Accueil arrow News arrow Dernières news arrow Les valeurs à géométrie de l’opinion
Les valeurs à géométrie de l’opinion Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 06-12-2016 22:40

Pages vues : 2320    

Favoris : 437

Publié dans : Les News, Dernières news

Tags : Alchimie, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Bourgeois, Chaos, Communisme, Chronologie, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragons, Eau, Église, Esprit, Europe, Feu, France, Gaule, Goulag, Gouvernement, Guerre, Homéopathie, Illusion, Inquisition, Internet, Jardin, Justice, Labyrinthe, Laïcité, Libéralisme, Liberté, Maffia, Magie, Médecine, Merde, Métaux, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Opinion, Pagan, Paradis, Peur, Pierre, Politique, Pouvoir, Prisons, Ptah, Pyramides, Religions, République, Révolution, Rire, Robot, Royauté, Russie, Sagesse, Satan, Science, Sécurité, Sexe, Silence, Supplices, Synarchie, Tao, Télépathie, Temps, Terreur, Transformation, Vent, Vide, Volonté, Yokaï

 
vermeerselfie.jpg
 
 
Les valeurs à géométrie de l’opinion

Ce monde du « donner le change » : le bruit de la trompette et des trompeuses, à cela on peut de nos jours ajouter le tout jetable comme le change des couches-culottes jetables comme les sans culottes ou sans cultes de la laïcité judéo-maçonnique !
 
 
En mode confort et sécuritaire, donc en MODE PÉPÈRE, De nos jours comme autour de 1789, certains beuglaient : « Que les bons se rassurent et que les méchants tremblent » , ou un Saint-Just parlant des « ennemis de la liberté » alors qu’icelle est notre état naturel !
Mais, qui c’est les « méchants », les « terroristes » ?? Il y a peu, les « bons » c’étaient les bourgeois ou pilleurs (acquéreurs) des « biens nationaux », et bien-sûr les « méchants » c’étaient ceux que le nouvel étatisme avait dépouillé (les Vendéens exterminés c’étaient des « brigands ») ! En 1917 en URSS les Juifs bolcheviques remettront ça, ce qui ne les empêcha pas de faire du business vu que c’est leur nature essentielle, notamment faire du business avec Yahvé !
 
Autour de 1789 comme de nos jours la chefferie de Couilles en Or ou bourgeois devenue souveraine à la place du roi se veut venir en aide aux déshérités aux-quels elle a tiré l’échelle et ainsi pour mieux les contrôler et éviter des révoltes.
Dans toute la Genèse et toutes les traditions d’origine pélasgique recueillies par l’Ancien Testament, ce qui brille C’EST L’OR OU SATAN LE GRAND ADMINISTRATEUR OU ARCHITECTE DE CE MONDE (AHRIMAN).
Les Juifs revinrent de Babylone et avec eux leurs origines : des marchands et des usuriers et des banquiers ; ainsi ils rapportèrent Satan au fond de leur coffre de Pandore, et depuis Satan le Grand Administrateur ou Architecte est devenu le Dieu de la classe marchande ou bourgeoise.

Le Juif-Hébreux est intelligent, PARCE QU’IL EST UN MARCHAND ; de tout temps le marchand est « celui qui sait tout » (Big Data), il est donc la connaissance, un « élu de Dieu » (du marché…), il a de l’instruction primaire, dont il exagère évidemment la portée. En politique, il lui faut une chefferie ou étatisme fort, centralisé à la jacobinisme AFIN DE FAIRE MARCHER LES AFFAIRES, pour le reste, la chefferie s’en fout ! Et en religion il faudra un Dieu fort, genre le colérique et despote répressif Yahvé.

En esthétique, il lui faudra un art à sa propre ressemblance de marchand, car il se dit « beau », il doit plaire, faire de la publicité naguère comme de nos jours : voyez par exemple l’art romain et l’art républicain de nos deux derniers siècles ; cela va immanquablement refléter l’art marchand, surtout si vous y ajoutez les virtuels « droits d’auteurs » et autres « propriété intellectuelle ». Du temps de César et de la maréchaussée et de la « pute » c’était la même chose que de nos jours. Le Juif ou le Bourgeois aime l’argent et la luxure, mais il redoute la mort : voyez les transhumanistes et inventeurs de Google ; Google qui redoute le gendarme (et ses impôts) comme le Guignol redoute le même gendarme. Le marchand ou bourgeois est identique à Satan et dans l’absolu il est identique au gendarme car il fabrique tout cela pour « donner le change » (des histoires de merde).

Les Hébreux-Juifs et bourgeois d’Alexandrie dans leur Ancien Testament et leur version des Septante ont traduit le verbe « bara » (créer) signifiant ainsi que ce qui naît a naturellement une mort ! La mort est née de la dualité cause-effet.

Méphistophélès et le pacte du sang : circoncision au huitième jour.


Méphistophélès : méphistos (infect) et ôphélès (utile, pratique). Ça se traduit par ”société de consommation”.
Avec Méphistophélès, le pacte est signé avec le sang, le sang de Faust, ce sang qui doit être altéré… Méphistophélès est le génie de l’usure et du mercantilisme. Comme l’art mercantile, il est beau parce qu’il doit plaire, mais tout ce qui est jeune et beau il l’abhorre, le hait, le méprise sous sa cuirasse de crasse (ce qui est utile, ce qui est pratique, donc tout confort, tout sécuritaire).
Les Grecs en foutent plein la vue pour plaire, ils vendent très bien leurs « ismes », ils vous éblouissent par la « liberté » de leurs ébats sensuels et leurs ergoteries à n’en plus finir et attirent les humains vers des « péchés riants ». Ici en Europe nos péchés sont plutôt ténébreux !

L’art moderne commençant à la Renaissance n’a d’autre fonction que de plaire, donc de se vendre : il faut attirer. Et ça commence avec les Carpeaux, les Rubens, Léonard de Vinci et les Vermeer et autres utilisateurs de la révolutionnaire technologie de l’époque : LA PERSPECTIVE ou œil photographique digne des meilleurs effets digitaux du Hollywood actuel. Tout commençait à se diriger VERS L’EXTÉRIEUR, comme maintenant, ce qui n’était pas le cas de l’art au Moyen-Âge.

Art = plaisir = CONTRÔLE comme les vainqueurs contrôlent les vaincus, et de là installer LA CONFIANCE. Et Satan est le vainqueur de ce monde comme l’écriture sera un instrument du pouvoir royal puis républicain (les lois et autres dogmes). Tout va désormais se tourner vers l’extérieur, CE SERA LA NAISSANCE DE « L’OBJECTIVITÉ », soit le triomphe de la dualité SUJET-OBJET. Si l’art à la Renaissance devient photographique, cela découle de la Réforme des Luther-Calvin voulant que la recherche ne soit plus celle de la « révélation », mais celle de la signification, bref, le triomphe de l’opinion ! Révélation ou Opinion c’est d’ailleurs kif-kif car il s’agit toujours d’un truc extérieur !!! Nous entrions dans le Pour-Voir : le sens est SUR les lignes ; il ne s’agit plus de chercher des révélations divines tapies ENTRE les lignes comme tout au long du Moyen-Âge. Luther va modéliser une nouvelle manière de lire.
Luther a un ego gros comme une montagne : les textes de ses prédécesseurs sont des fantasmes, des rêves, des délires qui sont là pour étayer les « dogmes de l’Église », ainsi le terrain était prêt pour le protestantisme, un « isme » de plus qui fera bon mariage avec le judaïsme et les futures banques.

Évidemment Luther s’est planté. Les textes créés au sein d’une culture et qui sont lus dans une autre, ne dévoilent jamais aussi clairement la signification qui a présidé à leur rédaction. Voir un Sigmund Freud et son opinion sur Œdipe ! Donc la dé-couverte de l’imprimerie a beaucoup favorisé le développement du protestantisme tout comme l’art de plaire des peintres cités plus haut.
LA SIGNIFICATION D’UN TEXTE D’IMPORTANCE NE PEUT QU’ÊTRE SPIRITUEL, là encore il n’existe pas de laïcité. Luther prisonnier de son ego croyait que les auteurs avant lui, les Anciens, pensaient et parlaient comme lui !
Alpers, cité par Olson, écrit que l’art italien se veut universaliste, mondialiste, et que le portrait est considéré comme inférieur. « Les Hollandais privilégiant le portrait, qui est au centre de la tradition picturale tout entière, manifestent un désir de préserver l’identité de chaque personne et de chaque chose dans le monde », donc déjà constituer une sorte d’encyclopédie, de FIXER, POUR-VOIR. Les peintures hollandaises sont photographiques. La Hollande très protestante fut en guerre contre l’Espagne catholique, évidemment pour cause d’opinions différentes ! Et à la même époque va se constituer le scientisme britannique (la Royal Society), LE TOUT S’INSCRIVANT DEPUIS LA CONSÉQUENCE D’UNE NOUVELLE MANIÈRE DE LIRE LES ÉCRITURES, qui désormais ne suivent que le sens littéral et refuse les « interprétations » (la pensée unique et mondialisée s'installe), outils inquisitoriales comme la théorie du complot et le sens littérale obligent.

Particulièrement après la Renaissance, après la Réforme, l’imprimerie, les Galilée et Cie., nous souffrons sous les fixistes, les photographes et leur Pour-Voir genre Vermeer, les compas-équerres de tous bords, cachés ou non. Depuis l’Âge d’Or encore un peu présent tout au long du Moyen-Âge malgré le carcan, le fixisme de l’Église de Rome, NOUS SOMMES ENTRÉS DANS LA LOI DE LA MOBILITÉ : par exemple la République est une mobilité tout comme la démocratie, la dette est une mobilité juive tout comme leurs banques et leur City et le pétrole qui va avec et un Jacques Attali parle de « monde-hôtel » puisque l’argent est à l'aise chez lui sur tout la planète, le « social » est un fixisme moderne, une constante. Tout cela à cause du monde physique, du Pour-Voir, donc de l’extérieur.
Mais dès que nous sortons de l’extérieur pour entrer à l’INTÉRIEUR, nous voyons régner la LOI DE LA MÉTAMORPHOSE, SOIT LA LOI DE L’ÂGE D’OR, LÀ OÙ TOUT SE TRANSFORME. Le vieux devient soudain jeune, le jeune devient soudain vieux comme une sorcière pleine de morve de poils et de boutons dans un conte de fée. L’Âge d’Or c’est LA TRANSPARENCE, LA FLUIDITÉ. Ainsi en va le manas (mental) de l’humain. Donc la fluidité est un mana ou mental tourné vers l’intérieur et DÉNUÉ DE PENSÉES. ALORS LE MENTAL VOIT SA PROPRE SOURCE ET DEVIENT CELA (le Soi), mais il n’est pas comme un sujet percevant un objet, il n’y a plus de dualité. Ramana Maharshi à l’entretien 99 dit d’ailleurs que dans une pièce sombre, une lampe est nécessaire pour ne pas se cogner aux meubles, mais dès que le Soleil se lève, la lampe devient inutile. « Pour voir le Soleil, aucune lampe n’est nécessaire, il suffit de tourner les yeux vers le Soleil qui brille de lui-même. Il en va de même du mental. Pour discerner les objets, la lumière reflétée du mental est nécessaire. Pour voir le Cœur, il suffit que le mental se tourne vers lui. C’est alors qu’il se perd et le Cœur resplendit ».
Un mental tourné vers l’extérieur comme depuis la Renaissance ou tourné vers l’intérieur comme depuis longtemps, « il n’y a rien qui soit séparé du Soi. Les deux sont identiques », comme dit R. Maharshi à l’entretien 274. Il ajoute que la hiérarchie spirituelle ne peut exister séparée du Soi ; elle est le Soi et la Réalisation du Soi est le seul but de tous.

MANAS : l’Univers entier est dans le mental (Ramana Maharshi, entretien 451).

Pour faire référence à Rudolf Steiner, l’ego c’est Ahriman, et le vouloir ou transparence c’est Lucifer (Luce et Fer/Faire). Ahriman et Lucifer vont donner le SENTIMENT (les sens). Ne pas oublier que TOUT EST DOUBLE, TOUT SYMBOLE EST DOUBLE : Ahriman/Lucifer, Osiris/Seth, Compas/Équerre, Bons/Méchants, Pur/Impur…
À ce jour seul Ahriman semble triompher, et c’est pas bon ! L’humain moderne a vendu son âme à Méphistophélès, il en est sa proie. Méphisto c’est l’activité plus que le Faire/Fer de Lucifer. Rudolf Steiner dit à juste titre qu’en Grèce l’homme a dû triompher du Sphinx en développant son ego, et qu’à notre époque en élargissant cet ego et la « raison » qui l’accompagne il devient nécessaire de Réaliser le Soi (en résumer).
Ainsi :
- Monde gréco-romain : pacte avec soi ou ego (le « pied enflé » d’Œdipe et le monde de Méphisto).
- Monde actuel : pacte avec le Soi ou non-dualité ou MARIAGE AHRIMAN/LUCIFER.

Aller au petit Coin, faire le Vide de V (entonnoir et au bout : Stargate et c’est tout noir comme dans la cuvette…), de Quintus, de QN ou Kenos (Chanaan et Vide), le concave. Le convexe aussi bien en latin qu’en grec donne KR convexe et bélier) qui donnera quirinus, que les Romains donnaient à Jaunus (principe mâle et solaire).
Par contre, d’autres aux grosses commissions s’en bouche un COIN et se croient à l’abri du besoin de faire leurs besoins en prenant de la gelée de Coing !
 
 

Dernière mise à jour : 06-12-2016 23:01

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >