Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Où se trouve autrui si ce n’est en vous
Où se trouve autrui si ce n’est en vous Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 07-11-2016 00:01

Pages vues : 3236    

Favoris : 588

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Daesh, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Impur, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Nomade, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Pur, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Sédentaire, Serpent, Sexe, Silence, Social, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
evolution-fric.jpg
 
 
Où se trouve autrui si ce n’est en vous
dans votre propre Soi !
Alors, où est la filiation ?
Où est l’évolution ?
 
 
Le mental ? Ce qui est toujours instable, comme la politique d’un État, et qui vagabonde sans cesse (par exemple à travers des élections… des désirs d’achats, de plaisirs… de douleurs… d’opinions…).
Un exemple d’un mauvais tour du mental : « Dieu ne joue pas aux dés », a dit un ignare travailleur du chapeau, se prenant ainsi pour Dieu, ou voulant « sortir de l’Univers » comme s’il avait tout compris… Dé, comme Dé-couvrir… comme Pour-Voir judéo-maçonnique travaillant du chapeau circoncis.
Mais ni créationnisme, ni fixisme, ni fin de tempiste, ni « intelligence design » à la mode oligarchie anglo-saxonne et opinions occidentales infestants le monde et imprégnés d’évolutionnisme, ni machin-structuraliste et autres inventions de l’ego. « Dieu créa l’homme et l’homme créa Dieu… Mais en réalité ni Dieu ni l’homme n’ont été créés » (entretien 264 de Ramana Maharshi).
 
« Il n’y a qu’une seule conscience qui subsiste dans les trois états de veille, rêve et de sommeil profond. Dans le sommeil profond, il n’y a pas de ‘je’. La pensée ‘je’ s’élève au moment de l’éveil, et alors le monde apparaît. Où était ce ‘je’ pendant le sommeil ? Existait-il ou n’existait-il pas ? Il devait bien exister, mais pas de la façon dont vous le ressentez maintenant. Le ‘je’ de l’état de veille n’est que la PENSÉE ‘je’, alors que celui du sommeil profond est le vrai ‘Je’ qui ne cesse pas d’exister. C’est la Conscience [c’est moi qui souligne]. Si vous la connaissez, vous verrez qu’elle est au-delà de toute pensée [donc au-delà de la masse bio-électrique appelée « cerveau »]. Les pensées sont semblables à toutes les autres activités et ne troublent en rien la Conscience suprême ». Référence à Ramana Maharshi, entretien 43, du 28 mars 1935.

Le Pour-Voir ou pouvoir ne concerne que le corps ou mental, le ‘je’ du j minuscule. Alors on court, partout, on cherche partout, comme l’argent qui circule partout avec facilité puisque devenu virtuel et informatisé maintenant, c’est la civilisation du speed ou compétition collée à la rentabilité. Mais, POURQUOI COURIR ? QU’Y A-T-IL À POUR-VOIR ? QUI DOIT VOIR ? COMMENT VOIR ? QUOI VOIR ? POURQUOI DÉ-COUVRIR ? ET POURQUOI DES LOIS QUI NE SONT QU’OPINIONS HUMAINES ?
POURQUOI CHERCHER À ATTEINDRE (la fin des temps) ? « Une fois né, vous cherchez à atteindre quelque chose ; si vous l’atteignez, il vous faudra revenir. Rejetez donc tout ce verbiage ! SOYEZ CE QUE VOUS ÊTES. Voyez qui vous êtes et demeurez le Soi, libre de toute naissance, de tout mouvement, d’aller et de retour [évolutionnisme, créationnisme, etc.] ». (Ramana Maharshi, entretien 181, du 11 mars 1936).
ÉVOLUTIONNISME OU FIXISME-OPINION = DATE DE PÉREMPTION : CE QUI A UN COMMENCEMENT DOIT AVOIR UNE FIN (comme un dogme, comme l'adamisme). TOUTES LES MODES ONT UNE FIN. CE QUI APPARAÎT NOUVELLEMENT DOIT AUSSI DISPARAÎTRE, AINSI UN QUELCONQUE MESSIE APPARUT À UN MOMENT DOIT DISPARAÎTRE À UN AUTRE. YAVHÉ APPARAÎT À UN ENDROIT, À UN MOMENT, À MOÏSE, ET DISPARAÎT À UN AUTRE (boosté par la laïcité par exemple...).

À l’entretien 183 : « Soyez ce que vous êtes. Il n’y a rien qui doive descendre ou se manifester [allusion au messianisme]. Tout ce qui est demandé est de perdre l’ego. Ce qui EST est toujours là. Même en cet Instant, vous êtes Cela. Vous n’en êtes pas séparé. Le vide mental, c’est vous qui le voyez. […] Vous êtes tombé dans les pièges de l’ego. C’est l’ego qui dit tout cela, et pas VOUS. SOYEZ VOUS-MÊME et rien de plus ! ». Avec justesse, certains lancent parfois aux gens : « Ne changez rien ! »… et l'Alchimiste Roger Bacon écrivait : "Tout est possible, mais tout n'est pas permis".

« Il n’y a qu’une seule conscience. Elle se manifeste comme la pensée ‘je’, s’identifie avec le corps, se projette à travers les yeux et voit les objets alentour. L’individu est limité dans l’état de veille et il s’attend à voir quelque chose de différent de lui-même. Et ce sera le témoignage de ses sens qui fera autorité [donc de son opinion dans ce monde des accidents, ou spatio-temporel]. Il n’admettra pas que le voyant, le visible et la vision sont tous des manifestations de la même conscience, c’est-à-dire le ‘Je’-‘Je’ [ou Super Tautologie « Je suis ce JE SUIS », A est A].
La contemplation aide à surmonter l’illusion que le Soi doit être visible. En vérité, rien n’est visible. Comment ressentez-vous actuellement le ‘je’ ? Avez-vous besoin de vous regarder dans un miroir pour connaître votre propre existence ? La conscience est le ‘Je’. Réalisez-le et vous découvrez la Vérité. […] La perception du ‘je’ est associée à une forme, peut-être le corps. Or, rien ne doit être associé au Soi pur. Le Soi est la réalité pure, non associée, dans la lumière de laquelle brillent le corps, l’ego, etc. Une fois toutes les pensées apaisées, il ne restera plus que la pure conscience.
Juste au moment du réveil et avant d’avoir pris conscience du monde, il y a ce pur ‘Je’-‘Je’. Accrochez-vous-y, sans dormir et sans laisser les pensées s’emparer de vous [je cite à nouveau le cas de représenter à l’aquarelle sur le papier un paysage : on fait un avec le paysage et c’est merveilleux, il n’y a plus de dualité sujet-objet, il y a une libération]. Si CELA est tenu fermement, alors peu importe que le monde soit perçu ou non. Le sujet n’est plus affecté par les phénomènes ». (Ramana Maharshi, entretien 196, du 9 juin 1936).

Le sommeil profond est comparable à ce qu’on nomme actuellement dans la langue du business qui parasite le monde: OBE (Out of Body Experience), expérience hors du corps. Dans l’OBE la personne se trouve comme hors de son corps, elle est donc, en principe, libéré de son ego. Dans cet état, provoqué ou se produisant spontanément, la personne est lucide, ne rêve pas, et peut voir son corps même d’une hauteur élevée. Selon le niveau « d’éveil » le corps-ego est plus ou moins proche du libéré. Un corps trop proche est comparable à un « corps éthérique » (ou corps astral). À un niveau supérieur, on parle de « voyage astral ».

Sortie hors du corps ou se libérer de l’ego : des techniques de libérations sont vieilles comme le monde ; certains sortent de leur corps pour aller espionner un ennemi ! Ancienne Égypte, les Chamans, sont des maîtres de la sortie hors du corps.
OBE est du même thème que la Vraie Télépathie, la vision à distance ou clairvoyance, toutes du thème Mental et Soi-Instant (Ullam, voir ci-dessous).
Encore un fois, quand nous sommes débarrassé de l’ego, il arrive LA VRAIE CRÉATION, soit le Passage ou Stargate, le Point Focal, le Trou du Trouvère par lequel TOUT EST POSSIBLE, PLUS DE LIMITES (d’où le sens lumineux de la Stargate et du voyage dans d’autres « dimensions », au-delà du pauvre mental et de ses concepts).
CRÉATION = AU-DELÀ DE LA RAISON, AU-DELÀ DES NOMS-LES FORMES DONC DE LA DUALITÉ SUJET-OBJET.

STARGATE : tous les possibles dans l’Eau primordiale du non manifesté (le Triangle, première figure fermée qui chez Jean Coulonval est Espace-Temps-Mouvement). Ainsi, à partir de la Stargate ou Point Focal, en « sortant » dans la manifestation ou monde des accidents, la conscience peut se déployer sur de multiples niveaux en vibrant, au choix, sur un nombre infini de fréquences et donc être créatrice d’un nombre infinie de « réalités » ou plutôt ILLUSIONS (exactement comme dans la série télé Stargate SG1). Vibration ou Mouvement = manifestation : ÇA SONNE ! ÇA EST ! (Je suis ce JE SUIS), Je suis une Père-Sonne.
Bref, à lecture de l’ensemble de la page on comprendra que la mort ça n’existe pas ! Dans le sommeil profond il n’y a pas la mort mais TOUJOURS LE MOUVEMENT bien plus puissant que dans l’éveil du ‘je’ !

ULLAM : le mental pur ou mental vidé de toutes pensées. « C’est l’éther du mental qui correspond à l’expansion de celui-ci sans qu’il soit envahi par des pensées. Quand une personne sort du sommeil, sa tête se relève et la lumière de la conscience s’éveille. Cette lumière, toujours présente dan le Cœur, se réfléchit dans le cerveau et apparaît sous forme de conscience. Mais celle-ci n’est pas particularisée tant que l’ahamkâra [sens de l’ego] ne s’est présenté. Dans son état indifférencié, cette lumière est cosmique (mental cosmique ou conscience cosmique). Cet état ne dure normalement qu’un instant et passe inaperçu. Il se particularise ou se différencie  avec l’intrusion de l’ego. C’est alors que la personne commence à dire ‘je’ , et cela toujours en association avec une entité (ici, le corps). Le corps est donc identifié comme étant le ‘je’ et ainsi de suite.
Comme l’ullam n’est qu’une lumière réfléchie, on dit que c’est la Lune. De la lumière originelle, qui a son siège dans le Cœur, on dit que c’est le Soleil ». (Ramana Maharshi, entretien 510, du 7 septembre 1938).

« Dans le sommeil profond, rien n’est perçu ; ce n’est qu’après le réveil que tout apparaît. Quand les pensées surgissent, le monde vient à l’existence ; que peut-il être d’autre, à part une pensée ? »
(Ramana Maharshi, entretien 322, du 7 janvier 1937). C'est comme le temps, il n'existe que s'il y a une personne pour l'observer.

Comme déjà écrit ici de nombreuses fois, le mot Science a totalement perdu son sens puisque il est devenu UNIQUEMENT technique, matériel car adhérant à la théorie de l’évolutionnisme, ainsi une OBE ne sera pas « scientifique », parce qu’il n’y aura pas le Pour-Voir (tout mesurer, tout contrôler, etc. donc de la sphère de l’opinion et du grégarisme). À ce hui, ce qui est caché, comme une « Esprit », est nommé « quantique », c’est nouveau, comme « le vide quantique », c’est à la mode, donc périssable avec date de péremption puisque totalement lié à l’ego (ici de Max Planck).

RAPPEL : ATTENTION, depuis C.G. Jung et Teilhard de Chardin il y a grave confusion à propos de l’invention de « l’inconscient collectif » (même soupe pour tous les humains) ! Cet inconscient collectif est du domaine du mental. Un ver du Maître chan du IXè siècle du nom de Tchangsha indique clairement la distinction fondamentale entre « Lumière de l’Essence » et « lumière de la conscience » (aussi toutes deux inventions du mental mais clarifiées) : « Si ceux qui étudient la Voie [de la Réalisation du Soi] ne connaissent pas la réalité, c’est parce qu’ils n’ont reconnu que la partie ”conscience” de l’esprit, racine d’une succession infinie de naissances et de morts depuis des temps sans commencement, et que pourtant les imbéciles appellent ”l’être originel” ». La lumière de la conscience n’est que la conscience conceptualisante qui n’est pas la Lumière de l’Essence. (Réf. Le secret de la Fleur d’Or, trad. et commentaires par Thomas Cleary).

Cerveau = ego, donc récepteur-émetteur, qui va RAYONNER, comme en musique quand le bon ACCORD est réalisé IL Y A HARMONIE comparable à la Félicité qui est notre état naturel. C’est pourquoi par exemple le christianisme représente les saints avec une auréole derrière leur tête. Ce qui simplement rejoins la Vraie Télépathie.

L’humanité actuelle est condamnée. Elle en est au même point que les Atlantes et leur orgueil de se faire aussi grosse qu’un bœuf… pour le bouffer ! Il est maintenant trop tard au niveau physique ou spatio-temporel (10.000 ans d’éclairage naturel, 100 ans d’éclairage artificiel et seulement 150 ans de pollution comme jamais. Cherchez l’erreur humaine !…). MAIS AU NIVEAU CONSCIENCE OU RÉALISATION DU SOI : C’EST LA NAISSANCE D’UN NOUVEAU MONDE, D’UN NOUVEAU RÈGNE DANS LE MINÉRAL, LE VÉGÉTAL, L’ANIMAL (donc aussi l’humain). Car le « bien » va disparaître et ne sera plus d’aucun secours et seule demeurera : soit la victoire de l’actuel monde luciférien occidental, ou bien, plutôt probable, la victoire du Soi ou Unité originelle : Vérité, Centrum Centri, Foi, Science, Cœur, Conscience, et un nombre infini de « noms » selon le point de vue de chacun.
L’actuel monde luciférien, celui de la City de Londres et de ses banques et de sa magie, a atteint ses limites et sa maturité ; il doit naturellement disparaître comme il est apparu en son temps, et au début des 10.000 ans de la voie de l’Agriculture et de la sédentarité et de l’étatisme et sa chefferie de plus en plus mordante et en croissance, donc mortelle.
Le monde luciférien ou Nouvel Ordre Mondial (chaos d’opinions occidentales), ne peut que disparaître car il est par essence ANTI-NATURE, donc anti-humanité. IL EST INHARMONIQUE, et pour cela ne peut s’exprimer que dans une seule dimension : LA GUERRE, LES LOIS, L'OPINION. Et ce que le monde luciférien occidental nomme « paix », c’est du TOTALITARISME pur.
 
 

Dernière mise à jour : 07-11-2016 00:39

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >