Accueil arrow Films arrow Films hors du Japon arrow LE JARDIN DE PTAH 9
LE JARDIN DE PTAH 9 Suggérer par mail
 

Ecrit par Sechy, le 21-12-2016 18:24

Pages vues : 1916    

Favoris : 286

Publié dans : Flash sur films, Sommaire films hors du Japon

Tags : ADN, Amour, Anarchie, Argent, Banques, Behaviorisme, Bourgeois, Cacapitalistes, Chefferie, Communisme, Conte, Démocratie, Diable, Dictature, Dieu, Dragon, Dualité, Égrégore, Égypte, Esprit, État, Étatisme, Europe, Famille, Génocide, Histoire, Humain, Illusion, Image, Inquisition, Instant, Islam, Jardin, Jeu, Judaïsme, Labyrinthe, Laïcité, Légende, Libéralisme, Liberté, Lucifer, Lumière, Manipulation, Matrice, Médecine, Monarchie, Mondialisme, Morale, Mort, Nature, Oligarchie, Opinion, Or, Ovni, Païen, Paix, Ptah, Paysan, Père, Peur, Philosophie, Pierre, Politique, Porte, Pouvoir, Prisons, Raison, Religions, République, Révolution, Royauté, Russie, Sagesse, Saint, Satan, Science, Sécurité, Serpent, Sexe, Silence, Spirale, Stargate, Tao, Télépathie, Temps, Ténèbres, Terreur, Terriens, Tradition, Transformation, Transhumanisme, Tyrannie, Vide, Volonté, Yokaï

 
illustration3gphaut450.jpg
 
 
LE JARDIN DE PTAH 9
 
 
 
Suite de la publication du scénario d’un projet de long métrage. Précédemment, après avoir soigné Anoupou, Imhotep se lie d’amitié avec l’arpenteur Mew qui, pour le remercier de l’avoir sauvé lui donne son collier-scarabée. Son travail achevé, Mew propose de s’en retourner dans sa Phénicie, mais Imhotep lui demande de rester encore quelques jours en sa compagnie.
 
(Enceinte jardin côté Sud. Extérieur soir)
Mew et Imhotep montés sur leurs ânes qui trottinent à côté du mur d’enceinte. Ils s’en éloignent rapidement.

- MEW : Il fait encore chaud. J’adore me baigner.
- IMHOTEP : Allons jusqu’au petit temple en ruine de To-Tjenen (il indique une direction).

Leurs chevaux derrière eux, Imhotepet Mew descendent en direction de la berge. Imhotep ramasse un caillou qu'il met dans son petit sac.

- MEW : Que fais-tu de tous ces cailloux (il montre le sac à la ceinture d’Imhotep).
- IMHOTEP : Oh ! c’est bien compliqué a te raconter.

Mew reste rêveur.

(Bord du Nil. Extérieur soir)
Proche du petit temple en ruine de To-Tjenen (Dieu assimilé à Ptah et symbole de l’enlacement de la vie et de la mort, aspect de l’inconscient). Arrivée de Mew et d’Imhotep. Ils descendent de leurs ânes et les attachent. Imhotep plante une lanterne sur un bâton. Mew enlève ses vêtements (simple tunique) qu’il plie soigneusement et enlève ses sandales. Il se jette tout nu dans l’eau. Imhotep se déshabille et range ses affaires avec négligence. Tout nu il se jette à l’eau.
Mew et Imhotep s’envoient de l’eau l’un sur l’autre. Au loin passe un barque sur le Nil.

(Temple de To-Tjenen. Extérieur soir)
Le petit temple, avec les ombres sur les sculptures un peu inquiétantes. Imhotep et Mew habillés, sont assis sur les marches cassées du petit temple. (Imhotep sur une marche et Mew sur une autre marche plus haut).
Imhotep sort de sa trousse de médecine deux pains. Il en donne un à Mew. Après trois bouchés, Mew fatigué par la nage, pose naturellement sa tête sur les genoux d’Imhotep. Profitant de ce moment, Imhotep glisse sa main sur la nuque de Mew, puis sous ses cheveux.

(Temple de To-Tjenen. Extérieur soir)
Panoramique descriptif sur le petit temple. Les ombres des sculptures sont toujours aussi inquiétantes. Un hibou observe les alentours. retour vers les marches cassées.

(Temple de To-Tjenen. Extérieur soir)
La lanterne est allumée, les ânes sont attachés. Imhotep trace des hiéroglyphes sur le sable pendant que Mew danse sur les dessins. Imhotep se met a danser aussi, Mew fait des pirouettes en criant et ils commencent a chanter.

- MEW :
- Enfants, ce sont les chats qui font la guerre aux rats.
- Enfants, ce sont les rats qui font tant de dégâts.
- IMHOTEP :
Quand serons-nous sages ?
Jamais, jamais, jamais.
Quand serons-nous Seth ?
Toujours, toujours, toujours.
La terre nourrit tout,
Les sages comme les fous.
- MEW :
- Enfants, ce sont les chats qui font la guerre aux rats.
- Enfants, ce sont les rats qui font tant de dégâts.

(Devant la Tente bleue. Extérieur jour)
Redejet et Khenen dansent et chantent. A leurs pieds, des pots de couleurs.

- REDEJET - KHENEN :
Un petit chat gris
Qui faisait pipi
Sur un tapis gris.
Sa maman lui dit :
Ce n’est pas poli
De lever la patte
Devant tous les scribes.

Redejet renverse un pot avec ses pieds. Sechy sort en colère de la tente.

- SECHY : Qu’est ce que c’est ce chahut !? Tu m’empêche de travailler !
- REDEJET : Oh ! pardon Maître Sechy.

Sechy entre dans la tente.

(Tente bleue. Intérieur jour)
Sechy, devant un papyrus sur un cadre en bois, dessine avec un pinceau un serpent pour la sculpture du haut de la porte. Au bout d’un court instant, il râle et crêve le papyrus avec un couteau. Il prend un nouveau papyrus. Arrivée de Redejet suivit de Khenen.

- REDEJET : Oh ! Maître Sechy !
- SECHY : Je n’y arriverai jamais, ça fait 10 fois que je recommence.
- REDEJET : Maître, ce n’ai pas ce qui manque des serpents dans notre pays de Khemet.

Une vipère à cornes sur le sol ondule entre les encombrements des affaires de Sechy. Sechy observe la vipère, il est comme paralysé. Il saisit son pinceau, le trempe dans l’eau et esquisse un nouveau dessin : la vipère à cornes. Khenen prend doucement un couteau, il le lance sur la vipère avec habilité et le tue net en l’embrochant contre une caisse. Khenen retrouve le sourire. Désolation de Sechy, puis joie : il termine en trois coups de pinceau son dessin.

- SECHY (à Redejet) : Vas faire sécher mon dessin dehors... attends, après vas avec Khenen à la teinturerie pour commander la teinture de la porte.

Sechy tâte son dessin et le donne à Khenen qui s’en va suivi de Redejet.

(Enceinte jardin côté porte. Extérieur jour)
Devant les échafaudages le gros bloc pour le haut de la porte est encore au sol. Devant se trouve Imhotep et Mew et Sepa et Sechy, et plus loin trois tailleurs de pierres. Sechy montre son dessin à Imhotep.

- IMHOTEP (à Sepa) : Elle est très bien sa vipère cornue.

Il se tourne vers Mew et lui montre le dessin. Mew fait une grimace de plaisir.

- MEW : Tout grand art est simple !

Imhotep tend le papyrus à Ennana qui va le «punaiser» sur l’échafaudage. On suit Ennana et trois tailleurs de pierres devant le gros bloc.

- IMHOTEP (off à Ennana) : C’est toi-même qui sculpteras la vipère cornue.

Retour sur Imhotep et Mew.

- IMHOTEP (à Mew) : Je dois monter sur l’échafaudage. Fais ce qu’il te plaira.
- MEW : Je vais me baigner.

Imhotep salue Mew et va pour grimper à l’échelle de l’échafaudage.

(Fabrique couleurs. Intérieur jour)
Dans la teinturerie il fait sombre. Devant des bacs de couleurs, Khenen et Redejet s’entretient avec Houy.

- HOUY (à Khenen) : Que devient mon Maître ?
- KHENEN : Imhotep a un ami Phénicien.
- HOUY : Ah !? Il a chassé son chagrin !

Redejet examine des palettes en bois avec des trous contenant des couleurs. Elle se décide pour la teinte du battant de la porte.

- REDEJET (à Houy) : Voilà, c’est cette couleur là.
- HOUY : Bien j’en fais préparer une grosse quantité.

Khenen examine la palette que lui montre Redejet. Arrivée de Jenemet, la femme de Houy. Elle salue Redejet et Khenen.

- HOUY (en plaisantant et montrant) : Ce sont mes nouveaux assistants !
- JENEMET (en riant) : Eh ! Ils sont tous maigres, et celui-là est bien moche ! (En indiquant Khenen)

Khenen s'en va brusquement, Redejet le rattrape. Ils sortent.

- HOUY (à Jenemet) : Pourquoi tu as la langue mauvaise maintenant ?

SÉQUENCE 25
(Enceinte jardin côté Sud. Extérieur jour)
Proche du chantier Sechy et Sepa descendent vers le bord du Nil. Ils plaisantent, rient, se font des croches pieds, se lancent des pièces de cuivre. On les suit pour aboutir au loin sur le petit temple de To-Tjenen. Ils aperçoivent un baigneur.

- SECHY : On dirait Mew là-bas (il indique). Faisons comme lui.

Ils enlèvent leur vêtements qu’ils entassent pèle-mêle. Ils enlèvent leurs sandales, et nus se jettent dans l’eau du Nil. On les suit nageant et s’ébrouant. Au loin passe une barque sur le Nil.

(Temple de To-Tjenen. Extérieur jour)
Mew vient de sortir de l’eau, il finit de mettre ses vêtements et attache ses sandales. Il s’allonge ensuite sur une pierre au bas du temple. Un gros lézard se faufile à ses côtés. Un canard descend nager sur le fleuve. Sur la hauteur du temple, les sculptures, malgré le soleil à son zénith, paraissent toujours aussi inquiétantes. Un hibou observe les alentours.

(Proche de la Tente blanche. Extérieur jour)
Arrivée des bords du Nil de Sechy et Sepa chantants.

- SECHY et SEPA :
Un loup passant par le désert (8)
La queue levée, le cul à l’air (8)
Il fit le tour de la soupière (8)
Et courut y mettre son nez... (8)

Sur la fin ils éclatent de rire et se lancent des pièces de cuivre. Ils croisent un ouvrier qui les prend pour des fous. Ils arrivent vers Imhotep qui se dirige vers la Tente blanche.

- SECHY (à Imhotep) : On a vu Mew se baigner seul.
- IMHOTEP : Vous en avez bien profité aussi !!

Ils se salue. Imhotep continu vers sa Tente blanche.

SÉQUENCE 26
(Tente blanche. Extérieur soir)
Garde en faction devant. Panoramique pour découvrir pas loin Mew allongé sur le sol dans une pose élégante mêlée d’une grâce alanguie. Il dessine des bâtons sur le sable avec son doigt. Arrive Imhotep étonné.

- IMHOTEP : Ah bien ! Mew, ça te réussit l’eau du Nil.

Mew rompt sa pose et s’étire en baillant. Le garde se pose des questions sur Mew.

- IMHOTEP : Je dois renouveler ma provision de potions à la Maison de Vie. Veux-tu venir avec moi ? Je te montrerai l’endroit où j’enseigne.

Mew fait oui de la tête tout en se relevant.

- IMHOTEP : Je cherche ma boîte de médecine et nous y allons.

(Maison de vie. Intérieur soir)
Elle est éclairée par la lumière des torches qui semblent invisibles. Deux gardes saluent Mew et Imhotep et les laissent passer. On suit le parcours de Mew et d’Imhotep. Imhotep montre à Mew.

- IMHOTEP : Voilà la grande salle où je donne mes enseignements.

Un peu plus loin en les accompagnant.

- IMHOTEP : Ici nous avons les bassins pour faire des cures d’eau.

En fin de parcours, ils arrivent dans une pièce, dans laquelle se trouvent des casiers de bois contenant des fioles de remèdes. Imhotep prend plusieurs fioles qu’il enferme dans sa boîte de médecine.

- MEW : Allons nous reposer dans le lieu où se trouvent les bassins.

(Maison de vie. Intérieur soir)
Salle des bassins éclairée par des torches en partie invisible. Imhotep et Mew s’asseyent au bord d’un bassin. Mew enlève ses sandales et met ses pieds dans l’eau. Un instant après, Imhotep sort une fiole d’huile de sa trousse.

- IMHOTEP : Veux-tu que je t’oignes un peu le corps de cette huile ? C’est très reposant.

Mew acquiesce de la tête et enlève le haut de ses vêtements. Il s’allonge à plat ventre sur le bord du bassin, et se laisse huiler le dos, les reins et les jambes. Au bout d’un moment :

- IMHOTEP : Mew, la beauté de ton corps invite à l’amour. J'y trouverai de quoi inventer toutes sortes de caresses ! Mais tu sais qu’aucune étreinte ne peut atteindre l’âme.

Mew redresse sa tête et se retourne légèrement.

- MEW : Ainsi tu ne toucheras jamais de tes mains le présent que m’ont fait les Dieux !

Imhotep arrête un instant de masser Mew, et regarde mélancoliquement l’eau du bassin. Mew se redresse un peu.

- MEW : Combattras-tu longtemps un amour qui te plaît ?
- IMHOTEP : Mew, tu m’as dit qu’une femme t’attendais à Tyr ; garde pour elle ton présent... Mew, dormons côte à côte toute la nuit près du bassin, et peut-être parviendrons-nous au commencement de nos rêves.

Mew se rhabille, et lui et Imhotep s’allongent sur un large banc de bois, qu’ils ont recouvert de serviettes. Ils sont allongés en face l’un de l’autre. Un couple de chats vient les rejoindre… (Imhotep invente l’amour platonique avant Platon : un amour imhotepic).

(Fabrique couleurs. Intérieur nuit)
Il fait très sombre. Khenen se faufile parmi les ouvrières encore endormies et ronflant. Il se cache dans les encombrements de bacs de couleurs et de poteries, car arrive le patron Houy. Khenen continue son slalom prudemment, et aperçoit la patronne Jenemet faisant le ménage. A un moment elle monte sur un tabouret proche d’un bac de couleur, afin de ranger quelques ustensiles. Houy s’approche de Jenemet et discute un peu avec elle (on ne les entend pas). Khenen observe. Dès qu’Houy est parti, Khenen bondit de sa cachette et précipite Jenemet dans le bac de couleur.
La pauvrette patauge lamentablement couverte de couleur ; elle crie, Houy accourt, Khenen n’a que le temps de se sauver sans être vu. Houy aide Jenemet a sortir toute dégoulinant, justement de la couleur qui doit servir a teinter le battant de la porte de l’enceinte du Jardin.

- HOUY (à Jenemet) : Et bien, il y aura un peu de toi dans la porte du Jardin Sud !!

Une ouvrière réveillée accourt effrayée et criante à la vue de Jenemet.

- HOUY (à l’ouvrière) : Allez, nettoie-moi ça !

Houy commence à essuyer la peinture sur le visage de sa femme, l’ouvrière vient l’aider.

(Enceinte jardin côté porte. Extérieur jour)
Devant l’échaffaudage de la porte, Ennana devant un gros bloc de pierre sculpte la vipère cornue déjà bien avancée. Il s’arrête pour boire un coup de l’eau de la jarre. Une jeune femme lui apporte des fruits et du pain dans une corbeille. Plus loin devant la petite forge, Sepa chauffe les ciseaux des trois tailleurs présents à ses côtés. A côté se trouve une enclume.

SÉQUENCE 27
(Enceinte jardin côté Est. Extérieur jour)
Imhotep discute avec trois ouvriers et se dirige vers une échelle le long d’un échafaudage. Il monte sur le haut du mur d’enceinte du Jardin, marche un peu et regarde au loin vers le Nil qu’on aperçoit. (Trucage si impossibilité géographique).

(Enceinte jardin proche du côté Sud. Extérieur matin matin)
Panoramique de l’enceinte du Jardin déjà lointaine pour découvrir Mew l’air joyeux descendant vers le bord du Nil. A un moment il fait la roue sur ses deux mains, deux fois avec habilité. Il chante à qui veut l’entendre.

- MEW :
Enfants, ce sont les chats qui font la guerre aux rats.
Enfants, ce sont les rats qui font tant de dégâts.
Quand serons-nous sages ?
Jamais, jamais, jamais...
Jamais...

Mew s’approche du petit temple de To-Tjenen (son endroit préféré). Proche du temple, il enlève ses sandales et se déshabille. Puis comme d’habitude, plie soigneusement ses vêtements et se jette tout nu dans l’eau du fleuve. On le suit un moment nageant avec vigueur. Panoramique sur une barque qui passe au loin (comme un leitmotiv).

(Enceinte jardin côté Est. Extérieur jour)
Imhotep sur le haut du mur de l’enceinte du Jardin contemple celle-ci maintenant terminée. Il est heureux et rit. Il sort ses cailloux du petit sac à sa ceinture et les envoie en l’air. (En fond sonore on entend le chant 1 contre Apophis de la séquence 6).

(Enceinte jardin proche côté Sud. Extérieur matin)

Sechy et Redejet descendent vers le bord du Nil. Sechy plaisante avec Redejet.

- REDEJET (en rythme) :
Viens, viens, mets du piment à notre nuit.
Viens, viens, mets du piment à notre nuit.

Ils se courent après en riant. Une fois au bord du Nil ils enlèvent leurs vêtements. Sechy laisse ses vêtements négligemment, et Redejet prend soin de sa robe. Tous deux nus de dos s’enfoncent dans l’eau du fleuve jusqu’à la taille. Redejet aperçoit au loin, proche du petit temple de To-Tjenen un baigneur. Elle le montre à Sechy.

- SECHY : On dirait Mew. Il aime se baigner seul à cet endroit.

On suit un instant leurs ébats. Redejet tape dans ses deux mains dans l’eau pour éclabousser Sechy. Redejet chante.

- REDEJET :
Le fleuve est du vin,
Ptah est ses roseaux, et la Puissante ses feuilles,
Ses messagers sont ses boutons,
Le dieu du lotus est sa fleur.

Panoramique sur une barque qui passe au loin (comme un leitmotiv).

(Temple de To-Tjenen. Extérieur matin matin)
Panoramique descriptif sur les sculptures. La lumière rose matinale donne des contrastes mélancoliques. Le hibou est toujours là et surveille les alentours. Un gros lézard court sur une corniche.

(Près des bords du Nil. Extérieur matin)
Sechy et Redejet habillés remontent joyeusement vers le chantier.

- SECHY (chante) :
Le fleuve est du vin,
Ptah est ses roseaux, et la Puissante ses feuilles
Ses messagers sont ses boutons...

Sechy caresse le dos de Redejet.

- REDEJET (chante) :
Ma botte de roseaux sous le bras,
J’irai à Mur-Blanc et dirai à Ptah,
Donne-moi mon frère pour cette nuit... (donne-moi un amant !)

Redejet ramasse des cailloux et vise les jambes de Sechy. Au loin le chantier est en vue.


À suivre… Si Ptah, Père des Dieux, le permet…

[En haut de page : illustration de M. Roudakoff pour un conte]

Distribution, pour les séquences ci-dessus :

IMHOTEP (35 ans) : architecte du Roi Djeser
MEW (30 ans) : l’arpenteur de Phénicie
KHENEN (troublé) (23 ans) : assistant de Sechy
REDEJET (accorder) (20 ans) : la femme aux coloris
SECHY (30 ans) : Chef des dessinateurs
SEPA (Mille-pattes) (22 ans) : l’ingénieur et Chef des travaux
ENNANA (25 ans) : Chef des tailleurs de pierres
HOUY (35-45 ans) : le serviteur borgne d’Imhotep
DES TAILLEURS DE PIERRES
DES GARDES DU CHANTIER DU JARDIN
JENEMET (couleur) (35 ans) : la femme de Houy
TROIS OUVRIÈRES (de la Teinturerie)
PLUSIEURS PERSONNES
 
masse_d90.png 
 
 

Dernière mise à jour : 28-12-2016 18:40

Citer cer article dans votre site Favoured Print Envoyer à un ami Articles associés

Commentaires utilisateurs  Fil RSS des commentaires
 

Evaluation utilisateurs

 

Aucun commentaire posté



mXcomment 1.0.8 © 2007-2019 - visualclinic.fr
License Creative Commons - Some rights reserved
< Précédent   Suivant >