Accueil arrow News arrow Dernières news arrow NOUS, unité digitalisée, partie 4
NOUS, unité digitalisée, partie 4 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 03-08-2016 23:21

Pages vues : 3318    

Favoris : 20

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Daesh, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Impur, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Nomade, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Pur, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Sédentaire, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
gaudi_reptil_parc_guell_barcelona.jpg
 
 
NOUS, unité digitalisée, partie 4
Le « social » remplace l’Amour
Le « vivre ensemble » de la laïcité
judéo-maçonnique remplace l’Amour
dans notre monde à la « vérité inversée ».

IL EST INTERDIT DE VIEILLIR, voyez les transhumanistes !!!


Le prolétariat : les usines et économies des Couilles en Or qui demandent de LA VIANDE, donc des gens qui ne pensent pas par eux-mêmes mais que des meneurs penseront à leur place.
 
 
- NOUS, unité digitalisée, partie 1
- NOUS, unité digitalisée, partie 2
- NOUS, unité digitalisée, partie 3

Si vous vieillissez, vous devenez moins productif, donc moins consommateur. On vous bassine avec « vous êtes responsable » comme pour mieux vous vendre votre « autonomie », mais ce monde du tout sécuritaire et de son confort va vous interdire de vieillir, et si vous vieillissez, vous êtes coupable de ne pas avoir assuré la sécurité du système capitalo-socialiste puisque ce système prétend que nous sommes tous égaux. C’est d’ailleurs le principe de la laïcité judéo-maçonnique : la laïcité française et judéo-maçonnique impose à l’ensemble tout en faisant semblant de ne pas imposer (comme d’ailleurs la démocratie), sinon ce serait de la dictature ! Donc ELLE MENT afin de profiter, afin de POSSÉDER L’INTÉRÊT GÉNÉRAL, mais en postulant que cet accord existe déjà, comme s’il était issue du divin. La laïcité française est un killer en forme de neutralité qui déniera ce qu’elle fait à l’instant où elle le fait, afin de pouvoir en faire plus sans avoir à s’expliquer, puisqu’elle a dénié ce qu’elle était en train de faire !
La laïcité publique française possède un code non écrit d’une extrême subtilité (puisque c’est judéo-maçonnique) qu’il faut, premièrement, maîtriser et, deuxièmement, décoder. C’est exactement le principe de l’INQUISITION et de la Tchéka qui copie l’Inquisition. Car en URSS comme en république il s’agit de défendre un DOGME, appelé aussi ‘Valeur’, c’est-à-dire une position du mental qui, pour l’accusation ou le pouvoir, est censée être implicitement acceptée par tout le monde, comme la laïcité, comme un centre dont on ne doit pas s’écarter sous peine de raisonnement faux. Aussi, si la pointe du compas dérape, la circonférence, le raisonnement et les actes qui les suivent, sont nécessairement faux. Tout accusé qui se reconnaît lié à la foi d’une religion (par exemple c’était le cas de Galilée, et c’est le cas de tous membres d’un parti, surtout communiste ou socialiste ou d’une république) est supposé avoir parfaitement conscience d’avoir contrevenu au dogme, sauf dérangement mental. Il est donc normal que le tribunal lui demande : « Sais-tu pourquoi tu es là ? » S’il le sait, il se condamne lui-même par auto-critique et ne subit qu’une peine légère ou ne subit pas une condamnation imposée. S’il ne sait pas pourquoi on lui reproche quelque chose, c’est qu’il est fou, et pour ce cas là le post-stalinisme des années 1960-1970 a institué des hôpitaux psychiatriques spéciaux. L’inquisition brûlait ses opposants comme possédés de Satan, c’était moins barbare que n’importe quel hôpital psychiatrique moderne et sa chimie. Comme le dit Émile Poulat, la laïcité est un confessionalisme retourné.
L’absence sociale de la vie est identique à l’absence sociale de la mort (que l’on cache par tous moyens y compris médicamenteux ou de transhumanisme).
 
L’être humain étant un Homo Religiosus, même un athée, et surtout un judéo-maçon, il est évident que depuis 1789 ce monde fonctionne sur le temps cyclique des Anciens mais nommé depuis 1789 : Révolution, étymologie de voûte, faire rouler, accomplir en roulant ; retour périodique ; tour complet d’un corps mobile autour de son axe. C’est donc tout différent de la classique révolution qui pratique la tabula rasa en voulant effacer le passé, en créant son propre « Big bang » (on remet même le calendrier à zéro) ; cette révolution là est la définition même de l’OPINION (lois, droit ou évolutionnisme).
Depuis 1789 le temps qui coule n’a jamais été aussi coulant ! Mais ce temps là n’est qu’eau de tuyau et certainement pas Eau de Source !
EAU DE TUYAU = MODE DU SOCIAL. La vie devient OPINION-HISTOIRE : mélange du politique, du spirituel, de l’économique, ce dernier dirigeant tout. Le socialisme est à la fois ces trois pouvoirs, il ne les distingue pas et se présente comme l’envers de l’Islam, qui lui bloque aussi les trois pouvoirs, mais pour soutenir l’unité du divin. Le socialisme dit que dans le Principe était le spatio-temporel ou matière, et non la Lumière de l’Essence (1), se condamnant ainsi à ne concevoir comme mode mental que l’ego, l’opinion qui se construit dans le temps vécu, tel l’empirisme à la John Locke, par évolutionnisme et logique se déroulant entre un commencement que l’imagination de l’ego peut reculer indéfiniment dans le « passé », et un « futur » également indéfini. C’est dans cette géométrie euclidienne de la ligne droite de ce temps qui coule que doit se réaliser, selon la dialectique matérialiste et historique, une transposition dans la fluidité continue de temps, l’eau de tuyau genre « discours absolu » de Hegel : une singerie du Soi-Instant en synthèse pour « des lendemains qui chantent » (DORG, Demain On Rase Gratis), donc tout ce qui doit satisfaire les besoins inscrits dans la nature ontologique de l’humain, et donc aussi de tout l’existant puisque l’humain est en son essence un résumé de tout l’existant, de tout le créé, puisqu’il est naturellement le Soi-Instant.
Le socialisme et sa laïcité prétend être à la fois une physique, une métaphysique et une religion (vivre ensemble), mais il ne peut le faire qu’avec des masques, dont la laïcité.


Les Chrétiens sont des laïcs qui limitent le Royaume des Cieux aux seuls aspects sociaux et à l’action charitable, dans un christianisme dénoncé par Paul VI et encouragé en cela par l’opinion de Teilhard de Chardin qui présente une évolution de la Création en géométrie de la ligne droite, entre un Alpha Adam Origine et un Oméga fin des temps, avec l’aide de la quincaillerie du freudisme qui voit dans le mental et sous un crâne, un ego, le tout de l’activité de l’âme, en parlant du « subconscient » mais en ignorant le supra-conscient (dont  font d’ailleurs largement usage les Alchimistes authentiques). Les Chrétiens sont des sentimentaux qui ignorent les principes les plus élémentaires de la catholicité. Celui qui SAIT, qui EST, ne dit pas « je crois ».

Le socialisme du « vivre ensemble » ou de la laïcité supprime le Soi-Instant de tous individus, c’est le SUPER GRÉGARISME.
La civilisation du capitalo-socialisme a limité l’espace : plus de frontière et bientôt plus de nations. C’est la banalisation généralisée, le quantitatif tuant le qualitatif. L’accumulation des marchandises produites en série pour l’abstrait marché, et toutes les barrières régionales brisées, toutes les corporations du Moyen-Âge qui maintenaient le qualitatif sont dissoutes au profit de la série et de la quantité du principe égalitariste. Pour se rapprocher du Soi-Instant à l’envers : être identique à lui-même, l’espace capitalo-socialiste voulant éviter la monotonie du quantitatif répétitif, fera toujours un espace-temps modifié et reconstruit en permanence (ça passe le temps, l'eau de tuyau). Ainsi ce système supprime les distances géographiques mais avale intérieurement la distance en tant que séparation spectaculaire (voyez la carte des départements français par le comité Sieyès-Thouret en septembre 1789).

À partir de 1789 la circulation humaine sera comme l’eau de tuyau : UNE CONSOMMATION, avec d’ailleurs carte d’identité, puis naissance du tourisme-loisir pour admirer des banalités (la République ne sait pas montrer de jolies choses, ou quand elle tente le coup elle singe l’art gréco-romain en vertue de l’égalitarisme ou NORME ! Nous avons à faire à un art de la négation : on stocke dans les musées et on montre aux masses, on consomme de la culture comme on fume des cigarettes ou on boit un verre, on retravaille l’opinion-histoire pour en sortir une infâme bouillie nommée « information », le monde du tout communicant où plus personne ne communique réellement, même à travers ses prothèses informatiques…).
De nos jours d’égalitarisme, l’art ne peut plus exister, sauf dans les musées, là où même il n’y a plus de communication artistique, alors tous les moments anciens sont en égalitarisme, tout semble bloqué et ce qui sort « d’artistique » sont des monstruosités, des « évolutions statiques », des « avant-gardes », soit du négatif, des inversions. Encore une fois, la culture est devenue totalement marchande.
L’urbanisme même est le principe du capitalo-socialisme : la domination absolue, ne serais-ce que par l’imposition systématique du terme « citoyen », reprise par les Juifs bolcheviques de l’URSS sous le terme plus « humain » de « Camarade ». Mais chez le « citoyen » on ne fera que dans la division, la séparation, ne serais que par le bétonnage tout azimut des sols, provoquant nombre de graves inondations ; les villes et cités deviennent invivables : place uniquement au travail-esclave, ainsi les travailleurs iront « se mettre au vert » pendant leur « vacance ». L’effort du républicanisme de l’après 1789 sera de maintenir l’ordre par tous moyens, jusqu’à l’éclairage des rues par le gaz, afin de maintenir la fameuse « eau de tuyau ».
URBANISME = ISOLEMENT. Il n’est pas étonnant que le système capitalo-socialiste est porté au « patrimoine mondiale » les horreurs architecturales de Le Corbusier : les fondations sont détruites et l’œuvre de Le Corbusier est plein pot dans la mode de la révolution industrielle et d'un Picasso qui met un nez sur un ventre, etc., DONC DANS L’HISTOIRE-OPINION (Antoni Gaudi était lui un véritable créateur, en haut de page, la Salamandre de Gaudi).

L'intégration au capitalo-socialisme doit manipuler les individus en tant qu'individus isolés ensemble (vivre ensemble) : les usines comme les maisons de la culture, les villages de vacances comme les « grands ensembles », sont spécialement organisés pour les fins de cette pseudo-collectivité qui accompagne aussi l'individu isolé dans la cellule familiale : l'emploi généralisé des récepteurs électroniques du message spectaculaire fait que son isolement se retrouve peuplé par des images dominantes, images qui par cet isolement seulement acquièrent leur pleine puissance, une véritable hypnose.
GRANDS ENSEMBLES-VIVRE ENSEMBLE-TOUT CONNECTÉ ET RÉSEAUX SOCIAUX = RESTRUCTURATION D’UNE COMMUNAUTÉ SANS COMMUNAUTÉ.
Une architecture nouvelle est destiné « aux pauvres » et je considère Le Corbusier artisan de ce courant DE LA MASSE ET DE L’ABSTRAIT (Gaudi fait dans le naturalisme, Le Corbusier fait dans l’abstraction et le calcul, avec son principe de suppression des fondations : ça tient en l’air faussement comme tout ce qui se fait actuellement, ça fait usine, ça fait même thermonucléaire).
Les campagnes elles-mêmes vont être bétonnées de « masses informes de résidus urbains » (centres commerciaux géants ou supermarkets à l’extérieur des villages importants, consommation oblige et dictature de l’automobile et de son béton autoroute !).
Depuis des siècles, voir des millénaires dans la voie de l’Agriculture : c’est la guerre entre CAMPAGNE-VILLE (voir la fable de La Fontaine : Le rat des villes et le Rat des champs). À cause de l’argent, nous en sommes au moment de l’effondrement à la fois des villes et des campagnes : la réalité urbaine est devenue folle. La bourgeoisie ou citoyens ont bouffés les Paysans comme naguère les Hébreux-Juifs puis les Chrétiens bouffèrent les Païens. Je ne dirais surtout pas comme Karl Marx que « la ville est l’histoire de la liberté ». Pour moi Marx se trompe totalement. Il ajoute même que la ville c’est la tyrannie, j’ajoute à mon tour que c’est surtout à partir du développement du langage écrit (étatisme, lois, administration, calculs, etc.)

VILLE = OPINION-HISTOIRE-CENTRALISATION-SOCIALISME.
Les Paysans actuels ne sont plus que des singeries de singeries des Paysans de l’avant 1914. Les « paysans » actuels sont devenus des producteurs comme ceux qui fabriquent des téléviseurs ou des voitures et autres choses du quantitatif. Les paysans actuels sont des robots puisqu’ils n’ont plus rien à voir avec le rythme naturel des saisons (par exemple en supermarché on trouve des fruits « exotiques » comme les simples oranges en toutes saisons).

Le Nouvel Ordre Mondial construit dans la fixation ou « évolution statique » : la sécurité absolue grâce à « Petite-Mère-Technologie » : « il n’arrivera plus jamais rien », donc plus de terroristes, le mot « bien » disparaîtra… déjà les « plus jamais ça » nous le vende. Le « bien » disparaîtra effectivement quand il y aura de nouveaux Cieux et une nouvelle Terre, soit un nouveau Règne Minéral, Végétal, Animal et Humain, alors la mode du social disparaîtra parce qu’il ne sera plus nécessaire de « compter dans le corps social », à être inséré ; bref, le système disparaîtra, seulement dans le cas de la victoire du monde de l’Unité Originelle ou ÂGE D’OR. Autrement ce Monde Luciférien se dirigera comme il le fait déjà vers le truc « augmenté » : survie augmentée, homme augmenté, réalité augmentée » (voir l’actuel jeu vidéo « Pokemon Go »), qui ne sont que l’expression d’une forme d’existentialisme à la Jean-Paul Sartre et à tout le marxisme frelaté. À quand « Dieu augmenté » ? À quand « l’Univers augmenté » ? alors que nous sommes tous dedans !!! Le mot AUGMENTATION RENVOIE ENCORE ET TOUJOURS À L’ÉVOLUTIONNISME, LA CROISSANCE ET SA FIN DES TEMPS ou à la pyramide judéo-maçonnique spéculative. Bref, la seule « augmentation » est le Soi qui n’a pas a être augmenté puisqu’il NOUS EST éternel !

HISTOIRE-OPINION-CULTURE = AUGMENTATION ET FIXATION, DONC MORT, NON CIRCULATION, ÉVOLUTION STATIQUE DANS LE CULTE DU NARCISSISME OU SPECTACLE.
AUGMENTATION = ARTIFICES ou TECHNIQUE.


Le « vivre ensemble » du système capitalo-socialiste est un cri de désespoir PAR LA PERTE DU LANGAGE COMMUN. Le règne ou tyrannie de l’opinion fout le bordel partout. Il n’y a plus de communication possible entre les unités ou ego en un ensemble mondialisé formant les MULTIPLES SÉPARÉS, CES EGO QUI VONT CAHIN-CAHA PRISONNIERS DE LEUR DUALITÉ SUJET-OBJET OU CAUSE-EFFET EN LEUR CULTE DU NARCISSISME ET DE L’AUTISME GÉNÉRALISÉ. Tous ces gens sont dans une hallucination sociale : FAUSSE CONSCIENCE DE LA RENCONTRE (surtout celle tarifée). Dans cette civilisation où personne ne peut plus être reconnu par les autres, chaque individu devient incapable de reconnaître son propre Soi. Le capitalo-socialisme a construit la division.

Si la laïcité n’a pas à se justifier, comme expliqué plus haut, puisqu’ELLE EST (comme Dieu) il en est de même du système de la tyrannie de l’opinion se constituant en fausse universalité (liberté de penser ou ’raison’), comme le fait d’affubler le système républicain « d’universel » (idem pour le mot « démocratie » autre Graal de l’après 1789). Laïcité et système se donnent bonne-fausse conscience et ne se justifieront jamais car ils ne veulent absolument pas réaliser le QUI SUIS-JE ? et ils imposent leur court-circuit à leurs fabriqués. Ce même système ne sait pas ou ne veut pas savoir que c’est lui l’origine de tous les problèmes et violences de ce monde, et avec la complicité de ses masses.

Le système capitalo-socialiste - comme la laïcité et son aspect killer en forme de neutralité qui déniera ce qu’elle fait à l’instant où elle le fait - se veut singer la Réalisation du Soi-Instant : il se veut éternelle présence, ne serais-ce que par le mot « République Une et indivisible » ou « République universelle », ainsi il n’a jamais été créé et il ne finira jamais puisqu’il est « universel », et « mondialiste ». C’est bien un système fermé, une « ÉVOLUTION STATIQUE » qui pense les conditions de l’Instant de la communication spectacle comme le Graal, comme une vérité, une évidence.
« ÉVOLUTION STATIQUE » : la vie de ce qui est mort se mouvant en soi-même. Bref, des morts vivants.

Pour se libérer de la « vérité inversée » du système capitalo-socialiste : un seul remède : la Réalisation du Soi-Instant. Et sortir de la tyrannie de l’opinion est difficile, car une fois qu’un écrit ou une opinion a été établit comme dogme ou modèle et gobé par le mental, il est très difficile de s’en « distancier » et d’imaginer comment celui qui ne la partage pas peut percevoir le langage !
Si le Jésus de Nazareth pouvait dire : « Je suis la Porte », il fallait bien comprendre « la Stargate » ou Point Focal, le Trou, le Soi, la Conscience, Dieu, et une foule d’autres « noms » selon le point de vue de chacun. Bien comprendre que notre modèle de langage écrit et parlé, n’est qu’un langage, un modèle parmi tant d’autres, et que tout ça bouge tout le temps. Les structures représentées par ce modèle-opinion finissent par être considérées comme des « faits objectifs », des « vérités ». Une fois gobées, on a tendance à penser que ces structures, ces constantes, existent dans le texte et dans le parlé, et que ceux qui ne parviennent pas à le y voir, à y croire, sont atteint de maladie ((mal-à-D.I.T.)… Voir plus haut la laïcité et la défense de son dogme.


Note.
1. Lumière de l’Essence (vacuité du mental) à ne pas confondre avec la lumière de la conscience ou Inconscient collectif de C.G. Jung qui n’est que conscience conceptualisante (le « subconscient » chez Freud). D’autre part, il ne peut pas exister de « brevets » ou de « propriété intellectuelle », car quand un individu découvre un principe, c’est qu’il le portait déjà en lui à l’état latent, comme une plaque photographique non révélée, dans les structures intimes de son être. C’est vrai quand l’opinion n’a pas la prétention pour se justifier, d’imaginer des principes à sa mesure. L’humain actuel se croyant tout permis, prétend jongler avec l’ADN et refondre l’humain nouveau ou « homme augmenté » des transhumanistes complété de leur « réalité augmentée ».
 
 

Dernière mise à jour : 04-08-2016 00:02

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2021 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >