Accueil arrow Films arrow Films hors du Japon arrow LE JARDIN DE PTAH 2
LE JARDIN DE PTAH 2 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 15-12-2016 18:32

Pages vues : 2369    

Favoris : 337

Publié dans : Flash sur films, Sommaire films hors du Japon

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
jardin_agrement_egy_gp2.jpg
 
 
LE JARDIN DE PTAH 2
 
 
 
Suite de la publication du scénario d’un projet de long métrage. Le Dieu Ptah inquiet pour son jardin à cause des bœufs du roi Djeser lui demande de faire construire une clôture par l’architecte Imhotep.
 
(Salle de la Grande Maison)
Le jour. Accompagnement de l’entrée d’Imhotep dans la grande salle avec de gros blocs appareillés savamment, luminosité orangé. Djeser est assis sur un modeste et large trône. Anoupou joue à la toupie à ses pieds. Imhotep va se prosterner, mais Djeser se lève, et le fait asseoir prêt de lui sur le trône.

- ANOUPOU (à Imhotep) : Imhotep, viens jouer à la toupie avec moi.
- DJESER : A l’heure suivante Anoupou. (A Imhotep) Tu sais déjà pourquoi tu es ici !
- IMHOTEP : Le jardin Sud. Il doit être un lieu clos... où l’on apprivoise les plantes...
- DJESER : … lieu de sérénité et de recherche. Mais dis moi, j’ai deux gardes qui échangent des marchandises contre de minuscules morceaux de cuivre ?
- IMHOTEP : Une expérience de mon élève Sepa. Et tes deux gardes croient que ces morceaux ont de la valeur ?
- DJESER : Ton histoire d’économie est fâcheuse ! très fâcheuse !

Djeser tire sur un cordon près du trône, une cloche au loin retentit. Accourt Hésyré, le chef des juges de Maât pour le troc (seul économie pour l’instant dans le pays de Djeser), dans son costume blanc avec quelques plumes d’autruche (symbole de Maât, déesse de l’équilibre et de la justice) Hésyré tient papyrus et écritoire dans ses mains. On laisse Hésyré et Djeser, et on suit Imhotep jouant à la toupie avec Anoupou. Ils courent après en riant.

SÉQUENCE 3
(Soirée)
Façade le la Grande Maison de Djeser en gros blocs appareillés savamment. Imhotep vient de sortir, il ramasse un caillou, l’examine, devient joyeux et le met dans le petit sac à sa ceinture. Il en ramasse un deuxième et croise une jeune femme vêtue de lin couleur orangé, laissant presque voir en transparence sa poitrine et ses cuisses. Son visage est très maquillé. La femme l’ayant dépassé de quelques mètres pousse un cris. Elle vient de se tordre la cheville. Imhotep s’approche d’elle rapidement.

- IMHOTEP : Permets-moi de t’aider. Je connais la médecine, laisses-moi voir ton pied.

La femme gémit.

- IMHOTEP : Ce n’est pas grave, il faut maintenir ta cheville.

Il arrache un morceau de son pagne et commence à bander la cheville.

- NESERTY :  Quel est ton nom beau jeune homme ?

Elle le regarde.

- IMHOTEP (n’osant lever son visage) : Imhotep.
- NESERTY (d’un air songeur) : C’est toi qui a imaginé la pyramide de notre Pharaon ?!

Imhotep absorbé sa referme sur lui-même tout en poursuivant le bandage maladroitement.

- NESERTY : Pourquoi est-tu timide Imhotep ?

Imhotep examine enfin le visage de la femme, au regard étrange et brillant qu’accentue ses sourcils et ses joues peintes.

- IMHOTEP : Je suis timide parce que je ne connais pas ton nom belle inconnue.

Il s’apprête a se sauver. la femme prend Imhotep par le bras.

- NESERTY : Que tu es pressé Imhotep, attends, je me nomme Neserty. Nous pouvons parler un peu. J’ai envoyé quelqu’un me chercher ma chaise à porteurs.

Imhotep la regarde avec plus d’intérêt. Elle est fine de corps et ne cache rien de sa beauté.

- NESERTY : Viens avec moi Imhotep, nous boirons de la bière et nous nous divertirons ensemble (sens de faire l’amour).

Elle est de plus en plus attirée par la fraîcheur et l’innocence que dégage le visage d’Imhotep, qui tente de partir. Trois habitants passent, tournent le regard vers eux et s’en vont rapidement. Imhotep tourne la tête et change de place, comme pour se dissimuler. Puis il embrasse rapidement le front de Neserty.

- NESERTY : Merci, je n’oublierai pas... comme tu embrasses mal (en soupirant), ton bandage est savant mais tu ne dois pas connaître les femmes. Elles te font peur ?

Imhotep est délivré de son embarras par l’arrivée d’une chaise avec ses deux porteurs. Chaise luxueusement décorée avec des rideaux. Neserty prend place et les deux porteurs marchent en trottinant. Des gens s’écartent sur leur passage et murmurent.
Imhotep s’éloigne en direction de son logis tout en ramassant un caillou qu’il met dans le petit sac à sa ceinture. La joie lui en vient au visage.

SÉQUENCE 4
(Maison d’imhotep. Intérieur jour)
Modeste maison avec une cour et un traditionnel jardin intérieur avec un bassin au centre. Travelling descriptif dans la pièce atelier Houy, son serviteur borgne, balaye le sol encombré d’un grand nombre de petits cailloux. Peu de meubles, dessus se trouvent des coudées, balances, fil à plomb, mallette de médecin et fioles diverses. Houy peste contre tous ces cailloux (Imhotep s’en sert pour ses calculs). Houy pose son balai et fouille dans une cassette, puis met sous sa chemise deux morceaux de papyrus vierges. Il est surpris par le retour d’Imhotep.

- HOUY (l’air gêné et idiot) : Oh Maître, vous êtes de retour !
- IMHOTEP : Qu’est-ce qui te prends !?

Houy salue Imhotep les deux mains sur les genoux. Imhotep sort vers une autre pièce. Houy retourne vers la cassette pour prendre un autre papyrus vierge. Au bruit du retour d’Imhotep, il referme la cassette et la cache sous une tablette d’argile.

- IMHOTEP : Djeser, Vie, Santé, Force, m’a chargé d’un nouveau travail. Je dois retourner à la Maison de Vie. Veille a apporter mes instruments et ma boîte de médecine... et ne me vole pas !

Il sort.

- HOUY (à Imhotep) : Et comment survivrais-je mon Maître, avec le peu que tu me donnes ?

Houy va vers une cruche et boit un coup. Il prend la boîte de médecine et des coudées.

(Place du marché de Mur-blanc. Extérieur jour)
Vue descriptive. Sous des toits de paille discutent un paysan et Sepa.

- PAYSAN :  J’ai été au moulin à seigle. J’ai travaillé avec peine, tout mis dans un grand seau en bois, mais au retour le vent a soufflé si fort que toute ma farine s’est éparpillée. Je peux plus échanger de farine contre une jolie robe, ce soir ma femme va me battre.
- SEPA : Ah tu me peine. Je te donne trois pièces de cuivre. Avec ça achètes ta farine à ce marchand là-bas, il trouve mes petites pièces bien pratiques, et tu échanges ta farine avec l’autre marchand qui troc des robes. Lui, j’ai pas réussit à le convaincre.

Le paysan embrasse Sepa.

- PAYSAN : Et fais attention au vent... il tourne. Demain je t’apporte de belles poteries vertes contre tes pièces.
 
Sepa et le paysan se croisent les bras en guise d’accord. Derrière eux tout proche se glisse Houy avec les bras chargé d’objets.

- SEPA (au paysan) : A demain ici même. Je crois que j’ai un client là-bas (il désigne Houy).

(Place du marché de mur-blanc. Extérieur jour)
Houy fatigué s’assoit sur une marche avec tous ses objets à ses pieds, dont la boite de médecine d’Imhotep. Sepa se fraye un passage parmi le monde sur le marché.

- SEPA : Longue vie frère. Tu as dévalisé la maison de ton Maître ?!
- HOUY (gêné et idiot) : Oui... non... c’est à lui ça, je lui apporte à la Maison de Vie.
- SEPA (en voyant le boîte de médecine) : Jolie boîte, fais voir.

Houy lui tend la boîte. Sepa l’ouvre et examine quelques instruments.

- SEPA (il montre un instrument) : Je te l’échange contre des pièces de cuivre.
- HOUY : Des pièces de cuivre !? (Sepa fait oui de la tête). Et je fais quoi avec ton cuivre ?
- SEPA : Il aura bientôt une grande valeur. Je te donne 10 pièces contre cet instrument.
- HOUY : C’est d’accord... cet instrument est rare.
- SEPA : Je sais...

Sepa sort du champ.

- HOUY : Eh attend... (à lui-même) qu’est-ce qu’il me fait faire !

Il cache derrière lui la boîte de médecine.

- HOUY : Eh attend, c’est bien aussi ça.

Il tend vers Sepa une équerre en bois.

- SEPA (off) : 5 pièces seulement.

Un chat arrive aux pieds de Houy, il caresse le chat et ramasse ses objets.

(Taverne à bière. Intérieur nuit)
Taverne crasseuse où la fumée des saucisses opacifie un peu la vision ambiante. On découvre Sepa qui est devant le tenancier. Ptah est assis à une table dans le fond.

- TENANCIER : Sur la terre noire du Double Pays des riches et des pauvres y vivent. Pour tous il y a de la place. Les riches vivent à ne rien faire, les pauvres à besogner sans cesse. Chacun son destin !
- SEPA : Mais tu peux changer ton destin... tiens (il lui tend des pièces de cuivre).
- TENANCIER : Mon frère, y en a pas beaucoup dans ta belle main de riche.

Ptah qui se trouve dans la taverne fronce les sourcils et tend l’oreille. Un client pose un coq sur le «zinc» du tenancier, et devant le nez de Sepa. Le coq se débat, le tenancier le tient d’une main et de l’autre il tend une cruche de bière au client.

- SEPA : Tiens, c’est un inconvénient ton coq. Moi je te donne 3 pièces de cuivre contre une cruche de ta meilleure bière.
- TENANCIER : Un coq c’est bien gras, je l’entend, je le vois, je le sens, mais tes petits bouts de cuivre ! Pas beaucoup d’odeur là-dedans !

Arrivée brusque de Houy qui pose devant le nez de Sepa et du tenancier 3 pièces de cuivre.

- HOUY : Une de tes meilleures cruche pour moi ton frère.

Regard éberlué du tenancier. Après hésitation il tend à Houy une cruche. Celui-ci fait un clin d’oeil à Sepa. regard dubitatif du tenancier.
Ptah est de plus en plus intrigué et tripote sa canne nerveusement.
Retour sur le tenancier qui ramasse fébrilement ses pièces. Sourire de joie sur le visage de Sepa (il a gagné un nouveau client). On découvre la salle pour voir les clients stupéfaits et Ptah sortant de la taverne.

SÉQUENCE 5
(Maison de vie couloir et salle. Intérieur matin)
Arrivée de Houy encombré de ses objets. Il va vers Imhotep entouré d’Ennana, Sechy et de trois autres étudiants et d’un scribe. Houy fait tomber un objet, le ramasse et salut d’un signe de tête Imhotep.

- IMHOTEP : Qu’est-ce que tu fichais, voleur, fainéant, donnes-moi ça !

Il lui arrache sa boîte de médecine, et une équerre restante et un compas et veut prendre une poterie.

- HOUY : Ah non Maître ! c’est à moi !
- IMHOTEP : Il manque la grande équerre.

Houy pose sa poterie et lève les bras en signe d’incompréhension.

- IMHOTEP : Bon j’éclaircirai ça à un autre moment. En venant tu n’a pas vu Sepa ?

Houy lève les bras pour dire que non. Imhotep fait un geste à Houy pour qu’il s’en aille.

- IMHOTEP (aux étudiants) : Vous savez maintenant ce qui vous attend pour construire l’enceinte du Jardin de Ptah. Sechy tu seras le Chef des dessinateurs, toi Ennana, Chef des tailleurs de pierres. Manque plus que Sepa. Et vous trois (il les désigne) serez arpenteurs. Vos autres camarades s’occuperont de l’intérieur du Jardin.

À suivre… Si Ptah, Père des Dieux, le permet…


Distribution, pour les séquences ci-dessus :

IMHOTEP (35 ans) : architecte du Roi Djeser
DJESER (45 ans) : Roi de la troisième Dynastie de l’Ancienne Égypte
ANOUPOU (9 ans) : un des 5 enfants de Djeser
NESERTY (2 flammes) (30-35 ans) : courtisane
HOUY (35-45 ans) : le serviteur borgne d’Imhotep
SEPA (Mille-pattes) (22 ans) : l’ingénieur et Chef des travaux
UN PAYSAN (en conversation avec Sepa)
TENANCIER (de la taverne à bière)
PTAH : Dieu honoré à Mur-Blanc (Memphis)
3 ARPENTEURS
UN SCRIBE
PLUSIEURS PERSONNES
SECHY (30 ans) : Chef des dessinateurs
ENNANA (25 ans) : Chef des tailleurs de pierres
 
masse_d90.png 
 
 

Dernière mise à jour : 28-12-2016 18:47

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >