Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Bienvenue en Technocratie City-Bruxelles
Bienvenue en Technocratie City-Bruxelles Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 11-07-2016 22:25

Pages vues : 2209    

Favoris : 375

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Nomade, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Sédentaire, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
union_europeenne_juive.jpg
 
 
Bienvenue en Technocratie de la City et Bruxelles
Bienvenue dans ce monde des « ismes ».


BRUXELLES = ROBOTS
L’Europe est dirigé par des robots.
La France en voie de destruction
sous dictature du robot Union européenne et USA et City.
 
 
Les animaux ne transgressent pas leurs lois naturelles, en dépit de leur milieu et des changements. L’humain transgresse constamment la loi sociale et naturelle et se veut non lié à aucun système défini alors qu’il en invente constamment. Les Upanishad affirment que les humains sont des animaux tant qu’ils ne sont pas réalisés, alors en attendant ils sont probablement pires, parce que l’animal est rarement pervers, et qu’à la perversion il faut ajouter la réflexion ou raison, et que depuis 1789 nous sommes dans le culte de la raison, qu’on peut aussi appeler « laïcité ». La raison ou TRAVAIL DU CHAPEAU, DU PIEU, DU CHEF.
C’est la raison qui va en premier détruire l’humanité, car on est nécessairement libre seulement en refusant cette raison, en s’en protégeant, parce que cette raison n’est légitime QU’EN MÉCANIQUE, DONC EN « TÔLES-ET-BOULONS ». Hélas depuis les perruques poudrées et leurs « lumières » cette raison a parasité la politique, ce qui va donner la mécanisation des âmes ou pensées uniques, le viol des peuples. Chronologiquement, la science de la mécanisation sociale a progressé parallèlement à la mécanisation industrielle, qui commence avec l’Encyclopédie des Diderot & Cie : suffit de regarder seulement quelques gravures et la « raison vous saute à la gueule ! ». Ici en Europe la « raison » et sa mécanique se trouve à Bruxelles, en Belgique.
 
RAPPEL : ne pas confondre une certaine mode de non-dualité et de « vivre l’instant » avec cette même singerie qu’est le capitalo-socialisme : Thèse-Hypothèse-Synthèse, caricature en une vision d’un temps linéaire en géométrie de la ligne droite entre un passé et un futur.
À ce jour, un ou deux Terriens savent ce qu’est la Trinité : espace, et temps et mouvement.
De même face à la mode du non-dualisme, faire ATTENTION à celle qui veut remplace AVOIR par ÊTRE, ce qui est une bonne voie vers la libération, mais en même temps de la nourriture pour le chaos humain. Le mot Être qui est si souvent usité est le moins définissable.
Étienne Gilson dans L’Être et l’essence, cité par Jean Coulonval dans Synthèse et Temps Nouveaux, le sens primitif à propos de Dieu était ex-istence, ce qui est issu, extériorisé d’un être. Gilson dit de toute chose qu’elle existe, de sorte qu’on dit aussi que Dieu existe alors que, en toute rigueur, il n’existe pas, ne devant son être à personne. Il n’existe pas, il est : « Je suis ce JE SUIS ».

TOUTE CHOSE EXISTE, EST, TOUTE CHOSE EST SANS POURQUOI, DONC SANS PIÈGE DE LA RAISON.
Une Rose fleurit parce qu’elle fleurit, elle n’a souci d’elle-même, ni ne désire être vue, elle n’est pas comme l’humain récant piégé par l’ego.
La Rose étant sans pourquoi, TOUTE CHOSE SONT, PARFAITES DANS LEUR NATURE DE RÉALISATION DU SOI, il n’existe aucune Loi à l’extérieur, il n’y en a pas non plus qui puisse être obtenue au dedans de nous-mêmes. Tout ce qui se prétend loi ou principe n’est que du TRAVAIL DU CHAPEAU ou de quelconques ROBOTS, DES MÉCANIQUES, DES ISMES, DES PHARISIENS.

Seul l’ego peut pousser à chier des lois, seule la peur peut pousser à une diarrhée législative, surtout après la découverte du langage écrit, puis imprimé. Déjà il y a la peur dans la dualité maître-disciple, alors devant la moindre chefferie, il y a de quoi se vider le ventre dans ses culottes ! TOUTES LOIS HUMAINES NE SONT SOURCE QUE D’ÉGAREMENT.

TECHNOCRATIE DE BRUXELLES OU DE LA CITY = MOULAGE DES ÂMES, FABRICATION DE PSYCHOSES COLLECTIVES, INVENTEURS DE « ISMES » ; DES ISMES COMME Staline, Hitler, Mussolini, De Gaulle, Nasser, Mao (pour rester aux années 1960). Tout le monde veut garder son petit confort-ego ou sécurité, le confort de la raison intégré à une HARDE et aux chefs de la Harde.

Voir ci-dessous une vidéo d’après un cours de Marcel Jousse.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 11-07-2016 22:34

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >