Accueil arrow Yôkai arrow Élémentals, Divinités, Yôkai arrow Big Data : Les Noms-les-Formes
Big Data : Les Noms-les-Formes Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 29-11-2016 00:20

Pages vues : 3169    

Favoris : 469

Publié dans : Elementals Yôkai, Élémentals, Divinités, Yôkai

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vent, Vide, Volonté, Yokaï

 
02082001pot_boit400.jpg
 
 
 
Big Data : Les Noms-les-Formes
ou
Le Verbe création de Dieu créant l’Humain,
et l’Humain par l’opinion créant Dieu,
ce qui donnera un Parfait Court-Circuit !
Depuis la naissance de la société industrielle
ça donne le nouveau Dieu : l’Informatique,
le Seigneur des Noms-les Formes.
Ce nouveau Dieu donne l’information,
mais comme c’est au niveau binaire de
la dualité sujet-objet :
C’EST LA GUERRE PERMANENTE :
LA TROMPETTE-TROMPERIE qui annonce
ou le bruit permanent nommé « opinion ».
Le Buzz est la trompette du capitalo-socialisme.

Les Mots/Maux existent-ils à cause des Choses ?
Ou les Choses existent-elles à cause des Mots/Maux ?
Ainsi :
Faut-il le croire pour le Voir ?
Ou le voir pour le Croire ?


Page dédiée au Grand Dieu PAN (le Blanc du Fléau)
 
 
Et diabolus incarnatus est, et homo factus est (le Diable incarné a été fait homme).
Lever le voile, voir la Réalité : coup de « feu » PAN (voir le Grand Pan ou Pour-Voir alors qu’il n’y a rien à voir ! Sauf une IDIOTIE (singularité…) « Elle est idiote irrémédiablement. Mais c’est inévitable, et, après tout, elle a vue le Grand Pan ». (Arthur Machen : Le Grand Dieu Pan).
 
« Voir le Grand Pan » ou voir le Verbe : les Anciens Égyptiens croyaient que la nature entière d’un objet ou d’un être était cachée dans son nom, si bien que la connaissance du nom donnait le pouvoir sur ce qu’il désignait. D’où cette formule de L’Instruction de Mérikaré, 47 : « Dieu connaît tous le noms ». Ils croyaient qu’une force surnaturelle était contenue dans les Hiéroglyphes mêmes, écris ou gravés, qui composaient un nom. Le pas oublier que la richesse incroyable de la magie égyptienne et son contenu mythologique a subi une simplification catastrophique en passant dans la langue grecque. Pour les Grecs il leur était très difficile de comprendre la signification et la fonction de la palanquée de divinités obscures.
La particularité même du son et la propre intonation et le RYTHME des vocables égyptiens retiennent en elles-mêmes l’énergie des choses que l’on  émet ; ce n’était pas traduisible en langue grec.

PAN sonne comme PANdore : celle en qui le Dieu Zeus mit la parole ! Alors PANdore symbolise les mots/maux de l’humanité : l’opinion, la jacasserie que les médias des Couilles en Or nomment « débats » (ça fait plus démocratie car désormais chacun possède sa « petite vérité » ou opinion). Mais PANdore est tout de même une fabrication de Zeus, donc d’un humain ! et en cheville avec Prométhée qui voulait le Pour-Voir pour soi-disant le « donner » aux humains. PANdore = Pour-Voir et CATASTROPHE, dont la thermodynamique (feu, Pan, amour ou passion comme le Rouge, le sang)
Pour-Voir = PANique causant les malheurs humains, qui pour s’en protéger, réclament des Dieux, ou maintenant des extraterrestres ou des messies !
Quant à la BOÎTE, elle symbolise également le Pour-Voir : elle contient un secret, elle enferme ce qui est a protéger car redoutable. Une protection-prison ou étouffoir.
Notre civilisation actuelle en est réduite à ouvrir toutes les boîtes possibles et imaginables : voyez les délires du transhumanisme et de l’industrie de la technologie nécessairement liée à la City de Londres et sa finance internationale.

PAN sonne aussi comme PANopolis, lieu censé abriter des Adeptes de l’hermétisme (culte autour de Hermès Trismégiste). Une ville nommée pour son attachement aux Anciens Dieux et pour sa culture littéraire grecque florissante (réf. Hermès l’Égyptien, de Garth Fowden). À PANopolis se trouvait le Dieu local : PAN-Min. Min était un Dieu de Coptos, Dieu de la génération, à qui Amon a emprunté quelques traits (réf. André Barucq et François Daumas).

Ainsi Nous sommes passé du Moi-collectif au Moi-individuel avec perte pour un long moment de l’Âge d’Or. Il paraît qu’au fond de la Boîte il restait « l’Espoir » qui n’avait pas eu le temps de s’échapper. L’Espoir c’est la Carotte qui fait avancer, comme le croyance en ceci ou cela. Le thème de la Carotte contient « la fin des temps » et donc L’INCONNU, contraire du CONNU si Graal au Nouvel Ordre Mondial ou civilisation actuelle, qui veut tout Pour-Voir et contrôler, donc TOUT POSSÉDER, TOUT BOUFFER.
La Boîte est du thème des cassettes de médias et autres coffres des légendes et des contes de fées.
BOÎTES = POUR-VOIR ET CATASTROPHE. VOUS VOULEZ-VOIR LE GRAND PAN, ET BIEN ASSUMEZ !
VOUS VOULEZ VOIR LES BOÎTES DES MÉDIAS ET AUTRES ”BOXE-OFFICE” ET « CASSETTES DE BIG DATA » ? ET BIEN ASSUMEZ !

Boîte, proche de Buis et de Boiteux. BUIS : symbole funéraire et d’immortalité [certainement le Soi] parce qu’il est toujours vert. Voir le jour des Rameaux chez les Chrétiens. Très dur, il renvoie la fermeté, la persévérance. On en fait des peignes, des tablettes, des maillets pour les loges judéo-maçonniques. Les Gaulois avaient divinisé le Buis en symbole d’éternité. Bref, le Buis est image de cycle de vie ici-bas : fécondité et mort.
Buis sonne comme BUISSON (voir le Buisson ardent, genre de « Boîte de Dieu » ou poste de télévision d'époque.
Bois, Buisson, Arbre : Arbre de Vie. Comme la Boîte le Buisson est censé cacher un trésor, comme « la présence » de Dieu. Bref, IL EST UN ATTRACTEUR. On parle de « brûlant amour »…

Quant au BOITEUX, de même étymologie que Boîte, il est du thème FORGERON pratiquement dans toutes les mythologies. Forgeron qui pratique l’IMPAIR et comme tout le Sacré il est totalement AMBIGUË : divin et diabolique à la fois. Une infirmité qui est comme « le prix à payer pour la connaissance ». Héphaïstos est Dieu boiteux et difforme. Il est comme celui ou celle qui a vu PAN et en est devenu fou ou difforme. Il a vue le secret des Métaux et Minéraux, donc des MAILLES EN MOUVEMENT…. IL A DÛ PAYER CETTE CONNAISSANCE, CE POUR-VOIR. Dans beaucoup d’autres mythologies on retrouve des Dieux Forgerons : Varuna, Tyr, Odin, etc., qui tous connaissent le secret des Minéraux et des Mailles (voir Ariane…). Nombre de Dieux magiciens sont tous boiteux, borgnes, manchots ou estropiés. La perte de leur intégrité physique et, ou mental, est comme le prix de leur Science et de leur Pour-Voir, comme justement un rappel du châtiment qui menace tous Pour-Voir.
Les Dieux sont jaloux, ou plutôt « les humains sont jaloux », ils laisseront toujours la marque que vous leur restez soumis ! Ceci indique que le Pour-Voir est la principale cause de la Chute de ce monde.


LES MAILLES.

Du latin macula (tache) et maille du filet. Tache ou Punct, Point. À rapprocher de ENCHEVÊTREMENT, grand symbole pour C.G. Jung à partir du mythe d’Osiris (à cause de l’enchevêtrement dans le règne végétal qui peut « faire des nœuds » genre Forêt impénétrable).
ENCHEVÊTREMENT = INCONSCIENT et NŒUDS.
Le FILET était important dans l’Empire Romain : dans les cirques… donc qui enferme, qui maintient en prison. L’Ancien Testament parle de « lacets de la mort » (Psaumes 116, 3). Dans le Nouveau Testament le Filet « ramasse les « bonnes âmes à la fin des temps ». (Matthieu 13, 48-49). En Orient les Dieux utilisent des Filets pour récolter des humains et se les soumettre. « Ramener des souvenirs » comme un pêcheur et son Filet ramènent des profondeurs des poissons et crustacés. En Iran c’est le contraire, l’humain et son Filet part capter Dieu. FILET = OUTIL SPIRITUEL, CAPTATION D’UNE ÉNERGIE.
Bien-sûr le Filet est du thème de LA TOILE D’ARAIGNÉE qui attend sa proie…


FRACTALE OU FAIRE SORTIR UNE CHOSE D’UNE AUTRE (1).

Sortir une Chose d’une Autre : passer du ‘je’ en ‘Je’, ainsi retrouver le Soi.
La Maille ou Tache c’est bien-sûr le POINT FOCAL, LE POINT ORIGINEL PRINCIPE DES PRINCIPES devenant Nouveau Point Originel ou Souche. On parle de POINT DE CROIX. On parle de fils de chaîne entre Ciel et Terre (énergies cosmiques et telluriques). La Table d’Émeraude dit : Ce qui est en haut est comme ce qui est en Bas, et l’inverse.
On parle de TRAME, DE TISSAGE, de T-issu (le T de Transformation, de Transmettre).
Tissage : « Travail de femmes et jeux d’enfants » dit la Tradition alchimique !
La Terre est un maillage d’énergies telluriques (voir le « réseau Hartmann », la géobiologie et la pratique des Sourciers).

De nos jours on parle de « réseaux sociaux », autre forme de maillage issue du Nouvel Ordre Mondial ou société fourmilière en super Grégarisme de religion de l’argent, qui engendre un égrégore monstrueux qui va bientôt tout bouffer, sous la forme d’une sorte de « charpente ou maillage magnétique et électrique » qui va alimenter la Terre dans la réalité, le virtuel voulu par l’oligarchie.
GRÉGARISME = maille ou motif, qui déplacé d’une distance égale à sa propre longueur ou énergie va former un réseau, une trame. Dans les Minéraux on a des mailles cubique simple, à corps centré, à fente centrée. Voir les mailles primitives de Bravais : plans Bravais. Les Minéraux sont les rois du maillage.
RAPPEL : les fourmilières sont construites relativement aux maillages, là où l’énergie est la plus intense ; c’est sur un nœud du maillage tellurique que les Arbres sont le plus attaqués par insectes et champignons. Bref, c’est une question d’ACCORD, de CHARGE ou RÉSISTANCE (comme en électronique avec les circuits imprimés et autres composants comme les Pierres dressées). TOUT EST LIÉ. Des mégalithes sont souvent situés sur les nœuds de maillage tellurique comme des Points d’acupuncture de la Terre. Temples et cathédrales sont construits à des endroits privilégiés : les Points à énergie cosmique. Les anciens chemins SERPENTAIENT et n’allaient pas en « ligne droite » de l’évolutionnisme et de sa géométrie en ligne droite entre un passé inventé selon l’opinion du moment et un futur aussi inventé. Les lignes droites des routes « modernes » sont souvent des lieux à accidents.

À l’âge atlantéen où on travaillait beaucoup sur les Minéraux et Cristaux, la Science de « l’électronique » était à son maximum : échange maximum entre le Haut et le Bas et l’inverse. L’harmonie s’étendait évidemment au-delà que la Terre ! On comprendra facilement que si l’énergie était mal dirigé et surtout mal employé, cela allait provoquer l’anéantissement de la civilisation atlante ! Des Cristaux de la taille d’une maison étaient employé sur les maillages énergétiques de la Terre (acupuncture). Des Atlantes commencèrent à tomber dans le Pour-Voir, et tout commença à aller à l’envers ! Il faut se rappeler qu’un Minéral ignore le « bien et le mal » ! Il a une énergie, et c’est tout !!! Ainsi l’énergie du Cristal dépendait entièrement de l’intention de celui ou celle qui l’utilisait. Suite à la catastrophe atlantéenne l’énergie des Minéraux fut comme « enlevée », mise en sommeil, et tout s’écroula, genre la Chute, comme la Chute dans l’Ancien et le Nouveau Testament.
On peut supposer que les pyramides principales de l’Égypte sont de parfait composants « électroniques » destinés à pallier la perte énergétique des Minéraux de l’époque Atlantide. Les Anciens connaissaient l’énergie des roches et structures mégalithiques (circuit imprimé) qui transforment en permanence les énergies terrestres comme un actuel circuit imprimé et ses composants chargé de transformer un signal ou une information.

MAILLAGE : Labyrinthe des Mots/Maux et Opinions.

L’ego et la Teinture par Michael Maïer, Fuga L
Du dragon venimeux creuse profond la tombe :
Que la femme l’embrasse en une forte étreinte.
Tandis que cet époux goûte les joies du lit
Elle meurt, et la terre ensemble les recouvre.
Le dragon à son tour est livré à la mort ;
Son corps se teint de sang : vrai chemin de ton œuvre.


Dragon = Inconscient ou « Caverne », ou Boîte.

Quand on a le malheur de tomber dans le langage écrit, ou sonore, on entre dans le grégarisme et on en perd son Soi. Langage écrit ou sonore = civilisation, perte du Silence donc mort. De nos jours, technologies et Big Pharma, bruits, médias et agitation sont DROGUES pour fuir le Silence que l’humain actuel ne peut plus supporter, comme il lui faut de l’énergie électrique 24h sur 24 et 365 jours de l’an.


Note.
1. Fractale : « Telles sont en effet la manière d’agir et la voie de la nature lorsqu’elle poursuit la perfection d’une œuvre quelconque, qui est de faire sortir une chose d’une autre, la plus parfaite de la moins parfaite, et de la faire passer de la puissance à l’acte, sans tout accomplir en même temps, mais en faisant une chose après une autres. et non seulement cela, mais surtout elle institue aussi un Vicaire d’elle-même à qui elle confie le pouvoir de vie et de mort, c’est-à-dire le pouvoir de former d’autres êtres ». (Michael Maïer, Atalante fugitive, Discours XX : La nature enseigne à la nature à combattre le feu).

[En haut de page : aquarelle de Michel Roudakoff]
 
 

Dernière mise à jour : 29-11-2016 01:02

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2020 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >