler sa vraie nature. Il réalise alors la transmutation du NOIR AU ROUGE, ou du Futur bleu presque noir vers le Rouge de l’Origine. Actuellement, l’ignorance du Soi-Instant est une vie éteinte qui ne peut plus se rallumer par elle-même, si le charbon reste noir. À ce propos, voir la page : Escarboucle ou Rubis.

Le plus redoutable dans la Connaissance, c’est la conservation du pouvoir, ce qui veut dire que la Connaissance n’est que ridicule, le pouvoir étant un véritable cancer. Si une secte et ses adeptes s’imaginent posséder la Connaissance, ils sont déjà cancérisés par le pouvoir. Un « truc » genre charbon qui couve dans des braises jamais éteintes, c’est une secte comme le KKK (Ku-klux-klan), genre fond de fabrique de la vieille Europe, comme le précise Grasset d’Orcet dans : Œuvres décryptées, vol.2 : « L’âne qui se mire et le langage du sifflet sont venus d’Espagne avec les marranes ménestrels et probablement par la Louisiane française ; le masque et le bonnet de coton appartiennent aux charbonniers, qui se sont maintenus dans les universités de l’Allemagne, de l’Angleterre et de l’Amérique anglaise, après avoir disparu de France et, je crois, du monde latin tout entier, où ils avaient pris naissance ».
Grasset précise que la disparition des Charbonniers était dû à ce qu’ils étaient une institution aristocratique n’admettant que des maîtres maçons… Les Aristocrates, ceux qui ne travaillent pas, sauf du chapeau.

Selon certains, cette charbonnerie n’est plus celle des loges, elle n’est même plus celle des hauts grades ; elle est purement et simplement LA société secrète. Là, plus de Grand Orient de France, plus de Grands Maîtres, mais une unité effrayante si encore cancérisée par le pouvoir, ce qui veut dire un vrai gouvernement occulte aussi simple que savamment organisé. À la tête de cette « armée cachée » se tient UNE SEULE PERSONNE, UN CHEF INCONNU DE TOUS, qui reste dans l’ombre et qui tient tous les ateliers et toutes les loges dans sa main. Un chef dictateur, auquel sont liés, par un serment d’obéissance aveugle, genre contrat de certaines entreprises humaines, tous les judéo-maçons de tous rites et de tous grades, qui ne connaissent même pas son nom et qui, pour la plupart, ne veulent même pas croire à son existence. Cet être humain sera plus puissant que le moindre empereur ayant existé dans les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture.
C’est le DIVISER POUR RÉGNER : une division hiérarchique sous-maçonnique à n’en plus finir, là où chacun est conduit sans savoir par qui et qui exécute des ordres dont il ignore l’origine et le but réel ; comme le complexe militaro-industriel faisant exécuter une bidule par une société qui ignorera la finalité de l’ensemble, puisque cet ensemble sera fractionné en une multitude de sociétés fabricant une partie seulement de cet ensemble. On retrouve là la maladie de la spécialisation et de l’Occidental qui coupe tout en morceaux, bref, qui travaille du chapeau ou analyse tout : drame de la raison…

L’actuelle charbonnerie sera donc la vraie société secrète, à distinguer de la moindre judéo-maçonnerie actuelle. Comme la judéo-maçonnerie de l’après 1717, comme la république, la charbonnerie sera une et « universelle » ; elle ressemble fort à la partie militante et politicarde de la judéo-maçonnerie spéculative de 1717, et évidemment on ignore le nombre de ses adeptes ni même si elle existe ! Ce qui est la définition même d’une société secrète !!!
Le charbonnier comme le ku-klux-klan, ne donne pas de liste de ses membres à la préfecture de police ! Son unique engagement est le secret le plus absolu. La charbonnerie est donc le réservoir des grades de maître maçon ; « et il est certain que, avant 1870, la charbonnerie allemande en a profité pour faire de l’espionnage dans les loges françaises. Pour ce qui est de son action, on en a un exemple par celle du ku-klux-klan » écrit Grasset d’Orcet. Il précise que « Partout où on peut la saisir [la charbonnerie et ses hauts grades], elle apparaît dans les pays protestants comme exerçant une influence réactionnaire et aristocratique, mais à la condition qu’elle ne se découvre point, sans quoi des scélérats se trouvent immédiatement pour exploiter ses mystères à leur profit et mettre à sa charge toutes les infamies. C’est ce qui a dû se passer dans la Révolution française, à la suite de laquelle la charbonnerie paraît s’être dissoute définitivement, après avoir déchaîné des tempêtes qu’elle fut impuissante à apaiser. Aujourd’hui, tout mystère lui est désormais interdit. La philologie déchiffre méthodiquement ses hiéroglyphes, et son langage à l’aide du sifflet, devenu alphabet de Morse, est enseigné à l’école à tous les jeunes Américains, qui peuvent renouveler sans difficulté ce petit prodige des ku-klux-klan ».
Grasset dit que les société secrètes de son temps « ne peuvent plus intéresser que les archéologues ». S’il pouvait vivre à notre époque il ne devrait pas écrire la même chose !…

Notez qu’il y a deux sociétés secrètes atteintes par le pouvoir :
- Celles qui travaillent POUR l’étatisme ou républicanisme (ceux du « jour de gloire » de la chanson patriotique).
- Celles qui travaillent CONTRE l’étatisme et son Église (notamment les sans culte ou « sans culottes »).

Depuis les Gaules et ce qui deviendra la France, ses peuples ont toujours été aristocrates dans l’âme : sens de ce qu’il y a de meilleur, donc proche du Soi… mais en 1789 la France est convertie en arène sur laquelle l’Ochlocratie a remporté d’abominables triomphes en des flots de sang.
L’Ochlocratie (le quantitatif ou démocratie) commence à prendre forme avec Louis XI dans sa lutte contre les grands vassaux et mené fatalement à terme par Louis XIV lorsqu’il convertit l’aristocratie territoriale en valetaille de cour. Il va s’en suivre l’appauvrissement de l’honneur et de la sécurité de la France, ce qui aura pour effet d’aboutir à une oppression des paysans…
L’Ochlocratie a pour outil principal « le suffrage universel », Graal de ce dogme de l’égalitarisme judéo-maçonnique : « la majorité ». Et temps pis si c’est une majorité de cons, comme si souvent, à voir entre autres le résulta actuel !!!

Avec notre Big Brother et le tout sécuritaire et sa technologie, il est étonnant qu’il puisse encore exister des sociétés secrètes. Dans une civilisation saine avec ses habitants à la conscience élevée, il n’y a pas besoin d’une caste de travailleurs du chapeau devant « soumettre l’univers » ! Une caste, ou plutôt une classe de marchands qui depuis des millénaires s’est empressées de déposséder la classe sacerdotale, qui en faite à l’origine composait la totalité de la civilisation humaine. De nos jours d’après 1789 la classe des marchands a abattu la classe sacerdotale. Et c’est sur la conception des Hébreux que repose notre civilisation malade actuelle : les prophètes des Hébreux des basses époques n’étaient pas des lettrés, mais des commerçants, des artisans ou des laboureurs qui s’improvisaient prophètes comme de nos jours de l’égalitarisme ou chacun peut devenir milliardaire. Ainsi leur Ancien Testament n’est qu’une suite de pamphlets et de recettes politicardes d’une violence inouïes qui, si elles étaient écrites de nos jours traineraient aussitôt leurs auteurs devant les tribunaux du républicanisme pour « apologie de haine » et appel aux meurtres. Ainsi ces prophètes ignorants ont fabriqués un Dieu à leur image : violent, jaloux et autoritaire, comme eux. Ils ont fait un DIEU FRIC-FLIC qui se retrouvera par exemple à la tête d’une monstruosité comme Goldman Sach. Ils ont fabriqué UN DIEU DE LA GENDARMERIE tel qu’il le fallait à une bourgeoisie, celle qui fomentera le coup d’État de 1789 et qui sera aussi conservatrice, le jour où elle expulsa la dynastie royale et où elle détruisit la puissance de la caste sacerdotale de Rome. Conservatrice par : "république une et indivisible" ou "république universelle".
À CE JOUR, JÉHOVAH LE DIEU FOU EST LE PRINCIPE DE L’ORDRE MORALE DE CE MONDE : LE MOSAÏSME, ou ce qu’on nomme aussi NOACHISME. LE JUDAÏSME, PAR RAPPORT AU MOSAÏSME, C’EST SIMPLEMENT L’ÉMANCIPATION DES TRIBUS PAR LE MERCANTILISME, qui avait fait prédominer l’élément bourgeois sur les classes militaires et sacerdotales (les classes aristocrates principalement). LE JUDAÏSME EST L’ÉQUIVALENT DU PROTESTANTISME, SOIT UNE COUPURE DES ORIGINES, JE DIRAIS UNE COUPURE DU SOI. Depuis 1789 cet élément bourgeois se nomme : « citoyen » (habitant des villes ou bourgs, le bourgeois qui habite les bourgs : ville, forteresse : burgus en latin, du burg germanique).
 
 

Dernière mise à jour : 20-06-2016 00:48

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >