Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Thermodynamique = USURE, USAGER
Thermodynamique = USURE, USAGER Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 20-10-2016 00:12

Pages vues : 3298    

Favoris : 446

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Daesh, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Impur, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Nomade, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Pur, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Sédentaire, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
chaine_usager_usure.jpg
 
 
Thermodynamique = USURE, USAGER
violences et explosions comme
le moteur du même nom et comme
le prix du dynamiteur Nobel,
donc dépendance des banques.

Le Ment-Al : celui qui ment à Al le Divin.


Si Dieu créa l’Homme, cet Homme inventa la monnaie pour tuer Dieu !
« L’Arbre de la Connaissance » va faire pousser l’intérêt.
 
 
Les Intérêts usent car ils sont dans la dualité sujet-objet. User ou atteindre un but c’est kif-kif : l’espace ou temps est entre les deux, surtout si on tente de le réduire à des milliardièmes de milliardièmes de « seconde », soit un travail du chapeau, surtout en construisant des machines à mesurer !

INTÉRÊT : Un-Terre-E. Là ce n’est pas l’Essence-Ciel mais l’Essence-Terre et sa croix-ance : L’ADORATEUR, JE PREND (cette énergie trinitaire, le E qui manifeste cette énergie sur les 3 plans terrestres. Mais si on se tourne sur son origine le I, l’Axe, il ne manifeste plus les plans physique, affectif et mental de la dualité anti-Création, mais le Principe Originel universel, l’Amour, le D’I-vin, D’I-eu, etc.).

Kaaba Blanche (la Grande Arche (1) contre la Kaaba Noire (ceux qui inversent ou satanocrates, ceux qui usent).
 
MONNAIE = COMPTABILITÉ- CHIFFRES-CAILLOUX-CALCULS, DONC HISTOIRE-OPINIONS-TEMPS QUI COULE et CONFORT (notamment mémoriser).
MONNAIE = SOCIAL (agréable aux autres, compagnon) et QUI CIRCULE FACILEMENT ET PAR CELA N’A POINT D’ODEUR CAR IL EST CHEZ LUI PARTOUT.
MONNAIE = VALEUR, DONC AFFECT dans la dualité sujet-objet. Là encore : CONFORT et travail de l’ego ou POSSESSION, LE PROUVER-LA PREUVE (d’où la guerre aux faux faux-monnayeurs, les vrais étant ceux qui émettent « légalement » leurs monnaies). PROUVER = BIG BROTHER : VÉRIFIER, CONTRÔLER DE LA DUALITÉ SUJET-OBJET.
MONNAIE = VIRTUEL.
MONNAIE EN PIÈCES D’OR = LANGAGE PARLÉ.
MONNAIE EN BILLETS PAPIER = LANGAGE ÉCRIT.
MONNAIE ÉLECTRONIQUE-INFORMATIQUE = MONNAIE DE SINGE (virtuel).
Monnaie = fiduciaire (de foi, croyance donc confiance) : croissance de la « valeur » sans rapport avec la « réalité ». Les banquiers se nommaient autrefois « Marchands de confiance ».

CAPITAL = CHEF, TRAVAIL DU CHAPEAU OU DE L’EGO. LA GUILLOTINE DU RÉPUBLICANISME FRANÇAIS EN EST UN BON SYMBOLE ET SADIQUE. Qui dit Capital dit républicanisme et cancer du pouvoir politique étatique. Tout cela se tient.
MONARCHIE = ÉNERGIE DE BATTRE MONNAIE.
RÉPUBLICANISME OU GOUVERNEMENT REPRÉSENTATIF = TRIOMPHE DE L’EGO D’UN PETIT NOMBRE D’INDIVIDUS EN BANDES ORGANISÉES QUI BATTENT MONNAIE (encore le sens thermodynamique !). Dans cette logique puisque nous serions en « démocratie », tous les citoyens devraient pouvoir « battre monnaie » puisque nous serions tous égaux et en « liberté d’expression » avec possibilité de Dé-Battre sans fin, donc en croissance permanente ! ADORATEUR-CROYANCE-CROISSANCE COMME UN DIEU.
ATTENTION : ADORATEUR, s’il passe par le Soi il est un Réalisé, s’il passe par l’ego il est un guru. Ainsi on peu comme cela facilement et d’instinct distinguer les vrais Maîtres des faux.



« Donnez-moi le contrôle de la devise d'une nation et je me fiche de qui fait les lois », phrase douteuse prêtée à Mayer Amschel Bauer (Rothschild).
Par contre : les plus grands criminels de ce monde et donc les plus dangereux, CE SONT LES INSTITUTIONS BANCAIRES, bien plus dangereuses que la moindre petite armée, parce que, comme dit un proverbe, « le nerf de la guerre c’est l’argent ».

La fameuse Banque de France est la main-mise du capitalisme mondial de la finance juive et privé sur la France : un groupe de Couilles en Or demandent à Bonaparte cancérisé par le pouvoir, le droit de mettre une étiquette fallacieuse sur leurs maisons, en mettant au-dessus : « Banque de France » pour faire croire qu’elle est au service de la France, alors que ce ne sont que des intérêts privés. À ces intérêts vont s’ajouter les impôts payés par les contribuables, argent que cette même banque va faire fructifier ! (Voir ci-dessous l’extrait où l’historien Henri Guillemin explique ce qu’est cette « Banque de France »).

Personne ne pourra dire le contraire que le sens actuel du mot « démocratie » = pouvoir de l’argent, et donc le pouvoir d’une poignée d’individus à l’ego malade qui veulent contrôler le monde, ce que ces même malades appellent « sécurité » ; d’ailleurs un comble puisque le mot « sécurité » a pour étymologie « cure », qui là encore est dans le thème PAIX dont tout le monde rêve depuis les 10.000 ans de la voie de l’Agriculture. Bref, le Pour-Voir c’est toujours l’action DE FAIRE GARDER LE COFFRE-FORT POUR EMPÊCHER QUE LES PAUVRES PUISSENT S’Y SERVIR GRATUITEMENT (encore de la thermodynamique).

USURE = DUALITÉ SUJET-OBJET.

Univers : nous sommes tous DEDANS. Parce que pour qu’il existe un « dedans » et un « dehors », il faut qu’il y ait la dualité sujet-objet. « Pour qui existent-ils ? Finalement les deux se résolvent dans le seul sujet. Cherchez qui est dans le sujet. Cette investigation vous conduit à la pure Conscience au-delà du sujet ». (Ramana Maharshi, entretien 42).

La Réalité est toujours là et éternellement la même. Elle est aussi dans l’expérience de chacun de nous. Chacun sait qui il est. « Qui est-il ? » Et subjectivement : « Qui suis-je ? » Le faux ego est associé aux objets ; il est même son propre objet [Ouroboros]. L’objectivation est l’erreur [donc la preuve et son « prouver »]. Seul le sujet est la Réalité. Ne vous confondez pas avec l’objet, c’est-à-dire avec le corps. Cela donne naissance au faux ego, puis au monde et à vos activités dans ce monde, d’où résulte la souffrance. Ne pensez pas que vous êtes ceci, cela, ou quelque chose ; non plus que vous êtes comme ceci ou comme cela, ou un tel ou une telle. Débarrassez-vous  seulement de cette erreur. La Réalité se révélera d’elle-même ». (Ramana Maharshi, entretien 46).


Thermodynamique = USURE-USAGER.

USAGER : quel vilain mot, comme l’USURE ! Bien dans la thermodynamique du : brûler, consommer/consumer, user, usure-usurier, donc fatiguer, détruire.
Usurier-Usure, du U de Unité, donc de cette religion de l’argent, de cet Uniforme qui « socialise » les humains entre eux, sauf évidemment les pauvres, les losers ! Uniforme en forme de tyrannie de l’opinion qui égalitarise en pensée Unique.
Le U qui même au Su, SOU : pièce d’Or, solide, massif, compact, rattaché, comme salvus (en bon état), à une racine indo-européenne : tout, entier. Il y a donc sens de FIXE, ce qui est solide, concret, comme une « vérité » à laquelle on peut faire confiance.

« Si l’homme se prend par erreur pour le sujet, les objets doivent nécessairement apparaître différents de lui. Ils sont alternativement retirés et projetés, créant le monde et la jouissance qu’en a le sujet. Mais si l’homme parvient à se sentir lui-même comme l’écran sur lequel sont projetés le sujet et l’objet, il ne peut y avoir confusion. Il peut observer tranquillement leur apparition et leur disparition, sans que le Soi en soit troublé ». (Ramana Maharshi, fin de l’entretien 62).

Il ne peut y avoir d’objets sans le sujet, comme il ne peut y avoir de temps sans quelqu’un qui l’observe se « déplacer » (cadran solaire et l’ombre de l’aiguille qui « court » sur le cadran).

Le jeu du monde et maintenant du Nouvel Ordre Mondial ou City : s’identifier à un corps et ses cinq sens, ainsi on est l’objet du jeu cruel de ce monde, soit le jeu de sa thermodynamique. « Sujet et objet, tout se fond dans le Soi [ou Instant]. Il n’y a ni observateur ni objet vu. Celui qui voit et ce qui est vu sont le Soi [ou Instant, le ici et maintenant]. Il n’y a pas non plus plusieurs soi. Tout n’est qu’un seul Soi [abolition de l’ego, ce qui est tout autre chose que la fièvre égalitariste déclenchée depuis 1789 avec par exemple son « enrichissez-vous » !] ». (Ramana Maharshi, entretien 145).

L’USAGER, celui qui réalise ? « Lorsqu’on parle de Réalisation, cela implique l’existence de deux soi : l’un qui réalise, et l’autre qui doit être réalisé. On cherche à réaliser ce qui n’est pas encore réalisé. Une fois que nous admettons notre existence, comment se fait-il que nous ne connaissions pas notre Soi ? » (Ramana Maharshi, entretien 146). La réponse est : à cause ce notre mental. « C’est le mental qui empêche et voile notre bonheur. Comment savons-nous que nous existons ? Si vous dites que c’est à cause du monde environnant, alors comment pouvez-vous savoir que vous existiez pendant votre sommeil profond ?
Mais, comment peut-on se débarrasser du mental ?
« Est-ce le mental qui désire se tuer ? Le mental ne peut pas se tuer lui-même. Par conséquent, ce que vous avez à faire, c’est rechercher la nature réel du mental. Vous découvrirez alors qu’il n’y a pas de mental. Quand on est à la recherche du Soi, le mental n’est plus nulle part. Quand on demeure dans le Soi, on n’a plus besoin de s’inquiéter du mental ».

LA SIMPLICITÉ MÊME et VRAI VIVRE ENSEMBLE OU LIBÉRATION :
« Tournez votre attention vers l’intérieur, alors le monde entier sera empli de l’Esprit suprême » (R. Maharshi, entr. 199). Il ajoute cette importance en final : « Dieu est le même pour ceux qui disent que le monde est réel et pour ceux qui soutiennent l’inverse. Ce n’est que leur perspective qui diffère […] Le but est le même et le seul pour tous. Tendez vers lui ».

- Question : Qu’est-ce que le mental ?
- Maharshi : Un faisceau de pensées [et de « liberté d’expression »…].
- Question : Quelle en est l’origine ?
- Maharshi : La conscience du Soi.
- Question : Alors les pensées ne sont pas réelles.
- Maharshi : Elles ne le sont pas. La seule Réalité est le Soi.
(Entretien 211).

Qu’est-ce que c’est l’ignorance ?
« L’ignorance du Soi. Qui est ignorant du Soi ? Le soi serait alors ignorant du Soi. Y aurait-il deux soi ? » (entretien 263). Cette interrogation peut résoudre le vieux dilemme individualisme-collectivisme…

Note.
1. La Grande Arche de la Défense, dans la City à la française, est un des rares édifices matérialisant l’existence de la Kabbale Blanche sous forme d’une Kaaba Blanche, alors que la Kabbale Noire est celle de la Kaaba Noire qui tombe à fond dans la dualité sujet-objet : un lieu où le mahométan situé au loin est censé se tourner pour prier, donc il prie À L’EXTÉRIEUR ou SPATIO-TEMPOREL ! Mais là encore on est dans la dualité winner-loser et sujet-objet ; pour le moment le loser est la Kabbale Blanche, car la Kabbale Noire bouffe tout : notamment la Grande Arche de la Défense devenue un super quartier d’affaires petite copie de la City de Londres ou de Francfort, importante place financière de ce monde, qui donna naissance à Mayer Amschel Bauer (Rothschild) dans le ghetto juif !
Kabbale Noire, ce que Jean Coulonval nomme Franc-Maçon (les spéculatifs actuels à grosse obédience et cancérisées par le pouvoir comme le GODF). Bien-sûr cette réalité sera rabaissé en la qualifiant de « théorie du complot » ou tournée en ridicule. Se souvenir que l’Histoire n’est qu’opinion et temps qui coule, et si en plus cette trinité est contrôlé par un pouvoir quelconque, icelui fera tout pour persuader « démentir » et convaincre les masses de ne pas donner crédit-crédo-croyance à ces « théories » qui relèvent pourtant du concret. Ce pouvoir fera tout pour persuader les masses que les complots ne sont aucunement les principaux moteurs de l’Histoire-Opinions-Temps qui coule. Ce que Jean Coulonval appelle dans son livre Synthèse et Temps Nouveaux : la dialectique matérialiste et historique, laquelle prétend imposer à des groupes, à une nation, et finalement au monde entier qui devrait alors se comporter comme un individu unique, comme s’il n’était qu’un seul corps physique, donc un seul corps mental, bref : un corps ou matière ; et chaque individu ne serait qu’une cellule de ce corps. « Singerie du Corps mystique » écrit Coulonval, oui, car singerie du Soi !
Ensuite, à propos de « complot », ils sont la règle par manipulation des masses depuis que la « libre pensée » triomphait et du même coup signait son arrêt de mort, car il est évidemment impossible pour un gouvernement républicain (ou monarchiste) de gouverner en reconnaissant à chacun le droit de ne pas être d’accord !
 
 
 
 
 
 

Dernière mise à jour : 20-10-2016 00:58

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >