Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow CHRISTallisation
CHRISTallisation Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 13-09-2016 23:51

Pages vues : 2298    

Favoris : 396

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Daesh, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Impur, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Nomade, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Pur, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Sédentaire, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
frise_contr_complem12.jpg
 
 
CHRISTallisation
Ce qui est en Haut est comme
ce qui est en Bas, et l’Inverse,
donc manifestation spirituelle
pour notre planète, le SOI.
Notre planète nullement « inconsciente » !
SOI OU CHRIST.


CHRIST OU FOI : LES MAILLES DE L’UNIVERS
 
 
Les actuelles trois religions de la déchéance humaine et dites « du Livre » (et de création du mental) n’ont pas de Mailles, ce qui en fait un chewing-gum parfumé, difforme. Ces religions n’ont qu’un grossier maillage externe, son appareil hiérarchique et d’administration.
Fausse christallisation : l’économie et l’opinion et républicanisme judéo-maçonnique et leurs mensonges et leurs crimes. Fausse christallisation sur la laïcité, alors que l’être humain est un Homo Religiosus : soif d’absolu ou Félicité. L’athéisme ou laïcité du socialisme et républicanisme est une manifestation de cette soif, puisqu’il implique la non-satisfaction de cette soif par les religions établies et officielles. La laïcité est une CONTRE-RELIGION, comme on fait un contre-feu pour arrêter les incendies de forêt ; mais un contre-feu est aussi un feu ! En France « la séparation de l’Église et de l’État » est une belle supercherie, comme tout ce qui se fait en républicanisme.
 
NON, le « social » ce n’est pas à la française le Camembert et la baguette de pain, le French Cancan, le « vivre ensemble » de bistro ou de « party(i) » à la protestante américaine ou politique, le désir d’un roi (en France « on y joue à la royauté, mais c'est une royauté noire, comme il y a des messes noires », écrit justement Jean Coulonval dans : Synthèse et Temps Nouveaux), le plateau télé du dicta de l’opinion et autres socio-bidouillage en rituels judéo-maçonniques émettant sa bonne femme, Marianne, égrégore ou ÂME-GROUPE en dehors des loges. Le Vrai Social ne peut qu’être le ‘Je’ ou Soi, ce que le christianisme nomme Communion des Saints exprimé par Jésus dans Jean 15, La Vigne véritable :
« Je suis la vigne véritable et mon Père est le vigneron. Tout sarment en moi qui ne porte pas de fruit, il l’enlève, et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, pour qu’il porte encore plus de fruit.
Déjà vous êtes purs grâce à la parole que je vous ai fait entendre.
Demeurez en moi, comme moi en vous.
De même que le sarment ne peut de lui-même porter ses fruits s’il ne demeure pas sur la vigne, ainsi vous non plus, si vous ne demeurez pas en moi.
Je suis la vigne ; vous êtes les sarments. […] Voici quel est mon commandement : Vous aimer les uns les autres comme je vous ai aimés.
Nul n’a plus grand amour que celui-ci :
donner sa vie pour ses amis.
Vous êtes mes amis, si vous faites ce que je vous commande.
Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ne sait pas ce que fait son maître ; mais je vous appelle amis, parce que tout ce que j’ai entendu de mon Père, je vous l’ai fait connaître ».

BREF, LACHER PRISE À L’ÉVOLUTIONNISME OU HISTOIRE-OPINION ! VIVRE L’INSTANT OU SOI. CHRIST EST LACHER PRISE, DOMINO (effet domino). DOMINO : étymologie de 1401, abréviation d'une expression latine, peut-être benedicamus domino « bénissons le Seigneur », écrit le dict. Le Robert.
Effet domino : effondrement de tout un système par répercussions en cascade d'un évènement de départ. Mais cette définition parle « d’effondrement », de départ et en évolutionnisme. Véritable « effet domino » est la « circulation » de l’Instant sur le TOUT, et dans les deux sens, sans cause-effet ! (Impossible à « d’écrire » avec des mots/maux).

RAPPEL : Les Atlantes payèrent très cher leur volonté de vouloir péter plus haut que leur cul ! Comme tout est cycles et rythmes, nous sommes actuellement au même niveau des Atlantes, même que nos technologies les dépassent certainement, surtout avec l’imbécilité et meurtrière thermodynamique dont fait la partie le nucléaire : ça laisse des déchets pour les prochaines 6000 générations ! Comme perturbation planétaire, on n’a pas fait mieux depuis le « Big Bang » ! Ainsi, en moins de 100 ans de trucs « irradiés » les humains ont autant pollués la planète que jamais « l’histoire de l’Univers » n’en a connu. Ce qui prouve d’ailleurs que ce n’est pas un hasard si certains sites nucléaires, très tôt dans la jeune histoire de l’ufologie, furent survolés par des ovnis ! (Peut-être « nous dans le futur »).

Jamais les conditions de la culture civilisationelle maintenant mondialisée grâce surtout à l’argent, ne furent aussi terribles pour la santé humaine, qu’elle ne le sont maintenant, BIEN PIRE QUE LES ÉPISODES DE PESTE NOIRE. Nous croyons « bien manger », bien respirer, avoir une santé correcte ; certes, ce qu’on nomme « hygiène » nous ferait vivre plus longtemps, une certaine médecine et chirurgie nous CONFORTE mieux, mais, et toujours avec la participation de la thermodynamique, nous sommes aux antipodes du réel du bien être. À ajouter à ça notre eau de tuyau qui ne cesse de se dégrader dans toutes les cités : New-York, Paris, Saint-Pétersbourg, etc.

Fin de la civilisation Atlantéenne vers -12.388 ans. Les Atlantes, comme de nos jours, voulurent détruire et contrôler à l’aide d’une technologie néfaste pour l’environnement, donc la vie. Avec le nucléaire et notre folie technologie nous en sommes au même point.

QU’EST-CE QUE C’EST LE CHAOS HUMAIN ?
Une cristallisation sur la technologie, ce qui créé un nouveau chaos suite à l’exploitation intensive d’un composé élémentaire de la vie : le SILICIUM (Sio2). Silicium composant nos actuels ordinateurs. SILICIUM = MAILLES, qui pour moi est du même thème que DOMINO, et se retrouve dans l’ADN !

La fausse christallisation est évidemment le « vivre ensemble » vendu par ce capitalo-socialisme. La république judéo-maçonnique qui nous fait croire que la vie se limite au sensible des cinq sens, entre l’instant de la naissance et celui du cimetière. Et le républicanisme appel ça : laïcité ! C’est un refus de laisser les personnes se découvrir « Homme », ou « Femme », et non plus un homme ou un femme parmi d’autres, ce qui se traduit par le slogan du Nouvel Ordre Mondial : « Uni dans la diversité », singerie de la Nature infinie et de la Communion des Saints, en cassant les communautés pour fabriquer des Mohammed Dupont.

Vraie CHRIStallisation : Le Verbe se CHRISTallise dans le spatio-temporel en se faisant « Homme » pour être Point Focal ou Réalisé entre ce qui est en Haut et ce qui est en Bas. Hors de la Réalisation, l’humain est pris-au-nier, il subit des déterminismes sociaux ; il devient jusque au cœur de son mental ou ego le résultat du milieu ambiant, soit l’égrégore Argent et État, le social et son « vivre ensemble », parce que c’est son ego, donc ses sentiments et non le Verbe qui in-forme son mental : il a des opinions, il n’est pas libre.
Vraie CHRISTallisation : La Vérité vous rendra Libre, donc le « Connaître toi-même par toi-même ». Tant qu’un être humain n’a pas été saisi jusqu’à la PANique par l’angoisse de se découvrir comme un humain parmi les humains, malgré ce qu’il sent en lui d’irréductible à n’importe quel autre individu, il ignore le sens du mot Liberté.
CHRISTallisation ou Vraie Liberté : balance entre le ‘Je’ et le ‘je’ ego, selon le Haut et le Bas, donc en Accord avec le Cosmos. Hors de là, parler de « la responsabilité de la personne », comme nous le chient certains républicanistes, ça n’a aucun sens : « Mon Père, pardonnez-leur, car ils ne savent ce qu’ils font ».

L’opinion est LA fausse christallisation par excellence : concevoir l’Être en soi selon l’expérience de l’existant, ce qui est autre définition de l’empirisme… prenant sa source dans le temps qui coule ! Donc la doctrine socialo-capitaliste est en permanence fluctuante, se pliant aux circonstances, comme l’Église. Tout gober de ce qu’il se passe ici-bas devenant de plus en plus ARTIFICE.

La CHRISTallisation Paix avec les catholiques est devenu la Guerre ! Christ, premier des socialistes, le Jésus « Grand Niveleur » bien avant le N.O.M. Celui qui « met à Niveau » (retour à l'OR-igine-ignée) : Alpha en grec est le nom du niveau (mettre à zéro). Niveau qui figurait à la place de la lettre A, sur les plus anciens tombeaux chrétiens des Aliscamps, écrit Grasset d’Orcet dans : Œuvre décryptées, vol.1. Grasset écrit que Dante et son école faisait du Christ un Satan, donc un Administrateur, puisqu’il NIVELLE (Livre ou Mesure ou Balance : Bi-lance, bilan) et est un Mage qui enseigne la douceur et le libre arbitre, ce qui est une contradiction puisque ça entre dans l’opinion toujours guerrière ! Dante doit faire référence à un « Christ extérieur », soit une singerie du Réalisé Jésus ! Selon Grasset, Dante niait le libre arbitre ; il avait bien raison, car s’il vivait de nos jours il partirait sans doute en courant !

Christallisation républicaine : tyrannie de l’opinion ou suffrage « universel » par les imbéciles !
La fausse christallisation est la FIXATION, que certains républicanistes gorgés de laïcité nomment « universel », alors que ce terme ne peut que correspondre au divin.

La CHRISTallisation implique une certaine fixité ou solide, quelque chose qui se concrétise, s’agglo-mère (devenir du gruau). Cependant : « Yaoshan demanda : « Qui suis-je pour oser ma résidence sur une montagne ? » Mazu lui répondit : « Il ne s’agit pas de cela, mais on ne peut toujours voyager sans se fixer, ni toujours rester au même endroit sans voyager. Ce que tu veux faire croître ne peut croître, ce que tu veux accomplir ne peut être accompli [le dharma ou règle n’augmente ni ne diminue]. Il convient que tu sois un bateau (pour les autres) et que tu ne demeures pas plus longtemps sur cette montagne ». Il prit alors congé de Mazu. (Les entretiens de Mazu, trad. Catherine Despeux).

L’AMOUR est une CHRISTallisation, mais de nos jours il s’entend d’une union entre deux personnes, donc des choses extérieures, et naturellement ça ne peut pas durer, ce qui peut faire la fortune des avocats. L’amour s’entend donc maintenant comme un sentiment ou opinion, le MIGNON-ANDROGYNE (voir la mode de la théorie du genre et de l’égalitarisme « homme-femme »). La société de consommation et de la technologie est l’amour des objets, et aussi comme pleurer la mort de quelqu’un, qui là encore tombe dans le sentiment-opinion.

CHRISTallisation : Loi de la Métamorphose ou Vraie Création, et non celle de l’immobilité de la fausse christallisation anti-création. Le grégarisme Pokémon Go est du pur sentimentalisme de l’histoire-opinion.
 
 

Dernière mise à jour : 14-09-2016 00:13

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >