Accueil arrow News arrow Dernières news arrow CONJURATION ANTI PAÏENS
CONJURATION ANTI PAÏENS Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 12-08-2016 23:54

Pages vues : 3033    

Favoris : 496

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Daesh, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Impur, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Nomade, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Pur, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Sédentaire, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
ane_crucifie.jpg
 
 
CONJURATION ANTI PAÏENS
PAR LES HÉBREUX-JUIFS
PUIS REPRIS PAR LES ADORATEURS DE L’ÂNE
le Ker-onos ou Chronos : SATURNE
et les partisans du devenir ou croissance.
Pour les Païens, Jésus n’est autre
chose que Saturne ou Chronos.


Les Chrétiens adoraient un Dieu à tête d’âne (graffiti ci-dessus), et étaient parfois désignés du nom d’« anier » par les Païens.

WINNERS CONTRE LOSERS
et
système étatique d’hypnose :
DU PAIN, DU VIN, DES JEUX
 
 
CONJURATION : étymologie de jurer ; (1160) serment, du latin conjuratio. De nos jours il faudra se lever de très bonne heure pour entendre ce mot remplacé dans le Super Grégarisme par : « complot ». Pourtant, le mot « ligue » est du même thème et est employé dans nombre d’actuelles institutions, par exemple : Ligue des droits de l’homme, de football, etc.
La judéo-maçonnerie spéculative cancérisée par le pouvoir est une conjuration.
Mais, la conjuration, depuis les 10.000 ans, c’est la religion de l’argent, ou ce qu’on appelle encore OR.
 
Chronos : SATURNE : ça tourne, ROTATION, ROTAS // SATOR : ça vagabonde dans le mental ou ego. Saturne ou SAMEDI, PREMIER JOUR DE LA SEMAINE (avant que le christianisme ne foute la merde). Saturne - Plomb. PUTREFACTION/CORRUPTION/SATURNE. La couleur Orange a un rapport avec le Cuivre commun et Saturne. (Dictionnaire Mytho-Hermétique de A.J. Pernety, page 450). Saturne autrefois présidait à l’agriculture, et était représenté sous la forme d’un Vieillard à longue barbe tenant un sablier et une faux (fauché par le temps destructeur, fauché par Chronos et sa Chronologie ou Histoire, « le temps de vivre… et de mourir ») ! Histoire-Rituel… Histoire-Échelle… Histoire-Opinion : Pour-Voir, a-prendre, con-prendre (ils ont même sens).

LA TYRANNIE DE L’OPINION EST PAR PRINCIPE UNE CONJURATION.

Ce qui m’amène à considérer que TOUT est fractale, dans la manifestation, donc Parti-cipe. Ici-bas la « réalité » c’est le Reflet : un objet ou une idée, ou un acte devient « réel » dans la mesure où il est reflet, il imite ou répète une origine. Alors dans ce monde des accidents ou spatio-temporel tout n’est que Part-i-cipation. L’humain libéré est celui qui a dompté son ego : il cesse d’être « lui-même », en d’autres mots il ne se reconnaît comme réel, JE SUIS, que dans la mesure où il cesse précisément de l’être : il est idiotès ou singulier.
HISTOIRE-OPINION ET MARCHAND-ISE (évolution, marché, espace, PART-I-CIPER, ÉCHANGER DE LA MARCHANDISE = Mercure Dieu du commerce et du MERCRedi). Nous sommes bien pris-au-nier dans les temps de la dualité sujet-objet. Pris au fait de nier l’Origine, le Soi, du N, de Nord de « perdre le Nord ».
MARCHÉ/MARCHAND/MARCHANDAGE-OPINION/MARCHONS QU’UN SANG IMPURE ABREUVE… de ce chant de haine et de prison, de ces temps-histoires du pour-voir défiler la Chronologie tueuse ; CES TEMPS DE LA MESURE, notamment symbolisés par la LUNE : rythme le cycle de l’Eau, de la pluie, de la végétation, des maladies : lunatique, folie (coup de Lune). Lunaire/lunatique : dans la Lune, ou dans les rêves et d’humeur changeante…

MARCHANDAGE : opinion selon laquelle « Dieu » inflige des « punitions » à Israël à cause de ses impiétés (avant notre ère). Ainsi, grâce à l’opinion des prophètes, les événements contemporains sous package de « foi rigoureuse » se transformèrent en système négatif portant le nom de « colère de Yahvé ». Ces gens là MATÉRIALISENT, FABRIQUENT DES NOMS-LES FORMES.

1789 et son monde moderne et mondialiste ne repose sur rien, il va inévitablement se casser la gueule : réintégrer l’Unité Primordiale dont il est issue, entraînant du même coup derrière lui les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture afin de rentrer dans le Saint Chaos d’où il est né. Voir l’Atlantide sur « le plan historique ».
Le monde est FRACTALE : les choses se répètent à l’infini, mais en MOUVEMENT : elles ont un « sens », parce que dépendant de leur Principe Originel Universel.

PRIMITIF : définition : travaux d’Hercule pour ne pas perdre le contact avec le Soi. Évidemment de nos jours nous ne sommes plus des « primitifs », puisque nous ignorons presque totalement notre Soi !!!

La chanson haineuse : « Qu’un sang impure abreuve nos sillons » révèle l’être humain déchu, suite à la Chute (dans les religions monothéistes et du Livre et dans la voie de l’Agriculture), alors on commercialise la souffrance, surtout chez les Juifs talmudistes et banquiers ; dans la Chronologie tueuse, transformer la souffrance en contenu « positif », ce qui n’a pas à ce jour réussit ! Alors on valorise la souffrance-histoire-opinion-karma, la Chute, et on la provoque pour donner naissance à des qualités salvatrices. C’est le principe de la maffia : je te casse ta baraque, et si tu ne veux pas que ça recommence je te protège si tu me paye.

SOUFFRANCE - DETTE = ÉLOIGNEMENT DE L’INSTANT, DU SOI.
SOUFFRANCE - DETTE = CHAÎNE SANS FIN DE CAUSE-EFFET.

Le monothéisme des trois religions du Livre VALORISE LA CHRONOLOGIE TUEUSE : la « révélation » directe  et « personnelle » de la divinité a lieu DANS LE TEMPS, donc dans l’Histoire-Opinion : Moïse « reçoit la Loi » à une certaine époque et surtout à un certain endroit bien spatio-temporel. On est dans les « Ce jour là »… qui va être sacralisé par l’opinion et devenir un ÉVÉNEMENT HISTORIQUE : UNE CROYANCE, soit une OPINION RÉGULATRICE, OU UNE OPINION DEVENUE DOGME. La croyance est le désir de rien : CROIRE : se fier à, avoir confiance ; et en cela ça devient indéracinable : ÊTRE SANS OBJET.

L’Histoire-Opinion est une conjuration permanente, surtout après 1789 ! Car avant l’humain était la mesure de toutes choses (de ce monde) ; maintenant il est mesuré par les choses (de ce monde financier) !!

HÉBREUX-JUIFS CONTRE PAÏENS, Toujours en compétition, et dans l’Histoire-Opinion de cette civilisation du spectacle et du culte du narcissisme.
DIVISEZ, DIVISEZ POUR RÉGNER : winners contre losers, dans l’évolutionnisme de l’argent et son « toujours plus ».
Moins il y aura d’ignorance dans une civilisation, plus son niveau sera élevé, alors plus la compétition se fera à un niveau élevé et avec plus de rigueur, un niveau tellement subtile, qu’il n’y aura même plus besoin de « compétitions ». En effet, là où il n’y a que l’embarras du choix puisque quasiment tout le monde sera une « élite », il n’y aura plus besoin de choisir n’importe quoi et n’importe qui, le mot « élite » ou winner n’existera plus, tout comme le « peuple élu » n’existera plus !! Donc plus besoin d’étatisme.
De nos jours d’ignorance totale, il n’y a même plus d’élite mais seulement des meneurs au travail tout confort, ceux qui font l’Histoire, les jeux du cirque etc., CEUX QUI FONT DANS LE SENTIMENT, LA SENSIBILITÉ érigée à la première place et foutant le bordel partout genre « vivre ensemble » ou « Je suis intel » ; les meneurs agissent avec violence déguisée en « démocratie » et cherchent le résultat immédiat : LE DÉCHAÎNEMENT DES BAS APPÉTITS (la consommation).
La sensibilité et sa sœur jumelle, l’émotion, constituent le terrain idéal favorable de la passion : LE ROUGE DE MARS.

Enfin, il y a plus de 10.000 ans l’individu baignant dans le MOI COLLECTIF était dans la Vraie Création. Passé grâce notamment aux Grecs et au Romains dans le MOI INDIVIDUEL, l’individu est devenu effectivement un « moi-individuel », MAIS EN FOULE ET SUPER GRÉGARISME IL EST PIRE que le moi collectif des Anciens, il est un MOI COLLECTIF INVERSÉ : UN SUPER EGO TEL UN GRAIN DE SABLE QUE LE VENT SOULÈVE À SON GRÈ, il est aussi anti-création. Il n’y a pas plus « primitif » qu’un « civilisé » en foule et mené par le sentiment. À la tête des foules un meneur imbécile suffit pour les déchaîner en guerre collective ou guerre civile : se faire tuer et « mériter le paradis » au nom d’une croyance (musulmanisme guerrier).
Bien-sûr la foule de Lourdes peut être positive et mener la douceur.
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 13-08-2016 00:18

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >